Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Superprof une communauté de
1.421.871
professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Superprof une communauté de professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos conseils pour préparer son expatriation chez les Russes !

De Aurélie, publié le 08/06/2017 Blog > Langues > Russe > Quelles Formalités Avant de Partir en Russie ?

Ah la Russie… Son architecture, ses paysages hivernaux impressionnants et sa culture admirée dans le monde entier !

De nombreux Français rêvent de voyager en Russie, voire de vivre et de travailler sur place pour s’initier à la langue russe et travailler leur expression orale slave. Cependant, partir en Russie nécessite inévitablement de savoir se débrouiller seul dans la langue et d’entamer des démarches administratives particulièrement longues.

Pour faciliter votre expatriation, découvrez tous nos conseils avant de pouvoir partir en Russie !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Apprendre la langue russe avant de partir en Russie

Prendre des cours de langue russe à l’école

Avant de partir pour la Mère Patrie, il faut bien évidemment maîtriser la langue russe !

En France, il existe des cours de langue russe pour tous les apprenants, du niveau débutant au niveau courant, pour adultes ou pour enfants.

Comment engager un enseignant à domicile russophone ? A l’oral ou à l’écrit, vous devrez justifier d’un niveau de russe irréprochable !

Tout d’abord, sachez qu’il est tout à fait possible d’apprendre la langue slave au sein même du système éducatif français, et ce gratuitement (faisant partie des éventuels frais de scolarité).

Les collèges publics proposant des cours de russe en LV1 ou LV2 sont :

  • Collège Aimé Césaire, Grenoble,
  • Collège Auguste Renoir, Limoges,
  • Collège Ampère Bourse, Lyon,
  • Collège Le Bastion, Carcassonne,
  • Collège Joffre, Montpellier,
  • Collège Tolstoï, Le Mans,
  • Collège Vernier, Nice …

Des collèges privés proposent également des leçons de russe, comme le collège Grand-Lebrun de Bordeaux ou le collège Françoise d’Amboise de Nantes.

Parfait si vous planifiez de partir vivre en Russie et que vous souhaitez que votre enfant possède quelques bases de russe !

Pour les élèves de l’enseignement secondaire, il est possible d’apprendre le russe au lycée :

  • Lycée Albert Calmette, Nice,
  • Lycée Colbert, Paris,
  • Lycée Jean Macé, Rennes,
  • Lycée Descartes, Tours,
  • Lycée Marc Chagall, Reims,
  • Lycée Jeanne d’Arc, Rouen,
  • Lycée René Cassin, Strasbourg …

Il existe également des établissements proposant des sections européennes ou internationales avec le russe ou dans les filières bilangues. Les jeunes élèves peuvent aussi compléter leurs connaissances linguistiques grâce aux cours du CNED. Enfin, les étudiants peuvent prendre des cours optionnels de russe dans les instituts universitaires de langue.

Prendre des cours particuliers de russe avant de partir en Russie

Les adultes peuvent, eux, choisir de passer par une école de langue pour apprendre le russe facilement dans des classes à effectif restreint avec un professeur de russe diplômé et qualifié.

Néanmoins, ces cours professionnels ont un certain coût : comptez environ 500€ par semestre pour quelques cours mensuels.

Plus économiques, les cours particuliers via petites annonces physiques ou numériques permettent un suivi plus régulier et individualisé. Sur Superprof, le tarif moyen d’une leçon de russe est de 20,99€.

Lors des cours particuliers, le futur russisant pourra étudier :

  • La grammaire russe,
  • La conjugaison russe,
  • La prononciation russe,
  • Les salutations russes,
  • L’accent tonique russe,
  • Les pronoms personnels,
  • Les prépositions,
  • Les expressions russes,
  • L’alphabet cyrillique russe…

En prenant des cours avec un natif de la Russie, l’élève pourra, certes, apprendre de nouveaux mots russes, mais aussi bénéficier de conseils avisés sur la culture russe et faciliter son installation sur place.

De quoi parfaitement préparer son expatriation dans le pays des tsars !

Compléter son savoir avec des cours de russe en ligne

Alphabet russe, consonnes, voyelles ou encore vocabulaire russe, il est tout à fait possible d’apprendre le russe gratuitement grâce aux cours en ligne !

Les cours de russe en ligne ne permettent, certes, pas de devenir bilingue, mais sont parfaits pour compléter son savoir linguistique et réviser quotidiennement entre deux leçons professionnelles.

Les exercices de russe en ligne proposent un apprentissage des langues slaves jusqu’au niveau avancé et disposent souvent d’un clavier cyrillique pour bien intégrer l’alphabet russe.

Pour apprendre le russe en ligne, les élèves peuvent passer par :

  • Les sites web d’apprentissage du russe,
  • Les applications de russe,
  • Les vidéos éducatives,
  • Les exercices de russe,
  • Les CD roms éducatifs de russe,
  • Les films et séries avec sous-titres …

Prendre un cours de russe gratuit permet de bien préparer un voyage en Russie et de s’entraîner d’une façon ludique. A rythme intensif, l’apprenant pourra prendre de l’avance sur son enseignement professionnel et ainsi espacer les leçons (et économiser quelques euros au passage).

Sur votre smartphone, ordinateur ou tablette, n’hésitez pas à apprendre le lexique basique de la langue slave avant votre départ !

Les démarches administratives pour partir en Russie

Quelles formalités pour visiter la Russie ?

Ne serait-ce que pour visiter le pays natal de Dostoïevski, il faudra vous armer de patience !

Comment partir en séjour linguistique en ex-URSS ? Sculpture, architecture, cinéma … Découvrez toute la culture russe directement sur place !

Même aujourd’hui, obtenir un visa pour la Russie reste assez complexe…

La demande se fait en effet auprès des ambassades ou des consulats russes, ce qui peut être aisé pour les habitants de grandes métropoles françaises (Paris, Marseille, Lyon), mais plus difficile pour ceux qui résident dans des plus petites communes.

Pour pallier à ce problème, il existe des agences de visa en ligne qui facilitent les démarches mais ont un certain prix (environ 50€ de frais d’agence).

Pour obtenir un visa de tourisme, le voyageur francophone doit :

  • Remplir un formulaire de visa (certaines agences de visa vous aideront à remplir le formulaire),
  • Posséder un passeport en bonne et due forme,
  • Fournir une photo d’identité 4,5 x 3,5.

La durée du visa de tourisme russe est de 30 jours et coûte 61€ de frais consulaires.

Attention !

De nombreux touristes, connaissant mal les règles du visa russe, se permettent de sortir de la fédération de Russie durant leur séjour, pour prendre le Transsibérien par exemple. Il n’est pourtant pas possible de revenir en Russie une fois le pays quitté. Pour pouvoir se déplacer librement autour du territoire russe, les voyageurs doivent demander un visa deux entrées qui permet de rentrer deux fois dans le pays.

Quelles formalités pour vivre en Russie ?

Pour séjourner en Russie, nos compatriotes doivent faire une demande de permis de séjour temporaire. Le permis est d’une durée de trois ans et, contrairement à la légalisation française, la Russie ne permet pas de demander une extension de permis.

Une fois la date dépassée, donc, les Français de Russie doivent faire une autre demande de permis.

Comment découvrir le langage formel russe ? L’un des plus grands défis de l’expatriation en Russie : la météo !

Voici les formalités à suivre pour faire sa demande de permis de séjour russe :

  • Joindre deux photos d’identité au format 3,5 x 4,5,
  • Remplir une demande de permis de résidence temporaire,
  • Un certificat médical,
  • Un certificat de connaissance de l’histoire de la Russie, de la langue russe et de la juridiction russe,
  • Un certificat de mariage et/ou un certificat de naissance pour les enfants,
  • Un extrait n°3 de son casier judiciaire,
  • Une copie de sa carte d’immigration,
  • Une copie de son enregistrement,
  • Une traduction notariée de son passeport et de son visa.

L’expatrié devra donc prouver son intérêt pour la culture russe et pour la langue slave, d’où l’importance de se renseigner au préalable – voire de devenir polyglotte avant de partir.

La demande de séjour temporaire doit être déposée au centre d’immigration de Moscou, qui acceptera ou refusera votre demande lors d’un RDV dans un délai de 4 à 8 semaines.

Quelles formalités pour travailler en Russie ?

Avec de nombreux secteurs recherchant des travailleurs étrangers, la Russie est le pays qui rémunère le mieux les expatriés au monde !

Si, comme un tiers des employés étrangers en Russie, vous souhaitez gagner plus de 190,000€ par an, vous devez obligatoirement faire une demande de visa de travail.

Il existe trois types de permis de travail russes :

  1. Le permis de travail pour les salariés hautement qualifiés (VKS),
  2. Le permis de travail pour les salariés qualifiés conformément à l’Accord bilatéral entre la France et la Russie,
  3. Le permis de travail pour les salariés qualifiés (KS).

Selon votre profil, vous pouvez bénéficier de délais réduits : les salariés hautement qualifiés peuvent, par exemple, obtenir leur visa sous 15 jours au lieu des 3 ou 4 mois habituels.

Le dossier de demande de visa travail doit comprendre :

  • L’original de l’invitation de l’entreprise russe pour laquelle le salarié va travailler,
  • L’attestation de l’assurance rapatriement,
  • Une photo couleur sous format 4,5 x 3,5,
  • Le formulaire de demande de visa,
  • La photocopie de son passeport et de ses visas éventuels,
  • Un certificat de dépistage du SIDA de moins de 3 mois.

Le dossier doit ensuite être envoyé au service consulaire de l’Ambassade de Russie à Paris.

Quelles formalités pour étudier en Russie ?

Que ce soit pour faire un stage linguistique à Moscou ou Saint-Pétersbourg, les étudiants devront faire une demande de visa pour étudier dans le pays natif de Pouchkine !

Comment devenir un expert linguistique du russe ? Pourquoi ne pas suivre un cursus universitaire en Russie ?

Avant de commencer son séjour linguistique, l’étudiant doit avant tout être accepté dans une université russe. Pour ce faire, l’étudiant devra obligatoirement apprendre à parler russe et à lire un texte russe sans problème pour pouvoir obtenir le score suffisant au TRKI.

Il existe deux types de visas étudiants :

  1. Le visa de court séjour, pour une période inférieur à 3 mois,
  2. Le visa de long séjour, pour une période supérieur à 3 mois.

C’est à l’université russophone de préparer une invitation officielle de sa part, indispensable pour avoir un dossier complet.

Le dossier doit comprendre :

  • La lettre d’acceptation de l’université russe,
  • Une copie du passeport,
  • Une copie de la carte d’identité,
  • Le montant du visa correspondant (une soixantaine d’euros pour le visa de court séjour, 110€ pour le visa de séjour long),
  • Le résultat négatif au test de dépistage du SIDA pour le visa de séjour long.

Après l’acceptation de votre demande, il ne vous restera plus qu’à faire une demande de logement étudiant.

A vos valises !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz