Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Rencontre avec Aymeric, accompagnateur d’élèves dans leurs projets informatiques

De Alexandre, publié le 09/12/2016 Blog > Cours particuliers > Belles histoires > Une Initiation Informatique sur Mesure avec le Bordelais Aymeric !

Un cours d’initiation informatique peut prendre de nombreuses formes.

Lorsqu’ils s’agit de débutants (souvent des séniors), les bases deviennent alors le nerf de la guerre : Word Excel, la bureautique, la compréhension d’un système d’exploitation, d’un navigateur internet ou d’un réseau social… Mais aussi la maîtrise d’un ordinateur portable dans son ensemble ou encore d’Open Office.

Pour des clients plus jeunes et aguerris aux nouvelles technologies (les fameuses TIC ou NTIC, c’est selon), le cours d’informatique pourra alors traiter de programmation informatique, de création de site web, de graphisme, de référencement, de réseaux informatiques, bases de données…

Encore faut-il trouver le bon enseignant pour cela ! Pédagogue et faisant preuve de méthodologie. 

Sachez que près de 1500 professeurs particuliers proposent cela sur Superprof et partout en France. Avec un tarif moyen de 23,30 € l’heure.

Parmi eux, nous retrouvons le Bordelais Aymeric, et son témoignage, vous le verrez, très attachant…

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Bonjour Aymeric, pourriez vous nous parler de ce parcours qui vous a amené à l’initiation informatique ?

J’ai 27 ans et j’habite Bordeaux, ma ville natale, après plusieurs péripéties un peu partout en France (Toulouse, Lyon, Paris…).

Quel logiciel de traitement de texte utiliser ? Aymeric vous attend pour prendre en main, avec vous, vos projets informatiques ! (Cliquez sur la photo pour réserver un cours avec lui !)

J’ai fait un DUT des Métiers du Multimédia et de l’Internet à Castres, petite ville du Sud près de Toulouse, puis une licence et enfin un master en gestion de projet sur Paris. Je suis maintenant auto-entrepreneur en rédaction web… et en cours d’informatique débutant !

Quels logiciels utilisez vous au quotidien ? Dans quel but ?

J’utilise principalement la suite iWork, Pages notamment, pour écrire en tant que rédacteur web.

Mais aussi InDesign et Photoshop pour la mise en page. Pour ce qui est du web, j’ai l’habitude de fonctionner avec WordPress principalement.

Quel sont les profils de vos élèves en formation informatique ?

De tous les niveaux et de tous les âges ! Leur motivation est vraiment fascinante.

La plupart de mes clients, parfois non initiés au numérique, sont vraiment avides de connaissances en informatique. C’est extrêmement chouette de savoir qu’on a des compétences que les générations antérieures n’ont pas forcément eues… et que nous sommes là pour leur apporter notre savoir et notre savoir-faire.

Comment appréhendez-vous ces cours d’informatique ?

J’ai eu des bases solides grâce à une excellente expérience en tant que formateur en Apple Store, sur Paris et Bordeaux.

J’ai pris l’habitude de bien cerner ce que souhaite la personne, la comprendre, évaluer ce dont elle a besoin… La connaître, aussi. Et surtout, surtout : savoir ce qu’elle ne sait pas, et ce qu’elle sait. Ensuite, j’enseigne les « essentiels », en fonction de ce qu’elle sait déjà (NDLR : pour nombre de professeurs particuliers en informatique, cela peut être du traitement de texte, un logiciel tableur, de la bureautique, apprendre à maîtriser son ordinateur, utiliser Word…).

Puis, enfin, on enchaîne sur les besoins (créer un CV, faire un montage vidéo…).

Depuis quand développez­-vous cette passion pour l’informatique ?

Depuis longtemps, à vrai dire ! J’ai la tête dans un ordinateur depuis tout petit

Peu après mes études, je me suis dit qu’après tout, l’informatique – sans parler de développement web, juste l’utilisation d’un ordinateur – n’était pas inné pour tout le monde. Et du coup, je me suis dit : « Pourquoi ne pas transmettre ce que je sais ?« 

Vous souvenez­-vous de ce qui a déclenché cette passion pour les ordinateurs et l’informatique ?

Probablement depuis le tout premier PC que nous avons reçu à la maison, quand j’étais petit. J’ai tout de suite adoré m’en servir !

Quels sites ou logiciels recommanderiez vous à vos élèves pour devenir de vrais pros de l’informatique ? 

Comment se servir d'un tableur Excel ? Aymeric est à l’opposé du tyrannique Sheldon Cooper : patient et à l’écoute. Promis !

Je conseille vivement à mes clients qui utilisent des Mac de travailler avec la suite iWork. Elle est très efficace, notamment Pages pour le traitement de texte. iMovie est aussi très bien pour débuter en montage vidéo. Pour ce qui est de la mise en page, InDesign me semble essentiel, et pour la retouche photo… Photoshop, bien évidemment !

Certains logiciels libres sont aussi très intéressants, comme Scribus, par exemple.

Qu’est­-ce que l’informatique apporte de positif aux gens qui l’étudient ?

La plupart des gens ont un but :

  • monter une vidéo,
  • créer des albums photos pour organiser leurs souvenirs,
  • un projet informatique à l’école,
  • créer un site web pour donner de la visibilité à leurs projets…

De fait, je les aide à concrétiser leur idée, et j’adore ça ! Les élèves sont à la fois heureux d’avoir appris tout en partageant, mais aussi d’avoir finalisé leur projet. Et c’est agréable pour le professeur comme pour l’élève, au final !

Avez-­vous un « héros » qui symboliserait votre matière ? 

Pas spécifiquement 🙂

Qu’appréciez­-vous dans l’enseignement de l’informatique ?

La découverte de l’autre !

J’aime beaucoup connaître et comprendre les personnes à qui je donne des cours d’informatique : il y a le fait d’apprendre à la personne, c’est sûr, mais il y a surtout le fait de partager, de découvrir, et ça, j’apprécie énormément. Cela génère de bons moments et d’excellents souvenirs. Que ce soit pour l’élève, comme pour le prof, ça nous rend fiers de nous-mêmes !

Quelle doit être l’attitude d’un élève qui veut progresser, selon vous ? 

Comment faire un montage vidéo ? Une initiation à l’informatique est aussi un moment de partage !

Quand la personne souhaite travailler par elle-même, en prenant la souris et le clavier, sans que je ne touche à rien ! Là je sais que la personne est à fond et souhaite vraiment apprendre.

Quelles sont les principales difficultés à surmonter pour dominer un ordi ?

Il ne faut pas perdre patience. Il faut aussi rester concentré sur le but initial : ce que la personne souhaitait apprendre ou faire au début, sans partir dans des explications trop complexes ou trop éloignées du sujet…

Qu’est-­ce qui fait de vous un « Superprof » ?

Ahah ! Aucune idée ! Je sais simplement que j’aime apprendre et partager avec les autres, c’est tout !

Pensez-vous que l’utilisation de l’informatique est indispensable de nos jours ?

Quelque part, oui.

Après, tout dépend de ce que fait la personne dans sa vie et où elle vit. Et puis… Il n’est pas forcément nécessaire de savoir comment pirater le Pentagone ou brancher 350 ordinateurs en réseaux ! Connaître les bases, c’est déjà très bien, et ça permet de faire certaines choses plus rapidement, ou de communiquer quand on est à distance.

Selon vous, quelles sont les qualités requises pour travailler dans l’enseignement de l’informatique ? 

Etre calme, et pédagogue. Avoir de l’intérêt pour les autres, s’intéresser à ce qu’ils font, avoir le désir d’apprendre et d’aider.

Avez-vous une anecdote ?

J’en ai plusieurs…

Ma plus récente expérience est un client qui souhaitait faire un montage vidéo pour les 40 ans de son fils. On a tout commencé à zéro : installé son nouvel ordinateur, configuré ce dernier, organisé son espace de travail virtuel, etc… Et puis, au fur et à mesure, on a travaillé ensemble sur son projet. Il avait récupéré chaque morceau de vidéo sur son ancienne Super 8… Il passait énormément de temps à noter sur un petit carnet les moindres détails que je lui donnais. Petit à petit, je le voyais utiliser mes petits « tips » pour aller plus vite… Puis, au bout de 2 mois, la vidéo était enfin prête et montée, et ça m’a beaucoup ému de l’avoir aidé à créer quelque chose d’aussi symbolique !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *