Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Vos cours de maths avec un prof toulousain ouvert et passionné !

De Alexandre, publié le 08/12/2016 Blog > Cours particuliers > Belles histoires > Nadim, votre Allié pour Aimer Apprendre les Maths à Toulouse !

Équation, géométrie, trigonométrie, algèbre, théorème (Théorème de Thalès et Théorème de Pythagore), mais aussi produit scalaire, arithmétique et autres nombres relatifs… Autant de notions mathématiques encore vagues pour vous, mais qu’il vous faut absolument maîtriser !

Pas de panique chers Toulousains, puisque Nadim est arrivé.

Fort d’un Bac S, d’une école de prépa, d’un diplôme de l’ENSAM Bordeaux et d’un passé d’ingénieur, ce prof de maths toulousain est aujourd’hui à votre écoute pour une remise à niveau ! Ou tout simplement pour aller chercher la note ou la mention souhaitée…

Mais là où notre enseignant se démarque, c’est aussi grâce à sa polyvalence. Et notamment à son passé de comédien de théâtre. Etape de sa vie dont il se sert volontiers avec ses élèves aujourd’hui, pour renforcer le dialogue en cours !

Partons donc à la rencontre de Nadim, professeur de mathématiques à Toulouse, pour qui la qualité du lien créé avec l’élève et ses parents est aussi importante que les notions étudiées. Ou comment le dialogue et la confiance sont une véritable rampe de lancement pour ses élèves.

Quel a été votre parcours de professeur de maths ?

Comment rejoindre une école d'ingénieurs ? Notre enseignant quand il était alors ingénieur à Toulouse !

Après un Bac S en 1999 et un parcours de 2 ans en classes préparatoires aux grandes écoles (NDLR : les classes préparatoires scientifiques portent plusieurs noms : PSI, MPSI, PSI, PSCI, PTSI, pour rejoindre Maths Spé, Maths Sup et d’autres établissements), j’ai intégré l’ENSAM Bordeaux, école d’ingénieur des Arts et Métiers, avant d’en être diplômé en 2004.

J’ai ensuite travaillé durant 4 ans dans l’aéronautique à Toulouse en tant qu’ingénieur consultant, effectuant diverses missions techniques en calcul de structure, suivi d’essais et conceptions mécaniques.

Au gré des mois et des missions, je me rendais progressivement compte que cet univers ne me convenait pas car mon besoin de m’exprimer et de communiquer n’y avait pas vraiment sa place. Je commençais alors à ressentir un manque de sens que je décidais de combler en débutant le théâtre en cours du soir. Tout de suite, j’ai aimé cette proximité directe avec le public et cette possibilité de lui communiquer des choses sortant de l’ordinaire, au moyen de grands textes.

Au bout de 2 ans d’initiation au théâtre, je décidai en 2008 de prendre un congé sabbatique de longue durée pour suivre une formation intensive de comédien, de 3 ans, à l’Ecole de l’Acteur (LÉDA) à Toulouse. Cette école propose un enseignement basé sur des cours de théâtre, de chant, de danse, de clown et inclut de nombreuses représentations publiques.

Comment se former aux métiers de l'enseignement ? Le théâtre peut mener à de grandes choses !

Avec mes partenaires de l’école, j’ai ainsi joué dans des spectacles classiques et contemporains, avec une prédilection pour les pièces comiques. En fin de deuxième année de LÉDA, je démissionnais de mon poste d’ingénieur consultant pour me consacrer pleinement à ma nouvelle vie hors des sentiers battus.

Comment avez-vous débuté vos cours d’apprentissage des maths ?

C’était bien avant l’arrivée de SuperProf !

Je me souviens, c’était à la rentrée de 2008. J’avais alors 26 ans et j’étais à la recherche d’un job pour financer mon école de théâtre. J’ai tout de suite pensé aux cours particuliers car cette activité me semblait en lien avec mon besoin de communiquer, de transmettre (et cela s’est vérifié par la suite !).

Je m’étais donc mis à publier des annonces dans des journaux papiers toulousains comme le Publi ou le 31 en y proposant des cours à domicile en maths et en sciences. Par bonheur, cela a tout de suite marché car j’ai été contacté par plusieurs familles clientes. Et c’est comme cela que j’ai donné mes premières heures de cours à domicile.

Je dois dire que les premiers mois d’enseignement à domicile ont été formateurs. Il m’a fallu tout apprendre en même temps :

  • tenir les horaires,
  • connaître les programmes en vigueur,
  • réviser certaines notions oubliées depuis longtemps,
  • transmettre ces notions à l’élève,
  • m’adapter à chaque famille et élève,
  • dialoguer avec les parents au sujet de l’avancement de ce dernier, etc.

Je dois dire que les premiers moments ont parfois été difficiles devant tant de nouveautés !

Puis, assez rapidement, je me suis acclimaté à cette nouvelle posture grâce notamment au nombre élevé de cours donnés et aux réflexes ainsi acquis. En 2012, après une formation de gestion et création d’entreprise à l’AFPA, j’ai fait le choix de la professionnalisation en créant mon entreprise individuelle de cours particuliers.

Aujourd’hui, plus de 8 ans après mes débuts et 6000 heures de cours plus tard, je suis heureux d’avoir acquis une solide expérience et une grande confiance dans la qualité de mes prestations, dont bénéficient mes élèves et leurs parents !

Quant au théâtre, je n’en fais plus. Quoi qu’il en soit, c’est une activité qui m’a longtemps accompagnée, qui fait partie de moi et qui nourrit l’homme et le professeur que je suis aujourd’hui. Grâce au théâtre, j’ai énormément gagné en aisance au niveau relationnel et j’ai appris à m’exprimer avec conviction et clarté. Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour remercier de tout cœur mes camarades de scène et professeurs grâce à qui j’ai tellement appris…

Comment décririez-vous votre pédagogie en tant que prof de maths ?

Comment rejoindre la filière S en Première ? Nadim en plein exercice de mathématiques avec une de ses élèves (cliquez sur la photo pour réserver un cours avec lui !)

Ma pédagogie en 3 mots :

  1. dialogue,
  2. confiance
  3. et exigence

J’aime travailler dans un climat de confiance. Pour cela, je m’appuie beaucoup sur le dialogue avec l’élève d’une part et ses parents d’autre part. En début de séance, j’ouvre la discussion avec l’élève sur son avancement en classe ; il ou elle est invité(e) à faire part de ses attentes en maths. Cet échange me permet d’identifier ses besoins et d’organiser mon cours en conséquence.

Et de façon symétrique, je tiens ensuite les parents informés de l’avancement de leur enfant au moyen de discussions régulières.

J’aime aider l’élève à faire émerger le meilleur de lui-même. Pour cela, je fais une totale confiance en sa capacité à comprendre et progresser. Mais je suis également très exigeant à son égard. Je lui demande de s’impliquer fortement dans l’apprentissage pendant et après le cours, par un travail personnel concerté. Par ailleurs, je lui transmets des méthodes de travail acquises tout au long de mes études et de ma vie professionnelle.

Pourriez-vous décrire le déroulement d’un cours de mathématiques ?

Pendant le cours, je propose à l’élève différents outils pédagogiques facilitant son apprentissage.

Ces outils se présentent sous forme de « Quizz » de connaissances, de fiches-résumés de cours que je rédige devant l’élève, de correction de son travail personnel, ou encore de mise en situation sous forme d’exercices type à faire pendant le cours.

Cet entraînement sur des exercices-gammes est le cœur de mon enseignement car je pars du principe que c’est en faisant qu’on apprend.

J’aime prendre exemple sur les sportifs ou les comédiens qui procèdent de la sorte dans leur préparation avant une compétition ou une représentation. Ainsi, après une première partie de cours dédiée aux propriétés et exemples que je traite, je me mets en retrait et invite l’élève à faire lui-même le pas en avant. Je lui donne des exercices de mathématiques et l’encourage alors à se lancer, quitte à se tromper, afin qu’il ou elle s’approprie les notions en jeu.

Lorsqu’il s’agit d’apprentissage, les erreurs sont les bienvenues. Elles sont le signe d’une appropriation de la notion et d’un acheminement vers la maîtrise. J’accompagne ainsi l’élève avec bienveillance et exigence dans son parcours d’apprentissage.

En fin de séance, je donne souvent à l’élève des exercices de maths d’entraînement à faire au propre pour la fois d’après, ce qui lui permet de reprendre seul et d’approfondir ce qui a été vu ensemble. Il ou elle se dirige ainsi vers l’autonomie et la prise de confiance en soi.

De plus, j’organise chaque année pour mes élèves de Terminale un Bac blanc de maths et un autre de sciences physiques qui leur permet d’avoir une correction personnalisée et de savoir où ils en sont réellement à 2 mois de l’échéance. Ils ont ainsi l’occasion de confirmer leurs acquis et de connaître précisément leurs axes d’amélioration. Grâce à ce travail personnalisé, chacun(e) a un plan de travail qui lui permet de préparer au mieux l’examen du Bac de maths ou du Bac de physique chimie.

Comment cherchez-vous à vous améliorer en tant que prof de mathématiques ?

Je continue à apprendre et à me former !

Comment progresser en maths ? Nadim et sa classe à Auckland, en Nouvelle-Zélande !

L’apprentissage et la formation continue font partie intégrante de ma philosophie. Par exemple, j’ai choisi d’approfondir mes connaissances et ma pratique de l’anglais. J’ai ainsi effectué ces dernières années des séjours linguistiques en Angleterre et en Nouvelle-Zélande, ponctués en 2016 par un certificat de « Proficiency in English » à la Kaplan School d’Auckland et par le Cambridge « Certificate in Advanced English » (CAE).

L’anglais est à présent une matière que j’enseigne, au même titre que les maths, la physique-chimie et les sciences de l’ingénieur.

De plus, je suis actuellement un parcours de formation continue au métier de coach, en parallèle de mon activité de cours. Je considère cette activité de coaching comme un parfait complément à ma posture d’enseignant. En effet, j’ai souvent constaté que les problèmes rencontrés par les élèves ne sont pas directement liés à la matière, mais découlent de blocages, de conditionnements ou encore d’un manque d’organisation.

Dans ces cas-là, le coaching peut aider à lever des freins et à aller dans la direction souhaitée !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,80 sur 5 pour 5 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz