Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Violonistes : quelle profession envisager ?

De Isaline, publié le 24/10/2017 Blog > Musique > Violon > Emploi Professeur de Violon : Quel Job Pour Vous ?

Pour enseigner, il faut être passionné. Et enseigner la musique n’est pas une chose aisée. Il faut pouvoir avoir de la patience envers des élèves pas toujours attentifs et investis.

Pourtant quoi de mieux que transmettre sa passion et d’en faire son métier ?

De plus en plus de personne se mettent à l’apprentissage de la musique. Guitare, piano mais aussi violon ont les instruments les plus demandés.

Quoi qu’il en soit, de nombreux lieux sont prêts à vous accueillir en tant que professeur de violon. Conservatoire, association, ou comme prof particulier, il n’y a que l’embarras du choix. Découvrez le poste qui vous convient le mieux.

Professeur de musique, cours à domicile, cours collectifs, cours individuels, musicologie,  choisir le bon diplôme et se perfectionner,  on vous dit tout !

Emploi professeur de violon : enseigner au conservatoire

Quand on parle de musique, il est très difficile de zapper le fameux conservatoire du coin. Vous y connaissez sans doute un cousin, une cousine ou un ami qui a fait ses armes dans un tel établissement.

Alors pourquoi ne pas y enseigner ?

Où enseigner le violon ? Les conservatoires proposent une éducation musicale très complète.

Les conservatoires de musique, danse et art dramatique en France sont des établissements publics proposant des cours sur l’ensemble de ces disciplines.

Ils sont répertoriés selon plusieurs catégories par l’Etat et notamment la Direction générale de la Création artistique du ministère de la Culture et de la Communication :

  • Conservatoire à rayonnement régional (CRR),
  • Conservatoire à rayonnement départemental (CRD),
  • Conservatoire à rayonnement communal (CRC),
  • Conservatoire à rayonnement intercommunal (CRI).

Ils remplacent désormais les écoles de musiques que l’on pouvait trouver dans les petites villes ou communes auparavant. Ils donnent des cours comme :

  • Eveil musical,
  • Cours de solfège,
  • Musique traditionnelle,
  • Histoire de la musique,
  • Pratique instrumentale,
  • Arpèges,
  • Cours de chant.

Pour tous les types d’instruments :

  • Guitare classique,
  • Violon,
  • Saxophone,
  • Harmonica,
  • Harpe,
  • Violoncelle,
  • Flûte traversière.

Mais comment enseigner dans ces centres de formation musicale ?

Le premier point est bien évidemment d’avoir soi-même suivi le cursus que propose le conservatoire, quel qu’il soit. Une solide connaissance de l’instrument et une grande pratique de celui-ci est indispensable afin d’enseigner à son tour en conservatoire, qu’il soit régional ou intercommunal.

Tout le monde sait que la musique n’est pas quelque chose d’inné, à moins que vous ayez l’oreille absolue. Dans le cas où vous feriez partie de la majorité du commun des mortels, il faudra donc vous entraîner et suivre des cours durant de nombreuses années avant d’arriver à un niveau plus ou moins correct.

On comprend donc vite pourquoi il est essentiel de suivre une telle formation.

Mais la pratique n’est pas le seul point important pour devenir un bon professeur de violon. Il faut également connaître l’histoire de l’instrument et de la musique ainsi que maîtriser les règles de solfèges (clé de sol, clé de fa, mesure, temps et contretemps,…).

Impossible donc de faire l’impasse sur toutes ces connaissances puisqu’être professeur en conservatoire demande à la fois d’être bon musicien et bon professeur.

Sachez également que les conditions pour obtenir le poste dans l’un des établissements sont strictes.

Il vous faut dans un premier temps obtenir le Certificat d’aptitude (CA) ou le Diplôme d’Etudes Musicales (DEM). Suite à celui-ci, vous pourrez vous présenter au concours d’Assistant Territorial Spécialisé d’Enseignement Artistique (ASEA).

Ce n’est que dans ces conditions qu’il vous sera possible de postuler en tant que professeur de conservatoire.

Il y a tout de même un problème de taille puisque le concours n’a pas été organisé depuis 2011. Certaines sources parlent de réouverture pour l’année 2019.

En attendant cette date, il est tout à fait possible de profiter d’une expérience comme professeur particulier et vous entraîner.

Emploi professeur de violon : enseigner en école de musique

Comment enseigner la musique ? Les cours ne doivent pas être trop ennuyants pour ne pas perdre ses élèves.

Comme expliqué précédemment, les écoles de musique sont aujourd’hui appelées conservatoire à rayonnement communal (CRC) ou conservatoire à rayonnement intercommunal (CRI). Elles relèvent donc du ministère de la culture.

Comme pour devenir professeur de conservatoire régional, il vous faudra donc passer le CA (Certificat d’aptitude) ou le DEM (Diplôme d’Etudes Musicales). La seule différence est que vous pourrez exercer sans passer le concours d’Assistant Territorial Spécialisé d’Enseignement Artistique.

Sachez également qu’être professeur en école de musique n’est pas tout à fait pareil qu’en conservatoire. Les élèves sont la plupart du temps, un peu moins exigeants. En effet, beaucoup d’entre eux suivent les cours de musique comme un loisir et non dans l’idée d’en faire un métier.

Il est donc important de leur transmettre le plaisir de jouer pour éviter trop d’abandons comme on peut en voir en conservatoire.

Amusez-les donc, entre deux cours de solfège, en leur apprenant les morceaux qu’ils souhaitent et qu’ils aiment écouter. Même si pour les débutants ce n’est pas toujours évident, de nombreux jeux permettent aussi d’apprendre en s’amusant.

Les prix des cours de violon varient en fonction de la structure choisie.

Emploi professeur de violon : enseigner la musique dans le cursus scolaire

La musique est également une matière enseignée dans le cursus scolaire. Bien que la flûte à bec soit l’instrument de prédilection de beaucoup d’établissements, il est tout de même possible d’ajouter un peu de violon comme Kad Merad dans son dernier film « Melodie ».

En effet, les lycéens peuvent choisir de passer le bac Techniques de la Musique et de la Danse ou l’option musique dans plusieurs établissements. Durant les trois années de lycée, les élèves peuvent donc pratiquer leur instrument lors d’évaluations.

Et il y a toujours des violonistes dans le lot.

Bien sûr quelque soit le niveau de vos élèves, l’apprentissage du violon n’est qu’une partie minime du temps que vous passerez à enseigner la musique.

Cependant, si la musique en général vous passionne tout autant que le violon, cela vaut peut-être le coup de tenter sa chance.

Pour pouvoir s’insérer dans l’Education Nationale, il est nécessaire de passer le concours du CAPES pour le public et le CAFEP pour le privé. Accessible à partir de bac+5, le concours permet ensuite de passer au statut de stagiaire puis de titulaire.

Si vous souhaitez aller plus loin, l’agrégation permet d’enseigner en filières universitaires.

Une autre alternative est possible si vous préférez les interventions aux cours réguliers. Le DUMI (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant) est ouvert au titulaire d’un Bac +2 et d’une validation d’un niveau de fin d’études au conservatoire.

Associations et ateliers où trouver un emploi de professeur de violon

À côté des conservatoires et écoles de musique, d’autres organismes mettent en place des cours de violon dans lesquels il est possible de s’investir en tant que professeur. C’est le cas notamment des associations.

Celles-ci se créent dans plusieurs villes et communes afin de répondre à une demande qui n’est pas forcément satisfaite par les établissements dépendants de l’Etat ou pour encourager la pratique artistique dans des régions peu propices comme en campagne.

À quel niveau donner des cours de musique ? Les associations enseignent le solfège aux élèves de tout niveau.

Accessibles par des personnes de tout âge et tout niveau, elles ont le plus souvent des tarifs avantageux.

Pour y enseigner, le CA (Certificat d’aptitude) ou le DEM (Diplôme d’Etudes Musicales) sont conseillés mais pas indispensables. Le DUMI (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant) peut aussi aider.

Cependant, un excellent niveau en violon sans aucun diplôme peut amplement suffire.

Emploi professeur de violon : et les cours particulier ?

Pour vous entraîner en attendant de passer un concours ou par véritable vocation, le statut de professeur particulier peut être une bonne option.

De nombreuses personnes désirent aujourd’hui apprendre un instrument sans forcément vouloir s’engager sur une année ou suivre des cours qui ne leur conviennent pas tout à fait. Ces personnes font alors appel à des professeurs particuliers.

À domicile ou par petits groupes chez le professeur, toutes les options sont possibles. En choisissant un enseignant sur notre plateforme Superprof, il est par exemple possible de voir le profil de chacun avant de commencer.

Et nul besoin de diplôme pour enseigner le violon en cours particulier !

Ainsi, si votre spécialité est la musique classique ou la musique rock, seuls les élèves intéressés vous appelleront pour des cours.

Postez votre annonce sur des plateformes comme Superprof ou Leboncoin. Les réseaux sociaux comme Facebook peuvent également vous aider à vous faire connaître.

Et en tant que professeur particulier vous pourrez être d’une très grande aide auprès d’élèves en difficulté ou ayant besoin de progresser rapidement. Que vous enseigniez l’improvisation, la rythmique, le jazz ou n’importe quel autre style de musique, vos connaissances en aideront certainement plus d’un.

De plus, c’est au professeur de déterminer le tarif de ses cours. Nos professeurs proposent généralement 10€ pour une heure de cours. À vous de voir ensuite si cela vous suffit pour faire travailler votre élève (main gauche et main droite, position du manche, partitions,…).

Prof de violon : se former en musicothérapie

L’art thérapie est une méthode d’expression artistique utilisée dans le milieu médical pour soulager certains symptômes des patients.

Comment devenir musicothérapeute ? Le violon peut avoir un réel pouvoir sur certaines maladies mentales.

Utilisé en maison de retraite, dans les hôpitaux ou en atelier, l’art thérapie a notamment fait ses preuves auprès de personnes autistes ou dépressives.

Et en tant que bon pédagogue, il vous sera possible d’interagir avec les patients sous différentes formes :

  • Faire écouter de la musique,
  • Enseigner le violon.

Le musicothérapeute est devenu un élément d’une très grande aide dans la communication avec les patients. Il aide le patient à communiquer de façon non verbale et à extérioriser ses sentiments.

Mais comment avoir le statut de musicothérapeute ?

Cinq centres de formation délivrent le diplôme, malheureusement pas encore reconnu par l’État :

  • licence en musicothérapie à l’université de Montpellier Paul-Véry,
  • licence spécialisée en thérapie et musicothérapie à l’université de Nantes,
  • licence spécialisée en thérapie et musicothérapie à l’université Paris-Descartes,
  • certificat en 3 ans dans l’atelier de musicothérapie de Bourgogne,
  • certificat en 2 ans dans l’atelier de musicothérapie de Bordeaux.

À vous de choisir celui qui vous convient le mieux !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar