Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Le rôle du professeur de soutien avec les lycéens en difficulté

De Avner, publié le 23/12/2016 Blog > Soutien scolaire > Comment Donner des Cours de Soutien Scolaire au Lycée ?

Peu importe le taux élevé de la réussite au baccalauréat – 88,5 % d’admis en France en 2016 – il n’en reste pas moins compliqué, long et épuisant.

Même s’ils ne représentent qu’une minorité, les recalés à l’examen du baccalauréat voient leurs études défiler devant eux à la rentrée sans pouvoir les reprendre.

Selon un rapport publié par la DEPP (Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de la Performance), près de la moitié des lycéens en situation d’échec au baccalauréat arrêtent complètement leurs études par la suite.

Une statistique qui en dit long sur l’importance cruciale de cette épreuve aux yeux de l’élève, de sa famille et du monde professionnel.

Découragés, lassés des rattrapages qui n’en finissent plus ou sceptiques à l’idée de le passer en candidat libre, toutes ces années d’études sont jetées à la poubelle comme un mouchoir sale plein de littérature, de théorèmes mathématiques et de mots étrangers incompréhensibles.

Dans le processus d’étude qui a mené à cet échec scolaire, nombreux sont ceux qui blâmeront le défaut de motivation de l’élève, l’incompétence des professeurs à transmettre, voire le les difficultés de l’Éducation Nationale…

Le fautif, excusé du peu, celui qui porte le véritable fardeau, est l’élève qui doit maintenant chercher une alternative pour entrer dans la vie active.

Vous l’aurez compris, le soutien scolaire joue ici un rôle clé à la fois dans la prévention et l’accompagnement qui, même s’il peut parfois paraître anodin, peut faire pousser l’arbuste des connaissances de l’élève, tel un conifère majestueux aux branches solides.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

L’importance de la classe de Seconde pour la suite des études

Comment remplir ses vœux de baccalauréat en seconde générale ? Doit-on réviser pendant l’été pour pouvoir se préparer à la classe de seconde générale ?

Qualifiée de classe d’exploration, la seconde générale et technologique est une étape cruciale de la scolarité d’un élève…

A peine entré au lycée, il doit s’acclimater aux rythmes des cours, aux nouvelles matières avant d’être pris au piège de l’orientation scolaire pour choisir son futur baccalauréat.

C’est donc en un laps de temps très court – comme une course contre la montre effrénée sans EPO – que l’élève doit faire ses preuves devant le corps enseignant. Ajoutons à cette pression celle de faire face à de nouvelles méthodes de travail et une certaine autonomie qu’il n’avait pas connue jusqu’alors…

L’option facultative choisie en seconde générale ou technologique comme les sciences économiques et sociales, l’anglais ou encore le cinéma pose déjà une première pierre dans la mare des choix qui vont suivre.

Durant cette première année de lycée, l’élève va pouvoir se former à une culture générale commune, tester ses préférences et découvrir ses capacités dans les différentes disciplines.

En fonction de ses réussites scolaires, de sa volonté et de l’opinion de ses professeurs principaux, il pourra exprimer une première série de vœux provisoires en vue du conseil de classe du deuxième trimestre.

Néanmoins, selon le Ministère de l’Éducation, seuls 66,3 % des lycéens de seconde générale et technologique ont intégré une 1ère générale en 2014, et nombreux sont ceux qui redoublent, ou se réorientent en secteur pro.

C’est donc dans cette ambiance déstabilisante qu’il va être poussé à faire appel aux cours de soutien scolaire pour combler ses lacunes.

Avec dans un coin de la tête l’après bac et son orientation scolaire, et peut-être l’ambition d’intégrer une grande école, un programme universitaire très sélectif ou encore de postuler pour une bourse d’études… C’est à vous de lui donner les moyens de réussir !

Donner des cours de soutien à des élèves en difficulté pour éviter les classes technologiques

Faire des fiches de lecture peut améliorer l'assimilation des connaissances pour les élèves en préparation du baccalauréat. Les classes techno n’ont pas toujours la cote auprès des étudiants et de leurs parents.

Pris dans la tourmente des ambitions familiales, certains élèves feront appel à l’aide aux devoirs pour les mener vers un baccalauréat général.

En effet, issu d’une famille scientifique, économique ou littéraire – dont les frères et sœurs aînés ont déjà passé avec mention leur baccalauréat respectif – il se voit condamné à réussir.

L’épée de Damoclès qui flotte au dessus de sa tête de lycéen avec la peur d’être dirigé vers un baccalauréat STG se rapproche et avec elle, son lot de déceptions familiales…

C’est donc dans cette spirale de pression des résultats que le professeur particulier va faire son entrée en jeu.

Tout comme dans le cadre d’une équipe de football menée à la mi-temps, il va devoir montrer tout son talent pour ne pas voir son équipe perdre le match.

Bien que préparé, entraîné et plus que motivé à l’idée d’apporter son soutien scolaire à l’élève, il va évoluer dans un environnement pédagogique hostile.

Sa présence désirée dans un premier temps, dépendra des résultats qu’il devra acquérir rapidement sous peine d’être mis à la porte de la chambre de l’élève.

Ainsi, le professeur particulier devra mettre les bouchées doubles pour assurer la remise à niveau de son élève. Celui-ci devra assimiler les connaissances au rythme du programme, appliquer la méthodologie appropriée et renforcer sa concentration durant ses cours individualisés.

Professeurs particuliers, préparez-vous mentalement à l’annonce de chaque résultat de contrôle, devoir sur table ou Bac blanc comme un coach scolaire qui appréhende chaque match avec l’ambition de tenir les promesses de son statut !

Découvrez également ce que peut apporter le soutien scolaire à l’école primaire

Du soutien scolaire pour préparer son Bac de français à l’avance

Le bac de français peut-il être passé en rattrapage ? Le cursus scolaire au lycée est déterminant pour favoriser l’entrée à l’université.

Épreuve anticipée du baccalauréat, cet examen de français se déroule dès la classe de 1ère toutes spécialités confondues.

S’assurer une bonne note au bac de français, c’est comme démarrer avec une paire d’AS au flop dans une partie de Poker Texas hold’em !

De quoi rebooster l’ego, tranquilliser l’esprit en vue des prochaines échéances et prévenir en cas d’échec dans une autre matière.

Ce que l’Éducation Nationale attend de vous semble à la portée de tous les lycéens. Cependant, nombreux sont ceux qui se voient échouer, au point de partir avec des points de retard pour la suite des épreuves du Bac.

Pour éviter ce cas de figure et ne pas se retrouver à devoir contester les notes de l’examen auprès du rectorat, le bachelier peut se conditionner en se préparant durant l’année scolaire. En organisant ses révisions au travers de fiches de lectures et en s’entraînant à l’expression écrite et orale par exemple…

Néanmoins l’assimilation des mouvements littéraires, la maîtrise de la langue française et l’analyse fine de textes suscitent une rigueur et parfois une passion pour la langue qui n’est pas donnée à tous les étudiants.

Accompagné des annales d’examens, le professeur particulier va pouvoir peut offrir un soutien scolaire en français. Pour cela, il va analyser vos erreurs pour agir rapidement et les corriger.

Par exemple, son rôle sera de :

  • travailler en binôme pour la révision de l’épreuve orale du Bac de français,
  • vous exercer à la compréhension de textes dans les  conditions réelles d’examens,
  • revoir vos acquis pour vous pousser vers plus de finesse d’argumentation dans votre expression écrite,

Passionnés par la langue française, c’est à vous les professeurs particuliers que revient la tâche d’offrir un encadrement propice au développement des facultés de compréhension de votre élève.

Rendez-vous disponibles pour votre élève, facilitez l’échange – car il n’y a pas de questions bêtes sur la langue française – et enseignez-lui vos méthodes secrètes pour qu’il puisse partir avec des points d’avance !

Du soutien scolaire pour réviser le bac et gagner en méthodologie

Le coefficient attribué à chaque matière joue beaucoup dans le choix d’une aide spécifique pour réussir l’épreuve du Bac.

Que vous soyez fin stratège ou élève moyen, le soutien scolaire dans chacune des matières proposées à l’épreuve finale comporte pourtant une importance capitale pour progresser comme on a pu le voir précédemment avec l’épreuve du Bac de français.

Retrouvez ci-dessous 5 raisons qui justifient le soutien scolaire pour réviser le Bac :

  1. Pallier l’absence d’un professeur dans une matière à coefficient élevé (pour l’avoir vécu c’est indispensable si on espère finir le programme !).
  2. Donner des pistes pour améliorer ses performances.
  3. Proposer des méthodes qui le suivront jusqu’en fac.
  4. L’inciter à travailler davantage chez lui (on a tous vécu l’appel des joies de l’adolescence qui sonnent à l’interphone pendant une de nos lectures passionnantes sur les auxiliaires de modalité…).
  5. Développer ses facultés pour lui faire décrocher la mention.

Soutien Scolaire et Bac général : n’est-ce pas un peu trop ?

Le bac scientifique est-il le seul à mener vers des études en grandes écoles ? Comment connaitre le coefficient de chaque matière proposées au bac ?

Surmenage ou Burn-Out… Sur toutes les lèvres dans le milieu professionnel, le discours sur la charge de travail prend parfois ses marques au lycée…

Avec 28h30 (moyenne) d’heures de cours en seconde, le néo-lycéen français est pourtant loin d’être à plaindre comme certains de ses voisins européens ou internationaux.

La question de savoir si le soutien scolaire, accumulé aux horaires de cours et travail à la maison, ne serait pas trop devrait être reformulée…

En effet, la vraie question est de savoir si l’élève est épanoui dans les études qu’il mène, dans ses activités extra-scolaires et qu’il n’est pas dépendant d’une attente des parents qui le contraint plus qu’autre chose !

Censé lui faire gagner du temps, en lui apprenant à appliquer les bonnes méthodes, en comprenant les leçons et parfois même en participant à l’élaboration des réponses de ses devoirs maisons, le soutien scolaire est tout sauf un poids dont il faudrait se débarrasser !

De surcroît, le professeur particulier est à l’écoute et attentif aux problèmes de l’étudiant. C’est son rôle principal !

Ainsi, s’il entend ou constate une quelconque fatigue causée par sa présence, il préconisera des cours particuliers à domicile plus espacés dans le temps…

La question du cumul des heures peut effectivement se poser au lycée. Tout comme pour les enfants plus jeunes, qui prennent des cours de soutien scolaire au collège. C’est aussi aux parents de rester vigilants quant à cette problématique…

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz