Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment savoir écrire le mandarin ?

De Alexia, publié le 11/04/2017 Blog > Langues > Chinois > Apprendre à Ecrire le Chinois

Attiré par la culture chinoise et tout ce qu’elle représente, simplement subjugué et fasciné par cette écriture plurimillénaire ou volonté d’ouverture à plus d’un milliard de personnes d’un coup ?

Car avant d’être un véritable atout dans un curriculum vitae, l’apprentissage du chinois est une formidable porte d’entrée pour échanger, communiquer, dialoguer, converser et plus globalement s’ouvrir à plus d’un sixième de la planète. Car oui, numériquement parlant, le mandarin est la langue maternelle la plus courante au monde !

Bien que son écriture soit aux antipodes de celles que nous connaissons en Occident, elle n’en reste pas moins très moderne et adaptée à ce qui se fait aujourd’hui, même avec des caractères très anciens. Pour exemple, en mandarin, ordinateur se traduit par « cerveau + électrique » (电脑). Plutôt astucieux, non ?

Cet article vous donne les clés pour apprendre à maîtriser l’écriture de cette langue difficile pour un occidental !

L’importance de la maîtrise des caractères

Pour apprendre le chinois et savoir l’écrire, l’étape indispensable sera de maîtriser les caractères chinois, aussi appelé sinogrammes.

Il est très difficile d’écrire correctement un ou des caractères dont on ignore la prononciation ainsi que sa phonétique. C’est pourquoi apprendre en parallèle des caractères les transcriptions de ceux-ci en Pinyin (romanisation de l’écriture et de la calligraphie chinoise traditionnelle) nous semble être la seule voie viable dans la maîtrise des caractères.

A noter qu’il est possible, mais c’est surtout vrai pour la lecture, de se contenter de l’apprentissage du Pinyin sans les caractères.

Quelle leçon est la plus efficace pour apprendre les caractères chinois ? Parler chinois c’est bien, savoir l’écrire c’est encore mieux ! Servez-vous de la courbe de l’oubli pour retenir au mieux les caractères dans le temps !

De nombreuses formules payantes ou gratuites proposent des méthodes d’apprentissage des caractères chinois. Nous conseillons au préalable à tous les lecteurs de se renseigner sur les capacités cognitives et de mémorisation de notre cerveau et de se renseigner sur des études liées à la « courbe de l’oubli ».

Quelques méthodes parmi les plus efficaces proposent de vous faire apprendre les caractères en fonction des enseignements de la courbe de l’oubli.

C’est notamment le cas de l’institut « Mosalingua » qui permet de créer des rappels d’apprentissage et qui est d’une utilité redoutable quant à l’apprentissage du vocabulaire chinois, une des clés si ce n’est la plus importante, de la maîtrise ou du perfectionnement en écriture chinoise.

D’autres méthodes plus classiques et conventionnelles sont disponibles pour les plus sceptiques. C’est le cas de nombreuses chaînes Youtube comme « Sigur Camp » proposant une initiation et une formation aux caractères chinois ou encore de plusieurs livres de poche explicitant les axes fondamentaux et les étapes à respecter de l’écriture chinoise.

La version numérique et interactive est aussi une piste à explorer, via notamment l’application « Pleco » qui permet de nombreuses choses, parmi lesquelles un module permettant d’expliquer l’ordre des traits de chaque caractère ou de chaque clé et laissant à l’utilisateur le loisir de s’exercer directement à la calligraphie. D’autres applications pour apprendre l’écriture sont aussi disponibles.

La structure d’une phrase en chinois

La grammaire et la conjugaison vous permettront d’apprendre à lire en chinois. Elles sont en réalité assez simples :

  • Il n’existe pas de distinction entre le féminin et le masculin,
  • Pas plus que de segmentation entre le singulier et le pluriel,
  • Pas de conjugaison ni de déclinaison non plus,
  • La structure classique d’une phrase en chinois est très simple : sujet / verbe / complément.

Quelle est la meilleure méthode pour apprendre à parler mandarin ? Là, Ned Stark se dit qu’il aurait mieux faire de partir en voyage en Chine !

Par exemple, pour exprimer une action passée révolue ou un changement de situation, le sinogramme « 了 » est le plus couramment utilisé.
A lui seul, il permet de donner un sens à tous les autres caractères précédents de la phrase. C’est pour cette raison que le plus important lorsque l’on construit une phrase en chinois mandarin, est de respecter l’ordre des mots, ordre qui bouleverse généralement les habitudes du débutant ou de l’apprenant occidental, car il est bien souvent inverse au nôtre.

Un exemple pour vous convaincre :

En mandarin, 王   signifie « roi » et 国 signifie « pays ». En langue française, on aurait tendance à traduire 王国 par roi du pays, ou en d’autres termes : le souverain. Ceci n’est pas exact et prouve l’importance de l’ordre des mots dans une phrase ou une proposition en chinois.

En réalité, 王国 signifie bel et bien « le royaume ». En d’autres termes, c’est bien le dernier caractère de la phrase qui est le plus important et à mesure de la lecture de plusieurs caractères, les derniers que l’on lira viendront donner ou modifier le sens des premiers lus.

Quelques règles de grammaire essentielles

Comment apprendre à lire et écrire chinois ? Attaquons l’exercice… intensif de grammaire ! Etudier, il n’y a que ça qui marche pour progresser !

Pour apprendre à écrire en chinois, quelques règles s’imposent néanmoins. Bien qu’il existe à ces règles quelques exceptions, (comme dans quasiment toutes les langues, de l’anglais à l’allemand en passant par le coréen ou le japonais) celles-ci sont beaucoup plus rares que les exceptions grammaticales françaises !

  • Le sujet de la phrase doit se trouver systématiquement avant le verbe et comme dans les langues occidentales, il est souvent au début de la phrase,
  • Les compléments circonstanciels (de lieu, de temps) ainsi que les compléments d’objet indirects doivent se trouver également avant le verbe,
  • Le C.O.D se trouve quant à lui après le verbe.

Pour comprendre une phrase ou une proposition chinoise, il faut en premier ressort, trouver le verbe, ce qui peut parfois s’avérer complexe car ces verbes peuvent la plupart du temps être également des noms.

Une des particularités de la langue chinoise est l’utilisation du spécificatif, une particule qui vient s’insérer entre un déterminant et le nom et qui permet d’affilier le nom à une catégorie générale.

Par exemple, pour désigner un objet fin et long, on utilisera le spécificatif « zhi » 支 qui désigne initialement une branche mais qui par analogie visuelle désigne la catégorie plus générale d’un objet fin et long donc. Ainsi, on retrouvera ce caractère pour désigner une cigarette (香烟) ou encore un stylo (这笔).

Pour s’initier ou se perfectionner à la maîtrise de la grammaire chinoise, de nombreux ouvrages sont disponibles comme Initiation à la syntaxe chinoise ou encore Grammaire du chinois pratique qui sont des ouvrages qui font référence dans ce domaine.

Quelques astuces pour faciliter son apprentissage de l’écriture chinoise

Comme à Superprof on aime bien le concret, on a concocté quelques astuces pour que chaque néo apprenant puisse prendre du plaisir à l’apprentissage du mandarin :

  • Le plus important et le plus utile va être de se créer une routine d’apprentissage. Le chinois demande à ce que l’on soit méthodique. Pourquoi ne pas profiter de son café du matin pour travailler une demi heure sur les caractères ou les quelques règles de grammaire ?
  • S’immerger totalement dans la culture chinoise est également utile à la progression. Pour les plus artistes d’entre vous, pourquoi ne pas s’initier à la calligraphie armé d’un pinceau et d’encre de Chine ? En plus de progresser sur la maîtrise des caractères, cette activité enseignera la patience et le calme, deux atouts moteurs dans l’apprentissage de l’écriture,
  • S’abonner à des blogs comme ceux sur la cuisine chinoise, la médecine chinoise, les arts martiaux ou encore la philosophie de Confucius ou de Lao Tseu. A chacun de trouver un domaine de prédilection pour se donner encore plus envie de comprendre tous les rouages et les ressorts de l’écriture chinoise,
  • Acheter des feuilles ou des cahiers à grands carreaux pour se familiariser avec la taille des caractères. N’oubliez jamais qu’un caractère doit s’écrire dans un carré imaginaire et que lorsque plusieurs composantes d’un caractère sont trop espacées, ils peuvent avoir une signification différente.
  • Ne pas hésiter à prendre des cours particuliers ou des cours en ligne. Dans la mesure du possible avec un natif et dans des groupes assez restreints pour avoir à la fois une émulation positive et un accès plus facile à l’enseignant. Pour ceux travaillant au sein d’une entreprise, il est possible de trouver une formation ou des cours via le compte personnel de formation (anciennement DIF).

Comment prononcer le pinyin ? Un cours de chinois via des manuels, c’est pas mal aussi, non ?

Chacun l’aura compris, l’idéal est de s’intéresser à des sujets annexes et détaché de l’aspect pur et dur de l’écriture. Cela permet de piquer sa curiosité par rapport à l’écriture de certains termes ou certaines notions. Pour ceux souhaitant s’abonner à des blogs de cuisine chinoise, il viendra peut être plus naturellement l’envie d’enrichir son vocabulaire en termes de mets ou de plats chinois.

En synthèse :

  • D’une manière générale, l’apprentissage des langues est extrêmement prenant, demande beaucoup d’investissement et ne peut se faire efficacement que sur la durée.
  • Si apprendre le mandarin et son écriture n’est pas chose aisée, cela reste, avec un soupçon de bonne volonté, accessible à tout le monde. La langue chinoise nécessite une grande rigueur dans ses méthodes d’apprentissage.
  • Bien qu’une immersion linguistique dans le pays soit la méthode la plus efficace dans l’apprentissage, d’autres méthodes sont disponibles pour apprendre à écrire, comme la combinaison de l’utilisation des nombreux outils disponibles (papiers, numériques ou même parfois scientifiques).
  • N’hésitez pas à mettre en avant toute votre curiosité pour approfondir et progresser rapidement en vous demandant par exemple comment tel ou tel mot que vous croisez dans la rue s’écrit en langage pinyin ou s’exprime en caractères. Car oui, apprendre l’écriture d’une langue est complexe, a fortiori quand son alphabet, ses tons et ses logiques grammaticales sont différentes de celles que nous connaissons.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz