Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles motivations mènent à perfectionner sa connaissance de l’art culinaire ?

De Samuel, publié le 05/01/2017 Blog > Art et Loisirs > Cuisine > Pourquoi Apprendre à Cuisiner ?

« Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger« .

Cicéron (-106 av. J-C ; -43 av. J-C), homme d’État de la république romaine, connu pour ses Catilinaires, n’aurait pu mieux résumer l’utilité de la cuisine dans ses diatribes et sa rhétorique.

Aujourd’hui, nous dirions que c’est une bonne punchline.

En 2014, le budget alimentaire total des ménages Français représentait 232 milliards d’euros, soit 11 % du Produit Intérieur Brut.

Ce chiffre correspond aussi à 1,5 fois le montant total des dépenses publiques pour l’éducation la même année (146 milliards d’euros).

C’est colossal et cela traduit un engouement croissant des ménages pour l’art culinaire.

Prendre des cours de cuisine ou s’offrir une cure gourmande est en effet de plus en plus considéré comme une activité de première importance, une recherche d’alimentation saine dont les bienfaits sont nombreux :

  • manger sainement pour vivre mieux
  • être en bonne santé
  • gagner en autonomie
  • stimuler sa créativité
  • avoir confiance en soi
  • libérer du plaisir
  • séduire une personne
  • faire des économies
  • cuisiner pour la convivialité
  • renforcer le lien social
  • découvrir la cuisine du monde

Malgré tout vous n’êtes pas vraiment un cordon bleu et d’ailleurs, cela vous agace lorsque l’on doit mettre la main à la pâte : « on en fait toujours tout un plat », dites-vous !

Superprof s’attache à vous donner quatre bonnes raisons d’apprendre la cuisine pour vous convaincre des mille et une vertus de l’art culinaire.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

La cuisine : un savoir fondamental nécessaire au quotidien

« Manger, c’est incorporer un territoire« , disait Jean Brunhes un géographe Français (1869-1930).

Accroître ses savoir-faire par l'art culinaire. Connaissez-vous le potentiel santé du poireau ?

Manger un plat fade et sans saveur n’offre souvent guère plus de satisfecit qu’une rentrée scolaire ou une fin de vacances, si vous me permettez la métaphore.

A l’inverse, bien manger, goûter aux bons petits plats et déguster une bonne cuisine offrent du plaisir, du baume au cœur à tout épicurien qui se respecte.

Cuisiner est donc un savoir faire fondamental qu’il s’agit de perfectionner au quotidien. Pourquoi ?

Parce qu’apprendre la cuisine permet :

  • de satisfaire un besoin primaire physiologique
  • de régaler vos enfants en leur apportant une alimentation saine
  • de briller en société – de par ses retombées gratifiantes
  • de soigner la santé de ses enfants ou convives
  • de devenir un consommateur éco-responsable
  • de valoriser l’appartenance à sa propre culture gastronomique

Grâce à vos cours de cuisine, vous maîtrisez les apports nutritionnels journaliers nécessaires pour l’équilibre alimentaire de l’organisme.

En transmettant une alimentation saine, vous installez chez votre enfant de bonnes habitudes et une éducation alimentaire de qualité.

Les repas pris en famille se muent en atelier culinaire qui favorise la santé de votre progéniture sur QUATRE niveaux :

  • la croissance
  • le système immunitaire (chaque repas équilibré permet de prévenir l’apparition de maladies chroniques telles que cancers et accidents cardiovasculaires)
  • la fertilité
  • le vieillissement futur (la nutrition agit sur le développement cognitif et les tissus musculaires)

Suivez les recommandations du programme national nutrition santé (PNNS) si vous êtes hésitant(e) sur le régime alimentaire.

L’apprentissage de la cuisine, comme apprendre un instrument de musique ou apprendre une langue étrangère, stimule la cognition, enrichit vos relations sociales et est un outil puissant de développement social.

Pourquoi ?

Car lors d’un repas à domicile, vous allez pouvoir légitimer auprès de vos ami(e)s vos talents de Chef cuisinier.

En suivant votre livre de cuisine préféré, vos recettes simples se transformeront peu à peu en chef d’oeuvre dressé dans l’assiette.

Vous essuierez une pluie de félicitations de type « mais c’est trop bon ce que tu as fait, tu as mis quoi dedans ? », gratifications qui en corollaire, produiront de fortes externalités positives :

  • gagner en autonomie
  • prendre confiance en soi
  • se sentir compétent
  • cultiver le désir de se surpasser

Par l’apprentissage de la cuisine, devenez un Chef cuisinier écologique, respectueux de l’environnement (apprenez à recycler vos déchets au compost, les plantes mellifères à planter pour attirer les abeilles, manger des légumes bio, moins de lipides, moins de glucides, de graisses, etc.).

Vivez une profonde acculturation culinaire en découvrant l’exotisme de la cuisine du monde ou explorez une recette originale : cuisine japonaise, cuisine chinoise, cuisine végétarienne, et apprenez à mieux connaître les aliments – leurs vertus thérapeutiques et leur pays d’origine.

Apprendre à cuisiner est bon pour votre santé

« Coquina medicinae famulatrix est » (la cuisine est la servante de la médecine), aurait dit Térence, (-190 av. J-C ; -159 av. J-C) un esclave et poète romain.

La nutrition a de nombreux impacts sur la santé. Un petit rhume d’hiver ? Cuisinez un peu plus, c’est un bon rempart anti-microbes !

87 % des Français déclarent aimer « se mettre aux fourneaux » selon un sondage de l’Ifop.

Un engouement qui traduit une pratique variée (pâtisserie et cuisine pour épater ses amis, avoir un bon équilibre alimentaire, goûter et tester des aliments sains, etc.) et reposante.

Voici pourquoi apprendre la cuisine permet d’améliorer votre santé :

  • bien manger permet de maigrir sans privation
  • cuire ses légumes à la vapeur pour limiter les apports caloriques (beurre, crème, huiles, protéines carnées)
  • préférer les protéines végétales, légumineuses et légumes secs (haricots, lentilles, pois)
  • optimiser les portions : plus elles sont volumineuses, plus l’estomac s’habitue à manger en grande quantité

En panne d’inspiration ? Voici un abécédaire des produits sains pour rédiger une bonne liste de courses et mieux connaître les aliments.

De petits plats ratés sont formateurs pour la suite : dites-vous que vous ferez mieux la prochaine fois.

Se dire glouton ou sans talent de cuisinier ne doit JAMAIS être une excuse pour recourir aux surgelés ou à la restauration rapide.

Car un hamburger, un kebab, une pizza ou un tacos sont plus néfastes encore pour la santé qu’une salade à d’endives ou asperge trop salée ou un magret de canard trop cuit :

  • les menus des fast-food contiennent trop de lipides et trop de sucres ajoutés
  • plus une personne mange souvent au fast-food, plus ses apports en micronutriments sont faibles
  • les menus de restauration rapide sont saturés de graisses et de calories
  • ils comportent aussi énormément de sodium (sel), dangereux pour la santé
  • ils sont onéreux : mieux vaut se payer un restaurant gastronomique qu’aller dix fois au Mc Donalds

Pour éviter l’écueil de ces mauvaises habitudes, peut-être vous faut-il un coup de pouce, un guide pour apprendre à cuisiner avec plaisir :

  • le plaisir de cuisiner en 10 étapes
  • Marmiton, 67000 recettes simples et raffinées

Apprendre la cuisine pour faire des économies

Selon une étude du CREDOC, centre de recherches pour l’étude et l’observation des conditions de vie, en 2008, 29 % des personnes interrogées estiment que le savoir faire culinaire permet de réduire son budget.

Cuisiner avec peu d'argent en stock. Fin de mois difficile ? Faites un petit plat gourmand avec les fonds de placard.

Et 20 % du revenu des ménages est consacré à l’alimentation selon l’INSEE en France.

Faire soi-même coûte en effet moins cher que d’acheter des plats déjà préparés industriellement. Comment faire pour réduire son budget nutrition ?

En achetant malin et en optimisant sa liste de courses.

Voici ce que vous pouvez faire pour réduire votre budget si celui-ci est serré :

  • planifier vos menus à l’avance : cela permet d’apprendre les bases de la cuisine et de connaître les bons aliments à associer
  • faites vos courses une fois repu : plus on a faim, plus on achète du superflu
  • acheter des légumes bio et limiter viandes et poissons gras
  • cuisiner des légumes secs et naturels (haricots, lentilles, pois, fèves…)
  • favoriser le commerce local en achetant aux producteurs locaux : pour manger sain en favorisant les produits frais, locaux et de saison !
  • apprendre à faire du jardinage : mettez-vous au potager, et plantez dès le mois de mars tomates, concombres, melons, thym, roquette, basilic en jardinières, poivrons, piments, haricots. Pour acquérir des semences biologiques, solliciter Biaugerme

Les choix pour diversifier son alimentation ne manquent pas de nos jours.

Il n’est plus essentiel d’aller au supermarché, dans les grandes surfaces parfois fossoyeuses des conditions de vie des producteurs et dont le gaspillage alimentaire est énorme.

On achète du bio pour manger sainement, on rémunère les producteurs et à la fin, la facture n’est pas plus salée.

Afin de réduire votre facture mensuelle dédiée à l’alimentaire :

  • éviter de faire les courses au jour le jour : une fois par semaine suffit
  • cuisiner de petits plats en grande quantité, à congeler
  • choisir les marques « discount » autant que faire se peut
  • traquer les offres de promotion
  • recycler le fond du frigidaire : créer des menus avec les restes encore comestibles

Nul besoin d’être chef étoilé pour confectionner de jolis entremets à coûts réduits, et réussir un dîner romantique par exemple !

Cuisiner pour impressionner le sexe opposé

Et oui ! Maîtriser l’art culinaire, c’est aussi avoir un pouvoir de séduction.

Pour séduire son ou sa bien-aimé(e), offrez un repas inoubliable. Une ambiance cosy et intime, lumière tamisée… Dévoilez votre cuisine digne d’un Chef cuisinier !

« Si j’avais un fils à marier, je lui dirais : méfie-toi de la jeune fille qui n’aime ni le vin, ni la truffe, ni le fromage, ni la musique« , avait écrit Colette (1873-1954), romancière, mime, actrice et journaliste.

On le sait tous, la bonne cuisine suscite le plaisir, voire le désir. Quand les papilles sont cajolées, le reste suit souvent.

Pour consolider votre couple ou pour séduire quelqu’un qui vous plaît, vous envisagez de confectionner un dîner romantique ?

Allez chercher 10 idées de recettes séduction pour réussir votre dîner entre amoureux. Avant de vous lancer devant les fourneaux, il faut bien savoir quel menu cuisiner.

Non content de vous aider à trouver l’inspiration, posez-vous de bonnes questions :

  • quel est son mode de nutrition : cuisine végétarienne, sucrée-salée, cuisine traditionnelle, exotique, cuisine gastronomique ou cuisine sobre et simple ?
  • quels sont ses goûts : cuisine bio, manger des légumes, de la viande, du poisson, crustacés, coquillages et fruits de mer, soupes, plats en sauces ?
  • signifier votre affection tout en restant simple : oubliez le plateau de fruits de mer et le champagne pour un premier dîner en tête-à-tête
  • comment décorer la table ?
  • comment arranger la salle à manger plantes, éclairage, bougies…
  • comment s’habiller/se maquiller ?

La magie de la cuisine est qu’elle réveille les saveurs si votre dîner est parfait. Soignez aussi l’attention portée à l’autre pour réveiller les sentiments :

  • concocter un cocktail pour l’apéritif
  • testez votre fibre créative, savoir cuisiner est un signal d’indépendance et d’autonomie envoyé à l’autre
  • bien choisir son vin
  • avoir une belle décoration de table : bouquet de fleurs, nappe, sets de table, dessous de table…
  • choisir une musique d’ambiance reposante : blues, jazz-swing, classique, flamenco…
  • soigner son habillement et son odeur corporelle (chemise, parfum, etc.)

Vous avez déjà testé toutes les recettes de votre livre de cuisine ? Il vous manque un petit plus pour être un véritable Chef cuisinier ?

Prenez des cours d’œnologie pour associer vos plats aux bons vins !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *