Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
4

Présentation des méthodes pour apprendre le piano

De Simon, publié le 27/10/2015 Blog > Musique > Piano > Existe-t-il une Meilleure Façon d’Apprendre le Piano ?

Les méthodes pour apprendre le piano sont légion.

Rien que sur internet, elles se multiplient, chacun croyant avoir enfin trouvé la méthode parfaite et miraculeuse pour apprendre le piano en 10 jours.

Avec plus ou moins de succès à l’arrivée…

Pour être synthétique, il est possible de regrouper les différentes méthodes pour apprendre le piano en trois catégories, chacune répondant à un objectif particulier.

La méthode traditionnelle pour apprendre le piano

Que vous appreniez le piano tout seul, en école de musique ou avec un professeur particulier et des cours de piano, il existe essentiellement trois méthodes pour apprendre à jouer du piano.

La première est la méthode classique, traditionnelle. On peut décomposer cette méthode en trois parties : l’apprentissage du solfège, celui du rythme et enfin la pratique musicale à l’aide de partitions et d’exercices.

Apprendre le solfège pour jouer du piano

Le solfège est l’étude du langage musical. La musique peut être assimilée à une langue, avec ses propres règles (celles de l’harmonie) et ses propres caractères (les notes de musique).

L’apprentissage du solfège passe par l’apprentissage de la lecture de notes « à vue », sans jouer. Dans la plupart des méthodes pour débutants des exercices de lecture de notes sont proposés.

Pour que l’apprentissage du solfège soit le plus efficace possible, il est nécessaire de pratiquer le solfège « en musique » et avec des cours de piano, pour bien s’imprégner de la sonorité des notes de la partition.

L’apprentissage du solfège passe par l’apprentissage de la lecture de notes « à vue », sans jouer.

Ça ne sert à rien de savoir que telle note se trouve sur tel interligne de la clé de sol si vous ne savez pas en même temps quel est le son produit par cette note, ou plutôt à quel son cette note correspond. L’apprentissage trop théorique du solfège peut avoir tendance à faire oublier que la musique est d’abord une affaire de son, d’oreille, d’écoute.

Apprendre le solfège reste toutefois un indispensable !

Apprendre le rythme pour jouer du piano

Apprendre le piano : le rythme.En même temps que le solfège, vous devez apprendre le rythme.

Il est préférable de commencer l’étude du rythme en dehors de tout contexte musical, en utilisant simplement son corps (en battant les rythmes avec ses mains) pour bien s’imprégner du rythme.

Vous pourrez apprendre ensuite la manière dont le rythme est transcrit à l’écrit, sur une partition, la manière dont il se « réalise » dans des notes.

Vous apprendrez les différents temps : la ronde, la blanche, la noire, la croche, la double croche, le triolet, etc. L’important consistant à bien voir les rapports qu’entretiennent ces différents temps. Une noire par exemple vaut deux croches.

Une fois ces éléments bien assimilés, un bon exercice consiste à enchaîner différents rythmes, sur le même tempo, et ensuite à travailler le rythme en même temps que le solfège.

C’est l’une des meilleures façons d’apprendre le piano.

La pratique musicale du piano

Bien sûr, la finalité de cette étude préliminaire, c’est d’apprendre à jouer du piano.

Ce n’est pas en vous contentant de travailler le solfège que vous réussirez à jouer du piano.

La troisième partie de la méthode « traditionnelle » réside dans la pratique musicale, dans l’apprentissage des morceaux de musique, mais aussi dans la pratique des exercices techniques.

Même si les gammes du piano sont moins centrales dans l’enseignement de la musique aujourd’hui, elles continuent de constituer un très bon exercice pour améliorer sa pratique du piano. Toutes les méthodes pour piano pour débutants comportent des exercices techniques et des partitions très faciles à jouer, avant que la difficulté des partitions ne s’accroisse de manière progressive.

Attention, ces trois parties ne sont pas trois étapes successives.

Dans les faits, même si certains préconisent l’apprentissage préalable du solfège en dehors de toute pratique musicale, il est recommandé de travailler en même temps le solfège, le rythme et la pratique du piano proprement dite.

C’est d’ailleurs en déchiffrant des partitions au piano que vous ferez les plus grands progrès en solfège et en rythme. Inversement, en travaillant le solfège de manière continue, vous finirez par acquérir de plus grandes facilités dans le déchiffrage.

La méthode simplifiée pour apprendre le piano

La méthode traditionnelle suppose beaucoup de travail et un apprentissage parfois laborieux et pénible au début. C’est surtout une méthode lente, qui suppose plusieurs années d’apprentissage. C’est la seule solution vraiment efficace si votre objectif est d’apprendre des morceaux de grands compositeurs. Mais si vous souhaitez simplement apprendre à jouer des morceaux que vous aimez bien, entendus par ci par là, il existe des méthodes simplifiées pour apprendre le piano en moins de temps.

Ce sont d’ailleurs ces méthodes simplifiées qui pullulent sur internet. Vous avez surement déjà visionné ces vidéos YouTube ou Dailymotion où une personne vous apprend qu’il est possible d’apprendre à jouer du piano en 24 heures.

Ces vidéos font souvent penser à ces publicités racoleuses qui vous promettent de gagner 15 000 euros par mois, en restant chez vous. Il y a souvent de quoi douter et ces méthodes « miraculeuses » sont toujours enrobées de promesses marketing un peu exagérées.

Vidéos YouTube ou Dailymotion où une personne vous apprend qu’il est possible d’apprendre à jouer du piano en 24 heures

Pourtant, il y a une part de vérités dans ces méthodes miraculeuses : il est possible d’apprendre à jouer des morceaux de piano assez rapidement sans connaître le solfège et de manière assez intuitive. Le principe consiste à imiter une autre personne en train de jouer. Il est impossible d’apprendre des morceaux complexes avec cette méthode, mais par contre vous pouvez parvenir à jouer des morceaux avec accords plaqués, des morceaux de variétés par exemple. Ou plutôt des transcriptions simplifiées de morceaux de musique, puisque c’est rarement la vraie partition qu’on joue avec cette méthode. Elle peut vraiment être efficace mais demande une bonne concentration et une bonne mémoire.

Apprendre l’improvisation au piano

Certaines autres méthodes « miracles » existent pour jouer du piano en quelques jours. Si c’est clairement exagéré, il y a là aussi une part de vérité dans cette affirmation. Une musique se compose d’accords et les accords s’enchaînent entre eux suivant une certaine logique.

Dans une gamme donnée (en do majeur par exemple), chaque note et chaque accord construit sur cette note a une fonction précise. En do majeur, l’accord de do a la fonction de tonique : c’est l’accord placé sur le ton de la gamme.

L’accord de sol, placé sur le cinquième degré, a une fonction de dominante : c’est le deuxième accord le plus important après l’accord de tonique.

Vient ensuite l’accord de sous-dominante, placé juste sous l’accord de dominante comme son nom l’indique : en do majeur, c’est l’accord de fa. Ces trois accords : tonique, dominante et sous-dominante permettent à eux seuls d’improviser des morceaux sans trop de difficultés.

L’idée est d’enchaîner ces trois accords (I è IV è V è I par exemple) à la main gauche (avec leur septième ou non) et d’improviser des mélodies à la main droite, en utilisant toutes les notes de la gamme. Progressivement, vous apprenez de nouvelles gammes pour diversifier vos accords piano et réaliser des modulations.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes, tout dépend de l’objectif visé

Si vous souhaitez apprendre le piano de manière sérieuse, comprendre en profondeur la musique et jouer des morceaux complexes (classique ou non), cette méthode simplifiée atteindra pour vous rapidement ses limites.

Cette méthode n’est « rentable » que si vos objectifs sont assez modestes. Encore une fois, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes, tout dépend de l’objectif visé. Sans compter que les méthodes ne sont pas forcément contradictoires entre elles.

On peut très bien travailler sur des méthodes simplifiées et intuitives tout en prenant la peine d’apprendre le solfège à côté (avec un prof de piano de Superprof par exemple).

Les méthodes spécialisées pour apprendre le piano

Comme chacun sait, il existe plusieurs styles en musique. Au piano, on peut apprendre à jouer de la musique classique, du jazz, du blues ou des morceaux de variété.

Que vous étudiez la musique classique, des morceaux de variété ou que vous vous essayiez à l’improvisation jazz vous serez confronté aux mêmes notes, aux mêmes accords, quasiment aux mêmes règles, etc. Il est donc possible de passer relativement facilement d’un style à l’autre, d’apprendre aussi bien des morceaux de variétés et de classique.

Malgré tout, il est conseillé de choisir une méthode d’apprentissage du piano qui corresponde à vos aspirations. Dans le jazz par exemple, le système de chiffrage des accords est le système américain. Mais surtout, le jazz est essentiellement un art de l’improvisation.

On n’apprend pas forcément à improviser lorsqu’on étudie la musique classique. L’apprentissage du piano jazz requiert une pédagogie spécifique, une méthode spécifique d’apprentissage fondée sur l’improvisation, et donc sur la connaissance poussée de l’harmonie (cours piano). Certains musiciens classiques ont très peu de connaissances en harmonie tonale, alors que c’est inconcevable d’apprendre le jazz sans travailler l’harmonie. La musique classique suppose elle-même une technique particulière, etc.

La méthode  pour apprendre à jouer piano que vous choisirez dépendra de vos objectifs et du type de morceau que vous aimeriez apprendre à jouer. En fonction du style de morceaux visé, la difficulté de l’apprentissage sera plus ou moins importante.

Les avantages de la pratique du piano sont nombreux (concentration, mémoire, détente).

Apprendre à jouer des morceaux de variété est plus simple qu’apprendre un morceau de classique, du fait de la prédominance des successions d’accords plaqués à la main gauche par exemple. C’est un peu caricatural, c’est vrai : certains morceaux classiques sont très faciles à jouer, et certains morceaux de variété très arides.

Chaque méthode requiert de la motivation pour apprendre à jouer du piano

Vous pouvez apprendre chacun des styles musicaux par vous-même, en travaillant tout seul depuis chez vous.

Il existe des méthodes pour chaque style : des méthodes traditionnelles de musique classique, des méthodes de jazz, des méthodes de variété.

Mais pour garder votre motivation, ne pas baisser les bras, surmonter les difficultés que vous rencontrerez inévitablement, travailler avec un professeur particulier et des cours de piano reste la meilleure solution.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz