Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Peut-on faire des pronostics sur le sujet du bac de Français ?

Par Simon le 25/03/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > Les Sujets Probables pour le Bac de Français 2016
Table des matières

Dans la cour du lycée, les futurs candidats aiment jouer aux devinettes, entre voyance et étude de probabilité, sur les sujets de bac de français.

Ils demandent l’avis à leurs professeurs, leurs parents, leurs amis de terminale, bref pour braver l’angoisse, il est possible de jouer à Nostradamus !

Toutefois, si les paris sont drôles, il ne faut pas croire les rumeurs. Les lycéens essaient souvent de deviner les sujets probables, pour diminuer leur charge de travail et de se concentrer que sur quelques axes du programme des cours de français.

Le risque est bien de faire l’impasse sur le sujet qui tombera au baccalauréat.

Alors, peut-on faire des pronostics ?

Bien sûr, en fonction de son intuition, mais doit-on le faire ?

Quel sera le sujet du prochain commentaire de texte et de la dissertation au bac de français ? Une stratégie infaillible pour trouver les sujets ?

La réponse est négative !

Le commentaire de texte, le sujet le plus prisé par les candidats

Conseillé par les professeurs, les candidats choisissent en grande proportion, le commentaire composé, lors de l’épreuve de français.

Pourquoi un tel engouement ?

Ce type d’épreuve de français permet de mettre en avant ses connaissances linguistiques et littéraires.

Les élèves trouvent rassurant d’avoir comme support des textes.

Souvent sur 4 points, il peut être demandé de dégager une thématique commune aux 3 ou 4 textes. Sur 16 points, un commentaire d’un texte est demandé pour faire une analyse de fond sur le sens de l’extrait et sur les figures de styles.

Une introduction en entonnoir est requise pour donner des éléments sur l’auteur, l’œuvre et faire son annonce de plan.

La dissertation, le sujet redouté des élèves de première

Bon nombre de professeurs de français déconseillent de se risquer à la dissertation, pour plusieurs raisons :

  • Le manque de connaissances du sujet qui entraine une rédaction creuse.
  • Le risque de faire un hors-sujet en raison d’une forte digression.
  • La difficulté de réinvestir les acquisitions de l’année, dans la rédaction de la dissertation.

Pour le baccalauréat de français : Bon nombre de professeurs de français déconseillent de se risquer à la dissertation. Commentaire ou Dissertation le jour- J du bac de français ?

Faut-il écarter d’emblée ce type de sujet pour aller vers le commentaire de texte ?

La réponse est négative.

Trois sujets sont à la disposition des candidats et ils représentent trois chances potentielles de réussir son bac de français.

Si le sujet d’imagination n’est pas inspirant ou si le commentaire de texte n’intéresse pas le candidat, la dissertation ouvre une porte supplémentaire, avec une approche différente.

Il est essentiel de choisir au moins une fois au cours de l’année, lors d’un bac, la dissertation, pour voir comment aborder cette épreuve qui demande organisation et méthode.

De court sujet de dissertation, il faut savoir extraire les mots-clés et dégager une problématique. Le candidat doit mener une réflexion à la fois personnelle et argumentée, tout en mettant en valeur ses connaissances.

Prémices de la grande épreuve de philosophie en terminale, les dissertations doivent avoir une solide introduction, une vraie conclusion ouvrant sur d’autres thèmes ainsi qu’un plan qui aborde les différents points.

Bon nombre d’élèves ne sont pas à l’aise avec un plan thèse, antithèse, synthèse, ayant l’impression de se contester et de se répéter.

Un plan thématique permet d’aborder trois axes successivement, à condition de prendre soin de bien faire une transition.

Une gymnastique qui s’acquiert en classe et en cours de français, durant toute l’année, et notamment par une volonté affichée de progresser en cours de français !

Le sujet d’écriture d’invention, un sujet pour les candidats inspirés

Sous une forme de liberté apparente, le sujet d’invention est technique.

Pris souvent par dépit par les candidats déçus par le sujet du commentaire de texte, il ouvre la voie à une rédaction qui peut faire peur aux lycéens.

Le sujet d’invention doit répondre à différents critères.

Il est important de maîtriser les codes de chaque style, tant d’un point de vue de la présentation que du registre de langue, pour une lettre, un dialogue ou dans le genre théâtral.

Les sujets du bac de français 2015

Pour la série L, le baccalauréat de français 2016 est important avec un coefficient plus important.

En 2015, la thématique fut « Ecriture poétique et quête du sens, du Moyen-Age à nos jours », avec comme fil conducteur le voyage.

Le commentaire composé a tourné autour de 4 poèmes dont « Les Voiles » d’Alphonse de Lamartine. La dissertation fut « Pensez-vous que la poésie soit une invitation au voyage ».

Le sujet d’invention fut un dialogue entre deux personnes qui expriment des points de vue différents, sur la corrélation entre voyage et poésie.

Découvrez par ailleurs les 10 poètes incontournables de la langue française.

Pour les séries S et ES, le sujet fut « Le texte théâtral et sa représentation, du XVIIème siècle à nos jours ».

Quels sont les sujets les plus probables pour le commentaire de texte au prochain bac de français ? Evitez les tragédies (ne faites pas comme Phèdre) Alexandre CABANEL 1880 (© Musée Fabre, Montpellier)

Pour le commentaire composé, au travers un texte de Phèdre de Racine, Le Roi se meurt d’Eugène Ionesco et Le Tigre bleu de l’Euphrate de Laurent Gaudé (auteur contemporain), les candidats devaient comparer l’évocation de la mort sur scène, selon les auteurs. Un commentaire du texte de Laurent Gaudé fut demandé.

La dissertation était intéressante « dans quelle mesure la mise en scène renforce l’émotion que suscite le texte théâtral ». Le candidat devait se baser sur les textes et sa propre expérience de spectateur. Le sujet d’invention fut complexe. Le candidat devait respecter le genre épistolaire en écrivant une lettre que Ionesco aurait pu écrire à un metteur en scène sur le dénouement de la pièce, qui est la mort du roi.

Pour les séries technologiques, les sujets tournaient autour du personnage de roman du XVIIème siècle à nos jours, à travers un texte de l’ouvrage Les Travailleurs de la mer de Victor Hugo, Le Lion de Joseph Kessel et La peau de l’ours de Joy Sorman (auteur contemporain).

Le commentaire de texte tournait autour de la vision terrifiante de l’animal et la perception dramatique du texte de Victor Hugo.

Deux questions s’ajoutaient sur la relation homme / animal et la dimension romanesque de l’animal. La dissertation fut une question profonde sur le fait que le personnage non humain puisse être un bon personnage de roman.

Le sujet d’invention demandait de l’imagination sur les pensées et émotions d’un ours échappé.

Enfin, la connaissance des différents courants littéraires, vous permettra de faire le lien entre les différentes oeuvres.

Les sujets probables et plausibles pour toutes les séries pour le bac 2016

Le programme de français, toutes filières confondues, est basé sur 3 axes fondamentaux :

  • Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours.
  • Ecriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours.
  • La question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIe siècle à nos jours.

Alors si on doit jouer au jeu des pronostics, la filière littéraire a des chances de tomber sur la question de l’Homme, en corrélation avec des thématiques sur la place de la femme et le pouvoir. La barbarie est également un thème probable.

Les séries S et Es pourraient tout à fait tomber sur Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours avec des textes de la Comédie Humaine de Balzac, Mauriac et la liberté de Sartre et le Roman expérimental de Zola. Le sujet pourrait être autour du réalisme, du naturalisme et toute la symbolique sur le personnage.

Les filières technologiques pourraient avoir davantage la poésie. On peut imaginer un sujet sur l’amour, avec des textes comme Les Amours de Ronsard, La Chanson du Mal-Aimé d’Apollinaire ou Fêtes galantes de Verlaine.

Aujourd’hui, même si ce jeu est aussi amusant que le quinté ou le loto, il n’y a pas de secret : seul le travail de l’ensemble de programme permet d’optimiser ses chances d’obtenir une bonne note et avoir des points d’avance, avant l’entrée en terminale.

Il n'est pas possible de prévoir les prochains sujets du bac de français. Ne croyez pas les éventuelles fuites. Mêmes les correcteurs du bac ne connaissent pas les sujets. Ne suivez pas le mauvais exemple de votre grand-mère pour le bac de français.

Les sujets sont rédigés dans des lieux surveillés, où le personnel est soumis au secret professionnel.

Ne croyez aucune fuite !

Un sujet peut-il tomber 2 années d’affilée ?

Il est important d’être précis : le même sujet à l’identique ne tombera pas deux années de rang. Toutefois, la même thématique peut tomber à l’épreuve de français.

Ainsi, si la poésie a été vue sous un angle, elle peut être abordé sur un autre axe.

Par exemple, une année, les candidats peuvent plancher sur la liberté dans la poésie, avec des extraits de poèmes évoquant le ressenti de cette sensation, son absence ou sur des poèmes dans lesquels leurs auteurs ont pris de réelles libertés dans leur style d’écriture, avec leur genre de l’époque, comme les Fleurs du Mal de Baudelaire ou Calligrammes d’Apollinaire.

Une autre année, la poésie peut être l’objet d’un sujet autour de l’amour, le sentiment amoureux dans la jeunesse et la muse à l’âge adulte, de Ronsard à Aragon.

De toute façon, les professeurs abordent tous les axes du programme.

Même s’ils ne croient pas forcément qu’un thème puisse tomber 2 années d’affilée, ils sont dans l’obligation de tout passer en revue, notamment pour la présentation des textes à l’oral.

Peut-on faire l’impasse sur un sujet ?

Faire l’impasse sur un sujet représente un risque non négligeable d’obtenir une note inférieure à la moyenne.

Les raisons sont multiples : manque de temps, goûts littéraires pas en phase avec le thème, paresse…

Par exemple, même si vous détestez l’œuvre de Zola et le naturalisme en général, vous êtes obligé de lire les œuvres en entier et de comprendre les enjeux.

L’ensemble du programme doit être revu et maîtrisé. Appuyez-vous sur vos supports de cours de français. Le professeur distribue souvent des fiches de synthèse importantes pour la compréhension.

Organisez-vous une séance de révision avec un ami qui adore la série de livre sur les Rougon-Marquart et qui pourra vous transmettre son enthousiasme.

Si vous restez seul ou entre personnes qui détestent les ouvrages quasi scientifiques de Zola, vous ne verrez pas le génie de cet auteur, qui dépeint le peuple au XIXème sans égal.

Les cours de français particuliers sont souvent pris tout au long de l’année ou au dernier trimestre pour booster ses révisions. Toutefois, il est possible de prendre des cour de français à la carte, de façon ponctuelle.

Par exemple, en 4 heures, un professeur de français peut vous expliquer en cours individuel tous les rouages du naturalisme, les auteurs de référence, les dates clefs, les ouvrages à connaître et les connaissances à restituer sur une copie au moment du baccalauréat.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,33 sur 5 pour 9 votes)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz