Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Superprof une communauté de
1.421.871
professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Superprof une communauté de professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment connaître par cœur les lettres cyrilliques ?

De Aurélie, publié le 06/06/2017 Blog > Langues > Russe > Comment Apprendre l’Alphabet Russe ?

« Quand on tombe de l’eau, la pluie ne fait plus peur », proverbe russe.

En règle générale, les langues redoutées par les francophones, comme le chinois ou le russe, le sont à cause de leur alphabet qui semble incompréhensible. L’alphabet est en effet la base de tout apprentissage linguistique, sans lequel il est possible de parfaire son écriture slave.

Dû à ce blocage, la plupart des étudiants préfèrent l’apprentissage de l’anglais ou de l’allemand, plus faciles à comprendre que les langues slaves.

Pourtant, la Russie semble fasciner nos compatriotes : selon un sondage de 2015 réalisé par Russie.fr, la première raison d’apprendre la langue de Dostoïevski est de pouvoir rencontrer des Russes et voyager en Russie !

Pour pouvoir communiquer efficacement avec le peuple russe, notamment par le biais de la correspondance, le francophone doit impérativement apprendre l’alphabet cyrillique. Contrairement à l’alphabet chinois, l’alphabet russe reste assez proche de notre alphabet latin et peut facilement être maîtrisé en seulement quelques mois.

Découvrez donc comment appréhender l’apprentissage de l’alphabet cyrillique !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les règles de l’alphabet russe

Les lettres latines

Introduit en Russie durant l’année 988, l’alphabet cyrillique russe comporte 33 lettres, soit 7 lettres de plus que dans notre alphabet latin. Bien que ce nouveau système d’écriture puisse paraître incompréhensible pour un apprenant occidental, on retrouve certaines règles communes aux deux alphabets : par exemple, la langue russe comporte également des voyelles et des consonnes.

Comment découvrir la culture russe avec un cours à domicile ? Fiodor Dostoïevski, Léon Tolstoï, Alexandre Pouchkine, Nicolas Gogol … La Russie regorge d’écrivains illustres ! En apprenant la langue, vous pourrez lire ces ouvrages en version originale !

Dans l’alphabet cyrillique, il existe 7 lettres issues de l’alphabet latin :

  • A se prononce « A »,
  • E se prononce « Yé »,
  • 3 se prononce « Zé »,
  • K se prononce « K »,
  • M se prononce « M »,
  • O se prononce « O »,
  • T se prononce « T ».

Il existe également quelques signes pouvant ressembler à l’alphabet latin, comme le Н : prudence !

Ces signes sont bels et bien russes et se prononcent d’une autre façon que la version latine. Lors de révision, il faudra donc prendre garde aux faux amis et oublier sa langue maternelle.

Il est conseillé de commencer par retenir ces 7 lettres qui, en plus d’être fréquentes, sont bien plus faciles à appréhender que les lettres russophones !

Les lettres grecques

Chaque année, des dizaines de milliers d’élèves font le choix d’apprendre le grec ancien durant le collège ou le lycée. Bien que cette langue soit « morte », ses signes restent aujourd’hui utilisés dans certains alphabets, et notamment dans l’alphabet cyrillique.

Si vous avez quelques notions de grec ancien, vous pourrez donc plus facilement apprendre l’alphabet russe, et inversement !

L’alphabet russe comporte 9 lettres grecques :

  • Б se prononce « B »,
  • Г se prononce « Gué »,
  • Д se prononce « D »,
  • У se prononce « Ou »,
  • Ф se prononce « F »,
  • П se prononce « P »,
  • С se prononce « S »,
  • Р se prononce « R »,
  •  Л se prononce « L ».

Encore une fois, prenez garde à ne pas confondre la prononciation française et la prononciation russe (comme pour le « P », par exemple). L’apprenant ne doit pas être tenté de faire un raccourci entre sa langue natale et cette langue slave, qui, bien que partageant certaines similarités, se distinguent par leur prononciation.

Petite anecdote : l’URSS, l’ancien nom de la Fédération de Russie, s’écrit « CCCP ».

Un acronyme bien différent du nôtre, me direz-vous ? Eh bien pas tant que cela : CCCP se prononce en effet « SSSR », d’où l’importance de ne pas se laisser avoir par une apparente ressemblance !

Les lettres russes

Lors de votre apprentissage de l’alphabet russe, le plus compliqué sera d’assimiler les nouveaux signes russes, pour la plupart inconnus pour un francophone. Néanmoins, cette nouveauté peut être bénéfique pour l’élève puisque ce dernier pourra étudier des signes et prononciations inédites évitant généralement les faux amis.

Comment prendre des cours particuliers en langue cyrillique ? Diplômé et expérimenté, le professeur de russe natif connaît par coeur la culture de son pays et les difficultés de sa langue natale. De quoi progresser en un rien de temps !

Cette partie comporte seulement 15 lettres : les signes et leur phonétique peuvent être assimilés en seulement quelques heures de révision quotidiennes !

Voici les lettres russes de l’alphabet cyrillique :

  • И se prononce « I »,
  • Й se prononce « Yeu »,
  • Ц se prononce « Tseu »,
  • Ч se prononce « Tsheu »,
  • Н se prononce « N »,
  • Ш se prononce « Sheu »,
  • Щ se prononce « Shsheu »,
  • Х se prononce « Kha »,
  • Ы se prononce « ɨ »,
  • Ж se prononce « J »,
  • В se prononce « V »,
  • Э se prononce « Hè »,
  • Ю se prononce « You »,
  • Я se prononce « Ya »,
  • Ё se prononce « Yo ».

Avec une bonne prononciation de l’alphabet russe, l’élève pourra apprendre à parler russe couramment et préparer un séjour linguistique dans le plus grand pays du monde !

Alphabet russe : le signe mou et le signe dur

Une fois tous les signes précédents assimilés, il ne restera plus qu’à l’élève d’apprendre les 2 dernières lettres de l’alphabet cyrillique : le signe mou et le signe dur.

Certains élèves de russe font parfois abstraction de l’apprentissage de ces signes, puisque ce sont des lettres non vocalisées, souvent réservées aux étudiants experts du russe !

Pourtant, il plus compliqué de comprendre et de se faire comprendre auprès des autochtones russes sans prendre en compte l’importance des deux signes.

Les deux signes sont :

  • Le signe dur ъ qui indique que la consonne précédente n’est pas palatisée,
  • Le signe mou ь qui indique que la consonne précédente est palatisée.

Il n’est donc ici pas question de lecture simple mais bien de prononciation : pour obtenir une bonne note au ТРКИ- TORFL, par exemple, l’étudiant devra prouver sa capacité à déceler toutes les tournures linguistiques de la langue de Tolstoï.

Pour devenir un véritable bilingue français-russe, l’apprentissage des modificateurs de prononciation est indispensable !

Les techniques pour retenir l’alphabet russe

Faire des fiches de révision de russe

Pour réviser son accent tonique, s’initier à la langue slave et devenir bilingue, il est conseillé de préparer des fiches de révision entre deux cours avec un professeur de russe !

Comment engager un professeur natif de Saint-Petersbourg ? Avec un bon niveau de russe, l’étudiant francophone pourra aller étudier dans une université russe renommée, comme l’université de Moscou.

En effet, apprendre l’alphabet russe au préalable permet d’être bien préparer avant sa leçon de russe et d’espacer les séances, ce qui est à la fois économique et pédagogique. L’idéal est de répartir les lettres en plusieurs catégories (comme ci-dessus ou par consonnes et voyelles) afin de réellement maîtriser chaque signe.

Avant de passer à la fiche suivante, l’élève devra s’assurer d’avoir bien maîtriser chaque lettre et chaque prononciation en revenant constamment sur ses leçons précédentes.

Pour trouver l’alphabet russe et sa prononciation, l’étudiant peut passer par :

  • Les manuels éducatifs de russe,
  • Les dictionnaires russe français (avec transcription phonétique),
  • Les fiches de révision en ligne,
  • Les podcasts en russe,
  • Les vidéos en russe, etc.

Afin de rendre sa révision plus ludique, l’étudiant peut utiliser différents moyens mnémotechniques. Pour beaucoup d’élèves, la technique du mindmapping se révèle efficace quand il s’agit en fait d’élaborer un schéma heuristique mental ou physique en associant chaque signe à sa prononciation : en visualisant la phonétique russe, l’élève sera plus enclin à retenir les mots russes.

Pour approfondir ses connaissances, l’élève peut choisir de passer par les cours particuliers de russe !

Ici, l’enseignant bilingue natif de Russie est totalement à la disposition de son élève et lui apporte son suivi régulier et sérieux. Lors des cours de russe, l’étudiant pourra à la fois :

  • réviser l’alphabet cyrillique,
  • mais aussi la culture russe,
  • la grammaire russe,
  • le vocabulaire russe
  • ou encore la littérature russe.

Le cours de langue permet travailler son accent pour bien préparer un voyage en Russie !

S’entraîner grâce aux exercices d’alphabet russe en ligne

Apprendre le russe en ligne, c’est désormais possible grâce aux cours de russe gratuits !

Comment organiser un échange linguistique avec un étudiant russe ? Avec un bon bagage linguistique, il est possible de travailler directement dans une grande ville de Russie, comme Saint-Petersbourg. De quoi améliorer rapidement son CV !

Sur ordinateur, sur tablette ou directement sur son smartphone, l’étudiant peut consacrer quelques minutes quotidiennes à la révision de l’alphabet russophone. Les cours de russe en ligne permettent de travailler son expression orale et d’apprendre la langue russe facilement.

Les leçons numériques s’adaptent à tous les niveaux : débutant, confirmé ou avancé. Les jeunes enfants souhaitant découvrir l’alphabet russophone pourront donc apprendre sans même s’en rendre compte grâce à des jeux pédagogiques et amusants.

Lors des exercices de russe en ligne, l’élève pourra accéder à un clavier cyrillique voire à un système de reconnaissance vocale qui permet de détecter la justesse de son accent russe !

Alphabet mais aussi syntaxe, pronoms personnels ou encore prépositions, les cours en ligne permettent de se familiariser avec l’écriture russe avant de passer par l’enseignement privé.

Voici quelques ressources pour découvrir l’alphabet russe :

  • Les applications éducatives gratuites pour apprendre la langue de Pouchkine,
  • Les sites web d’apprentissage du russe,
  • Les cours MOOC en ligne,
  • Les films et séries (avec sous-titres russes),
  • Les exercices de russe gratuits,
  • Les vidéos d’apprentissage du russe, etc.

Les cours de russe en ligne permettent avant de bien organiser sa fiche de révision de russe. Il est en effet conseillé de s’entraîner à écrire sur papier tous les signes russes pour pouvoir à la fois travailler sa mémoire motrice mais aussi découvrir l’écriture cursive cyrillique.

Alors, pourquoi ne pas assimiler l’alphabet cyrillique sans sortir de chez soi ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz