Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Comment assurer un soutien scolaire à des élèves en université ?

Par Aurélie le 26/10/2016 Blog > Cours particuliers > Donner des Cours Particuliers > Comment Donner des Cours Particuliers à des Universitaires ?
Table des matières

Si vous souhaitez devenir professeur à domicile pour les étudiants universitaires, sachez que c’est possible ! Tout comme les lycéens ou les collégiens, ces grands élèves ont également besoin de cours de soutien scolaire, et ce dans toute la France.

Le professeur à domicile aura pour mission de faire progresser l’universitaire afin qu’il obtienne son diplôme et ne doive pas redoubler son année.

Durant ces études compliquées et parfois très longues, l’étudiant devra faire preuve d’une implication personnelle intense pour garantir sa réussite scolaire.

Pédagogue, l’enseignant particulier pourra transmettre son savoir ainsi que son expérience à celui qui vient d’entrer dans la cour des grands !

Licence, grandes écoles, prépa : aider l’étudiant à faire face au volume de travail

Tout juste sorti du lycée, l’étudiant peut vite être déboussolé face au volume de travail que représente la fac.

Avec en moyenne seulement 18 heures de cours par semaine (contre 30h environ en Terminale), l’étudiant dispose d’une grande liberté, certes, mais le travail personnel est implicite !

Révisions pour les partiels, pour les concours ou pour les contrôles continus… L’universitaire doit consacrer un temps précieux à son travail personnel afin d’éviter le décrochage scolaire.

Le manque de travail à la maison est d’ailleurs la raison principale des nombreux échecs en première année !

Certains étudiants font donc appel à des profs particuliers afin de les remettre dans le droit chemin. Plus âgé et plus expérimenté, l’enseignant à domicile connait tous les secrets pour réussir à l’université.

Le but ici est de développer l’autonomie de l’étudiant.

Comment préparer des cours de soutien pour les élèves adultes ? Le travail personnel est LA solution pour réussir ses études.

En livrant vos méthodologies et vos techniques à l’universitaire, vous pourrez l’aider à mieux affronter ses futures épreuves. N’hésitez pas à communiquer vos propres expériences et à organiser avec lui un planning structuré qui l’aidera dans ses révisions.

Dès septembre (ou janvier), commencez à accélérer le rythme de travail ; si vous vous y prenez trop tard, l’étudiant risquera de louper son semestre.

Les devoirs à la maison donnés par les enseignants traditionnels sont bien moins fréquents à la fac. Complétez donc ce manque d’entraînement avec des exercices supplémentaires adaptés aux cours qu’il reçoit.

La technique du « mind-mapping » peut se révéler très efficace à l’université :

il s’agit de se représenter mentalement ou physiquement un diagramme d’où partent les différentes sous-idées du cours. La mémorisation sera plus facile et moins chronophage !

Enfin, aidez l’étudiant à réécrire au clair ses prises de notes pendant les cours de soutien. Gardez les idées essentielles pour des révisions efficaces.

Se spécialiser dans la préparation aux concours d’entrée grandes écoles

La prépa est LA solution pour entrer dans les grandes écoles.

Pour les aider, les écoles préparatoires proposent de nombreux cours approfondis :

  • Cours de maths spé
  • Cours de sciences de l’ingénieur
  • Cours de SVT (biologie)
  • Cours d’économie
  • Cours de français
  • Cours de littérature.

Si un étudiant fait une prépa dans le but d’intégrer une école prestigieuse, il peut tout à fait faire appel aux cours particuliers pour compléter sa formation.

Pour réussir le concours, il est conseillé de travailler 2 à 3 heures par soir et plusieurs heures le week-end. L’étudiant devra donc jongler entre les cours particuliers à domicile et son propre travail autonome.

La prépa est bien connue pour proposer une abondance d’exercices à faire à la maison : pour en venir à bout lors de l’aide aux devoirs, utilisez des techniques comme l’aide au résumé ou l’identification de mots-clés lors des séances de soutien scolaire.

Comment aider les élèves de fac à obtenir leur diplôme ? Ne les laissez pas se faire envahir par le stress !

Travaillez avec l’étudiant sur sa confiance en lui. En effet, beaucoup d’élèves loupent le concours à cause du stress de la concurrence ; il vous faudra donc user de ressources pédagogiques.

Ne négligez aucune matière : celles aux coefficients bas peuvent tout à fait rattraper une note moyenne à un fort coefficient.

Enfin, pensez à établir un emploi du temps à la fois clair et pas trop chargé. Il faut absolument laisser à l’étudiant des plages horaires libres qui lui permettront de se détendre et donc, de ne pas louper son concours.

Donner des cours particuliers pour éviter la réorientation universitaire

La première année est absolument cruciale dans le parcours universitaire de l’étudiant mais nombreux sont ceux qui redoublent leur année.

En 2013, seulement 43,8 % des étudiants passaient en seconde année !

Les raisons de cet échec :

  • Une mauvaise gestion de l’autonomie
  • Un manque d’assiduité en classe
  • Trop peu de travail personnel
  • Un niveau personnel trop faible
  • Une mauvaise orientation.

Pour savoir quelle formation est faite pour eux, les étudiants peuvent, dès le lycée, participer à la procédure d’orientation active proposée par les universités.

Face à la complexité des cours universitaires, qui tranche nettement avec le niveau des cours du lycée, beaucoup d’étudiants choisissent de se réorienter, pensant qu’ils n’ont pas le niveau nécessaire.

Cependant, la réorientation n’est pas toujours la solution idéale comme l’explique Catherine Forveille, responsable de communication pour une école d’ingénieurs :

« Le premier piège à éviter, dans le cadre d’une réorientation, c’est de rêver sur quelque chose qui n’est pas le cas. Il faut bien réfléchir au contenu de la formation que l’on souhaite suivre, et savoir où cela va nous mener. »

Au lieu de laisser penser à l’étudiant que sa formation est le problème, le professeur particulier doit s’assurer de sa réussite éducative.

La persévérance sera la clé de sa réussite !

Grâce à sa pédagogie, l’enseignant particulier devra faire en sorte que l’étudiant regagne confiance en lui pour bien exercer son rôle.

Démontrez-lui que, à la fac, tout le monde est sur un pied d’égalité : c’est le travail personnel qui assurera l’accès en deuxième année.

Permettre aux étudiants d’aller chercher des mentions importantes

Calqué sur le modèle du Bac, le système des mentions universitaires fonctionne de la manière suivante :

  • Mention passable : entre 10/20 et 12/20
  • Mention assez bien : entre 12/20 et 14/20
  • Mention bien : entre 14/20 et 16/20
  • Mention très bien : au-dessus de 16/20

En plus de la fierté qu’elle peut apporter, la mention a également une réelle utilité dans certains cas de figures.

Si l’élève souhaite intégrer une école ou postuler à un M2 (la deuxième année de Master), la mention peut l’aider à se distinguer des autres et à avoir son dossier accepté par l’administration.

Lors des cours à domicile, gardez à l’esprit que l’étudiant vise ici l’excellence : il vous faudra être d’autant plus rigoureux sur sa progression.

Que vous dispensiez des cours de mathématiques, des cours d’anglais ou encore des cours de physique-chimie, il faudra consolider les acquis de l’élève (même ceux appris avant son baccalauréat) en vous assurant qu’il maîtrise parfaitement son sujet, et ce dans toutes les matières.

Une seule mauvaise note dans une matière et la mention peut lui passer sous le nez !

Quelles sont les matières à enseigner pour les étudiants quand on est prof particulier ? Il existe des ressources pédagogiques simples pour l’aider à booster sa moyenne.

Les techniques suivantes peuvent être utilisées pour parfaire ses connaissances :

  • Apprentissage d’une prise de note efficace
  • Reformulation de ces notes
  • « Mind-mapping »
  • Moyens mnémotechniques pour retenir le cours
  • Lecture à voix haute des notes
  • Schémas explicatifs etc.

En appliquant la bonne méthodologie lors des cours de soutien scolaire à domicile, le prof particulier pourra aisément assurer une mention à son étudiant.

La dernière étape avant une carrière professionnelle

Donner des cours de soutien aux universitaires a pour but principal le perfectionnement de ses différentes aptitudes.

Le but ? Décrocher rapidement un premier emploi dès la fin de ses études !

Cependant, la réussite éducative ne veut pas forcément dire que le jeune adulte pourra commencer facilement sa carrière.

En effet, dans certains cursus non professionnalisant (anglais, lettres modernes, histoire ancienne etc.), il est parfois très difficile de commencer une carrière.

En France, 40% des jeunes diplômés n’ont toujours pas d’emploi un an après leur sortie de la fac (notez que la durée moyenne de recherche est de 5 mois) !

Alors, comment remédier à ce problème ?

C’est pendant les études qu’il faut s’y prendre, notamment par le biais des cours individualisés.

Quelles aptitudes complémentaires peut-on enseigner aux étudiants de l'enseignement supérieur ? Le soutien scolaire à la fac permet à l’élève de se préparer pour son entrée dans la vie professionnelle.

Les séances de soutien scolaire sont un moyen idéal de doper les habilités de l’étudiant, en lui faisant notamment apprendre de nouvelles compétences. Troisième langue vivante, cours d’informatique… Tous ces atouts seront un plus sur son CV.

Quand on sait qu’il faut environ 80 secondes à un employeur pour décider de la sélection d’un candidat à partir de son CV, autant mettre toutes les chances de son côté !

Pour l’apprentissage d’une langue vivante complémentaire, parlez à votre élève des références européennes qui certifient le niveau de langue d’une personne. Les examens du type TOEFL, TOEIC ou bien Cambridge peuvent être étudiés lors des cours particuliers afin que l’universitaire décroche une note optimale.

Ses futures candidatures ressortiront des autres, et il aura plus de chance d’être remarqué par un recruteur !

Le passage par l’éducation supérieure est donc déterminant pour la vie future de l’étudiant. A travers les cours à domicile, l’enseignant privé doit s’assurer de sa réussite et suivre constamment ses progrès.

Il ne doit surtout pas négliger l’aspect psychologique des études universitaires : stress, concurrence, surcharge de travail… Le professeur particulier devra rassurer l’étudiant en lui apportant une aide précieuse. A force de détermination et de travail, il pourra garantir sa future réussite professionnelle !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Aurélie
Passionnée d'arts et de voyages, je milite pour la transmission culturelle ! Il n'y a pas d'heure pour la littérature, la littérature n'est jamais à l'heure.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz