Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
2
3

Comment apprendre la langue nippone efficacement ?

De Julie, publié le 14/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Quelques Astuces pour Bien Préparer son Cours de Japonais

Vous avez décidé de vous mettre au japonais ? Il vous faudra une bonne dose de motivation pour progresser rapidement.

Même si l’on ne peut parler de langue facile ou difficile, il est vrai que le japonais fait partie des langages les plus éloignés du français, tout comme le chinois, l’arabe, le russe…

Pour apprendre le japonais quand on ne peut faire un séjour linguistique au pays du Soleil Levant, il est très utile de faire appel à un professeur particulier ou de s’inscrire dans une école de langue.

En plus de vos cours chaque semaine, il vous faudra fournir des efforts pour réviser régulièrement et bien préparer vos cours de langue japonaise.

Voici les bons gestes à adopter pour progresser rapidement en japonais et apprendre à maîtriser la langue nippone.

Faire des fiches de vocabulaire japonais

C’est une des premières choses à faire !

En effet, quelle que soit la langue que l’on cherche à apprendre, le vocabulaire est la clé des premiers cours. Si au départ vous ne connaîtrez que quelques mots, vous en apprendrez de nouveaux à chaque leçon. Il est donc essentiel de les mémoriser au fur et à mesure pour développer son vocabulaire.

Et pourquoi ne pas faire ces fiches en rômaji ? Soit la langue japonaise traduite en alphabet latin.

Il n’y a pas de mystère : la répétition est la clé de la mémorisation du vocabulaire. Une méthode éprouvée et sans doute la meilleure est la répétition espacée, SRS (Space Repetition System) en anglais. L’idée est ici de stimuler la mémoire à long terme.

On a tous à un moment bachoté pour une interro et révisé une matière au dernier moment. Une fois l’examen passé, les notions ainsi apprises à la va-vite ont été très rapidement effacées de notre mémoire…

Consacrer du temps pour réviser la langue nippone. Pour progresser en langue japonaise, il est important de s’investir entre deux leçons.

Pour apprendre durablement, il est nécessaire de répéter régulièrement. C’est le but des fiches de vocabulaire. En les travaillant chaque jour, vous finirez par les mémoriser de manière efficace.

Lorsque vous rajoutez de nouvelles fiches de vocabulaire, reprenez-les chaque jour. Au fil du temps, les mots appris resteront gravé dans votre mémoire. Il ne sera plus nécessaire de les revoir aussi souvent.

Petit à petit, vous enrichissez votre vocabulaire efficacement. Quand on sait qu’avec 500 à 600 mots de vocabulaire on peut tenir une conversation, c’est donc un point essentiel à développer.

Pour le japonais, vous pouvez facilement faire des fiches par thème :

  • Verbes,
  • Noms communs,
  • Préfixes et suffixes (indispensables en japonais pour donner du sens à la phrase),
  • Expressions de la vie courante…

Dans un premier temps, vous devrez non seulement écrire la traduction en français, mais aussi le mot japonais en rômaji. Une fois que vous maîtriserez mieux la lecture et l’écriture des Kana (Higarana Katakana) et des Kanji, vous pourrez les utiliser dans vos fiches de vocabulaire.

En complément de vos fiches de vocabulaire, l’apprentissage du japonais est indissociable des syllabaires. Vous devrez donc apprendre les Hiragana et les Katakana. La répétition espacée peut aussi vous y aider !

Connaître ces deux alphabets syllabaires demande un peu de temps, mais une fois cette base acquise, vous progresserez plus vite et pourrez commencer à lire et écrire le japonais. Pour cela, il ne suffit pas de les mémoriser, mais il est également nécessaire de s’entraîner à les écrire.

La calligraphie japonaise est un art qui ne s’improvise pas !

Se munir d’un dictionnaire franco-japonais et de manuels d’apprentissage

Pour apprendre le japonais, vous aurez également besoin de supports de référence pour ne pas vous retrouver bloqué lorsque vous révisez chez vous tout seul. Dictionnaire, manuels de japonais, livre de grammaire, d’exercices…

Prendre des cours pour connaître les caractères de la langue nippone. Kana et Kanji… Les syllabaires sont essentiels pour lire et écrire.

Il est important de choisir des manuels adaptés à votre niveau. Votre professeur particulier de japonais sera d’ailleurs de bon conseil !

Le dictionnaire tout d’abord : prenez le temps de bien le choisir. Le japonais est une langue toute en subtilité. Un même mot peut avoir différentes significations selon le contexte dans lequel il est employé. Il est donc important d’investir dans un dictionnaire complet incluant des exemples précis.

Ce n’est pas parce que vous êtes débutant qu’il faut acheter un « dico » au rabais… Vous vous trouverez rapidement limité si votre objectif est de parvenir à un bon niveau de maîtrise.

Il existe de nombreux ouvrages. Certains sont conçus pour des Japonais apprenant le français et nécessitent une bonne connaissance des kana. Pour débuter, nous ne les citerons pas tous, mais vous pouvez choisir :

  • Le petit Fujy : Diko Japonais : avec plus de 15 000 entrées, il est assez complet. Son format de poche est aussi pratique. Les nouveaux apprenants s’y retrouveront plus facilement car les mots sont classés par ordre alphabétique et transcrits en rômaji. Vous y trouverez également les Kanji à connaître absolument.
  • Le dictionnaire Assimil : très complet avec 24 000 entrées, il est également adapté pour les débutants avec un classement en rômaji par ordre alphabétique et traduction en kanji et kana.
  • Le Denshi Jisho : littéralement « dictionnaire électronique » est un must have pour une utilisation au quotidien. Recherche simplifiée, prononciation, nombreuses définitions selon le contexte… Casio et Seiko proposent différents modèles. Un peu cher à l’achat (il vous faudra compter plus de 250 €), mais l’écran tactile permet de tracer directement les caractères japonais pour trouver la traduction d’un mot.

Concernant les manuels de japonais, vous en trouverez là aussi un grand nombre. Selon votre niveau et les facilités que vous avez pour apprendre une nouvelle langue étrangère, vous aurez sans doute des préférences :

  • Le japonais pour les nuls : plus un guide qu’une méthode complète, il est tout de même pratique si vous envisagez de voyager au Japon. Il donne quelques bases utiles, mais sera insuffisant pour tous ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de la langue de Mishima. Il compte aussi quelques informations sur l’histoire, la cuisine japonaise, la vie au Japon…
  • Manekineko : une méthode conçue pour les francophones et utilisée en collège et lycée. Complète, elle intègre les kana et quelques kanji pour un apprentissage progressif de la langue japonaise. Les explications y sont nombreuses pour se familiariser avec la logique de la langue. Avec cette méthode, vous commencerez par apprendre les syllabaires.
  • Minna no nihongo : une méthode complète, véritable référence, avec cours et exercices en japonais. Il est nécessaire de maîtriser les kana pour l’utiliser au mieux. Un livre de traduction reprend en français des explications sur la grammaire, des exemples, les nouveaux mots… L’avantage ? Le manuel permet d’apprendre le japonais tel qu’il est utilisé au quotidien.

En apprenant la langue, vous découvrirez aussi les richesses du Pays du Soleil Levant ! Apprendre le japonais avant de partir en voyage, une motivation supplémentaire !

Savez-vous quel est le tarif d’un cours de japonais ?

Préparer son cours de japonais avec les meilleures applications

Apprendre le japonais nécessite une certaine rigueur au quotidien. Pour prendre plaisir dans cet apprentissage parfois difficile, les livres sont un bon support, mais vous pouvez aussi grâce aux applications mobiles réviser de manière plus ludique et même pratiquer pour améliorer votre prononciation :

  • Skritter : une référence pour le chinois, mais aussi le japonais. Le système de flashcards permet de réviser les mots, idéogrammes et grâce à l’écran tactile, apprendre à tracer les caractères Kana et Kanji de manière correcte.
  • JA Sensei : ludique, cette application est aussi complète : conversation, écriture, exercices, cours, quizz… Sans aucun doute l’appli qui vous permettra de réviser pour préparer vos cours de japonais.
  • Apprendre le japonais : cette appli est basée sur la conversation. Des séquences permettent de comprendre une courte conversation. Grâce à la reconnaissance vocale, vous vous entraînez à parler japonais. Une autre approche de l’apprentissage oral de la langue.
  • Kana Town : l’appli incontournable pour apprendre les Kana (Hiragana et Katakana). Idéal pour débuter l’apprentissage du japonais. Vous choisissez les caractères à étudier et devrez trouver la bonne manière de les prononcer.
  • Nihongo na kana : très bonne appli pour débuter en écriture japonaise et commencer à apprendre les 92 signes et dérivés du syllabaire kana, avec des quizz pour évaluer sa progression.

Des applications qui, par ailleurs, vous aideront aussi énormément pour préparer le bac de japonais !

S’entraîner à la prononciation du japonais avec des vidéos

Pour vous immerger dans la langue japonaise, Youtube est votre meilleur ami !

Rien de mieux que les vidéos pour habituer son oreille aux sonorités et s’entraîner à l’oral.

Apprendre la langue japonaise avec des vidéos. Vous êtes fan de Naruto ? En regardant votre manga préféré en VO, vous progresserez plus vite !

Alors, vous êtes plutôt cours de japonais en vidéo ou mangas en VO ?

Pour débuter, mieux vaut s’appuyer sur des chaines proposant des cours en japonais. Attention en faisant le tri : assurez-vous qu’il s’agit bien d’un japonais correct ! Vous vous en rendrez facilement compte en lisant les commentaires. Les bilingues en japonais ne le sont parfois pas vraiment !

Cela peut vous aider à travailler la prononciation des Kana ou des Kanji et à enrichir votre vocabulaire par la même occasion. Si ce n’est pas une méthode miracle, c’est intéressant pour compléter vos cours.

Une fois que vous avez acquis les bases et un peu de vocabulaire, il est intéressant de se plonger dans des animés (mangas) et des dramas (séries télévisées) japonais. Vous pourrez aborder la langue dans un contexte précis et gagner en aisance en compréhension orale.

C’est aussi l’occasion de voir que le langage japonais compte de nombreuses variations en fonction des interlocuteurs auxquels on s’adresse. Et en prime, vous découvrez un peu plus la culture japonaise !

Avec toutes ces astuces, vous pourrez progresser rapidement et sans vous décourager.

Prochaine étape… Partir vivre au Japon ou faire un voyage à Tokyo ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz