Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

De quelle manière se placer sur l’échelle vocale ?

De Thomas, publié le 06/08/2019 Blog > Musique > Chant > Comment Savoir Quel est son Type de Voix en Chant ?

On ne perd jamais que d’une voix, et cette voix fait le tout – Madame de Sévigné

Le chant et le domaine des attraits vocaux est un univers qui est bien plus important qu’on pourrait le penser. En effet, alors que nous parlons à longueur de journée, notre voix est un organe capital, qui va nous permettre d’exprimer différentes émotions, selon l’intonation qu’on lui donne, ou la respiration qu’on y insuffle.

Ce même organe vocal qu’est la voix nous permet aussi et surtout de chanter, donnant naissance à des talents de plus en plus reconnus au sein des conservatoires. À titre d’exemple, selon la Philarmonie de Paris, on compte plus de 300 Conservatoires à rayonnement Communal, alors même qu’en 1980, ils étaient au nombre de 100.

Une bonne manière de s’approprier sa voix, qui nous fait réaliser qu’on ne sait pas forcément comment cette dernière se compose.

Cordes vocales, échauffement, vocalises, rythmique, nombreux sont les types de voix qui obéissent à des critères bien précis. Mais alors comment savoir où se placer sur l’échelle vocale ? Peut-on devenir coach vocal sans connaître sa propre tessiture ? C’est ce qu’on va voir tout de suite !

Les différents types de voix

Pourquoi chanter dans sa tessiture ? La voix est le point d’ancrage d’une chansons réussie et d’une tonalité adaptée. De cette manière, il convient d’être le plus précis possible pour la travailler au mieux, et connaître avec précision sa tessiture, comme Ray Charles par exemple !

Tout d’abord, il convient de placer les choses dans leur contexte et de présenter brièvement les différents types de voix que l’on peut retrouver, selon qu’on est un homme ou une femme. Car oui, les différences biologiques sont ici, sauf exceptions, un critère pour qualifier le type d’un organe vocal, d’une tessiture.

Les voix féminines

Les voix de femmes se divisent majoritairement en quatre types, en quatre familles :

  • Les sopranos, le type de voix le plus répandu, également commune à la voix des enfants, qui va correspondre à la tessiture la plus aiguë,
  • Les mezzo-sopranos, qui correspond aussi à certains enfants, et qui s’apparente à une voix moyenne, à tendance aiguë,
  • Les altos, qui sont directement liés à une voix de femme grave,
  • Les contraltos, la voix la plus grave de toutes, assez rare !

Les voix masculines

Chez les hommes, on retrouve également quatre types de voix, entre larynx et cordes vocales, qui vont déterminer quelles techniques vocales adopter :

  • La voix de contre-ténor (ou contralto), le type de voix le plus aiguë, qu’on apparente souvent à la voix de fausset,
  • La voix de ténor, la voix de poitrine masculine qui est assez aiguë,
  • La voix de baryton, une voix moyennement grave, la plus répandue chez les hommes,
  • La voix de basse, la plus grave de toutes, et même de toutes les familles.

On ne choisit pas son type de voix 

Qu'est-ce qu'une tessiture ? La nature est bien faite, et la plupart du temps, elle nous donne un type de voix bien particulier, que l’on doit accepter comme il est !

Cela semble aller de soi, mais une voix ne se choisit pas, on naît avec et on la transforme au fil du temps. Tel un outil de travail, elle permet de lier son caractère, ses envies et ses perspectives professionnelles à force de temps, de travail et d’ambition.

Car oui, la voix d’un chanteur ou d’une chanteuse dépend de multiples critères, tels que la morphologie (et oui, cela reste de la respiration et de l’appareil vocal dans sa construction de base), ou la personnalité. Par exemple, une voix plus ou moins grave le sera grâce à l’épaisseur des cordes vocales, mais pas que !

En effet, la puissance des poumons, ou encore la capacité de la cavité rhino pharyngée seront des éléments de taille à marquer d’une pierre blanche dans la définition du type de voix que l’on a. Tout ceci en prenant bien en compte la fatigue vocale !

L’idée principale n’est donc pas de changer de voix, qui que l’on soit, mais bel et bien de l’apprivoiser, de la travailler, et de la rendre conforme à ses attentes et à ses envies. Parmi les différents conseils que l’on pourrait donner, il y a :

  • Adopter une posture droite, de sorte à respirer avec plus de facilités,
  • Respirer par le diaphragme. Cela demande du travail, mais lorsque votre ventre se gonfle en inspirant, et se dégonfle en expirant, c’est gagné !
  • Articuler chaque harmoniques, chaque consonnes, chaque voyelles, pour plus de simplicité !

Au-delà de déterminer son type de voix, il s’agit donc avant tout de savoir l’apprivoiser, pour pouvoir le maîtriser au mieux. À titre d’exemple, une voix mixte correspond à un organe vocal entre Beyonce et Ariana Grande. On peut dire beaucoup de choses par la voix, n’oublions jamais ça !

Apprendre à adapter sa tessiture 

Pourquoi connaître son type de voix ? Que vous soyez chanteur, choriste, ou simple amateur de bonne musique et de technique vocale, travailler son type de voix est primordial pour réussir à bien chanter !

La voix ne trompe point même si les paroles trompent – André Suarès

Lorsqu’on définit son type de voix, on peut être tenté de le déterminer par soi-même, mais des outils peuvent nous aider à le faire, grâce à la tessiture. La tessiture représente l’étendue des notes qu’un chanteur ou une chanteuse peut chanter, mais également l’amplitude des sons. 

En bref, une chanson que vous arrivez à chanter de bout en bout correspond à votre tessiture. Si tel n’est pas le cas, il va falloir réussir à vous adapter, ou vice versa ! Et oui, le monde musical est intraitable. Alors, prêt à faire The Voice !

Point crucial d’un porteur de voix, la tessiture est donc au chanteur ce que la terre est pour une fleur, c’est à dire le socle indispensable pour se développer. Alors qu’on en a listé les différentes catégories plus haut (alto, basse, contre ténor, etc.), et il est indispensable de la connaître pour définir son type de voix.

Ce dernier lui est même directement lié, et pour cela, un outil de taille en ligne a été développé : le vocaliseur. Aidé(e) de votre ordinateur et de votre micro, il s’agit là de prononcer les sons les plus graves que vous êtes capable de chanter, et de poursuivre ce principe avec les sons les plus aigus.

Dans une perspective concrète, ce site vous permettra de connaître votre tessiture, et, de ce fait, votre type de voix. Si vous n’y parvenez pas, ou que vous n’avez pas confiance en la technologie, n’hésitez pas à faire appel à un professeur. Ce dernier se fera une joie de vous indiquer, au moyen d’une seule séance de test.

Chantez, et vous positionnez vous sur l’échelle vocale, simple non ? Vous pouvez, par ailleurs, faire appel à Superprof pour prendre ce petit cours. Une seule heure suffit amplement à définir son type de voix, et à explorer les capacités de ce dernier. N’hésitez pas !

Car certes, l’improvisation a du bon, mais il s’avère que se faire épauler lorsqu’on cherche à connaître un élément aussi important est capital. N’oublions pas que notre type de voix est celui qui nous suivra (et nous servira) potentiellement toute notre vie ! 

Apprivoiser son type de voix

Peut-on devenir baryton lorsqu'on est basse ? Dans une perspective globale, ou la musique relève de l’articulation, de la phonation, et d’une prestation scénique comme celle-ci, la technique vocale est fortement liée au type de voix dont on dispose.

On l’a évoqué précédemment, mais apprendre à connaître son type de voix, c’est apprendre à l’apprivoiser, à le connaître, un peu comme un vieil ami avec lequel on travaille son amitié quotidiennement.

Pour ce faire, l’entraînement et la force de persuasion sont primordiaux. Un petit exemple tout simple, pour réussir à comprendre les rouages de sa propre voix : enregistrez vous. Le fait de s’enregistrer et de comprendre plus simplement l’amplitude de son organe, mais aussi ses faiblesses.

Les passages les plus perfectibles sont ceux qu’il faudra écouter et réécouter le plus, de sorte à affiner son type de voix.

De plus, vous pouvez également sélectionner les morceaux que vous chantez, en vous enregistrant ou non. Comment ? En trouvant des stars de la musique qui ont la même tessiture que vous.

Ainsi, si vous êtes une femme contralto, vous êtes comme les chanteuses suivantes :

  • Nina Simone,
  • Alicia Keys,
  • ou encore Amy Winehouse !

De même, si vous êtes un homme ténor, vous êtes comme ces chanteurs :

  • Freddy Mercury,
  • Michael Jackson,
  • The Weeknd

Chanter les différentes chansons de ces stars impliquera pour vous de vous entraîner avec plus de facilité (et de plaisir) pour améliorer votre performance.

On peut toutefois exercer ce processus dans le sens inverse en essayant d’écouter ses chansons préférés (même des musique actuelles !) pour trouver son type de voix par ses propres moyens.

Imaginez, vous adorez Mariah Carey et vous vous rendez compte que chanter les notes qu’elle chante est relativement simple pour vous. Il en va de même pour Elvis Presley, dont les chansons n’ont techniquement aucun secret pour vous, vous vous sentez à l’aise, et reproduisez les chansons du King avec une facilité déconcertante. 

Dans le premier cas, il y a fort à parier que vous soyez soprano, et dans le deuxième cas, que vous soyez baryton. Simple, et souvent efficace, le monde des comédies musicales et des choristes n’attend que vous !

Trouver son type de voix est donc quelque chose de souvent accessible, qu’il convient tout simplement de maîtriser en amont, avant de s’inscrire dans une chorale ou de passer l’audition d’une comédie musicale. Ce que l’on appelle aussi la tessiture sera votre outil pour la vie, alors profitez-en, et chouchoutez la !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar