Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Superprof une communauté de
1.421.871
professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Superprof une communauté de professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Cours sur les énergies renouvelables

De Simon, publié le 12/06/2017 Blog > Cours particuliers > Actualités > Quelles sont les Energies Renouvelables ?

Le nucléaire n’est pas la seule source de production d’énergie (on entend par là d’électricité et de chauffage).

Le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées ou encore la croissance des végétaux sont également de formidables instruments de production d’énergie.

Parce qu’elles possèdent la capacité de se renouveler naturellement, ces énergies sont appelées des énergies renouvelables.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les énergies renouvelables, c’est quoi ?

Sont qualifiées d’énergie renouvelables toutes les sources d’énergie provenant de phénomènes naturels et dont le renouvellement naturel est assez rapide pour qu’elles puissent être considérées comme inépuisables à l’échelle du temps humain, contrairement aux « énergies stock » tirées des gisements de combustibles fossiles en voie de raréfaction, comme le pétrole ou le charbon.

La Conférence sur la lutte contre la pollution 2016 réunit des experts, des chercheurs, des chercheurs et des étudiants de tous les domaines de la science de base, de l'ingénierie chimique, de la Terre et des sciences planétaires, de l'écologie, des sciences de l'environnement, de la toxicologie environnementale, de la biorévision et de la santé publique, de la sécurité professionnelle et industrielle. La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal à son arrivée le 25 avril 2016 à l’Elysée pour la conférence environnementale.

En ouverture de la 4ème Conférence environnementale le 25 avril 2016, Ségolène Royal a annoncé la publication d’un arrêté visant à d’augmenter de 50% la capacité installée des énergies renouvelables d’ici 2023. Cet objectif s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique

Les 5 sources d’énergie renouvelables

La plus connue : l’énergie solaire 

On distingue deux types d’énergie solaires : le solaire thermique, qui à produire de la chaleur, et photovoltaïque, qui génère de l’électricité. Les panneaux solaires sont pourvus de capteurs vitrés qui emmagasinent les rayons du soleil pour les convertir en chaleur ou électricité.

Pour le premier, on utilise des absorbeurs métalliques reliés à un réseau de cuivre, lui-même relié à un chauffe-eau.

C'est une source importante d'énergie renouvelable et ses technologies sont largement caractérisées soit par un solaire solaire actif soit par un solaire actif, selon la façon dont ils capturent et distribuent de l'énergie solaire ou le transforment en énergie solaire. Les techniques solaires actives incluent l'utilisation de systèmes photovoltaïques, d'énergie solaire concentrée et de chauffage d'eau solaire pour exploiter l'énergie. Les techniques solaires passives comprennent l'orientation d'un bâtiment vers le Soleil, la sélection de matériaux avec une masse thermique favorable ou des propriétés dispersant la lumière et la conception d'espaces qui circulent naturellement de l'air. L’énergie solaire est la lumière rayonnante et la chaleur du soleil qui est exploitée à l’aide d’une gamme de technologies en constante évolution telles que le chauffage solaire, le photovoltaïque, l’énergie solaire thermique, l’architecture solaire, les centrales à base de sel fondu et la photosynthèse artificielle.

Pour le second, ce sont des matériaux semi-conducteurs, dont le silicium, qui ont la propriété de libérer leurs électrons sous l’influence d’une énergie extérieure, ce qui produit un courant électrique.

 

La plus naturelle : la biomasse

La biomasse se sert exclusivement de matériaux d’origine biologique comme combustibles pour la production de chaleur, d’électricité ou de carburants.

Parmi ces matériaux, on trouve le bois, les biocarburants (paille, fourrage, céréales, canne à sucre, betterave sucrière) et les biogaz (biométhane).

 

La géothermie

La géothermie est l’exploitation de la chaleur stockée dans le sous-sol. À l’instar de l’énergie solaire, cette ressource se décompose en deux grandes familles : la production d’électricité et la production de chaleur.

Les Grecs exploitaient déjà cette technique, alors appelée hypocauste (du grec hypo : sous et kauston : chaleur), l’ancêtre du plancher chauffant.

  

Les plus anciennes : l’énergie éolienne et l’énergie hydraulique

Les moulins à vent contre lesquels se battait Don Quichotte ne datent pas d’hier. L’idée d’utiliser la puissance d’Eole comme source d’énergie a été trouvée par les Perses, en l’an 620 après JC. Des supports en pierres aux ailes en toile, on est passé aux éoliennes à pales.

Mais le principe, lui, n’a pas changé : la force du vent entraîne un mouvement rotatif des pales qui redirigent l’énergie accumulé vers le réseau électrique via un système mécanique.

Le coût de l'hydroélectricité est relativement faible, ce qui en fait une source compétitive d'électricité renouvelable. La centrale hydroélectrique ne consomme pas d'eau, contrairement aux usines de charbon ou de gaz. Le coût moyen de l'électricité d'une station hydroélectrique supérieure à 10 mégawatts est de 3 à 5 cents US par kilowatt-heure. L’hydroélectricité est l’électricité produite par l’hydroélectricité. En 2015, l’énergie hydroélectrique a généré 16,6% de l’électricité totale au monde et 70% de l’électricité renouvelable et devrait augmenter d’environ 3,1% par an pour les 25 prochaines années.

L’énergie hydraulique est également ce qu’on appelle une énergie cinétique (obtenue suite à un mouvement), et indirectement produite par l’énergie solaire, responsable des phénomènes de condensation et d’évaporation. L’énergie hydraulique est obtenue via des barrages et des centrales hydro-électriques.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz