Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Quel parcours choisir pour enseigner l’italien ?

Par Isaline le 22/11/2016 Blog > Langues > Italien > Le Cursus Scolaire Idéal pour Devenir Professeur de Langue Italienne
Table des matières

École de langue, classe européenne, cours particuliers ?

De nombreuses formations sont possibles pour apprendre l’italien et devenir professeur de langue. Du collège à l’enseignement supérieur, en passant par la maîtrise, une admission dans une école supérieure agréée par le Ministère de l’Education Nationale…

Selon une étude du Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), la passion pour la discipline est ce qui attire le plus les jeunes à devenir professeur ou enseignant dans le secondaire.

Se former aux métiers de l’enseignement (via un master MEEF, CAPLP, ESPE…) n’est pourtant pas une mince affaire. De l’école maternelle, au supérieur, il vous faudra quelques rentrées scolaires avant d’avoir les diplômes nécessaires. Entre concours interne ou externe et agrégation, le chemin peut parfois sembler long.

Mais la réussite ne dépend que de vous !

La préparation aux concours de professeur des écoles doit se faire en amont. N’attendez pas la dernière minute pour vous y mettre. Travailler l’oral autant que l’écrit et la compréhension. Le métier d’enseignant demande beaucoup d’investissement !

Mais quel est le cursus est le plus raisonnable pour devenir prof d’italien ?

Il est tout à fait légitime de se poser la question, et d’autant plus si cette vocation vous suit depuis votre jeunesse. Car un bon pédagogue est avant tout un véritable passionné.

Et pour atteindre votre but, vous devrez certainement passer par la case académique. Certains diplômes comme le CAPES sont nécessaires pour exercer dans la fonction publique en tant qu’enseignant fonctionnaire. Pourtant il existe tout de même la possibilité de devenir professeur de langue sans passer d’examen ou d’obtenir de diplômes…

À chacun de choisir, au moment venu, le parcours qui lui est le plus approprié.

Est-il possible d’apprendre l’italien à l’école élémentaire ?

Votre vocation est apparue très jeune ?

Depuis le primaire, l’Italie et toute sa culture est pour vous une religion ?

L’histoire romaine et son empire ont entraîné de nombreuses vocations. Car c’est à l’école élémentaire que l’on découvre l’histoire de l’Italie et toutes ses conquêtes les plus incroyables les unes que les autres.

Cependant, au primaire, ce n’est pas l’italien qui prime mais l’apprentissage de l’anglais : une langue aujourd’hui utile dans la majorité des domaines professionnels. C’est pourquoi les élèves commencent à pratiquer la langue dès le CP. Une manière de mieux intégrer les sonorités puisque l’âge influe beaucoup sur la facilité à retenir une langue.

On demande déjà depuis quelques années d’atteindre le niveau A1, c’est-à-dire pouvoir parler lentement et comprendre une personne qui parle distinctement.

Comment apprendre une langue facilement ? Il est plus facile de retenir un langage étranger dès le plus jeune âge.

Malheureusement, il est compliqué de commencer à étudier une autre langue que l’anglais au sein d’une école publique

Bien que de plus en plus d’établissements intègrent une autre langue que la langue de Shakespeare aux choix linguistiques, très peu proposent l’italien.

Il faut alors se tourner vers les écoles privées. Ces dernières proposent plus facilement l’italien dans leur cursus scolaire. Mais ces écoles ont souvent un coût bien moins avantageux que l’école publique. Tout le monde ne peut pas avoir les moyens de s’offrir cette éducation.

Pour pallier ce manque de diversité dans l’Education Nationale, les parents peuvent avoir recours à des professeurs particuliers venant faire cours à domicile. Le professeur fera en sorte d’enseigner l’italien de manière ludique aux jeunes apprentis.

Vous pouvez également acheter des livres pédagogiques à votre enfant. De nombreux manuels éducatifs sont adressés à un jeune public.

Découvrez les 4 choses à connaître de l’Italie pour devenir prof d’italien.

Apprendre la langue italienne au collège dès la 5ème

Il se peut que votre vocation pour l’enseignement arrive quelques années plus tard !

Une fois arrivé au collège, vous êtes dans l’obligation de choisir une seconde langue vivante. Dans ce cas, on vous proposera certainement de choisir entre l’espagnol et l’allemand. Ces deux langues figurent parmi les possibilités les plus courantes dans les établissements scolaires de France.

Pourtant, certains proposent d’autres langues toutes aussi utiles. Vous pouvez alors choisir l’italien comme LV2. Un choix judicieux pour ensuite devenir professeur de langues.

Et depuis la rentrée 2016, les secondes langues sont enseignées dès la classe de 5ème. Un choix établit par le Ministère de l’Education pour améliorer le niveau en langues étrangères des Français. C’est alors l’occasion pour vous de profiter d’une année de plus pour apprendre cette belle langue de Dante.

Et choisir l’italien au collège c’est aussi avoir peut-être la chance de profiter d’un voyage scolaire à l’étranger. Au collège, ce sont aux profs de proposer l’organisation d’un voyage linguistique. Ce choix se fera bien sûr en accord avec la direction de l’établissement, mais aussi en fonction de la motivation des élèves.

Pourquoi choisir l'italien au collège ? Des voyages scolaires peuvent vous être proposés durant votre scolarité.

Ces séjours sont souvent l’occasion de découvrir la langue italienne au-delà des simples règles d’orthographe et de conjugaison. Visiter Rome, Naples ou Pompéi, vous permettra de mieux comprendre la culture latine dans laquelle sont plongés les Italiens en permanence.

Pour augmenter vos chances de participer à un tel séjour linguistique, choisissez l’option « latin » !

Je sais, il n’est pas toujours facile de s’imposer de son propre gré quelques heures par semaine en plus de cours, mais le jeu en vaut la chandelle. L’apprentissage du latin vous permettra de comprendre les bases linguistiques du vocabulaire italien.

Vous étudierez également l’histoire du pays et découvrirez les disciplines passionnantes que sont l’histoire de l’art et l’archéologie.

Vous pouvez également choisir d’intégrer une classe européenne. Ces classes consistent à suivre plusieurs matières générales dans une langue étrangère. Vous pourrez par exemple écouter votre cours de géographie en italien. Votre progression sera fulgurante. Vous écouterez l’accent presque tous les jours et votre prononciation s’améliorera d’elle-même en participant en classe.

Attention tout de même. La réforme de 2016 devrait faire totalement disparaître ce type de classe…

Italien LV2 : passage obligatoire du futur prof d’italien

Certains collèges proposent l’italien en LV1 et l’anglais en LV2. Cependant, si ce n’est pas votre cas, il vous est indispensable de choisir l’italien comme deuxième langue pour toutes les opportunités citées dans le chapitre précédent.

Et il vous faudra continuer votre apprentissage lors de vos études au lycée. Le changement de contexte peut parfois vous faire passer à autre chose. De nouvelles langues s’offrent à vous comme par exemple le portugais, l’arabe ou le chinois.

N’abandonnez pas!

Il est facile durant ses année de lycée de trouver des associations ou instituts pour pratiquer l’italien régulièrement. Rencontrez des natifs dans les cafés et engagez la conversation. Le fait d’avoir de réelles discussions en italien avec des personnes dont c’est la langue maternelle ne sera que bénéfique.

Plus vous vous engagerez dans votre apprentissage, plus il sera facile de parler cette langue.

Mais qui dit lycée, dit également baccalauréat.

En ayant opté pour l’italien en LV2, il vous sera demandé d’atteindre le niveau B1. Au cours de votre année de Terminale, vous aurez des épreuves de compréhension et d’expression orale. Pour l’examen final, il s’agit d’un test à l’écrit d’une durée de deux heures. Il se porte sur la compréhension et l’expression écrite.

Comment apprendre l'italien efficacement ? Il est important de travailler régulièrement ses cours.

Pour obtenir une bonne note à ces épreuves, il est indispensable d’avoir un travail régulier tout au long de l’année. Ne pensez pas que quelques révisions avant l’examen suffiront à impressionner le jury. Si vous souhaitez vous diriger dans l’enseignement de l’italien, une bonne note sur votre bulletin ne pourra que vous aider.

L’italien en LV1 ou LV2 ne vous suffit pas ?

Si vous êtes un mordu d’italien et êtes sûr de votre voie professionnelle, pourquoi ne pas choisir de passer le bac italien ?

Il est en effet possible, en France, de passer les deux bacs en même temps. Vous obtiendrez donc votre bac français, mais aussi son équivalent italien. Il s’agit de l’esabac. Une alternative proposée pour différentes langues comme l’italien, l’allemand ou l’espagnol.

LEA anglais-italien ou LLCE italien : deux diplômes indispensables

Vous venez de passer votre baccalauréat et l’avez obtenu haut la main ?

Félicitations ! Il s’agit maintenant de penser aux études supérieures.

Étudier l’italien à la fac est indispensable pour votre parcours professionnel. Cependant, vous avez le choix entre deux sections : le parcours LEA (Langues Etrangères Appliquées) ou alors LLCE (Langues, Littératures et Civilisations Etrangères).

La parcours LEA, quelque soit la langue choisie, est axé vers le monde des entreprises et des administrations. Il est particulièrement conseillé pour se tourner vers le commerce et les échanges internationaux. Un bon niveau est exigé d’avance, ainsi qu’une bonne culture générale. Les cours ne s’attardent pas beaucoup sur les règles de l’italien, mais plutôt sur tout le vocabulaire du monde professionnel (on parle alors d’italien des affaires).

À côté, le parcours LLCE est beaucoup plus littéraire.

Vous y apprendrez les origines de la langue et étudierez les civilisations concernées. Cette filière est conseillée si vous aimez lire, car de nombreux livres sont au programme. Vous pouvez même vous inscrire dans cette voie en tant que débutant.

Faut-il faire LEA anglais-italien ou LLCE italien ? Il est presque inévitable de passer par l’Université pour être professeur de l’éducation nationale.

Mais parmi toutes ces matières, comment choisir ?

Cela va dépendre de vos désirs de vie professionnelle, mais aussi de là où vous vous sentez le plus à l’aise. Si la lecture n’est vraiment pas votre fort, oubliez le parcours LLCE. Il faut être réaliste avec soi-même et connaître ses limites.

Mieux vaut aller dans une voie que vous êtes sûr de réussir plutôt que de vous lancer dans un défi trop important à relever.

Vous pouvez également devenir prof particulier durant vos études !

Cela vous permettra de vous former et vous apportera de l’expérience en plus. Ce n’est jamais négligeable. Et s’il est facile pour vous de vous organiser, proposez aussi votre candidature pour être assistant de langue. En lycée général ou en lycée technologique, l’assistant apporte un plus aux élèves en les aidant à tenir une conversation dans la langue de Dante Alighieri.

Une fois votre licence en poche, il est possible de compléter votre enseignement de l’italien par un master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation). Il remplace aujourd’hui la formation à l’IUFM pour devenir enseignant et délivre un niveau bac+5.

Durant ces deux années, vous apprendrez les bases de la pédagogie nécessaire à la réussite de votre avenir et les programmes à suivre au sein de l’Education Nationale. De quoi vous donner un bagage et des connaissances solides pour passer sereinement votre concours CAPES ou CAFEP.

Une formation complète de prof d’italien donc, qui vous permettra soit d’enseigner dans une école, soit de devenir prof de langue italienne à domicile !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Isaline
Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz