Si Paris est la capitale de la France, Lyon est la capitale de la province - Albert Thibaudet

Le latin n'est désormais plus une discipline à part entière, mais fait partie de ce que l'on appelle les lettres classiques. Car oui, dans un souci de culture générale et d'une connaissance globale de la langue de Molière, le lier à la littérature et à la langue grecque est une idée pertinente, qui permet de mieux maîtriser cette langue ancienne.

La ville de Lyon ne déroge pas à la règle, bien au contraire ! En effet, avec près de 3000 étudiant en Lettres et civilisations, la faculté de Lyon 3 place ce domaine dans le top 3 des plus prisés au sein de son établissement.

Alors que plusieurs Universités cohabitent au sein de la capitale des Gaules, d'autres moyens existent pour apprendre le latin.

Mais alors comment découvrir Cicéron, la première déclinaison et la grammaire de la langue latine dans la région lyonnaise ? De quelle manière étudier les textes latins à Lyon ? Découvrons ça ensemble !

Lyon : prendre des cours de latin grâce aux études

Dans quel quartier se trouve l'université de latin à Lyon ?
La belle ville de Lyon est un terrain fertile pour tous ceux et celles qui souhaitent apprendre le latin, à commencer grâce aux Universités !

Après des années collège et lycée avec option latin, des cours d'hypokhâgne dans ce domaine ou des heures de lectures de littératures latines, vous avez décidé d'étudier le latin, et c'est une très bonne idée, on en a toujours besoin !

Vous deviendrez donc un étudiant des humanités, c'est ainsi que l'on appelle l'étude et le perfectionnement en latin et en langue grecque. À Lyon, il existent plusieurs facultés, qui, en suivant le parcours logique de l'apprentissage du latin pour tout un chacun, proposent presque toutes un parcours en langues anciennes.

Et oui, Lyon est une ville de culture, qui voit ses amphithéâtres gallo-romains toujours debout aujourd'hui. Car Lyon a été fondée en 43 avant JC sur la colline de la Fourvière et s'appelait à l'époque Lugdunum, un nom empreint de latinité. Lugdunum était d'ailleurs la capitale des Trois Gaules et doit en partie son importance au général Agrippa qui l'a choisi comme le point central du réseau routier organisé en Gaule. Lugdunum devient officiellement la capitale des Gaules (c'est-à-dire de toutes les provinces) en 12 avant JC.

Une empreinte culturelle forte, qui montre l'importance du latin français dans une telle ville, parmi toutes les disciplines enseignées. Les Universités l'ont bien compris, et ont développé des parcours de lettres classiques adaptés :

  • La fac catholique, par exemple, si elle ne dispose pas d'un véritable programme d'humanités, permet de choisir une option latin au sein même de son cursus de lettres modernes,
  • L'ENS propose également des modules de latin, destinés à ceux qui souhaitent se perfectionner en la matière,
  • Quoiqu'il en soit, la plupart d'entre nous seront davantage intéressés par les parcours de licence et master que proposent les Universités Lyon 2 et Lyon 3 Jean Moulin. Alors que la licence en lettres classiques de Lyon 2 se passera majoritairement à Bron, celle de Lyon 3 sera enseignée sur le campus de Sans Souci. Pour le Master, Lyon 2 migre sur les quais, et propose un large choix de matières et de cours, de sorte à être un as du latin !

Par ailleurs, il est à noter que l'ENS de Lyon installe chaque année le festival européen latin grec, dont le simple but est de mettre à l'honneur les langues antiques comme le latin, à travers différentes animations.

En rassemblant des spécialistes de l'Antiquité et le grand public autour des textes fondateurs, ce festival contribue à la renaissance de l'enseignement des langues comme notre cher latin. De quoi nous donner envie d'être professeur de lettres, non ?

Vous cherchez un cours latin ?

Lyon : prendre des cours de latin en association

Quel type de prof peut enseigner le latin à Lyon ?
Grâce à une ambiance de travail chaleureuse, prendre des cours de latin à Lyon n'aura jamais été aussi agréable. Merci les associations !

Si votre souhait n'est pas de faire d'études, ou que vous n'avez tout simplement pas le temps pour prendre des cours collectifs hebdomadaires à heure précise, il se peut que le principe développé par les associations lyonnaises vous intéresse !

En effet, alors que de nombreuses associations voient le jour à Lyon, deux d'entre elles proposent des cours de latin, à destination de ceux qui souhaitent une remise à niveau, ou encore travailler un point de lexique ou de grammaire précis.

L'association Guillaume Budé

L'association Guillaume Budé est une association qui remet en lumière la grammaire latine et autre subjonctif, au moyen de cours majoritairement dispensés le week-end. Pour 45 € (15 € pour les étudiants), on adhère à l'association, et pour 35 € l'année (30 € pour les étudiants et gratuit pour les collégiens), on peut développer les points de latin qui nous intéressent !

Les cours et les cercles de conversation ont lieu tous les 15 jours et sont ouverts à tous les niveaux. L'inscription permet également d'assister à toutes les conférences durant l'année.

L'association Kotopo

Ce type de cursus est mis en place d'une manière un peu différente par l'association Kotopo, située au coeur des pentes de la Croix-Rousse.

En effet, cet espace culturel international est un centre de langue comme on les aime, avec, au programme tous les dialectes possibles, de l'anglais basique au breton, en passant par le latin, qui nous intéresse !

Ainsi, ce dernier pourra être enseigné en profondeur grâce à des cours individuels, donnés par un professeur de l'association. Les horaires, flexibles, s'adaptent au mieux à notre emploi du temps, alors que l'ambiance est très chaleureuse et détendue !

Chez Kotopo, le premier cours individuel d'essai de 1h30 est à 52,50 €, alors qu'on retrouve différents cursus, adaptés à tous les budgets et à toutes les envies d'apprendre les rouages de la langue latine :

  • Le forfait 6 heures : 210 €,
  • Le forfait 12 heures : 399 €.

De quoi apprendre à maîtriser la linguistique des langues mortes en faisant fonctionner les petites structures lyonnaises ! Prêts à devenir des latinistes reconnus ?

Prendre des cours de collège latin aide certains élèvent pour les cours de français.

L'association Mêtis

Créée en 2003 par un professeur de lettres classiques, l'association promeut le latin et le grec pour favoriser l'égalité des chances et la réussite scolaire. De l'école primaire au lycée, un accompagnement scolaire est proposé aux élèves en ayant le plus besoin.

Mais ce n'est pas tout, l'association propose également des sorties culturelles et des voyages en lien avec les humanités, ainsi que la création d'une troupe de théâtre pour mettre en lumière la culture latine et grecque à travers des pièces de théâtre.

Lyon : prendre des cours particuliers de latin

Comment enseigner le latin à Lyon ?
Entre livres de latin, précis de grammaire et langue et littérature, prendre des cours grâce à un prof particulier lyonnais semble la solution idéale quand on n'a pas le temps !

On vient de le voir avec l'association Kotopo, les cours particuliers de latin sont totalement possibles à Lyon. Et pour cela, au-delà des associations, ou du bouche à oreille, des plateformes existent, de sorte à regrouper tous les enseignants de latin pour vous !

Entre Edulide, Kelprof ou encore Le Bon Coin, nombreux sont les services proposés pour vous faire progresser dans cette langue morte qu'est le latin. Superprof en fait évidemment partie, et est l'exemple typique de ce genre d'enseignements, polyvalents et efficaces.

En effet, grâce à plus d'une centaine de professeurs à Lyon, vous pourrez choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes, à votre bourse, ou encore à votre quartier : Croix Paquet, Guillotière, Halles, tout est possible ! Véritable guide, le professeur particulier est le support qui va vous faire progresser à votre rythme.

Sur Superprof, le premier cours est généralement offert afin de pouvoir jauger la qualité de l'enseignement et la pédagogie du professeur. Les professeurs choisissent ensuite eux-mêmes leur tarif et les élèves paient directement l'enseignant.

L'avantage de Lyon, c'est la pluralité des écoles. De ce fait, vous pourrez avoir la chance de croiser sur votre route les cours d'un ancien professeur de l'ENS, par exemple. Allez, le latin va (presque) devenir votre langue maternelle, on y croit !

Trouvez le bon cours de latin.

Lyon : apprendre le latin comme auditeur libre

Qui peut s'inscrire en cours de latin à Lyon ?
Non, il ne s'agit pas là des bancs de la fac de Lyon, mais bel et bien d'un ancien amphithéâtre gallo-romain, symbole de la richesse lyonnaise en matière de culture. De quoi donner envie d'y apprendre le latin, non ?

Lire le latin, étudier un texte latin, travailler l'étymologie, autant de points qu'il vous est parfois difficile de faire par vos propres moyens. C'est là qu'intervient le statut d'auditeur libre. Véritable alternative pour tou(te)s les lyonnais(es) qui ne prennent pas le temps d'être régulier(e) dans leur apprentissage, ce type de cours est idéal !

En effet, il suffit de vous inscrire dans la faculté de votre choix qui dispense des cours de latin (Lyon 2, Lyon 3, ou l'ENS), de payer les frais d'inscription s'il s'agit d'une Université (environ 200 € l'année) et de consulter les emplois du temps de la filière de lettres classiques. Un cours magistral de latin ? C'est pour vous !

À noter que vous pouvez également, pour votre culture générale, assister aux autres cours, qu'il s'agisse des cours de littératures comparées ou de méthodologie, puisque vous êtes officiellement inscrit(e) ! Vous vous rendez donc dans le cours de votre choix, et vous suivez la leçon, plutôt simple non ? Pensez à demander l'autorisation au professeur d'assister aux travaux dirigés. Ce statut ne vous permet pas de passer les examens et d'obtenir un diplôme.

À noter que, en ce qui concerne l'ENS de Lyon, le module latin est ouvert aux auditeurs libres, et se situe sur le site Descartes. Prendre des cours de latin à l'Ecole Normale Supérieure, on a connu pire !

Apprendre le latin à Lyon avec des cours du soir

Pour un perfectionnement au latin, une remise à niveau ou un apprentissage du latin de zéro, les cours du soir peuvent vous intéresser si vous travaillez en journée. Vous apprendrez le subjonctif et les déclinaisons latines après votre journée de travail.

Pour cela, plusieurs options s'offrent à vous :

  • Les associations lyonnaises qui proposent souvent l'option cours du soir pour ceux qui travaillent,
  • Les cours particuliers en trouvant un professeur disponible après 18h,
  • Les Universités en cours du soir. Renseignez-vous auprès des différentes universités lyonnaises pour trouver un cours de latin en horaires du soir, après 18h.

Les cours ne seront pas forcément uniquement axés sur l'apprentissage du latin er certains proposeront peut-être des conférences en lien avec la culture latine. Mais c'est une bonne alternative pour améliorer sa culture dans le domaine, vous ne pensez pas ?

S'essayer au latin en stages intensifs à Lyon

Vous avez besoin de vous initier au latin de manière intensive ? Vous passez peut-être un examen, qu'il s'agisse du baccalauréat, d'un concours d'entrée dans une école ou du CAPES pour devenir prof de latin.

Vous pouvez alors besoin de prendre des cours de manière intensive. Avez-vous pensé aux stages intensifs de latin ? Cette façon d'apprendre possède un avantage de taille : découvrir une langue en une dizaine de jours sous tous ses aspects ou vous préparer à fond en fonction de votre objectif.

Les stages intensifs sont payants et leur tarif varie en fonction de l'établissement choisi. Un stage d'une dizaine de jours coûte entre 500 et 800 € (moitié moins si vous êtes étudiant). Les places sont limitées, ne tardez pas trop à vous inscrire si vous souhaitez suivre un stage intensif.

A Lyon, pour suivre un stage intensif, vous pouvez vous adresser à différents établissements :

  • Les écoles de langue si elles proposent le latin,
  • Les associations comme Kotopo qui proposent des stages intensifs,
  • Mais n'hésitez pas à vous tourner vers les plateformes de cours en ligne et à chercher un professeur particulier qui pourra vous concocter un programme sur mesure en fonction de votre niveau.
Où s'initier à la langue latine à Lugdunum ?
Profitez d'une belle journée ensoleillé pour réviser vos cours latins entre deux sessions sur les quais.

Lyon : trouver des supports aux cours de latin

Car apprendre le latin, c'est aussi savoir se faire aider et s'appuyer sur des manuels concrets, il nous faut savoir où s'en procurer dans cette belle ville qu'est Lyon. Apprendre l'ablatif absolu, oui, mais l'apprendre bien, c'est encore mieux !

Pas de panique, voici quelques endroits où vous pourrez trouver des précis de grammaire ou de littérature latine, pour toutes les bourses et tous les quartiers :

  • La librairie Gibert Joseph, place Bellecour, pour trouver toutes sortes de manuels scolaires et universitaires à prix cassés,
  • La librairie de l'ENS : ENS Editions, où vous trouverez des manuels de latin précis,
  • Le Bal des Ardents, une petite librairie bien fournie, au coeur de la Presqu'île,
  • La Procure, une librairie classique dans le 6ème arrondissement,
  • La librairie Terre des Livres, située entre Saxe-Gambetta et Guillotière, qui propose aussi des livres d'occasion,
  • Les bibliothèque universitaires (notamment celle de l'ENS, très complète !),
  • Et bien d'autres encore !

Les différentes méthodes d'apprentissage du latin

A travers l'histoire, l'enseignement du latin a évolué (et heureusement) pour gagner en efficacité. Au Moyen-Âge, on ne jurait que par la mémorisation sans réflexion derrière. Les formes des déclinaisons étaient apprises par coeur puis les élèves déclinaient les substantifs et les adjectifs et apprenaient par coeur leur signification. L'apprentissage passait par la répétition à haute voix après le professeur. Les étudiants apprenaient à former des phrases par imitation de l'enseignant et éventuellement à lire des textes simples.

La méthode a quelque peu évolué avec l'abbé Lhomond qui a proposé des textes simplifiés pour les débutants : l'Epitome et le De Viris. Mais l'élève était encore totalement dépendant de l'enseignant.

Il faut attendre le XIXe siècle en Allemagne pour trouver des manuels comportant des exercices simplifiés de traduction vers le latin dès les premières leçons. Au lieu d'apprendre simplement des règles grammaticales, l'élève commençait à devoir réfléchir par lui-même. Enfin en Allemagne...

En France, on a préféré garder la méthode de Lhomond et l'exposé grammatical systématique. La méthode de Petitmangin propose deux livres : un précis de grammaire et un livre d'exercices à la traduction. Au 19e et 20e siècle, d'autres méthodes se sont développées, axant l'apprentissage du latin sur l'observation, la traduction et même la pratique de la langue latine à l'oral.

Le manuel d’Ollendorff présente encore un intérêt par le fait qu’il est centré sur l’oral et présume que l’étudiant parlera le latin comme une langue moderne.

Voici quelques ouvrages conseillés pour apprendre le latin :

  • Lingua latina per se illustrata du danois H. Orberg. Le premier livre Familia Romana s'attarde sur l'essentiel de la grammaire latine et permet d'acquérir les bases de la langue,
  • La méthode de Most-Coulombe : c'est un manuel gratuit qui propose une méthode semblable à celle d'Orberg sur l'observation,
  • La méthode de Lavarenne : conçue pour les autodidactes, elle offre de nombreux conseils pratiques. L'accent est mis sur la traduction de textes et sur les bases grammaticales à acquérir,
  • La méthode de Petitmangin : vous y trouverez un grand nombre d'exercices et un vocabulaire riche pour vous perfectionner dans la langue latine. C'est une méthode plutôt longue, à appréhender avec un professeur pour ne pas perdre sa motivation,
  • La méthode de Riemann et Goezler est simple et courte car à destination de jeunes élèves. Les exercices sont intégrés à la grammaire et l'étudiant doit en revanche cherche le lexique qu'il ne comprend pas pour se constituer sa propre liste,
  • Méthode de latin facile par H. C. Nutting : seulement 400 mots de vocabulaire sont utilisés constamment dans les exercices pour vous faciliter leur mémorisation.

Quelques conseils pour apprendre le latin plus facilement

Comment progresser en tant que latiniste ?
Les révisions vous permettent de mémoriser plus rapidement votre vocabulaire et les structures grammaticales latines.

Si vous êtes motivé par l'apprentissage du latin, vous pouvez aussi commencer votre initiation seul et/ou travailler entre les cours pour améliorer votre niveau plus rapidement.

A l'aide de manuels de latin, il est tout à fait possible d'enrichir son vocabulaire, d'apprendre les déclinaisons et les conjugaisons. Votre réussite dépendra de votre motivation. Pour être motivé sur le long terme, nous vous conseillons de rejoindre une association et de participer aux événements en lien avec la latinité. Vous y rencontrerez d'autres latinistes, animés par la même passion de la langue que vous et cela ne pourra que vous motiver à continuer.

Quelque soit votre manière d'apprendre le latin, lisez bien les explications grammaticales et faites les exercices sans correction. Servez-vous de la correction pour apprendre de vos erreurs et mieux mémorisez. Dès que vous rencontrez un mot nouveau, essayez d'en déduire le sens en fonction du contexte autour, avant de le chercher dans le dictionnaire.

A chaque nouveau chapitre, faites une révision du chapitre précédent avant pour vous assurer que vous avez bien assimilé les notions. Révisez régulièrement les chapitres terminés pour ne pas les oublier et les ancrer dans votre mémoire à long terme.

Etudiez à petites doses mais régulièrement : mieux vaut ouvrir votre manuel de latin tous les jours pendant un quart d'heure qu'une fois par semaine pendant deux heures. Vous retiendrez mieux !

Trouvez-vous un compagnon d'apprentissage si vous apprenez seul. Et si vous perdez la motivation, parlez-en ensemble pour vous remotiver. Idem si vous travaillez avec un professeur : il réussira à vous remotiver. Le but est de vous faire plaisir pas de vous dégoûter de la matière. Si vraiment ça ne veut pas pendant une période, n'insistez pas. Cela reviendra !

Les outils pour apprendre le latin en ligne

N'hésitez pas à vous servir d'internet pour étudier le latin que vous soyez débutant, intermédiaire ou avance. Vous trouverez de nombreuses ressources en ligne pouvant vous aider :

  • Le Mooc Latin pour débutants (plutôt pour les grands débutants),
  • Le site Arrête ton char sur la latinité pour améliorer votre culture générale,
  • Gratum Studium : pour progresser tout en s'amusant,
  • Weblatinus : idéal pour les débutants puisque les cibles sont les élèves de la cinquième à la troisième,
  • Digischool : la chaîne YouTube consacre une playlist au latin pour vous permettre de vous améliorer en déclinaisons et autres éléments grammaticaux propres au latin.

N'hésitez pas à regarder du côté des applications qui peuvent faciliter votre apprentissage.

En bref, Lyon confirme son statut de ville riche culturellement lorsqu'il s'agit d'apprendre le latin. Entre associations, Universités reconnues dans leur domaine ou encore cours particuliers, le nominatif et les adjectifs n'ont qu'à bien se tenir. Prêt(e) à acheter votre Gaffiot maintenant ? C'est parti !

Besoin d'un professeur de Latin ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Thomas

Parisien, je suis passionné d'écriture. Curieux dans l'âme, un rien m'intrigue et tout m'intéresse !