Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Quelles raisons incitent les parents à délaisser les leçons le soutien scolaire ?

Par Samuel le 25/10/2016 Blog > Cours particuliers > Prendre des Cours Particuliers > Pourquoi Refuser de Prendre des Cours Particuliers ?
Table des matières

Le soutien scolaire concernait, en France en 2012, 36 % des lycéens.

C’est beaucoup et peu à la fois : dire qu’un gros tiers des lycéens Français ont recours au soutien scolaire signifie aussi que les deux-tiers des lycéens n’optent pas pour l’enseignement à domicile.

Soit ils refusent les cours de soutien à domicile et l’aide aux devoirs, soit ils n’en ont pas besoin, peut-être n’ont-ils même pas esquissé l’idée de contacter un professeur particulier pour perfectionner leurs cours du lycée.

Prendre des cours particuliers – toutes disciplines confondues – est toujours coûteux.

Superprof dresse ici une étendue des raisons pour lesquelles un élève peut être amené à refuser de prendre des cours particuliers.

Quelques clichés sur les cours particuliers

Pour certaines personnes, prendre des cours particulier peut être mal perçu.

D’une part parce que cela envoie un signal dégradant à quelqu’un de malintentionné que l’on a des difficultés, que l’on est nul, que l’on est pas à la hauteur d’un système éducatif où priment performance et compétition.

Or entre collégiens et lycéens, il n’y a parfois aucune pitié dans la critique.

Pour les plus orgueilleux, cela peut mener à une remise en question difficile : « je vais y arriver, je n’accepte pas d’être vu comme un élève en difficulté, nul besoin de soutien scolaire ».

Les préjugés du cours particulier : détrompez-vous ! Le cours intensif contre les pâles couleurs d’un bulletin de notes ? On va dit que… On dit que… Bref, vous êtes rétif au soutien scolaire.

Voici une liste de stéréotypes que l’on pourrait retenir sur le cours particulier :

  • prendre un suivi de cours intensif est inefficient : de nombreux élèves ayant suivi des cours de soutien ont pu se perfectionner rapidement.
  • les horaires sont contraignantes : le soutien scolaire à domicile est souvent réalisé sous forme de cours du soir ou pendant les vacances scolaires. et le weekend. De toute façon, l’élève n’est que rarement disponible entre 8h et 17h.
  • le cours particulier tient plus de la discussion que du cours : en soutien scolaire, le professeur est votre conseiller pédagogique : il cible les lacunes pour tenter de les éliminer. Il explique, illustre, simplifie certaines choses pour stimuler la compréhension de son élève. Il faut donc discuter, échanger, ce n’est pas un cours magistral.
  • on retrouve les professeurs incompétents car ce sont les étudiants inexpérimentés, ceux qui ont raté le Capes ou qui sont au chômage : certains professeurs particuliers sont effectivement étudiants ou chômeurs. Mais mieux vaut cibler l’âge du prof, car le statut n’est pas un signe d’incompétence, certaines personnes ont bien plus de recul et de pédagogie que les lauréats titulaires de l’Éducation Nationale !
  • si mon enfant peine à obtenir la moyenne au lycée, c’est qu’il ne travaille pas. Un professeur privé va le décourager encore plus : bien au contraire, si votre enfant est démotivé, la mission première du professeur est d’être le conseiller pédagogique de son élève, de le remotiver. L’accompagnement scolaire prodigué doit au contraire encourager, ré-aiguiller vers un sentier de réussite scolaire.

En sus de ces clichés, d’autres freins poussent les élèves ou leurs parents à refuser de prendre des cours particuliers.

Le coût, une variable importante du refus des cours particuliers

Comme un cours de musique (cours de piano ou cours de guitare), prendre des cours particuliers est très onéreux.

Pour comprendre la part du soutien scolaire dans le budget d’un ménage Français modeste ou moyen, voici un petit cours d’économie.

L'éducation a un prix souvent élevé pour les revenus modestes, le choix peut être difficile à faire. Face à la facture des leçons à domicile, pesez la balance : acheter à manger ou payer un professeur privé ?

Le coût moyen du cours particulier en France oscille autour de 35 € par heure, avant réduction d’impôt de 50 %.

Un budget conséquent pour de l’accompagnement scolaire

Faire suivre des cours de soutien scolaire à domicile à son enfant, à raison de deux heures hebdomadaires coûtera donc en moyenne 70 € par semaine aux parents, soit 280 € par mois.

C’est colossal quand on sait qu’en France, le revenu mensuel net de deux millions d’actifs occupés – 11 % de la population active salariée -, n’excède pas 1150 €, le salaire minimum (Smic).

Si l’on considère un salarié actif à temps plein, dont le revenu net est de 1150 €, quasiment un quart de son revenu sera dédié au soutien scolaire de son enfant (280 € / 1150 € x 100 = 24,3 %).

On comprend ce qui pousse nombre de parents à délaisser le recours au soutien scolaire de leur progéniture : le coût du tutorat privé !

La réussite scolaire d’un enfant en difficultés scolaires est en effet un sacrifice pour une famille modeste, voire pauvre.

On dit que cette réussite scolaire n’a pas de prix, car elle permet une meilleure ascension sociale.

Quel est le prix de la réussite ?

Certes, mais sociologiquement, la plupart des ménages de la classe populaire privilégient justement les études courtes et l’insertion prématurée – dès l’âge légal pour travailler – sur le « marché du travail ».

Le besoin de prendre des cours particuliers à domicile et l’envie de perfectionner son niveau sont donc moindres.

Les ménages des classes moyennes peuvent eux aussi être freinés par le coût . Même s’ils bénéficient grâce au chèque emploi service d’une réduction d’impôt de 50 % sur l’heure de cours particulier (ramenant le budget mensuel du cours à 140 € par mois), c’est 10 % à 15 % de leur revenu mensuel par enfant.

Sans compter qu’il y a souvent plusieurs enfants au sein d’une fratrie, c’est une part qui peut être substituée à d’autres dépenses : loisirs, activités culturelles et sportives, vacances, épargne de précaution ou investissement immobilier.

Le coût est donc un facteur de renonciation à l’enseignement à domicile pour une famille aux revenus faibles ou modestes.

Et puis même si l’on sacrifie son épargne et son temps de loisir pour offrir à ses enfants un avenir décent, y a-t-il des chances de réussite ?

Les garanties de résultat : faire la balance entre le pour et le contre

Lorsque l’on est indécis, nous avons du mal à faire la part des choses. Nous voulons toujours faire le bon choix sans prendre trop de risques.

En ce qui est de prendre des cours particuliers, cours intensif ou régulier, vous ne savez nullement si ça va marcher, si votre enfant obtiendra de meilleures notes pour passer en classe supérieure ou pour avoir son baccalauréat.

Et vu l’ampleur de ses lacunes, vous êtes désemparé(e).

Quelles garanties de résultats ?

Il n’y a aucune garantie de résultat lorsque l’on sollicite un professeur qui indique donner des cours particuliers de qualité.

Qu’il soit professeur particulier de français, d’histoire géographie, qu’il souhaite devenir professeur de piano, qu’il donne des cours d’italien ou des cours de comptabilité…

Il vous renseigne sur ses informations personnelles, son expérience, ses diplômes, sa pédagogie, éventuellement ses traits de caractère (calme, à l’écoute, souriant, etc.).

Mais quelle est la part de faux dans le vrai ?

En économie, on parle d’asymétrie d’information lorsqu’une partie des contractants dispose d’informations que l’autre partie n’a pas.

Ici, le prestataire qui veut donner des cours particuliers n’a peut-être jamais eu d’élèves, contrairement à ce qu’il/elle mentionne.

Ou alors, il n’est peut-être pas si pédagogue et sympathique que ce qu’il annonce…

Acadomia communique par exemple sur la progression des élèves  :+ 3,1 POINTS (en moyenne, dans la matière suivie, toutes classes confondues).

Comment faire évoluer sa moyenne avant le conseil de classe ? Peux-t-on promettre de bonnes notes à des élèves ?

La meilleure des solutions consiste à prendre une feuille et noter les pour et les contre . Comme un brainstorming, notez tout ce qui vous passe par la tête à propos de prendre des cours particuliers (cours de mathématiques oui/non, cours de physique chimie, cours de français, cours d’espagnol, cours d’économie, remise à niveau et rattrapage oui/non, etc.).

Les contre :

  • moins de budget
  • moins de loisir
  • pas d’inscription au club de sport du coin
  • problème d’espace à la maison
  • incertitude professionnelle
  • échec scolaire ?

Un prof particulier peut vous aider à redresser votre moyenne en classe. Comment lutter contre les mauvaises notes ?

Les pour :

  • meilleures notes pour mon enfant
  • remise à niveau
  • programme de coaching scolaire
  • une vraie préparation au bac
  • sentiment de réussite
  • confiance en lui/elle
  • satisfaction de mieux pouvoir choisir son orientation scolaire (et professionnelle)
  • moins d’argent aujourd’hui mais plus d’argent demain
  • plus grande culture générale
  • d’avantage de recul sur les choses
  • épanouissement de mon enfant…

La liste des paramètres à reporter au tableau peut être longue. Mais normalement – c’est comme cela que je fixe mes décisions -, s’il y a plus de points positifs que négatifs, c’est que vous sentez qu’il est bon de commander des heures de cours à domicile.

Le mieux, quoi qu’il arrive, est d’essayer plutôt que de tergiverser et de se perdre dans d’innombrables atermoiements pour, au final, avoir d’éventuels regrets.

Avez-vous déjà essayé le cours particulier ?

Une raison aussi de refuser de prendre des cours particuliers à domicile peut venir d’une malheureuse expérience…

Tester le tutorat privé peut s'avérer très fructueux malgré les expériences mauvaises passées. Avez-vous déjà essayé le soutien scolaire à domicile ? Passez vos espoirs de réussite au microscope et faites au moins l’essai pour votre enfant.

Vous avez peut-être déjà fait les frais d’un professeur particulier auprès de qui le contact n’était pas passé avec votre enfant.

Sur Leboncoin, par Acadomia, par Complétude ou d’autres…

Lorsque tel est le cas, il vaut mieux arrêter tout de suite plutôt que d’attendre que les deux personnes fassent connaissance.

L’enseignant privé que vous avez sollicité l’an passé n’est pas parvenu à rehausser les notes de votre enfant ?

Demandez-vous si cela provient d’un laxisme du prof particulier ou bien si cela est dû à votre fils/fille.

Quoi qu’il en soit, « il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis ».

Si le bulletin de notes de votre enfant vous fait blêmir, persévérez car il nécessite certainement un coup de pouce, une assistance scolaire.

Avez-vous déjà essayé Superprof.fr ?

Faites votre choix dans votre ville parmi les dizaines de profils différents, il y en a sûrement un ou deux qui vous correspondront !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Samuel
Passionné d'écriture, de voyage et de musique. Curieux, j'aime découvrir et apprendre. J'aime aussi les chats, Brassens et les coquillettes. Basé à Montpellier, j'écris des livres pour moi et pour les autres.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz