Seconde Première S Terminale S Tout Niveau
Partager

Les solides moléculaires

Par Yann le 15/03/2017 Ressources > Physique-Chimie > Première S > Structure de la matière > Les solides moléculaires

Qu’est-ce qu’un solide moléculaire ?

Comme son nom peut le laisser deviner un solide moléculaire est un solide constitué uniquement de molécules. Par définition une molécule est un ensemble neutre qui ne porte par de charge électrique donc la force électrostatique ne peut s’exercer directement entre deux molécules:  c’est donc un autre type d’interaction qui assure la cohérence de ce type de solide.

Qu’est-ce que l’électronégativité ?

Par définition une liaison covalente correspond à la mise en commun de deux électrons par deux atomes ,cependant il arrive que ce partage d’électrons ne se fasse pas à  » parts égales  » et que l’un des atomes exerce une attraction plus forte que l’autre:  les électrons sont alors  » décalés  » vers celui-ci et on dit que cet atome est plus électronégatif.
L’électronégativité caractérise donc la tendance d’un atome à attirer vers lui les électrons qui font parte d’une liaison covalente.

L’électronégativité des différents élément de la classification

L’électronégativité est une caractéristique qui varie régulièrement dans la classification périodique: Sur une période l’électronégativité augmente de gauche à droite ainsi, par exemple,  le fluor est plus électronégatif que l’oxygène qui est lui-même plus électronégatif que l’azote etc.
Dans une colonne l’électronégativité augmente du bas vers le haut ainsi, par exemple,  l’oxygène est plus électronégatif que le soufre qui est lui même plus électronégatif que le sélenium.

Les liaisons polarisées

Une liaison covalente est dite polarisée si les deux atomes qui sont liés ont des électronégativités très différentes.
Dans ce cas le décalage des électrons conduit à noté un une charge partielle négative δ– sur l’atome le plus électronégatif et une charge partielle positive δ+ sur le moins électronégatif.
Quelques exemples de liaisons polarisées:
Exemples de liaisons polarisées
Remarque: Pour certains atomes la différence d’électronégativité est si faible qu’on peut considérer que la liaison n’est pas polarisée. C’est en particulier le cas pour la liaison entre un atome de carbone et un atome d’hydrogène que l’on retrouve dans les molécules organiques.

L’interaction de Van der Waals

Dans les solides moléculaires il existe une interaction qui s’exerce entre les molécules appelée interaction de Van der Waals: elle est d’autant plus importante que les liaisons sont polarisées. Cependant l’interaction de Van der Waals peut s’exercer aussi sur des liaisons et atomes initialement non polarisés mais dont l’environnement ( les atomes voisins ) provoque une polarisation temporaire.
L’interaction de Van der Wall est donc une interaction électrique entre les charge partielles de liaisons ou d’atomes polarisés de manière permanente ou temporaire: elle assure la cohérence des solides moléculaires.

La liaison hydrogène

Cette interaction peut se produire lorsqu’un atome d’hydrogène est lié à un atome très électronégatif ( comme l’oxygène ). Il interagit alors avec les doublets non liants d’atomes électronégatifs comme l’oxygène, le chlore ou l’azote.
Cette interaction est nettement plus intense que celle de Van der Waals.

Trouvez Votre Prof de Chimie !
Trouver un professeur

Pour accéder à la suite du cours et améliorations inscrivez-vous

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Poster un Commentaire

avatar
wpDiscuz