"Il y en a qui disent qu'ils aiment la boxe. Ils ne savent pas de quoi ils parlent. La boxe est une histoire de respect, se faire respecter, au dépend de l'autre." Eddie, dans le film One Million Dollar Baby.

Commencer les sports de combat et les arts martiaux est difficile au début : il faut savoir quel cours de boxe on préfère, ensuite choisir son club de boxe et puis également surmonter l'intensité de l'entraînement de boxe.

Selon la Fédération Française de savate boxe française (FF Savate), on compte 56 569 licenciés de boxe dans 773 clubs affiliés dans toute la France.

Ces clubs de boxe se trouvent rattachés à 65 comités départementaux et 15 ligues régionales.

Le maillage de lieux où commencer sa pratique sportive est donc important dans tout le pays. Vous souhaitez justement commencer un sport de combat ?

Voici nos réflexions sur les différents types de boxe et leurs vertus !

Les questions à se poser avant de faire de la boxe

Pourquoi rejoindre une salle de boxe ? Quels objectifs attendez-vous d'une pratique sportive au club de boxe ?

Quelles capacités physiques pour boxer ?
"J'ai des problèmes cardiaques. La boxe, pour moi, c'est interdit."

Généralement, on ressent le besoin de faire du sport comme une urgence qui s'impose au quotidien. Mais les objectifs escomptés sont variables d'un individu à l'autre.

Souhaite-t-on perdre du poids ? Se tonifier, se muscler ? Apprendre la self défense ?

Veut-on prendre confiance en soi, améliorer sa condition physique ? Faire du renforcement musculaire pour mieux se sentir ?

Ce n'est plus à prouver : les disciplines sportives stimulent la sécrétion d'hormones du bonheur et du bien-être, favorisent la circulation sanguine et améliorent le système cardio-vasculaire.

Entre autres multiples bienfaits...

Tout cela, on le retrouve en salle de sport, ces lieux où suintent la sueur et le dépassement de soi.

Alors, pourquoi pratiquer la boxe amateur ?

Le monde de la boxe a pour valeur centrale le respect. La boxe n'est pas un sport de bagarre destiné aux voyous de la pègre.

La boxe confère une préparation physique complète qui sollicite l'ensemble des muscles du corps.

Du coup, elle apprend à canaliser son énergie, à mieux gérer le stress, elle permet de se muscler en profondeur - le renforcement musculaire étant intense - et d'apprendre à prendre des coups.

Un boxeur développe son agilité et la tactique, monte à l'assaut de son adversaire sans reculer, en maintenant sa garde et en intensifiant la puissance de ses frappes.

Voici les questions récurrentes qui prédéterminent l'inscription à un club de boxe anglaise, thaïlandaise ou française :

  • Que recherche-t-on ? : se dépasser, boxer en loisir, boxe professionnelle pour viser le championnat de France ?,
  •  A quelle intensité souhaite-t-on pratiquer : tous les soirs, une ou deux fois par semaine ?,
  • Est-ce qu'on a la condition physique ?,
  • Quel budget y consacrer ?
  • Quel est le prix de l'équipement de boxe ?,
  • Quels sont les outils du matériel de boxe ?

Souvent, les clubs de boxe vendent le matériel à l'intérieur même du club.

C'est une option intéressante pour bénéficier de l'équipement complet - protège-tibias, protège-dents, gants de boxe, corde à sauter, bandes, coquille - à moindre coût !

Par exemple, tous les accessoires de ce pack m'ont coûté 65 € seulement à mon club de boxe à Montpellier.

Jeff
Jeff
Prof de Boxe
5.00 5.00 (15) 50€/h
1er cours offert !
Rachid
Rachid
Prof de Boxe
4.97 4.97 (29) 50€/h
1er cours offert !
Yohann
Yohann
Prof de Boxe
4.94 4.94 (17) 50€/h
1er cours offert !
Antoine
Antoine
Prof de Boxe
4.94 4.94 (27) 60€/h
1er cours offert !
Nicolas
Nicolas
Prof de Boxe
4.90 4.90 (20) 60€/h
1er cours offert !
Williams
Williams
Prof de Boxe
4.94 4.94 (16) 60€/h
1er cours offert !
Cao
Cao
Prof de Boxe
4.87 4.87 (15) 30€/h
1er cours offert !
Christophe
Christophe
Prof de Boxe
4.91 4.91 (11) 40€/h
1er cours offert !

Nos conseils avant de commencer la boxe

Depuis une vingtaine d'années, la boxe séduit de plus en plus de monde et la boxe féminine se développe.

De nombreux compétiteurs sont des femmes.

Quelle boxe conviendra le mieux ?
Une féminisation des sports de combat est à l'oeuvre.

Si l'école de boxe de votre ville accueille à la fois les pratiquants débutants et confirmés, il est toutefois recommandé de commencer en douceur.

Nul ne va débuter en allant affronter des compétiteurs sur le ring de boxe.

Généralement, les coachs et les entraîneurs précisent bien qu'il faut suivre les exercices en fonction de ses capacités physiques.

Ne jamais forcer, ou aller au-delà de ce qu'on peut lors d'un exercice de renforcement musculaire ou lors de l'échauffement. Sinon, on risquerait de se blesser ou de risquer un malaise.

Dans un premier temps, lors d'un premier cours d'essai gratuit par exemple, on aura sans doute l'occasion de travailler sur un sac de frappe.

Les sacs de frappe permettent de s'initier à l'enchaînement en boxe pied poing, sans prendre des coups d'un adversaire en sparring partner (partenaire d'entraînement).

On ne risque donc pas de s'exposer à un mauvais coup (dans le foie, par exemple) : aucun risque de se faire mal !

Deuxièmement, on peut commencer par voir la boxe comme un sport ludique.

En effet, il s'agit moins d'apprendre à se défendre que d'apprendre des schémas tactiques et des réflexes en jouant avec un partenaire.

La boxe amateur a cela de ludique qu'elle permet de monter à l'assaut, de toucher son partenaire avant de frapper.

On apprend les sautillements, le placement des pieds, les déplacements latéraux, la vigilance.

On apprend également à évacuer le stress.

C'est un peu comme un jeu où chacun se taquine : "tu me mets des coups, j'esquive, je t'en mets à mon tour."

On rappelle qu'en salle de boxe, l'entraînement se fait sur des boucliers PAO et les gants de boxe : il n'y a pas de contact physique - sauf accident -, ce qui permet d'apprendre en toute sécurité.

Troisième et dernier petit conseil : il est important de faire au moins deux cours d'essai dans un club avant de s'engager.

Ce serait dommage de payer le matériel de boxe, la licence et l'adhésion (souvent plus de 300 € l'année en tout) et se désister par la suite !

Le cours d'essai permet de découvrir la pédagogie du coach, de rencontrer les autres pratiquants et finalement, d'évaluer si le club nous plait ou non.

Quel type de boxe choisir selon ses objectifs ?

On dénombre aujourd'hui une grande quantité de variantes de la boxe : chaque continent a développé son propre style de boxe.

Comment s'entraîner à la salle de sport ?
"J'ai choisi la boxe anglaise. Ce que je déteste le plus à la séance, c'est le shadow boxing !"

Il faut donc choisir sa discipline selon ce que l'on recherche.

Voici une présentation de ce que chacune des boxes permet de faire.

Choisir la boxe anglaise

La boxe anglaise, dont l'ancêtre serait le pugilat et le pancrace de l'époque gréco-romaine, est issue des paris et combats clandestins qui se tenaient en Angleterre au 19ème siècle.

Cette variante n'utilise que les poings et les prises sur son adversaire sont proscrites.

Pour développer rapidement la puissance et la vitesse de frappe, la boxe anglaise est un bon choix d'entraînement.

Car les enchaînements et les coups sont très techniques :

  • Le direct : fouetté, pistonné ou balancé-jeté, le poing part tout droit,
  • Le crochet : coup de poing circulaire qui crochète l'adversaire. Il passe derrière le bras qui maintient la garde,
  • L'uppercut : coup de poing circulaire ou direct remontant, avec la paume tournée vers le ciel.

On trouve également cinq autres coups plus techniques : l'overhand, cross-counter, bolo-punch, semi-crochet, semi-uppercut.

La boxe anglaise est donc un sport d'attaque, mais la défense est également très complète.

Choisir la boxe française

Aussi appelée savate, la boxe française est une boxe pieds poings dont les coups sont très techniques.

C'est un art martial qui apprend à développer le souplesse, l'agilité, la précision et le dynamisme.

En savate, les coups de pieds sont portés avec le dessus du pied.

Ceux-ci peuvent monter jusqu'à la tête, et fait de cette variante une cousine directe du kick boxing.

La boxe française aiguise un état d'esprit et une dynamique esthétique, de respect mutuel et de force du mental.

Choisir le kick boxing

Le kickboxing ajoute les jambes et les genoux à la savate boxe française.

On frappe avec le tibia et avec le pied, et la jambe peut monter jusqu'à la tête de l'adversaire.

Si la plupart des coups sont portés sous la ceinture, il n'est pas rare toutefois d'asséner des coups dans la ceinture abdominale (genoux et pieds), sur les flancs (coups de poings) ou dans la tête.

En compétition, les pieds rapportent plus de points que les poings.

En somme, c'est une boxe complète qui développe la souplesse, l'agilité, la mobilité plutôt que la puissance de frappe.

Les défenses doivent être travaillées à chaque instant car chaque relâchement de sa garde peut engendrer la défaite.

Choisir la boxe thaïlandaise

Voici la plus virulente des grandes formes de boxes : la boxe thaï, ou Muay Thaï.

Quel art martial pratiquer ?
La boxe thaï : réputée pour être l'une des plus violentes, elle est très complète et stimule l'esquive, la garde, les déplacements et la puissance.

Celle-ci utilise les pieds, les poings, les genoux et les coudes, et autorise les techniques de saisies et de projections.

En France, contrairement à la Thaïlande, tous ces coups ne sont pas autorisés dans les combats.

Il existe une dizaine de formes de coups de poings différents (direct, crochet, balancé, revers en rotation, remontant, etc.), une dizaine de coups de pied (direct, circulaire, semi-circulaire, circulaire à l'envers, en marteau, circulaire sauté, etc.), et une dizaine de coups de genoux et de coups de coudes.

Les positions et les techniques sont impressionnantes en boxe thaï.

Choisissez ce sport si vous n'avez pas peur de prendre des coups, ni de la lutte au corps à corps. 

En boxe thaï, les projections, fauchages, saisies et blocages sont autorisés.

Il faudra bien travailler les techniques d'esquive et de déplacement !

Besoin d'un professeur de Boxe ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Samuel

Passionné d'écriture, de voyage et de musique. Curieux, j'aime découvrir et apprendre. J'aime aussi les chats, Brassens et les coquillettes. Basé à Montpellier, j'écris des livres pour moi et pour les autres.