Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Profitez de l’été pour travailler votre anglais !

Par Alexandre le 22/02/2016 Blog > Langues > Anglais > L’Eté : Le Moment Idéal pour Améliorer son Anglais !
Table des matières

L’été est souvent le moment de l’année où l’on fait de grands projets. Des rencontres, de voyages à l’autre bout de la terre. Ou encore de petits boulots pour mettre de l’argent de côté.

Mais pourquoi ne pas faire tout cela en même temps, tout en améliorant votre anglais ? Superprof vous donne ici ses solutions pour arriver à un tel résultat.

Quels sont les bénéfices d’un stage à l’étranger ?

Qu’est-ce qu’un petit boulot à l’étranger peut apporter à votre anglais ?

Quand apprendre l’anglais ?

Peut-on rejoindre des campus d’été en université américaine ?

Petit boulot à l’étranger : pour améliorer la fluidité de son anglais

Plutôt que de vendre des beignets sur une plage française ou prendre les commandes dans un restaurant bondé de la Côte d’Azur, pourquoi ne pas travailler à l’étranger ?

La saison estivale est une saison où l’on aime profiter de ce temps pour apprendre l’anglais. Certains veulent évidemment faire la fête. D’autres voyager le plus loin possible. Quand les plus prévoyants voudront trouver un petit job pour mettre de l’argent de côté.

Chez Superprof, nous estimons qu’il est possible de fusionner ces trois concepts de vacances d’été, tout en travaillant son anglais. Comment ? En cherchant un job à l’étranger, et, en priorité, dans un pays anglophone.

Comment jumeler voyage et pratique de l'anglais l'été ? Attention à la traduction de Coca Cola en anglais !

Nous entendons déjà les sceptiques arguer qu’il est déjà difficile de trouver un emploi estival en France, alors à l’étranger… Détrompez-vous ! De nombreuses entreprises, instituts ou associations vous proposent de vous aider dans cette quête.

N’hésitez donc pas à profiter de leurs contacts à l’étranger pour trouver le petit job qui vous intéresserait et qui, surtout, vous donnera l’opportunité de vous immerger dans l’anglais. Non seulement cela n’est pas négligeable sur le CV (un recruteur appréciera toujours cette prise de risque), mais surtout, cela sera toujours bénéfique pour votre niveau de langue.

S’immerger 2 à 3 mois au Royaume-Uni (Angleterre, Irlande, Pays de Galles, Ecosse), aux Etats-Unis, au Canada ou en Océanie (Nouvelle-Zélande et Australie) vous permettra d’améliorer votre anglais de façon conséquente.

Cela ne représente évidemment que 2 à 3 mois dans l’année. De quoi devenir bilingue en anglais ? Non, le délai est trop court. Mais vos progrès, aux côtés de supérieurs et collègues anglophones, avec qui vous travaillerez au quotidien, seront impressionnants. De quoi attaquer la rentrée avec de toutes nouvelles ambitions !

La solution « stage à l’étranger » pour travailler son anglais professionnel

Le projet ici est le même, à la différence que vous n’aurez pas à candidater pour un petit boulot harassant ou déplaisant !

Les services de 7h en bar, boîte de nuit ou restaurant : trop peu pour vous ? Pas de problème. Tout du moins si vous êtes étudiant(e).

En effet, si votre parcours scolaire vous a emmené jusqu’à des études post-bac (université, école privée ou grandes écoles), n’hésitez pas à utiliser les possibilités que votre établissement met à votre disposition.

Il est fort possible que votre école/université ait déjà exigé de vous que vous fassiez un stage en cette fin d’année. Ceux-ci s’achèvent toutefois souvent en juin. Le reste de l’été est donc encore à vous pour demander une nouvelle convention de stage à votre école.

Rien ne vous interdit effectivement de faire un 2ème stage l’été. Durant lequel vous pourrez mêler plaisir du voyage, expérience professionnelle enrichissante, mais aussi travail de l’anglais en profondeur. Un anglais qui, contrairement à celui que vous pourrez apprendre en décrochant un « petit boulot », sera lui plus professionnel.

Apprendre l’anglais en stage à l’étranger (USA, Angleterre…) c’est en effet se donner l’opportunité d’assimiler un anglais qui concerne directement votre domaine d’étude. Un objectif doublement intéressant donc.

Découvrez également comment apprendre l’anglais quand on est malentendant

Campus d’été aux USA : voyage, rencontres, diplôme et amélioration de l’anglais

Quels programmes d'été offre l'Université de Berkeley ? Le campus de l’Université de Berkeley, en Californie.

Saviez-vous qu’en été vous pouviez partir étudier l’anglais dans un pays anglo-saxon et plus particulièrement aux USA ?

Ce projet, aussi inaccessible soit-il durant l’année scolaire, à moins que vous en ayez les moyens évidemment, peut devenir réalité lors de la période estivale.

Quels avantages à rejoindre une université d’été aux USA ?

L’été est donc le moment où jamais pour rejoindre les Etats-Unis et intégrer une université américaine. Il est vrai qu’il vous faudra toujours payer le billet aller-retour (de moins en moins chers entre la France et les Etats-Unis), ainsi que votre séjour en université, mais cela sera moins cher qu’un semestre !

Les campus d’été peuvent avoir des durées variables. En effet, plusieurs programmes vous sont proposés, à hauteur de 2 semaines, 1 mois et jusqu’à 2 mois. Après, il faut faire place aux étudiants !

Vous pouvez donc passer jusqu’à tout votre été en immersion totale sur place. Avec d’autres étudiants internationaux, venus comme vous pour parler anglais. Au sein de votre université, vous aurez par ailleurs droit à la crème de la crème des professeurs. Des enseignants réputés (tout le monde ne peut pas enseigner en université US) dont les cours aboutiront en fin de programme à un diplôme !

Une plongée au cœur du système universitaire US qui vous permettra donc de pratiquer votre accent US et votre vocabulaire plusieurs semaines durant. Idéal avant la reprise des cours…

UCLA, San Francisco, Berkeley, Manhattanville College… Quelle université pour améliorer votre anglais cet été ?

En lisant le paragraphe précédent, nous imaginons que deux questions vous viennent principalement en tête :

  • Combien cela coûte ?
  • Dans quelle université puis-je aller ?

Pour ce qui est de votre toute première interrogation, cela varie d’une fac à une autre évidemment. Certains sites indiquent toutefois que les premiers prix sont de $1 250 par semaine (cours et campus). Enfin, en ce qui concerne la 2ème question, faisons ensemble un petit tour des programmes d’été les plus prestigieux.

San Francisco State

En plus d’être située dans l’incroyable ville de San Francisco, l’université est aussi l’une des plus anciennes du pays dans l’univers des cours d’anglais intensifs. Depuis 1961, San Francisco State accueille ainsi des étudiants du monde entier, tous avides de pouvoir suivre un programme respectant rigoureusement les directives nationales US.

L’université axe en outre ses leçons sur le fameux anglais international (lecture, écriture, expression et compréhension orales, grammaire), et ce, durant près de 22h par semaine. Différents niveaux de langue sont proposés.

UCLA

Comment développer mon anglais pro cet été ? Améliorez votre anglais professionnel à UCLA.

Vous le savez peut-être déjà, mais UCLA (University of California Los Angeles) est l’une des universités les plus prestigieuses des Etats-Unis, mais aussi du monde. Autant vous dire que, même s’il ne s’agit que d’un programme d’été, un diplôme décerné par l’établissement vaut son pesant d’or !

UCLA, lorsqu’arrive l’été, propose aux étudiants du monde entier plus de 50 programmes différents. Tous orientés vers les carrières professionnelles de chacun. Vous aurez donc le choix de suivre plusieurs semaines de cours pour renforcer directement votre anglais. Ou d’assister à des cours donnés en anglais, en rapport avec votre domaine d’étude :

  • Marketing, communication,
  • Finance,
  • Comptabilité,
  • Design,
  • Architecture,
  • Ressources humaines,
  • Commerce international,
  • Immobilier,
  • Comédie,
  • Journalisme,
  • Médecine…

Stage ou session d’été à Berkeley

Californie toujours, direction l’University of California, Berkeley. Si Berkeley est une fac aussi réputée, c’est notamment pour son programme musical : l’un des plus prestigieux au monde. Mais l’université propose également des « summer sessions » aux étudiants étrangers. Si ceux-ci ne sont pas toujours abordables, ils vous permettent néanmoins de passer 2 mois sur place. Voire 4 ou 8 mois en fusionnant avec une convention de stage.

A Berkeley, point de programme d’anglais intensif, mais des cours en rapport avec votre domaine d’étude : entreprenariat, finance, management international, marketing…

Des programmes totalement professionnalisant donc, avec des élèves provenant de près d’une quarantaine de pays dans le monde. Soit le compromis idéal pour acquérir un anglais professionnel en quelques semaines ou mois !

Manhattanville College

Quittons la Californie pour un été à New York. Tout aussi tentant n’est-ce pas ? Située au nord de l’île de Manhattan (à 30 min de transport seulement), l’université de Manhattanville est l’une des meilleures du pays en ce qui concerne l’accueil des étudiants étrangers !

Avec son campus de plus de 40 hectares, Manhattanville est quant à elle spécialisée dans l’apprentissage de l’anglais de façon intensive l’été. Des cours et des diplômes certifiés pour vous prouver tout le sérieux de cette summer session qui promet de vous faire baigner dans l’anglais américain plusieurs semaines durant.

Plus d’informations

Pour connaître tous les programmes d’été offerts par les universités américaines, nous vous donnons rendez-vous sur le site de StudyUSA.com.

Enfin, pour rejoindre l’un de ces campus d’été, sachez qu’il vous faudra faire une demande de visa F pour étudiants étrangers, ou un visa touristique si les heures de cours par semaine ne sont pas trop denses.

A signaler que certains programmes exigent de vous de passer le TOEIC ou le TOEFL au préalable.

Comment améliorer son anglais cet été ? En cours particuliers évidemment !

Quels bénéfices à prendre des cours particuliers d'anglais l'été ? Le bonheur d’étudier l’anglais l’été avec un professeur particulier.

Vous l’aurez donc compris à travers ces différentes solutions : l’été est une saison plutôt propice à la pratique de l’anglais. Mais il en existe une dernière selon nous. Il s’agit bien évidemment des cours particuliers.

Se cela peut ennuyer certains enfants ou adolescents de continuer à prendre des cours en été, ceux-ci sont pourtant très bénéfiques.

Et pour cause, avec comme seul objectif d’arriver à la rentrée avec un meilleur niveau, vous n’aurez aucun stress à travailler votre anglais avec un professeur particulier. Pas de devoirs, ni d’examens en prévision…

Durant 2 ou 3 mois cet été, chaque semaine, n’hésitez pas à améliorer votre anglais avec un enseignant qui se déplacera à votre domicile. Ces cours sans enjeux majeurs seront pour vous l’occasion de tenir de longues conversations en anglais. Idéal lorsque l’on sait que l’école met avant tout l’accent sur la grammaire et la théorie.

Certains disent même rapidement rêver en anglais !

Vous n’aurez pas ailleurs que trop rarement l’occasion de développer votre anglais en face à face avec un professeur.

Durant plusieurs heures, cet été, c’est à vous de profiter de ces leçons durant lesquelles votre enseignant se concentrera à 100% sur vos lacunes et non pas celle d’une classe entière.

Été ou pas, dans tous les cas, il n’est jamais trop tard pour apprendre l’anglais.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Alexandre
Amoureux des langues, j'aime baigner dans les langages français, anglais et espagnols. Par le voyage, le cinéma, la culture ou les rencontres.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz