Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Passez un Diplôme d’Espagnol comme Langue Etrangère

Par Alexia le 24/11/2016 Blog > Langues > Espagnol > DELE : Six Diplômes, Six Niveaux
Table des matières

Vous avez suivi une formation continue en espagnol ? Vous suivez des cours en ligne et aimeriez connaître votre réel niveau ? Vous souhaitez avoir un correspondant au Costa Rica et pouvoir communiquer avec lui ? Votre université de sciences humaines vous propose une mobilité en pays hispanophone ? Et pourquoi ne pas aller étudier et vous former en Espagne ?

Pour toutes ces situations, il semble opportun voire obligatoire de passer une certification de vos compétences linguistiques pour vous rassurer, pour rassurer votre employeur ou simplement pour valider vos acquis.

Vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour passer le DELE dans cet article.

Prêt à évaluer votre espagnol ?

Qu’est-ce que le DELE ?

Traduire de l'espagnol français ou du français espagnol implique un travail intense. Envie d’ajouter un nouveau cadre sur votre mur ? Passez un niveau de DELE !

Les DELE sont les Diplomas de Español como Lengua Extranjera ou Diplômes d’espagnol comme langue étrangère en français. Ils sont reconnus officiellement et certifient un niveau de compétence et de maîtrise de la langue officielle.

Mais alors pourquoi parle-t-on de six diplômes différents ?

Simplement parce qu’il existe six niveaux d’examens qui délivrent chacun un diplôme différent. En revanche, vous n’êtes pas obligé de passer les niveaux inférieurs pour valider votre diplôme. Si vous êtes bilingue par exemple, vous pouvez directement passer le niveau le plus adapté à votre situation.

Les six niveaux différents correspondent aux niveaux de compétence définis par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) :

  • A1 : débutant, faux débutant. Savoir poser des questions simples, parler de soi, savoir écrire des phrases simples et remplir des formulaires, comprendre des mots familiers à l’oral, savoir lire et comprendre des phrases simples.
  • A2 : élémentaire. Tenir une conversation et échanger des informations simples, savoir écrire des messages courts et personnels, comprendre des annonces simples à l’oral, savoir lire des prospectus, des horaires, des menus et des lettres simples.
  • B1 : pré-intermédiaire. Être capable de parler de ses rêves, de ses aspirations ou d’un livre, savoir argumenter, rédiger des lettres personnelles, comprendre des émissions de radio ou de télé en fonction de ses centres d’intérêt, comprendre des lettres rédigées dans un espagnol courant.
  • B2 : intermédiaire. Savoir s’exprimer clairement et défendre ses opinions avec un locuteur natif, écrire des textes argumentés, suivre parfaitement une émission, une conférence, un film relatif à ses centres d’intérêt, savoir lire des textes contemporains ou littéraires. Ce niveau est nécessaire pour intégrer une grande école, il est apprécié par les employeurs et est requis pour travailler ou faire un stage à l’étranger dans un pays hispanophone. 
  • C1 : autonome. Savoir faire des présentations complexes et détaillées à l’oral, parler couramment espagnol, écrire des textes argumentés et structurés, pouvoir suivre une conférence, un film, une émission quelque soit le sujet, savoir lire et comprendre des textes longs littéraires, contemporains ou techniques.
  • C2 : maîtrise. Savoir présenter à l’oral une argumentation logique et claire, rédiger des documents complexes, résumer et critiquer à l’écrit tout document professionnel ou littéraire, savoir comprendre le langage oral à condition de pouvoir se familiariser avec l’accent, lire sans effort tout texte même abstrait.

Pour chaque niveau, vous devrez passer cinq épreuves différentes :

  • compréhension écrite : après la lecture d’un texte, vous devrez répondre par écrit à des questions.
  • expression écrite : faites attention à l’orthographe et à la conjugaison espagnole qui peuvent vous coûter des points !
  • compréhension orale : vous devrez répondre à des questions après avoir écouté un enregistrement comme une émission de radio mettant en scène des locuteurs natifs.
  • grammaire espagnole et vocabulaire : cela permet d’évaluer vos connaissances en matière de règles grammaticales et de richesse linguistique.
  • expression orale : visant à évaluer votre aisance mais également votre prononciation.

Vous ne devrez donc pas simplement passer un QCM ! Ce test évalue vos compétences linguistiques en langue espagnole dans une grande variété de domaines.

Pourquoi passer le DELE ?

La conjugaison d'un verbe en catalan n'est pas la même qu'en espagnol. Renseignez-vous sur les bars fréquentés par les espagnols pour discuter avec eux et ainsi pouvoir progresser !

Il existe plusieurs raisons de vouloir passer son DELE :

  • pour valider ses acquis : que vous soyez en troisième et prépariez votre brevet, que vous suiviez un cursus universitaire ou que vous souhaitiez devenir enseignant, il est important d’obtenir la « preuve » de votre niveau.
  • parce que le diplôme est reconnu dans le monde entier par les entreprises, les chambres de commerce et les systèmes scolaires publics et privés : il vous permettra de travailler en Amérique du Sud par exemple, que vous vouliez devenir scientifique, formateur ou professeur de Français Langue Etrangère, une certification vous sera demandée.
  • pour vous donner confiance en vous ! Vous préparez un voyage en pays hispanophone ? La connaissance de la géographie du pays vous aidera mais si vous vous perdez, il est essentiel de pouvoir vous débrouiller pour communiquer et instaurer le dialogue avec un local !

Vous avez forcément une bonne raison de passer un diplôme tel que le DELE si l’espagnol fait parti de votre quotidien !

Comment se préparer ?

Quelque soit le niveau que vous visez, il est primordial de se préparer ! On ne se rend pas à un examen sans avoir une idée de son contenu et sans avoir révisé avant.

Nous vous conseillons donc d’anticiper pour être parfaitement préparé et ne pas vous louper le jour J. Selon le niveau que vous visez et le temps que vous pouvez y consacrer, commencez à vous préparer trois à six mois à l’avance.

L'apprentissage d'une nouvelle langue demande une approche pédagogique particulière. Lire est un bon moyen d’augmenter ses connaissances des différents champs lexicaux !

Comment ?

  • en vous servant des annales ! Vous saurez à quoi vous attendre en termes d’exercices et de déroulement des épreuves. Vous en trouverez sur le site du DELE selon le niveau que vous souhaitez passer.
  • en vous plongeant dans la langue ! Lisez des journaux, des romans, des magazines, des sites internet… Regardez des films, écoutez des émissions de radio. Si vous avez des amis espagnols, demandez-leur de communiquer avec vous en espagnol et de vous corriger lorsque vous faites des fautes. Et si vous n’avez pas d’amis espagnols, des associations peuvent vous aider.

Un travail régulier vous préparera correctement à l’examen et vous permettra d’enrichir votre vocabulaire en apprenant de nouveaux mots en espagnol (verbe, adjectif, synonyme, proverbe, etc).

Quels sont les documents nécessaires pour l’inscription ?

Tout le monde peut s’inscrire pour passer le DELE, à condition bien sûr de ne pas être de nationalité espagnole ou latino-américaine !

Pour effectuer son inscription, voici les documents à fournir :

  • la feuille d’inscription dûment complétée : disponible en ligne,
  • une pièce d’identité : originale et photocopie avec une photo, les nom et prénom, la nationalité et le lieu et la date de naissance,
  • un justificatif du versement des droits d’inscription.

Suite à cette inscription postée ou déposée dans un centre d’examen du DELE, vous recevrez une copie scellée de votre feuille d’inscription ainsi que votre convocation.

Et voilà, le grand jour est arrivé ! On espère que vous avez bien révisé ! Que faut-il amener pour pouvoir vous présenter à l’examen ?

  • la feuille d’inscription scellée
  • une pièce d’identité (la même que celle de l’inscription)
  • la feuille de convocation à l’examen.

Où passer le DELE et à quel prix ?

Apprendre l'allemand, l'italien ou le grec demande les mêmes compétences que celles pour apprendre la langue hispanique. En immersion dans le pays ? Profitez-en pour valider vos acquis dans un centre d’examen espagnol !

Les diplômes DELE sont délivrés par le ministère espagnol de l’Education, de la Culture et des Sports et c’est l’institut Cervantes qui s’occupe de l’organisation des examens et l’université de Salamanque élabore, corrige et donne la note finale.

Mais alors où sont situés les centres d’examen ?

En Espagne bien sûr ! Être dans un pays hispanique est une bonne occasion pour découvrir l’environnement et le contexte culturel, ainsi que la civilisation.

Si vous ne pouvez pas vous rendre en Espagne (ou en Amérique Latine, où de nombreux centres sont présents), vous trouverez également des centres en France et en Belgique :

  • DonQuichote à Salamanque et à Madrid
  • Enforex à Malaga et à Valence
  • Instituto Cervantes à Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse et Bruxelles.

Au-delà de faire passer les examens de DELE, ces centres dispensent des cours d’espagnol et peuvent vous permettre d’apprendre l’espagnol, quelque soit votre niveau. Si vous souhaitez une immersion totale dans le pays, c’est l’occasion de vous améliorer encore plus rapidement !

Une question demeure : avez-vous les moyens de vous offrir cette certification ?

Le prix du DELE dépend du niveau que vous souhaitez valider mais reste abordable dans tous les cas :

  • A1 : 108 €
  • A2 : 124 €
  • B1 : 160 €
  • B2 : 188 €
  • C1 : 197 €
  • C2 : 207 €

Ces prix vous donnent une idée mais peuvent varier d’un centre d’examen à l’autre, et d’un pays à l’autre, nous vous conseillons donc de prendre contact directement avec eux.

En synthèse : 

  • Le DELE permet de valider un niveau d’espagnol parmi les six retenus par le CECRL (A1, A2, B1, B2, C1 ou C2).
  • Il comprend cinq épreuves : compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite, expression orale, grammaire et vocabulaire.
  • Ce diplôme est reconnu dans le monde entier et peut vous être demandé si vous souhaitez travailler ou faire un stage dans un pays hispanique.
  • Pensez à vous préparer comme pour tout examen ! Les annales sont un bon moyen, même si on le répétera jamais assez, l’immersion dans la langue reste LE moyen de progresser et d’avoir confiance en son espagnol !
  • Tout le monde peut passer le DELE, à condition de ne pas être de nationalité espagnole ou latino-américaine !
  • Plusieurs centres d’examen font passer le DELE : en France, en Belgique ou en Espagne, c’est à vous de choisir !
  • Il faut compter entre 100 et 210 € selon le niveau demandé pour passer son DELE.

Alors convaincu de l’utilité du DELE ? Il ne reste plus qu’à vous inscrire pour la prochaine session dans le centre de votre choix !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Alexia
Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz