Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Pourquoi il est important de partir au Japon pour devenir bilingue ?

De Romain, publié le 15/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Apprendre le Japonais en Immersion Linguistique, C’est Possible ?

Vous aimez le Japon ? Il est vrai que ce pays et cette culture attirent de nombreux Français.

Vous pouvez avoir été bercés par les dessins animés et mangas japonais dans votre enfance. Vous pouvez aussi vouloir découvrir un mode de vie éloigné du nôtre (géographiquement et culturellement).

Il y’a de nombreuses raisons de s’évader au Japon.

  • Mais est-ce possible de partir au pays du soleil levant sans parler un mot de japonais ?
  • Peut-on apprendre la langue nippone sur place ?

Nous vous disons tout.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Prendre des cours particuliers de japonais pour apprendre les bases avant de partir

Pour vous sentir à l’aise, le mieux étant de prendre des cours de japonais avant de vous rendre sur place.

Si vous ne le faites pas, vous pourrez avoir du mal à vous faire comprendre dans les premiers mois. Évidemment, vous pouvez tout à fait partir là-bas sans prendre de cours de japonais. Surtout si vous parlez très bien anglais.

Comme nous, les Japonais apprennent l’anglais à l’école. Et comme nous, certains se débrouillent très bien. D’autres un peu moins.

Toutefois, il peut être nécessaire de connaitre les bases du japonais avant de voyager au Japon.

Ainsi, parler japonais un minimum et savoir lire et écrire nous semble indispensables.

Grâce à des cours de japonais au collège ou des cours de japonais au lycée par exemple !

Pourquoi il est nécessaire d'avoir un bagage linguistique avant de partir au Japon ? Savoir écrire et lire les katakana, hiragana et quelques kanji : une étape indispensable.

Voici une liste de choses à savoir avant de partir :

  • Katakana, hiragana, kanji (caractères chinois) ;
  • Quelques notions de culture japonaise et de savoir-vivre ;
  • Le vocabulaire de base (les mots japonais qui vous permettront de vous débrouiller) ;
  • Tout ce qui permet de commencer une conversation avec un japonais de langue maternelle.

Si vous le désirez, vous pouvez aussi en apprendre un peu plus sur l’histoire du Japon et sur les principales villes de l’archipel nippon (Tokyo, Kyoto, etc.).

Pour un apprentissage rapide et efficace de la langue japonaise, nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à un prof particulier nippon.

Ce qui est intéressant avec ce type de prestation, c’est qu’il n’a que vous comme élève.

Il peut donc vous accompagner tous les jours et vous aider à assimiler les connaissances adaptées à vos besoins.

Grâce à ce coaching personnalisé, vous profitez d’un apprentissage adapté à votre rythme.

Sans oublier que vous récupérez 50 % de la somme engagée sous forme de crédit ou réduction d’impôts.

Ce sont des arguments qui pèsent en faveur des cours à domicile.

De plus, en passant par Superprof, vous trouvez facilement le prof particulier à côté de chez vous. De quoi apprendre le japonais bien après le Bac !

À quel organisme faire confiance au Japon ?

Vous connaissez quelques bases de japonais, mais pas assez pour être complètement autonome une fois sur place ?

Pas de souci : il vous suffit de prendre des cours dans votre ville d’accueil.

En effet, il existe de nombreuses écoles qui seront ravies de vous accueillir, quel que soit votre niveau linguistique.

Attention toutefois : des centaines d’établissements vous proposent des cours de langue. Au sein de cette offre gigantesque, beaucoup n’ont pas bonne réputation.

Alors, avant tout, si vous le pouvez, demandez conseil aux personnes sur place. Ils vous indiqueront sans doute des établissements. Si vous pensez que vous pouvez les croire sur parole, pourquoi ne pas vous y inscrire ?

Dans le cas contraire, nous vous proposons deux écoles réputées qui vous aideront à vivre au Japon dans les meilleures conditions.

Nihongo Center

Situé à Kyoto, le Nihongo Center accueille, tout au long de l’année, des étudiants occidentaux pour leur enseigner le japonais.

Vous y trouvez trois types de formules pour étudier la difficile langue japonaise :

  • Un stage de 10 semaines coûtant 240 840 yens (2000 € environ) ;
  • Un stage de 20 semaines coûtant 397 440 yens (3200 € environ) ;
  • Un stage de 1 an à 773 280 yens (un peu plus de 6000 €).

Ce qui est intéressant avec cet établissement, c’est qu’en plus d’y apprendre le japonais, vous pourrez découvrir la ville plus en détail. Idéal pour en apprendre plus sur la culture japonaise.

Bon à savoir : il est possible d’obtenir deux bourses de 100 000 yens par an si vous voulez réaliser un long séjour.

De plus, un logement à loyer peu élevé vous sera aussi proposé.

Parfait pour progresser en prononciation et en compréhension du japonais ainsi qu’en grammaire. Parfait aussi pour prendre le temps d’apprendre un plus grand vocabulaire japonais.

JCLI Language School

Si vous voulez aller à Tokyo, l’école de langue JCI Language School vous ouvre ses portes. Vous la trouvez en plein cœur de Shinjuku.

Intégrer une école et visiter le Japon : une opportunité à saisir. Le quartier de Tokyo où se trouve votre école : Shinjuku.

Concernant les formules :

  • 2 semaines de cours : 69 000 yens (560 € environ) ;
  • 3 mois : 278 000 yens (2270 € environ) ;
  • 1 an : 785 400 yens (6414 € environ).

Vous pourrez aussi obtenir plus facilement un logement (en chambre individuelle ou en dortoir) en passant par l’école.

Renseignez-vous avant de faire votre voyage au Japon ou une fois sur place. Vous y trouvez des correspondants français.

Quelques trucs à savoir

Pour partir au Japon et y apprendre la langue dans le pays, nous vous offrons quelques informations à connaitre.

Ainsi, pour intégrer une école, il est souvent nécessaire d’avoir au moins 18 ans et d’avoir obtenu le baccalauréat (au minimum).

De plus, ne soyez pas étonné si on vous demande :

  • Une lettre de motivation ;
  • Un certificat médical ;
  • Une assurance voyage ;
  • Un relevé de compte ;
  • Un certain niveau au JLPT pour les meilleures classes.

Renseignez-vous aussi sur les capacités des classes. Si les classes sont trop bondées, vous aurez plus de mal à apprendre.

Aussi, pour apprendre à vous exprimer le plus rapidement possible, évitez les Français à tout prix. Essayez de vous mêler avec des Japonais.

En discutant avec un japonais natif, vous pourrez pratiquer plus régulièrement la langue et, par ce biais, vous perfectionner sans même vous en rendre compte.

Idéal pour apprendre le japonais gratuitement, en plus de vos cours.

Finalement, pour les séjours longue durée, pensez à faire votre visa. Il peut prendre un certain temps donc occupez-vous-en longtemps à l’avance.

Les avantages de l’immersion linguistique

Un séjour linguistique possède de nombreux avantages.

Certains sont bénéfiques pour l’apprentissage même de la langue.

D’autres pour votre vie personnelle ou professionnelle.

Dans tous les cas, rien de mieux que d’aller dans le pays pour vous immerger totalement. Parfait pour mémoriser chaque mot japonais, chaque verbe, adjectif ou chaque concept grammatical important. Et cela, sans apprendre de listes par cœur.

En étant plongé dans la culture du pays et en rencontrant de nouvelles personnes, vous vous ouvrez complètement à celle-ci. On parle alors de « massive input » (le fait de changer son environnement pour inciter son cerveau à penser dans une nouvelle langue). Le voyage favorise cela.

De plus, l’immersion linguistique vous évite de faire du tourisme, comme tout le monde. En réalité, vous n’êtes pas un touriste, dans le sens propre du terme. Vous êtes une personne qui souhaite en apprendre plus sur la vie japonaise et sur la langue.

Les touristes ne prennent pas le temps de se plonger complètement dans la vie d’un pays. Ils visitent des monuments et restent entre eux. Pas vous.

De ce fait, en rentrant de votre séjour, vous vous sentirez fier de cette expérience. Ce ne sont pas de simples vacances : c’est une expérience de vie qui vous fait grandir (tous ceux qui ont vécu cela vous le diront).

Comment devenir un expert en culture et langue nippone ? Découvrir l’envers du décor de la capitale japonaise : seul un séjour linguistique permet cela.

Et finalement, un séjour à l’étranger est un véritable atout sur un CV. Cela indique que vous êtes courageux et autonome. Sans oublier qu’en restant sur place quelques mois, vous aurez acquis de nombreuses notions qui vous aideront à devenir facilement bilingue français japonais (ou japonais français).

En bref, si vous le pouvez et si vous avez le budget pour, préférez partir à l’étranger pendant quelques semaines/mois plutôt que de partir en vacances.

C’est le moyen idéal de maîtriser une langue sans apprendre leçon sur leçon.

Sur place, pourquoi pas, vous pourrez même tenter d’apprendre le japonais grâce aux jeux vidéo !

Un français au Japon : quid du mal du pays ?

Connaissez-vous le film Lost in Translation ?

Si vous ne l’avez jamais vu, nous vous conseillons de le regarder. C’est un véritable chef-d’œuvre qui a d’ailleurs obtenu de nombreuses récompenses (Oscar du meilleur scénario original, Golden Globe du meilleur film musical ou de comédie, etc.).

Réalisé par Sofia Coppola en 2003, nous y trouvons Bill Murray et Scarlett Johansson, tous deux expatriés au Japon pour un certain temps. Une fois sur place, ils semblent avoir du mal à se faire à la vie japonaise.

Bien plus qu’une simple comédie dramatique, le film pose des questions justes et intéressantes, inspirés des séjours au Japon du scénariste.

En réalité, n’est-ce pas tout simplement le syndrome de mal du pays qui est expliqué dans ce film ?

Ce type de malaise est assez courant chez les personnes qui changent totalement d’environnement. Cela peut se traduire par une tristesse permanente, un renfermement sur soi ou encore une dépression.

Si cela vous arrive (ou si vous avez peur d’y être soumis), il existe des astuces qui vont vous aider.

La première chose consiste à bien vous renseigner sur votre pays d’accueil. Cela afin de ne pas être surpris sur place, et que le fantasme se transforme en cauchemar. Informez-vous donc sur les coutumes du pays afin de ne pas faire de gaffes sur place ou de ne pas vous retrouver piégé sur le plan administratif et financier.

Autre chose importante : restez connecté avec vos proches et vos amis. Certains choisissent même de créer un blog pour raconter leurs aventures. C’est un excellent exercice qui vous permet de relativiser et positiver sur votre voyage.

Et finalement : ne restez pas seul(e). Sortez, rencontrez du monde. Peut-être qu’au début, vous pouvez vous rapprocher de la communauté française sur place. Elle pourra vous aider à vous faire rencontrer, ensuite, d’autres personnes. Dont des japonais.

Comment réussir son séjour au Japon ? Pour surmonter votre mal être passager, une seule solution : sortir et rencontrer du monde.

L’idée étant de récupérer tous vos repères (ou d’en créer de nouveaux) rapidement.

Partir dans un pays pour un séjour linguistique court ou prolongé peut faire peur. Mais rassurez-vous, tout va bien se passer.

Vous rentrerez (si vous ne décidez pas de rester là-bas) avec des souvenirs plein la tête. Et surtout, nous espérons que ce voyage vous aura permis de maîtriser parfaitement la langue.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,67 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *