Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Sébastien, un Professeur Particulier de Mathématiques Chevronné à Bordeaux

Par Charles le 23/05/2016 Blog > Cours particuliers > Belles histoires > Découvrez Notre Prof de Maths Bordelais !
Table des matières

Nous vous présentons Sébastien, l’un de nos excellents professeurs en Mathématiques à Bordeaux.

J’ai étudié d’abord dans la banlieue de Paris à Arpajon jusqu’au Baccalauréat. Ensuite, je suis monté à Paris faire une prépa à Louis-le-Grand, qui m’a laissé de très bons souvenirs !

Ensuite j’ai intégré l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, et là j’ai passé ma licence et ma maîtrise de maths pures.

Ensuite j’ai passé le CAPES (reçu 27e à l’écrit) puis l’Education Nationale m’a envoyé sur Bordeaux où je me suis plu. Un peu pluvieux mais beaucoup de Soleil quand même, ce qui change de la grisaille parisienne !

J’ai ensuite passé une thèse à Bordeaux puis j’ai été muté dans le Calvados. Ce qui m’a beaucoup moins plu, et j’ai donc démissionné pour rentrer sur Bordeaux et devenir professeur à domicile puis par internet.

Ce prof de maths donne des cours en région bordelaise Sébastien, professeur passionné de mathématiques

 

Depuis quand développez­-vous une passion pour la matière que vous enseignez ?

Je me destinais au départ à la recherche. Mais les ambiances de laboratoire m’ont énormément déçu: cloisonnement des disciplines, mentalité individualiste (voler les idées des autres ne semble pas gêner tout le monde… beaucoup de labos vivent sur le dos des thésards et les jettent les uns après les autres), articles jargonneux difficilement compréhensibles et peu utiles.

Ayant beaucoup souffert du manque d’accessibilité des concepts et idées que je crois utiles, je me suis découvert une vocation pour rendre les maths accessibles aux jeunes, alors qu’énormément de profs les considèrent « de plus en plus nuls » et ont abandonné toute pédagogie, toute idée d’enseigner, que ce soit en lycée ou dans les universités.

Entre les profs élitistes qui vivent dans le regret de l’école du siècle dernier, et les mous qui n’ont aucune ambition pour les élèves, beaucoup de jeunes n’ont plus aucune motivation.

J’essaye de leur apporter mon savoir, en les entraînant, en enchaînant les exercices à un rythme assez soutenu pour qu’ils acquièrent de la rapidité et du recul. En m’adaptant bien sûr à leur niveau et en faisant le point régulièrement pour ne pas les semer. Mon credo: on ne peut pas apprendre sans un minimum de plaisir !

Cette passion a été déclenchée par ma déception de la recherche, et du monde enseignant classique. J’avais déjà conscience de la nécessité de proposer autre chose !

Les maths sont omniprésentes dans le monde d’aujourd’hui: l’informatique en fait partie, la physique dépend d’elles. Comprendre les maths donne des outils logiques permettant d’éviter de se faire manipuler.

Sébastien utilise des livres comme son ordinateur pour donner ses cours de maths Les différents supports utilisés en cours

 

Avez-­vous un « héro » qui symboliserait votre matière ?

Evariste Galois, mathématicien de génie qui a inventé toute une branche des maths, et n’a pas été reconnu de son vivant par l’Establishment.

Evariste Galois est mort le 31 mai 1832, soit avant ses 21 ans ! Malgré son jeune âge, l’Institut Henri Poincaré et la Société mathématique de France se rejoignent aujourd’hui pour célébrer le bicentenaire de ce génie des mathématiques, né le 25 octobre 1811. Il est le fondateur de la théorie des groupes, et est toujours la base des travaux les plus fondamentaux en mathématique et en physique théorique.

Quel sont les profils de vos élèves ?

Niveau: seconde, première, terminales (la majorité), étudiants en licence (L1 et L2 surtout), prépa ECS, ECE, CPGE.

Leur motivation est très variable, de l’élève en échec complet qui se réveille 3 mois avant le Bac à l’élève brillant qui veut réussir un concours difficile.

Je suis 2 élèves déscolarisés.

Voici quelques élèves que j’ai suivis dont je suis particulièrement fier :

Thémy, un élève de cité qui m’a épaté en me montrant le spectacle monté avec sa troupe.

David, qui a réussi à entrer à Centrale – concours d’entrée en 3e année – grâce à l’entrainement que nous avons suivi ensemble.

Céline, qui intègre une grande Ecole, dirige le BDE, avant de travailler en Roumanie dans une grande société.

Anthony, l’élève qui sort du lycée et qui finit trader au Crédit Agricole après de nombreux cours payés au rabais parce que ses parents sont retraités et n’ont pas droit à la déduction fiscale.

Telmo, qui a eu son Bac ES après un an d’hospitalisation suite à un grave accident. Je l’ai vu en juillet-août juste avant qu’il passe la cession de rattrapage de septembre, il était découragé mais avec de l’entraînement, il a eu son Bac. Il a toujours eu la pêche malgré son fauteuil roulant !

Mathis, qui a brillamment eu son Bac S et termine sa licence dans les premiers.

Alliaume, que j’ai suivi l’an dernier en 1ère et cette année en Terminale, admissible à ses concours et qui va bientôt passer des oraux à Paris.

Ce professeur de maths donne des cours à Bordeaux. Sébastien pendant l’un de ses cours

Quelle doit être l’attitude d’un élève qui veut progresser, selon vous ?

Ne pas croire en la matière, ce n’est pas bien grave.

Mais ne pas croire en soi, c’est bien pire car alors on s’enferme dans la passivité: on regarde la matière de l’extérieur, on observe ceux qui réussissent, alors que tout est bien plus facile quand on met soi-même les mains dans le cambouis et que l’on construit activement son savoir, en se basant sur ce que l’on sait avec certitude et sur ses points forts.

Chacun doit s’appuyer sur ses forces, prendre conscience de ses faiblesses en essayant d’y remédier ou de les pallier mais sans les transformer en excuses pour se figurer qu’on est nul.

Et bien sûr il faut travailler et s’entraîner !

Les formules à maîtriser, les étourderies, les calculs difficiles et les théorèmes à bien connaître sont les principales difficultés à surmonter pour réussir en maths.

Qu’est-­ce qui fait de vous un « superprof » ?

Je maîtrise parfaitement la matière.

Mon souci pédagogique permanent: je suis exigeant, mais j’ai toujours la hantise de larguer l’élève.

Ma connaissance des épreuves: ceux qui font les programmes et les sujets de Bac par exemple, sont relativement sournois (ou pas – mais cela revient à ça et je me moque de leur vérité comme de l’an quarante): ils exposent de grandes ambitions dans les programmes, mais arrivent quand même aux taux de réussite de 80% qu’on leur impose. Pour que mes élèves réussissent, je leur explique que le barême peut dépasser 20/20, que les questions faciles peuvent compter autant que les questions difficiles, bref je les rassure. Pas trop quand même, mais quand on voit certaines questions posées au Bac, on se dit qu’il faut à tout prix éviter l’effet de panique.

Tout comme un moniteur d’auto-école rassure ses élèves en leur disant que dans les séries test du Code, les questions très difficiles et pointues (« Quel pourcentage de morts dues à l’alcool ? ») sont plus nombreuses que le jour J dans mes préparations.

J’apprécie particulièrement le contact avec les élèves, la liberté d’enseigner gagnée grâce à mon indépendance, la motivation retrouvée et les bons résultats aux examens et concours.

Sébastien donne aussi des cours de maths sur internet. Les cours de mathématiques sur internet

Combien vos cours dispensés grâce à Superprof vous rapportent-ils?

Autour de 3000€/mois quand même. Merci Superprof.fr ! Les mois d’été par contre ça tombe à zéro.

Je précise que j’ai d’abord connu cherche-cours.com mais que Superprof, c’est encore mieux 😉

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Charles
Curieux. Toujours à la recherche de nouvelles choses à apprendre. Je suis aussi un grand passionné de musique et de tous les événements qui s'y rapportent !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz