Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
17

Le salaire des métiers littéraires est-il plus bas que les autres ?

De Sophie, publié le 11/08/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > Les Littéraires Sont-ils Moins Bien Payés ?

Il y a un moment crucial dans la vie : celui où l’on décide de son orientation en choisissant le métier que l’on exercera plus tard.
C’est de ce choix important que découlent les études que l’on va faire.

Généralement, en réfléchissant à son projet professionnel, on prend en compte nos propres goûts, nos facilités dans certaines matières…
Mais aussi (et surtout ?) le salaire auquel on aspire.

Vous venez d’obtenir  votre baccalauréat, ou vous êtes un futur bachelier ?
Vous travaillez depuis un certain temps et vous envisagez de vous réorienter ?

Il est donc normal que vous vous sentiez un peu perdu.

Surtout si vous aspirez à une carrière dite « littéraire » et que vous avez entendu un bon nombre de personnes vous décourager de vous engager dans cette voie.

En effet, les littéraires souffrent d’une mauvaise réputation.
Dès le lycée, on ressent un clivage entre les littéraires et les scientifiques, les premiers étant souvent considérés comme plus « fainéants » que les seconds.

Quels sont les débouchés après le bac ? Les professions littéraires ont souvent une mauvaise réputation.

De nombreuses personnes pensent aussi que, plus tard, ceux qui ont suivi la voie littéraire réussissent moins bien professionnellement que les autres.

Est-ce vrai ? Les littéraires sont-ils vraiment moins bien payés que les autres ? Qu’en est-il de leurs salaires ?

A Superprof, on a eu envie de savoir si les « on-dit » reflétaient vraiment la réalité.

Quels sont les métiers dits « littéraires » ?

Tout d’abord, il convient avant toute chose de s’interroger sur les métiers que l’on qualifie de littéraires.

Ce terme peut vous paraître un peu vaste.
Et c’est normal : il l’est !

Les professions littéraires sont logiquement exercées par des personnes ayant reçu une formation littéraire.
Ceux qui ont fait un bac L s’orientent donc généralement vers des filières post-bac en lien avec les matières qu’ils ont eu au lycée.

Philosophie, littérature française, histoire littéraire, langues vivantes : les enseignements en L sont très variés, et peuvent mener à des métiers bien différents.

Les études choisies par les étudiants en filière littéraire dans l’enseignement supérieur sont souvent orientées vers l’écriture ou les livres et les cours de français.

Ils sont nombreux à se tourner par exemple vers une école de journalisme.
On exige des lycéens en classe de L un certain esprit de synthèse, une culture générale solide ainsi que de réelles qualités rédactionnelles.

Comment trouver sa voie après une formation littéraire ? Certaines professions exigent de bonnes qualités rédactionnelles.

C’est parce que ces aptitudes sont vivement recommandées dans la formation journalistique que l’on peut retrouver de nombreux étudiants littéraires sur les bancs des écoles.

Cela permet de devenir bien sûr rédacteur (puis, avec de la chance, rédacteur-en-chef), mais aussi animateur radio, reporter photo, responsable éditorial, correcteur, journaliste sportif…

Cette liste longue et non exhaustive prouve bien que les métiers exercés par ceux qui ont choisi la voie littéraire peuvent être bien différents.

Ceux qui aiment les livres peuvent aussi choisir une formation pour travailler dans une bibliothèque,devenir libraire ou alors s’orienter vers les métiers de l’édition.

Les langues vivantes étant prédominantes pendant la formation au bac L, bon nombre d’étudiants décident de perfectionner leur niveau en continuant sur cette voie-là.
Ils évoluent alors dans le milieu de la traduction (traducteur-interprète par exemple), deviennent professeur de langues ou choisissent le secteur du tourisme.

Les métiers de la justice (avocat, greffier, notaire …) sont aussi plébiscités par les littéraires car ils nécessitent des qualités rédactionnelles et d’argumentation.
Le secteur de l’enseignement – professeur des écoles ou prof de français par exemple – leur correspond aussi très bien.

On citera en plus le domaine artistique, ainsi que les sciences humaines et sciences sociales, qui peuvent leur convenir parfaitement.

Ces nombreux métiers que l’on peut qualifier de « littéraires » constituent déjà un élément de réponse.

En effet, compte tenu du nombre très important de professions littéraires, est-il vraiment possible d’assurer avec certitude que leurs salaires sont moins élevés?

Les idées reçues sur les littéraires

Si il y a une filière qui souffre de lourds préjugés, c’est bien la voie littéraire !
En effet, elle est souvent considérée comme étant une voie « par défaut ».

La dernière enquête sérieuse à ce sujet a été réalisée par le journal Le Monde en 2011.
Bien que cinq années se soient écoulées depuis, les forums et les bruits dans les cours de lycées prouvent que les choses n’ont pas vraiment évolué.

Ce reportage, relatant un rapport mené par l’Inspection générale de l’Education Nationale, illustre clairement la mauvaise presse suscitée par cette filière.

Considérée comme une voie sympathique, dans laquelle on a du temps pour soi et choisie par ceux qui sont fâchés avec les mathématiques, elle ne mènerait à rien si ce n’est au chômage ou, « au mieux », au métier d’enseignant.

Comment faire un test d'orientation ? Les littéraires sont-ils tous fâchés avec les mathématiques ?

Il suffit aussi d’observer les chiffres des inscrits au baccalauréat général en 2016 pour comprendre que ces idées reçues subsistent encore.
En effet, selon le Ministère de l’Education Nationale, ils sont 17% à avoir choisi de passer un bac littéraire contre 53% pour le bac S et 30% en bac ES.
Cela traduit un délaissement de la filière L au profit des filières plus scientifiques, qui souffrent moins des préjugés.

Les élèves eux-mêmes véhiculent ces idées préconçues à travers de nombreuses blagues qui résument très bien l’ambiance générale.
Connaissez-vous cette fameuse phrase qui dit « les S conçoivent les cartons, les ES les vendent et les L dorment dedans » ?
Un peu cliché, n’est-ce pas ?

Une évidence s’impose alors : c’est avant le bac que naissent les idées reçues sur les métiers littéraires, et leurs salaires prétendument plus bas que les autres.

Cependant, assisterait-on à une petite révolution ?

En effet, les statistiques publiées par le Ministère de l’Education Nationale montrent que par rapport à 2015, il y a eu 5,1% d’inscrits supplémentaires en filière L.
L’évolution n’est que de 0,3% en série ES et 3,7% en S.

Le taux de réussite au bac illustre l’écart qu’il peut y avoir entre les préjugés et la réalité.
Si 92% des étudiants en filière scientifique obtiennent le bac, ils sont 91% en L et en ES.

Alors, les littéraires sont-ils vraiment moins bons que les autres ?

Bien payé, ça veut dire quoi ?

Faites un petit test autour de vous.
Demandez à votre entourage à partir de quel somme chacun estime être « bien payé ».

Vous vous rendrez très vite compte de la subjectivité de ce terme.
Certains vous répondront qu’ils considèrent avoir un bon salaire à partir de 1500€ tandis que pour d’autres, le montant acceptable sera de l’ordre de 7000€.

Néanmoins, un sondage Odoxa réalisé pour Les Echos en 2015 révèle que les français considèrent qu’une personne est « riche » à partir de 5000€ de revenus mensuels nets.
Ce chiffre, qui selon la même enquête a baissé à cause de la situation économique depuis la crise, peut donc représenter une moyenne.

Quelle est la rémunération des métiers littéraires ? A partir de quel salaire est-on bien payé ?

Il est toutefois important de préciser que parmi les sondés, 33% ont répondu « entre 3000€ et 5000€ » tandis que seulement 15% ont dit « entre 5001€ et 9999€ ».

Vous vous demandez désormais si les professions littéraires atteignent ce seuil symbolique.

Rappelez-vous que ces métiers sont tellement variés qu’il est quasiment impossible de savoir quel en est le salaire médian.

L’Observatoire des Inégalités publie chaque année les dix professions les mieux payées en France.

En 2015, les avocats (considérés, rappelez-vous, comme étant une profession littéraire) figuraient à la 6ème place avec un revenu mensuel brut de 8000€.

Cet exemple est parlant car, malgré ce classement, nombreux sont les avocats en début de carrière qui peinent à franchir le seuil des 2000€.

Ainsi, au sein d’une même profession et mêmes études littéraires, on peut donc trouver de fortes disparités.

Les métiers littéraires qui ont des salaires élevés

Il est relativement facile de connaître les rémunérations de ceux qui travaillent dans le public car il n’y a pas beaucoup d’écart au sein d’une même profession.

Un professeur des écoles touchera ainsi 1616€ brut par mois en début de carrière, pour atteindre 2625€.
Ils ne sont donc pas ce que les français considèrent comme  « bien payés ».

Pour les autres métiers littéraires, on a vu que les avocats étaient les seuls à figurer dans le tableau des professions les mieux payées en 2015, malgré une nuance à prendre en considération.

Mais les autres ?

Les traducteurs, par exemple, exercent souvent en profession libérale.

Il existe plusieurs métiers au sein de la traduction, comme par exemple traducteur littéraire, interprète de conférences…

Selon l’Onisep, ces derniers peuvent gagner au début de leur carrière entre 250 et 450€ nets par jour.

Selon nos calculs, en travaillant seulement trois fois par semaine, ils peuvent donc gagner jusqu’à 5400€ par mois.

Il faut toutefois réussir à trouver des missions régulières.

Idem pour le traducteur technique, qui négociera son contrat au cas par cas, tandis que le traducteur littéraire sera rémunéré à la page (de 30 à 100€ pour une page de 1500 signes). Le salaire dépend donc ici du nombre de contrats, mais peut monter assez haut.

Les disparités que nous évoquions tout à l’heure pour les avocats sont les mêmes pour les journalistes.

Un pigiste aura du mal à boucler ses fins de mois s’il obtient peu de missions tandis qu’un rédacteur-en-chef peut gagner jusqu’à 5275€ bruts par mois.
Jean Pierre-Pernaut, célèbre présentateur de JT – et donc journaliste- gagne quant à lui 50 000€ par mois.

Non, aucun zéro ne s’est glissé là par erreur !

Un maître de conférences universitaire (ou enseignant-chercheur) gagne 2000€ nets en début de carrière pour atteindre 3200€ après 18 ans d’ancienneté sans compter les primes et les indemnités éventuelles.

Ils peuvent écrire aussi des articles pour des ouvrages spécialisés qui complètent leurs revenus.

Comment trouver un métier avec un cursus littéraire ? Dans toutes les filières, votre motivation sera votre meilleur atout.

Un écrivain méconnu sera obligé d’avoir un travail alimentaire en parallèle tandis que ceux qui enchaînent les prix littéraires comme le Goncourt ou qui sortent des bestsellers peuvent gagner des millions pour un seul roman.

Plus qu’un chirurgien qui, avec sa formation scientifique, peut toucher jusqu’à 11 500€ bruts par mois « seulement.

Ainsi, on ne peut pas dire que les métiers littéraires touchent une rémunération inférieure aux autres.

Le salaire dépend de nombreux facteurs et il faudrait presque les étudier au cas par cas.

Quand vous vous demandez ce que vous ferez après le bac, que vous analysez chaque débouché, intéressez-vous donc plutôt à vos goûts, à votre cursus, plutôt qu’au salaire qui peut varier beaucoup au sein de la même profession.

Prenez-en compte votre épanouissement et débarrassez-vous des idées reçues sur les cours de français.
Pratiquez l’orientation active en participant aux journées portes ouvertes des grandes écoles, rencontrez des professionnels, faites un test d’orientation

Votre motivation sera votre plus grand atout.

Faites-vous aider par un professeur particulier si vous en ressentez le besoin.

Il saura sûrement vous aider à sortir le meilleur de vous-même.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,50 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
soukouri
Invité
soukouri

Quel est le métier le mieux payé dans la littérature ?

Alexandre Robert
Admin
Alexandre Robert

Écrivain à succès !

wpDiscuz