Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Notre mini mode d’emploi pour se débrouiller dans la langue de Camões !

De Samuel, publié le 03/09/2018 Blog > Langues > Portugais > Nos Conseils pour Apprendre le Portugais Facilement !

« Les limites de mon langage sont les limites de mon univers. » Ludwig Wittgenstein (1889-1951)

Si l’on croit les centre d’apprentissage des langues (école de langue, site web pour apprendre, etc.), le portugais serait une langue facile à apprendre. Langue romane héritée de la langue latine, l’alphabet, les règles de grammaire et le vocabulaire portugais seraient proches de la langue française.

Avec plus de 82 millions de locuteurs lusophones dans le monde, la diaspora portugaise est très étendue : plus de 15 millions de Portugais vivent en Europe hors du Portugal, dont 2,65 millions en France.

Le portugais – portugais du Portugal ou portugais brésilien – est parlé par 280 millions de personnes et fait partie des langues officielles dans onze pays (Portugal, Brésil, Macao, Angola, Timor Oriental, Cap Vert, Sao-Tomé-et-Principe, Guinée-Bissau, Daman et Diu (Goa, Inde), Guinée Equatoriale, Mozambique).

Des chiffres qui traduisent bien l’utilité et la nécessité d’apprendre à parler portugais : cela permet de se faire comprendre dans de nombreux pays du monde.

Voici notre guide pour apprendre le portugais facilement.

Comment retenir l’alphabet portugais ?

Le système d’écriture portugais utilise l’alphabet latin et 80 % du lexique portugais est issu du latin vulgaire tel qu’il était parlé en Hispanie romaine, sous l’Antiquité.

Comment faire pour mémoriser le portugais ? Faire des jeux, des dictées, etc. Voici les 26 caractères de l’alphabet portugais : chic, c’est pareil qu’en français.

Tout apprenant de langue maternelle française ayant été scolarisé (plus de 6 ans) n’aura donc aucun mal à retenir l’alphabet portugais : celui-ci utilise les mêmes lettres qu’en français.

Pour apprendre le portugais rapidement, c’est déjà un bon point.

L’alphabet portugais se compose donc des 26 lettres de l’alphabet latin français, les lettres k, w et ayant été incorporées en 1990 pour pouvoir écrire les mots d’origine étrangère, après une réforme de la langue portugaise – l’Accord orthographique de la langue portugaise – pour unifier le portugais du Brésil et celui du Portugal.

Pourtant, si l’alphabet portugais et français présentent de nombreuses similitudes, certaines subtilités sont à noter, notamment l’emploi de signes diacritiques tels que le tilde (~) sur les voyelles a et o.

Ce signe se retrouve dans la langue espagnole pour « imiter » notre phonème « gn » français : español, año, señor, malagueña, etc.

Il n’a toutefois pas la même prononciation puisqu’il serpente au-dessus des lettres et : par exemple, le mot portugais pan est devenu au fil du temps pão, car le tilde résulte de l’ancien signe médiéval qui marquait l’abrègement du « n ».

Comment les enfants – ou ceux qui ont des troubles de l’apprentissage des langues – peuvent-ils retenir l’alphabet portugais ?

Apprendre une langue aux enfants sollicite fortement leur processus cognitif et développe ce que les neuro-scientifiques appellent la plasticité neuronale.

Même apprendre le français est parfois compliqué pour certains élèves en difficultés scolaires.

Pourtant, « la plupart des tout-petits commencent à reconnaître des lettres de l’alphabet entre l’âge de 2 et 3 ans » selon l’équipe éditoriale du site d’éducation Baby Center.

Pour un enfant en bas-âge, il faudra certainement privilégier des supports visuels tels que les abécédaires illustrés en couleur, pour que l’enfant puisse pointer du doigt – même si, dit-on, on ne montre jamais du doigt – les lettres qu’il reconnaît, et nommer les couleurs, les formes, les objets de la feuille.

De nombreuses manières amusantes existent pour initier un enfant aux lettres, par exemple :

  • Ecrire son prénom et lui apprendre chaque lettre de celui-ci,
  • Le faire jouer au puzzle, avec des lettres magnétiques à fixer sur un tableau, un réfrigérateur, etc.,
  • Lui demander d’épeler les premiers mots en portugais qu’il a retenus.

Pour faire retenir l’alphabet portugais à un apprenant, quel que soit son âge, il est important qu’il cherche lui-même activement des réponses à un problème.

Cela revient à l’impliquer dans le processus d’apprentissage : on pourra par exemple pratiquer l’autoformation, pour qu’il/elle puisse se corriger, s’auto-évaluer, apprendre de ses erreurs.

Pour les plus jeunes, de nombreux petits jeux permettent d’apprendre de nouveaux mots avec les lettres de l’alphabet, un premier pas vers la compréhension écrite :

  • La pâte à modeler,
  • Le dessin (recopier les mots portugais),
  • Les post-it, etc.

De toutes les langues parlées à l’étranger, le portugais sera peut-être l’une des plus faciles !

Comment travailler sa prononciation en portugais ?

On a les lettres portugaises – a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, x, z (et k, w, y) – mais on ne sait comment les prononcer ?

Je me souviens, lors d’un séjour au Portugal, m’être fait cette réflexion : la compréhension écrite du portugais est limpide est claire mais la compréhension orale est un calvaire : on dirait de l’allemand !

Et oui, la prononciation du portugais constitue un défi, même pour les francophones.

Savoir se débrouiller avec les natifs Portugais, notre mini-guide. Sur la Praça do Comercio, à Lisbonne : comment demander sa direction ?

Il y aurait plus de 3000 phonèmes dans la langue portugaise, ce qui en ferait l’idiome le plus riche d’Europe.

Les élèves animés d’un goût prononcé pour le voyage apprécieront le fait que la prononciation du portugais est plus aisée au Brésil qu’au Portugal : le portugais brésilien comporte beaucoup de voyelles ouvertes et est réputé pour être doux, coulant et chantant, avec un rythme marqué et cadencé.

Au Portugal à l’inverse, on dit que le parlé portugais est plus guttural, avec des voyelles et consonnes plus fermées.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que c’est le portugais de Lisbonne qui a le plus évolué au cours de l’histoire de la langue.

Travailler sa prononciation portugaise serait donc plus aisée au Brésil !

On doit noter que la langue portugaise est très nasale : d’ailleurs, les lettres nasales sont matérialisées par un tilde, pour marquer l’accentuation des mots.

Dans cette nouvelle langue de l’apprenant, il y a des syllabes toniques et des syllabes atones, l’accent tonique étant très fortement marqué au pays de Magellan.

Pour bien prononcer la langue, on commencera par exemple par les pronoms (Je/Eu, Tu/Tu, Il et elle/Ele, Ela, Nous/NósVous/Vós, Ils et elles/Eles, elas)

Deux caractéristiques donc, de la prononciation portugaise sont à retenir :

  • La nasalisation des phonèmes,
  • L’accent tonique.

Pour travailler la prononciation portugaise et se familiariser avec ses sonorités, nous voyons cinq solutions toutes cumulables entre-elles :

  • Prendre des cours particuliers à domicile (avec Superprof),
  • Habituer son cerveau à écouter du portugais,
  • Se plonger en immersion linguistique, même à la maison,
  • Partir en séjour linguistique dans un pays lusophone,
  • Faire et refaire des exercices, parler et pratiquer à voix haute.

Voyager sera un mode d’apprentissage presque sans effort, du moins sans avoir l’impression de travailler. Faire des exercices ou suivre des cours à domicile fera apprendre à parler comme un lusophone natif.

Il n’y a donc que du bon à cela !

Les bases de la grammaire portugaise !

On vous a offert un livre Bescherelle portugais en vue de préparer un voyage au Brésil ? C’est un excellent message subliminal pour prendre des cours de portugais brésilien et apprendre la grammaire portugaise !

Nonobstant des perspectives de progrès rapides, s’immerger dans un milieu lusophone sera également un catalyseur de formation linguistique qui rendra l’apprentissage du portugais facile !

La structure grammaticale du portugais est la même que pour le français et répond d’un ordre SVO, c’est-à-dire sujet, verbe, et complément d’objet (direct ou indirect).

Mémoriser les tableaux de conjugaison portugais Où est-ce que je peux trouver la conjugaison du verbe Estar ? Hum…On préférera internet !

Apprendre le portugais du Brésil et/ou du Portugal implique d’appliquer l’accord du sujet en genre et en nombre. Et là encore, la conjugaison portugaise comporte aussi de nombreuses similitudes avec le français dans sa construction.

On conjugue donc le verbe – avec les pronoms portugais (pronom personnel sujet ou le pronom possessif) correspondants – en respectant la concordance des temps et en ajoutant au nom masculin ou féminin, son pluriel ou son singulier.

En outre, sachez que le verbe est l’élément central de la phrase.

Pour conjuguer ce dernier, on applique à l’infinitif une terminaison qui change en fonction du sujet et du temps, selon trois classes de groupes :

  • Premier groupe : verbes en AR (exemple, falar ou andar),
  • Deuxième groupe : verbes en ER (exemple, beber),
  • Troisième groupe : verbes en IR (exemple, ir).

Voici quelques verbes très fréquents pour s’aider :

  • Verbe falar (parler, dire) : falo, falas, fala, falamos, falais, falam,
  • Verbe beber (boire) : bebo, bebes, bebemos, bebeis, bebem,
  • Verbe querer (vouloir) : quero, queres, quer, queremos, quereis, querem,
  • Verbe ir (aller) : vou, vais, vai, vamos/vimos, ides/vades, vão.

Pour commander à manger (au restaurant), on dira par exemple « Eu quereria comer por favor » (Je voudrais manger s’il vous plaît).

Les temps de la conjugaison portugaise sont en tous points ou presque, semblables à ceux du français : indicatif (présent simple, passé simple, imparfait, plus-que-parfait, futur simple, conditionnel présent) et subjonctif (présent du subjonctif, imparfait du subjonctif).

A noter qu’au Portugal, on utilise également un subjonctif futur.

Pour progresser en grammaire, on recommande – comme souvent – de se constituer une liste de mots de vocabulaire, un stock de verbes irréguliers et réguliers et enfin, de s’entraîner à faire des phrases, simples dans un premier temps.

Comment apprendre l’orthographe portugaise ?

Comment écrire en portugais, et surtout pourquoi apprendre l’orthographe quand on sait parler portugais ?

Et si on devenait rédacteur ou traducteur au Brésil ? Grâce à mes cours de langue portugaise avec Superprof, mon écriture est devenue fluide !

De multiples raisons président à la volonté d’apprendre grammaire et orthographe :

  • Faire une reconversion professionnelle (devenir traducteur français portugais, journaliste, enseignant de portugais, etc.),
  • Trouver un travail à l’étranger,
  • Faciliter sa mémorisation des mots portugais, etc.

La bonne nouvelle, c’est que certaines consonnes muettes sont devenues inutilisées lors de la ratification de l’Accord orthographique de la langue portugaise, on n’a donc plus besoin de les écrire.

A l’instar de l’ancien « s » dans le mot hospital s’écrivant aujourd’hui hôpital (l’accent circonflexe sur le « o » ayant été rajouté après le délitement du « s »), le mot óptimo (très bon ou génial) est devenu ótimo et acção(action) est devu ação.

Pour mémoriser l’orthographe portugaise, il faut apprendre les règles d’accentuation des mots en portugais.

Des règles spécifiques existent pour placer l’accent graphique.

Par exemple si l’on est en présence d’une voyelle ouverte et tonique – á é í ó ú –, on apprend le mot avec un accent aigu : água (eau), café, eléctron, açúcar (sucre), quilómetro (kilomètre), etc.

Si en revanche, le mot comporte une voyelle fermée mais tonique – â ê ô –, alors on écrit avec un accent circonflexe : Lituânia (Lituanie), irlandês (irlandais), português (portugais), etc.

La lettre ç (avec la cédille) est toujours utilisée avant le « a », le « o » et le « u », comme dans la langue française.

Le tilde indique lui, une prononciation nasale de ces voyelles : ã (comme mãe ou pão) et õ (comme põe).

Trois solutions pour perfectionner son orthographe et corriger ses fautes :

  • Pratiquer la dictée de mots,
  • Prendre des cours particuliers,
  • Faire un test de niveau en portugais (Lingalog, LanguageTool).

On fait encore des fautes d’orthographe ?

Il faut peut-être utiliser un logiciel de correction portugais… Flip, par exemple !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar