Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les techniques pour accompagner l’enseignant privé de son enfant

Par Samuel le 21/10/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien scolaire > Comment Aider le Professeur de Soutien Scolaire de Mon Enfant ?
Table des matières

« On ne naît pas intelligent, on le devient ».

Cette maxime d’Albert Jacquard (1925-2013), célèbre essayiste et chercheur Français, ne saurait mieux valoriser les bienfaits du cours de soutien scolaire.

Si les résultats scolaires de votre enfant ne décollent pas, ce n’est pas par manque d’intelligence, mais parce qu’il nécessite un autre format d’éducation, le cours particulier et l’accompagnement scolaire.

A la rentrée scolaire, vous avez décidé de faire suivre des cours de soutien scolaire à domicile pour votre enfant.

Ses résultats de l’année scolaire précédente étaient quelque peu fébriles, et vous craignez pour cette nouvelle année qui commence, d’autant que cette année, c’est la Terminale, l’année du baccalauréat.

Tout se passait bien jusqu’à ce que votre fils/fille ne montre des signes de découragement et démotivation.

Peut-être est-ce déjà le deuxième ou le troisième professeur particulier que vous faites venir à la maison, mais vous ne démordrez pas.

Cette année scolaire se fera sous les auspices de la réussite scolaire de votre enfant, coûte que coûte.

Vous avez bien raison. Car si votre enfant a des difficultés scolaires, c’est qu’il faut l’accompagner. Or son accompagnement scolaire pour lui redonner confiance et la soif d’apprentissage, passe aussi par vous.

Voici nos conseils pour aider au mieux le professeur particulier de votre enfant lors de ses cours particuliers.

Soutenir son enfant dans son apprentissage

En tant que parent, vous avez indubitablement un rôle à jouer dans le processus d’apprentissage de votre enfant, dès le primaire et jusqu’à la Terminale.

Vous n’y pensiez pas ?

Vous croyiez que payer des cours de soutien scolaire à domicile à votre enfant allaient suffire à le faire progresser ?

Le professeur particulier n’est qu’un tuteur, un conseiller pédagogique. Certes, il tient une place fondamentale dans l’éducation de votre progéniture.

Il maîtrise sa matière, les programmes officiels de l’Éducation Nationale, il connaît les exercices didactiques à réaliser, et il guide votre enfant dans l’élimination de ses lacunes.

Mais hélas, ce n’est pas suffisant, « on ne saurait faire boire un âne s’il n’a pas soif ».

Prenons les plantes en comparaison : il ne suffit pas d’installer un tuteur à son pied de tomate pour avoir de belles tomates bien rondes et d’un rouge éclatant en août ! Encore faut-il l’arroser régulièrement !

Pour faire progresser votre enfant, c’est la même chose :

il faudra arroser son cerveau de messages d’accompagnement afin qu’il ou elle ait à nouveau la soif d’apprentissage.

L'aide aux devoirs, fondamentale pour reprendre confiance en soi et la soif d'apprentissage. Aidez votre fille à apprendre ses cours particuliers, pour faciliter les enseignements du professeur.

Comment le faire progresser son enfant ?

Commencez par soutenir votre enfant au quotidien :

  • se rendre disponible pour échanger, créer le dialogue
  • rechercher des supports ludiques en lien avec la matière approfondie en cours
  • lui poser des questions pour jauger sa motivation
  • multiplier les encouragements : « c’est très bien », « bravo », « tu apprends vite ! »
  • l’épauler lorsqu’il/elle travaille ses exercices
  • lui demander régulièrement de réciter ou d’expliquer ce qu’il/elle a retenu du cours précédent
  • être patient
  • valoriser les aspects positifs et ne pas s’attarder sur ce qui est négatif (de l’école à l’université, les enseignants ont coutume de commencer par critiquer ce qui a fait défaut au contrôle ou à l’examen, et ne prennent même pas le temps parfois de souligner ce qui est réussi. Cela peut être source de frustration et de découragement pour certains étudiants)

Cet effort pour remotiver votre enfant en amont du cours peut favoriser le bon déroulement des leçons de soutien scolaire suivantes, et donc, aider le professeur particulier que vous avez « recruté ».

Personnellement, et pour avoir vécu cette situation où l’élève qui est en échec scolaire – il se borne, refuse de travailler car il se pense nul et incapable – s’est découragé, je trouve que le support des parents est presque plus important que le cours particulier en lui-même.

J’ai déjà eu affaire à des élèves qui suivaient mes cours d’économie sous l’effet de la contrainte, la décision de prendre des cours ne provenant pas de leur propre chef.

Ce sont la présence, la persévérance, la patience des parents (et bien sûr mes efforts d’accompagnement) qui ont permis à leur enfant de consentir à fournir de premiers efforts significatifs.

La satisfaction d’avoir de meilleures notes a fait le reste du travail.

La préparation mentale et physique au cours particulier

Pour tenter de passer à travers les mailles du filet de la « constante macabre« , il importe que votre enfant se sente en confiance, prêt et disposé à recevoir son professeur particulier.

Que ce soit pour des cours de remise à niveau, des cours de rattrapage, des cours de maths, de langue ou de sciences physiques, il convient de l’amener à se préparer corps et âme à chaque séance.

Préparer son corps et son esprit aux cours particuliers. Le saviez-vous ? Les exercices physiques peuvent aider à reprendre le goût pour apprendre.

Vous faites, en quelques sortes, du coaching scolaire pour votre enfant pour lui donner envie de progresser :

  • bien dormir : pour intégrer les notions nouvelles ou perfectionner celles en cours d’acquisition, le cerveau doit être reposé.
  • bien s’alimenter et bien s’hydrater : des études ont montré qu’il ne suffit que d’un manque d’eau de 1 % ou 2 % pour que les capacités de concentration de l’individu déclinent. Par ailleurs, une expérience a montré que la concentration manque aux individus déshydratés.
  • avoir une bonne respiration : une mauvaise oxygénation escamote les capacités de concentration. Faites-lui faire de petits exercices physiques de respiration et pourquoi pas même, des exercices de sport (la salutation au soleil, des flexions, des étirements simples). De surcroît, l’activité physique aide à prendre confiance en soi.
  • adopter une bonne posture : pour avoir une bonne respiration, le corps doit être droit, sur une bonne assise et les deux pieds parallèles, au sol.
  • veiller à ce que ses affaires soient prêtes lorsque l’enseignant arrive : préparer trousse, stylos, feuilles, livres et cahier afin de démarrer le cours particulier à domicile dans de bonnes conditions.

Ces petites attentions peuvent paraître évidentes, à un point tel qu’elles sont parfois ignorées.

Pourtant, faire attention à ces détails aide à redonner confiance en soi et sans s’en rendre compte, votre enfant mettra toutes les chances de son côté pour conserver concentration et compréhension lors de la séance privée.

Compléter les enseignements du professeur particulier

Pendant les deux heures de la leçon de soutien scolaire à domicile, laissez votre enfant entre les bonnes mains du professeur.

Mais je vous conseille de faire le point avec lui à la fin de la journée.

Une aide aux devoirs au quotidien

Faites-lui relire son cours ou son manuel scolaire le soir avant de dormir : si le corps est inactif la nuit, le cerveau continue, lui, de travailler.

Se perfectionner quotidiennement : réviser des choses simples sans son professeur particulier. Avec votre fils ou votre fille, multipliez les exercices pour travailler ses cours de maths.

Lire avant de s’endormir est une gymnastique mentale, un excellent moyen d’approfondir sans faire trop d’efforts et vous réaliserez qu’au lendemain matin, il se souviendra peut-être plus facilement de notions révisées le soir.

Si vous avez sollicité des cours de langue (français, anglais, espagnol, allemand ou italien, etc.), il est important de répéter entre deux cours : incitez-le à parler, lire et écrire dans la langue vivante concernée.

Ayez des conversations simples et ludiques avec lui pour stimuler son expression orale et écrite.

Faites-lui faire des dictées, des exercices de retranscription de dialogues simples.

Aussi, tentez d’illustrer par des exemples simples les notions ou concepts qui lui paraissent encore difficiles à apprendre :

C’est normalement le rôle du professeur que de simplifier quelque chose de complexe, mais il n’est pas toujours derrière son élève.

Pour ses cours de maths, donnez-lui quelques exercices simples : même si vous n’êtes pas mathématicien, vous pouvez toujours lui donner quelques opérations de calcul, d’algèbre simple ou de géométrie basique.

Vous avez sans doute entendu parler des cours de soutien scolaire en ligne pour apprendre gratuitement ?

Plutôt que les navigations erratiques sur les divertissements de l’internet (youtube, Facebook) qui sont chronophages, ou plutôt que la passivité devant la télévision, placez votre enfant devant les sites de soutien scolaire en ligne gratuits.

Il y en a énormément : Alison, Académie en ligne, Kartable

Il existe une kyrielle de supports pédagogiques et interactifs gratuits qui permettent à votre enfant de compléter de manière formidable les cours dispensés par son professeur particulier.

Acquérir des supports pédagogiques adaptés à votre enfant

Notre dernière astuce consiste à acquérir les supports adéquats. Un plombier ne peut pas faire une bonne installation sanitaire s’il n’a pas les bons outils pour travailler.

Se tenir prêt pour la leçon privée de mathématiques ou de langue. Acquérir des supports adaptés qui faciliteront la tâche du professeur lors du cours particulier.

En ce qui concerne le soutien scolaire à domicile, c’est la même chose : empruntez ou achetez des livres scolaires adaptés à son niveau. Fiches de révision d’acquis, résumés de cours, des méthodes d’apprentissage simples et accessibles…

S’intéresser aux sujets de société (lire la presse ou écouter les émissions de radio) peut stimuler son apprentissage et accélérer sa remise à niveau si ses lacunes concernent les matières de sciences humaines et sociales (histoire-géographie, sciences économiques et sociales, langue et culture étrangères).

Voilà, vous avez à présent quelques astuces pour faire prendre des cours à domicile à votre enfant dans de bonnes conditions.

Si vous en voyez d’autres auxquelles nous n’avons pensé, n’hésitez pas à nous en faire parvenir en laissant vos commentaires !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Samuel
Passionné d'écriture, de voyage et de musique. Curieux, j'aime découvrir et apprendre. J'aime aussi les chats, Brassens et les coquillettes. Basé à Montpellier, j'écris des livres pour moi et pour les autres.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz