Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
12
1

Les différentes façons d’apprendre la langue arabe

De Simon, publié le 24/04/2017 Blog > Langues > Arabe > Quelle est la Meilleure Méthode pour Apprendre l’Arabe ?

Apprendre l’arabe n’est pas quelque chose qui s’improvise sur un coup de tête.

Entre le fait de baragouiner quelques mots ou quelques expression usuelles comme « choukran » pour merci ou encore « Inch’Allah » pour « à la gloire de Dieu » et parler véritablement l’arabe, il y a un fossé.

Si vous désirez véritablement apprendre l’arabe dans les règles de l’art, nous vous proposons de découvrir la ou les meilleures méthodes pour apprendre l’arabe.

De fait, cette langue étrangère est infiniment plus malaisée pour un habitant de l’Europe que d’apprendre l’espagnol ou apprendre l’italien.

Les motivations pouvant conduire à vouloir maîtriser la langue de La Mecque sont nombreuses : devenir traducteur, voyager dans la péninsule Arabique, se la jouer Institut du monde arabe, regarder la télévision marocaine ou Al Jazeera, apprendre le Coran ou – du moins – apprendre le Coran arabe…

Et nous en passons beaucoup d’autres, comme une meilleure compréhension de l’histoire du monde (Occident y compris) ainsi que d’une langue et culture en particulier.

Partir sur de bonnes bases, que l’on soit originaire d’Afrique du Nord ou pas du tout, est une nécessité pour vraiment se familiariser avec les règles de grammaires ou encore la conjugaison arabe.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Une langue loin d’être évidente

Habituellement, apprendre une langue étrangère peut s’avérer amusant, mais apprendre l’arabe demande souvent qu’on relève ses manches et qu’on se concentre beaucoup, même s’il existe des conseils et des solutions pour apprendre l’arabe rapidement.

Alors que nous sommes habitués à identifier une langue grâce à nos racines latines, que ce soit pour le français, l’anglais, l’espagnol ou l’italien, l’arabe ne dispose pas du tout de la même structure.

C’est d’ailleurs pour cette raison, ne serait-ce qu’en raison d’un alphabet tout à fait singulier, qu’écrire en arabe du Caire est pour le moins compliqué…

Il faut bien l’avouer, c’est l’une des langues les plus complexes à apprendre : son alphabet comporte 28 lettres, la lecture s’effectue de droite à gauche, il n’existe quasiment pas de voyelles à l’écrit…

Difficile de s’y retrouver seul dès lors qu’il s’agit d’étudier de telles langues vivantes… À côté, apprendre l’anglais serait un jeu d’enfant. Vous comprendrez donc d’autant mieux la nécessité de mieux faire connaissance avec les meilleurs cours de grammaire arabique !

Les degrés de difficulté

L’apprentissage d’une langue n’est pas identique pour tout le monde : certains seront plus à l’aise avec la grammaire tandis que d’autres vont naturellement comprendre et identifier les tournures des phrases et saisir le sens de celles-ci à partir de leur contexte.

L’expression orale est volontiers la force des uns, tandis qu’apprendre l’arabe littéraire est plus motivant pour d’autres.

Selon notre langue maternelle, apprendre l’arabe sera plus ou moins facile. D’ailleurs, après s’être attaqué à un si gros morceau, il sera par la suite plus aisé d’apprendre le chinois ou encore d’apprendre le turc.

Pourquoi ?

D’abord, les lettres dites « gutturales » seront sûrement un premier frein dans l’apprentissage de la langue, surtout pour des Français ou des Anglais qui ne connaissent pas ce son.

La difficulté de compréhension des lettres sera aussi au rendez-vous, car ces dernières n’ont de signification que lorsqu’elles sont rattachées à d’autres lettres pour former un mot.

Le meilleur moyen d'attendre votre objectif en arabe ? identifiez vos points forts et vos lacunes. Évaluez vos besoins pour réussir avec l’arabe !

On estime qu’un Français ou un individu anglophone peut commencer à parler correctement l’arabe à partir de 2 200 heures de cours d’arabe, soit environ 80 semaines de cours d’arabe en moyenne (plus de 18 mois).

À cet égard, le mode pédagogique fait beaucoup quant à l’efficacité des modules : un cours particulier à domicile, avec un enseignement sur mesure, vaudra toujours beaucoup mieux que la meilleure classe virtuelle par Internet.

À titre de comparaison, la langue française peut être (correctement) assimilée au bout de 600 heures d’apprentissage environ (entre 23 et 24 semaine d’apprentissage en continu).

Le degré de difficulté de la langue arabe s’apparente à celui du chinois, du japonais ou du coréen. Mais apprendre le russe n’est pas facile non plus.

Les singularités de l’arabe

Pour ce qui est de l’écrit

Même si l’alphabet arabe ne contient que 28 lettres, contrairement à l’alphabet latin, la manière de les écrire diffère totalement de la façon occidentale.

En effet, les formes des lettres se modifient en fonction de leur place dans un seul mot, selon qu’elles se trouvent en début de mot, à la fin ou en position médiane. Un peu comme le sigma grec.

L’usage veut que les voyelles soient rarement visibles, ce qui ne va pas faciliter la tâche pour la lecture.

Par exemple, un mot comme maktab, qui signifie « bureau », s’écrit « mktb ».

Imaginez que l’on doive constamment lire comme ceci : « lr sns ls vlls » (lire sans les voyelles), cela ne serait pas évident pour un Occidental !

Dans un premier temps, vous devez apprendre à lire l’arabe avec tous ses caractère et, dans un second temps, le réapprendre avec des lettres en moins…

Enfin, pour ce qui est de la structure de la phrase, la langue arabe utilise des phrases verbales et des phrases nominales et l’ordre est toujours le même, à savoir verbe-sujet-complément.

Pour ce qui est de l’oral

Côté oralité, la langue arabe offre des sonorités inhabituelles pour les oreilles françaises et pour celles des anglophones également.

Répéter un texte arabe est un bon moyen d’intégrer une juste phonétique et prononciation.

Le discours arabe est souvent expressif et vivant : c’est par les intonations, les expressions du visage, la gestuelle que l’on véhicule un message.

L’arabe littéraire, a contrario, est plus linéaire, plus monotone disons, c’est une langue fondée sur le discours pur, qui ne met pas du tout en jeu les gestes.

Quelle langue arabe choisir ?

Avant d’opter pour telle ou telle méthode, il est essentiel de se poser la question : quel type d’arabe souhaitez-vous apprendre ?

Vous devrez choisir entre l’arabe littéraire (dit aussi arabe littéral, voire classique, ou encore coranique) et l’arabe dialectal, celui qui est plus largement oral, parlé largement en Tunisie, en Algérie et au Maroc. Avec bien sûr des variantes locales, comme pour tout dialecte.

L'arabe est une langue sémitique. En débutant, vous pourrez commencer par apprendre les mots arabes les plus simples. Découvrez l’alphabet de l’arabe littéraire.

Si l’on devait vous donner un conseil, ce serait de commencer par l’arabe littéraire : tandis que l’arabe dialectal peut plus facilement et plus rapidement s’apprendre, comme un appoint, surtout si vous êtes intégré dans un groupe ou que vous discutez avec des natifs ou des locaux.

L’arabe littéraire demande plus d’investissement, un enseignement bien fait et un apprentissage continu.

Sans oublier que le vocabulaire entre arabe dialectal et arabe littéraire change de sens.

Enfin, il y a une dernière chose à savoir : l’arabe littéraire est une langue écrite universelle dans le sens où tous les résidents de pays arabes comme la Tunisie, l’Égypte, le Maroc, la Turquie, l’Arabie Saoudite ou encore les Émirats arabes unis ne parlent pas « la même langue arabe ».

Les arabophones de cultures différentes et de pays différents se comprennent grâce à l’arabe littéraire qui reste une base commune du monde musulman en expansion même s’ils ne l’utilisent que très rarement.

S’ils devaient se parler avec leur arabe dialectal respectif, il y a de fortes chances qu’ils ne se comprennent pas, ou alors qu’il y ait des malentendus et quiproquos plus ou moins cocasses…

La meilleure méthode pour apprendre l’arabe

Après avoir fait le point sur les difficultés et les obstacles que peut être le fait d’apprendre les rudiments de la langue arabe, il est temps de voir quelle est la meilleure méthode pour son apprentissage.

Sur de nombreux sites en arabe, vous verrez des cours d’arabe en ligne avec des leçons gratuites et des slogans du type « l’arabe en  10 ou 15 leçons » ou « apprendre l’arabe facilement en 20 heures ».

Bien entendu, vous cherchez sûrement la méthode qui vous correspondra le mieux en termes de temps mais aussi de résultat et de budget.

Mais attention : il y a une différence entre apprendre l’arabe (ou, plutôt le baragouiner) et apprendre à lire l’arabe.

Tandis qu’apprendre l’arabe demande beaucoup de temps, d’investissement personnel, de travail chez soi et différentes étapes, lire l’arabe est avant tout une évidence, la première étape par laquelle vous devez commencer.

Voici toutefois des solutions qui pourront vous être d’une grande aide.

La méthode Assimil

C’est une méthode aujourd’hui incontournable pour apprendre une langue étrangère en étant seul, et l’arabe ne déroge pas à la règle.

Même si les dialogues sont souvent surfaits, c’est une excellente porte d’entrée pour apprendre l’arabe en douceur, en intégrant de premiers rudiments fort utiles pour la suite.

Les leçons sont assez courtes, ce qui psychologiquement aide au moral puisque vous avez l’impression de progresser rapidement et sans trop de mal !

Améliorez votre niveau en arabe avec les podcasts et les enregistrements sur CD. Découvrir l’arabe en audio

Les exercices permettent de travailler la mémoire et vous allez peu à peu apprendre l’alphabet, sans même vous en rendre compte.

Certes, cette méthode ne va pas vous rendre bilingue et faire de vous un interprète patenté, mais c’est un très bon moyen pour vous ouvrir à la culture et à la langue arabe.

Vous prendrez de plus de bonnes habitudes de mémorisation, sur un mode interactif, mais sans passer sous silence la question de la morphologie.

Le petit bonus ? Une méthode peu coûteuse puisqu’il vous en reviendra à peine 20 euros (60 à 80 euros tout au plus si vous décidez de choisir la méthode avec les CD d’accompagnement, ce qui permet de mieux corriger son expression orale).

La méthode universitaire

Si vous résidez dans une ville où la fac propose une licence d’arabe (voire un diplôme plus élevé), c’est quelque chose qui est à tenter.

Sans être dûment inscrit, c’est-à-dire sans pouvoir valider via des examens des ECTS conférant un DEUG ou autre, vous pouvez assister aux sessions en amphithéâtre en auditeur libre. Une façon d’apprendre qui pourrait tout aussi bien concerner des cours d’allemand !

Que vous ayez un travail ou que vous soyez étudiant, il y a toujours une solution à l’Université pour suivre des cours d’arabe, que ce soit par l’intermédiaire de différents organismes pour recevoir des cours particuliers ou en entrant directement à la faculté.

En journée, vous intégrez les cours d’arabe avec les autres étudiants tandis que ceux qui ont une vie professionnelle peuvent assister à des cours pour adultes ou à des cours arabe dispensés le soir.

La meilleure licence en arabe est logiquement la licence de l’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales). Vos compétences linguistiques, via une formation continue, en seront à la sortie extrêmement solide. C’est une véritable référence !

L’avantage des cours à l’université est que vous avez un professeur sous la main qui répondra à toutes vos questions, qui saura vous conseiller et vous motivera si besoin.

Il pourra vous donner des pistes d’étude et, qui sait, une méthode de formation bien à lui… !

La méthode dite « d’immersion »

Ce n’est pas une méthode à proprement dit, étant donné que vous ne la trouverez pas en librairie, mais c’est un très bon moyen de se jeter dans le bain.

Comment apprendre une langue sémitique ? Apprendre l’arabe avec une méthode qui a fait ses preuves.

Toutefois, il est quand même préférable d’avoir quelques acquis notamment dans l’arabe dialectal pour vous débrouiller comme il faut.

L’avantage certain de cette immersion est que vous êtes plongé directement au sein de la culture du pays arabe et que cela va vous donner une grande motivation tout en faisant de vraies rencontres.

Pour certains, cette immersion se passe déjà à la mosquée.

L’immersion est un donc une méthode dite « totale ». Les pays où apprendre l’arabe sont nombreux, ce n’est pas nous qui vous l’apprendrons.

La méthode des cours particuliers d’arabe

Bien entendu, avoir un prof rien qu’à soi va grandement vous aider à progresser dans votre apprentissage de l’arabe.

Le professeur particulier en arabe connaît très bien la langue, il la pratique depuis de nombreuses années et il arrive très fréquemment que ce soit une de ses langues maternelles.

Optimiser vos cours d'arabe ? Demandez à un professeur particulier de vous épauler ! Améliorez vos leçons en arabe avec un professeur !

Il se déplace généralement à votre domicile, évalue vos lacunes, vos carences et vos besoins, puis il va adapter son programme en fonction de vos attentes.

De votre côté, vous pouvez lui poser toutes vos questions, approfondir une notion grammaticale, échanger à propos de la culture et des différentes pratiques linguistiques.

Un cours d’arabe particulier, c’est une véritable relation d’échange entre vous et votre professeur d’arabe.

Les méthodes d’arabe sur le Net

Ère cybernétique et 2.0 oblige, en attendant le 3.0, vous aurez certainement à votre disposition, un PC portable, un ordinateur de bureau, un smartphone ou une tablette… ainsi qu’une connexion Internet.

Pour assimiler de premiers éléments de langue arabe en épargnant ses économies, c’est sûrement une panacée.

 

 

 

 

Mais il faut bien garder à l’esprit que vous aurez du mal à passer le cap du perfectionnement par ce biais-là.

Quoi qu’il en soit, c’est un bon début, qu’il serait insensé de négliger.

En la matière, plusieurs sites Web sont en concurrence les uns avec les autres, plus ou moins bien faits, plus ou moins esthétiques.

Chacun aura légitimement sa préférence, mais voici les principales plates-formes digne d’être citées :

  • Japprendslarabe.net, qui propose six modules : les indispensables, le vocabulaire, des cours d’arabe proprement dits, de la grammaire, des jeux éducatifs et la découverte des prénoms arabes ;
  • YouTube héberge de très nombreux tutos vidéos, très pratiques pour apprendre l’alphabet, la prononciation, etc. ;
  • des applications telles qu’Alif et Nemo arabe ;
  • le portail Firdaous avec une large ouverture civilisationnelle ;
  • les MOOC de l’Inalco, de l’APLV, de l’EDRAAK et de SCOOP, pour le nec plus ultra des passionnés !

Quelques livres pour débuter l’apprentissage de la langue arabe ?

Bien sûr, on ne peut apprendre une langue uniquement dans les livres en arabe, mais ce sont des soutiens incontournables dans votre apprentissage de la langue arabe.

Comment améliorer ses leçons d'arabe ? Avec des livres spécialisés et reconnus des experts linguistiques. Apprendre l’arabe avec sérieux.

En voici deux que vous devez avoir avec vous :

  • Al-Alif. Premiers pas en arabe avec des fichiers audio de Sakr César : un livre destiné aux enfants, aux débutants, aux autodidactes ; un excellent ouvrage d’initiation à l’arabe pour découvrir l’alphabet, maîtriser la prononciation et former vos premières phrases.
  • An-Najm, 100 clés pour lire et comprendre la presse arabe de Sakr César également : un livre qui se découpe en trois parties : une partie avec un texte entièrement vocalisé pour donner des clés de lecture et de compréhension, une deuxièmepartie pour acquérir le vocabulaire spécifique avec un système de fiches pratiques et une dernière partie avec la possibilité d’écrire dans un style purement journalistique (arabe littéraire).

Les meilleures méthodes de calligraphie arabe

Lire l’arabe et le parler sont deux bonnes choses.

Mais l’écrire en expert en est encore une autre…

L’écriture arabe classique n’est pas simplement un mode de communication, c’est aussi un art et un savoir-faire auxquels le mot calligraphie convient parfaitement.

Ici, les passerelles numériques évoquées supra nous seront de nouveau utiles pour une première mise en bouche.

Quelle heure est-il dans les pays du Maghreb ? Voilà une question qu'il peut être utile à poser en langue arabe – et n'oubliez pas d'installer un arabic keyboard. Poésie arabe | Un verset du Proche-Orient pour vous en mettre plein la vue ! | source : visualhunt.com

Firdaous vous dotera des connaissances élémentaires sur le style koufique (ou « hiri ») et la géométrie de l’arabe classique.

Quelques clics supplémentaires vous emmèneront ensuite vers les styles dixani, farsi et nastalik, et vous aurez fait le tour des principales (et plus belles) graphies littéraires arabiques.

Les sites de partage de vidéos en ligne conviendront plus particulièrement aux mémoires kinésiques et visuelles, mais nous vous invitons dans tous les cas à aller plus loin en faisant, par exemple, l’acquisition de l’ouvrage Calligraphie arabe. Initiation, de Ghani Alani, publié en 2013 chez Fleurus.

Pour s’exercer, ce titre sera avantageusement complété par le Petit cahier d’écriture en arabe des éditions Larousse ainsi que par L’ABCdaire de la Calligraphie arabe d’Hassan et Isabelle Massoudy.

Ces deux volumes valent probablement mieux que le workbook Assimil (qui ne vaut le coup qu’avec la méthode correspondante).

Les esprits plus pragmatiques ou terre-à-terre se contenteront sans aucun doute de la Calligraphie arabe vivante, également signée par Hassan Massoudy, une pointure sur la question.

Choisir le bon dictionnaire français-arabe

Une bonne méthode de langue ne saurait se passer de l’épine du lexique : les mots arabes ne ressemblent en rien à ceux de nos langues latines, et un apprentissage par cœur de listes de vocabulaire s’impose pour parler couramment la langue…

C’est un effort de mémorisation non négligeable, et il demande une attention aussi soutenue qu’assidue.

Les esprits forts seront sans doute capables de s’astreindre à une telle discipline, mais encore faut-il en avoir le temps et la motivation suffisante !

Pour les autres et le commun des mortels, dont nous avons de fortes chances de faire partie, un dictionnaire arabe-français nous sera d’une plus grande aide que des lexiques franco-arabes à assimiler.

Les maisons d’édition n’ont aucun mal à écouler leurs produits multilingues, et on trouve là de tout et n’importe quoi, le meilleur comme le pire.

Apprendre l'arabe gratuitement ou suivre le radaman d'un imam suppose de procéder pas à pas en commençant avec une noble transcriptio de textes arabes du Moyen Âge. Apprendre l’arabe marocain | Pour communiquer avec les Orientaux du Golfe, un bon dico est tout autant nécessaire | source : stocksnap.io

Si en latin-français et en grec-français, la question est vite réglée grâce à l’incomparable qualité du Gaffiot et du Grand Bailly, peut-on en dire autant de l’arabe, dont l’étude en France est nettement plus récente que celle des langues mortes de l’Antiquité ?

Dans la droite ligne de la curiosité scientifique des premiers islamologues métropolitains de l’époque moderne et du XIXe siècle, et parallèlement à l’explosion de la demande à partir du siècle dernier, différents dicos ont vu le jour.

Deux catégories se distinguent clairement : les dictionnaires conventionnels… et les dictionnaires en ligne.

Côté papier et classique, vous trouverez :

  • Larousse, avec plus de 45 000 entrées, et des noms propres ;
  • Almaany, qui a également une édition numérique, très intéressant pour les champs lexicaux.

Les amateurs de digital (souvent synonyme de gratuité) préféreront quant à eux :

  • Lexilogos, qui a l’avantage de faire le lien entre différentes structures de traduction lexicale ;
  • Reverso, qui s’enrichit constamment grâce à un nombre d’utilisateurs importants et à une équipe attentive ;
  • Arabdict est un peu le Wikipédia du lexique arabe ;
  • Google Traduction, qui a largement dépassé sa médiocrité primitive, sachant qu’il ne faut pas confondre la traduction automatique de textes avec le don de définitions pour un mot ou une expression en particulier.

Exactement comme il est impossible de se perfectionner en français sans cours, sans dictionnaire, sans lexique et sans grammaire, vous aurez tout intérêt à vous procurer le Bescherelle arabe !

Enfin, même si plus rares car moins académiques, il existe des méthodes pour apprendre l’arabe dialectal d’une nation en particulier.

Dès 1907, le professeur Desparmet publiait à Alger un Enseignement de l’arabe dialectal d’après la méthode directe à l’attention des collégiens.

Cette œuvre, disponible dans de nombreuses bibliothèques et numérisée sur archive.org, est très claire et efficace pour maîtriser l’arabe algérien.

Plus récemment, des sites Internet offrent autant de possibilités d’apprendre l’arabe dialectal maghrébin.

msg= »Trouvez un Super Prof d’Arabe près de chez-Vous ! »]

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,12 sur 5 pour 26 votes)
Loading...

2 réponses à “Quelle est la Meilleure Méthode pour Apprendre l’Arabe ?”

  1. ben dit :

    je voulais vous demander,pour quoi dans vos exemples de pays dans votre presentation vous avez indiquer tous les pays sauf l’algerie?

    • Alexandre Robert Alexandre Robert dit :

      Bonjour Ben 🙂

      C’est un pur hasard évidemment ! La langue arabe est la langue officielle de 27, voire 28 états dans le monde. Vous comprendrez donc que l’on ne peut citer à chaque fois tous les pays. Mais c’est désormais chose faite sur cette page avec l’Algérie et votre commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *