Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Devenir yogi avec une déformation de la colonne vertébrale

De Julie, publié le 13/02/2017 Blog > Sport > Yoga > Peut-on Faire du Yoga avec une Scoliose ?

Si vous souffrez de scoliose, cela signifie que votre colonne vertébrale n’est pas droite.

Même si l’on ne vous interdit pas de faire du sport (au contraire, cela permet de renforcer la musculature et de protéger le dos), vous vous posez la question de faire du yoga ?

  • Les positions improbables vous font peur ?
  • Vous redoutez de ressentir des douleurs dans le dos ?

Et pourtant, une récente étude montre au contraire que le yoga peut permettre de redresser la colonne vertébrale. Dans les meilleurs cas, des améliorations de 49 % de la courbure ont été constatées.

Cela mérite de se pencher sur la question de manière plus précise…

La scoliose, une affection commune

2 à 3 % des adolescents ont une scoliose, c’est à dire une déformation de la colonne vertébrale sur le plan frontal, horizontal et sagittal. Pour résumer, la colonne vertébrale forme un S.

La scoliose idiopathique apparaît généralement durant l’enfance et la science n’en a pas encore identifié formellement les causes. Il existe également d’une forme de scoliose traumatique.

En grandissant, la courbure de la colonne vertébrale peut s’accentuer. Pour prévenir ce risque, la kinésithérapie visant à renforcer la musculature et le port d’un corset sont généralement prescrits par les médecins.

Parmi les conséquences de la scoliose, on trouve notamment :

  • Le mal de dos,
  • Les problèmes respiratoires,
  • Les douleurs rachidiennes aiguës.

Sans oublier les difficultés d’ordre psychologique qui peuvent toucher les enfants atteints, notamment liées à la déformation visible du dos ou au port du corset.

Faire du yoga réduit la courbure de la colonne vertébrale

Revenons-en au yoga.

En quoi des exercices corporels adaptés peuvent aider les patients atteints de scoliose ?

Redresser la colonne vertébrale avec la pratique du yoga. Grâce à l’exercice de la planche, les scientifiques ont constaté une amélioration de la courbure des patients.

Cette découverte scientifique redonnera espoir à de nombreuses personnes souffrant de cette pathologie !

Une étude publiée en 2014 dans la revue Global Advances in Health and Medicine montre les résultats obtenus sur 25 patients.

En tenant chaque jour pendant moins de 2 minutes la posture Vasisthasana, également appelée planche latérale, les apprentis yogi ont vu la courbure de leur scoliose diminuer de 32 à 49 %. Des résultats très encourageants quand on sait que le traitement classique ne permet pas de résorber la courbure, mais ralentit son évolution.

Alors si vous en doutiez encore, c’est le moment de faire l’acquisition d’un tapis de yoga et de vous lancer dans la pratique de cette discipline bénéfique sur le plan physique, mais aussi psychologique !

Les exercices de yoga conseillés

Avant de vous lancer dans les cours de yoga, il est important de suivre quelques recommandations essentielles :

  1. Certaines postures de yoga peuvent aggraver la scoliose, il est donc important de ne pas faire n’importe quoi,
  2. Connaître les bases du yoga est essentiel, vous devez donc trouver un professeur de yoga qui vous dispensera l’enseignement adapté,
  3. Demandez à votre médecin s’il ne voit pas de contre-indication à la pratique du yoga,
  4. Signalez votre scoliose à votre enseignant de yoga et assurez-vous qu’il est qualifié pour enseigner le yoga aux personnes souffrant de problèmes de dos.

Parmi les exercices bénéfiques, on trouve notamment plusieurs postures, aussi appelées asanas :

  • Vasisthasana : la planche latérale,
  • Sarva Hita Hasana : la flexion latérale du haut du corps,
  • Trikonasana : le triangle,
  • Gomukhasana : la tête de vache.

Renforcement musculaire pour redresser la colonne. Gomukhasana, la « tête de vache » est une des postures recommandées en cas de scoliose.

Le fait de travailler les muscles latéraux du buste est essentiel en cas de scoliose.

Tous ces mouvements en tiennent compte. L’étirement accroît également la souplesse. Le fait d’axer le yoga thérapeutique sur le renforcement des muscles du dos permet aussi de prévenir l’aggravation de la scoliose.

L’avantage du yoga ?

Il existe des cours pour enfants. On peut donc le pratiquer à tout âge et ces postures sont simples à réaliser. Sans oublier que les cours de yoga enfant sont ludiques et se terminent toujours par des exercices de relaxation et de respiration.

L’enfant ou l’adolescent qui pratique le yoga en tirera d’autres bénéfices. Les bienfaits du yoga sont en effet nombreux. Parmi eux :

  • Relaxation et calme,
  • Concentration et attention,
  • Lutte contre le stress et l’anxiété,
  • Renforcement de la confiance en soi.

Et pendant les cours de yoga, ils apprendront à garder le dos droit. Les mauvaises positions prises quotidiennement vont en effet de pair avec l’aggravation de la scoliose.

S’il est déconseillé de se lancer seul dans un premier temps, une fois les bases acquises, vous pourrez créer votre routine de yoga et faire du yoga à domicile facilement. Une bonne idée pour commencer la journée en paix avec soi.

Les exercices de médiation apaisent l’esprit et font partie des enseignements de vos cours de yoga.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz