Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Progresser en langue nippone avant le baccalauréat langue japonaise

De Julie, publié le 15/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Prendre des Cours Particuliers pour Préparer l’Épreuve du Bac Japonais

Le Bac se profile à la fin de l’année et vous devez passer l’épreuve de japonais ? Vous appréhendez déjà ?

Les cours particuliers de langue japonaise pourront vous apporter une aide précieuse pour développer vos compétences dans la langue nippone, notamment si vous êtes en filière littéraire et que les langues sont importantes pour vous.

Japonais LV1, LV2 ou LV3, découvrez comment progresser grâce à un professeur particulier et préparer efficacement vos épreuves de japonais au bac !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

5 bonnes raisons de prendre des cours particuliers de japonais

Vous n’êtes pas habitué à prendre des cours particuliers ? Pourtant, et c’est d’autant plus vrai pour les langues, c’est un choix judicieux quand on prépare un examen.

Le bac japonais inclut en effet deux épreuves :

  1. une à l’écrit
  2. et une à l’oral.

Il est important de travailler régulièrement pour apprendre à maîtriser la langue sous tous ses aspects.

La maîtrise du nippon nécessite un apprentissage quotidien. Apprendre la langue japonaise efficacement nécessite de la rigueur et de l’organisation !

Grâce aux cours particuliers de japonais, vous préparerez le bac plus efficacement… Et avec moins de stress !

Alors, en quoi les cours particuliers vont vous aider pour le bac japonais ? Notre Top 5 :

  1. Organiser vos révisions : un professeur saura vous guider. Avec son regard averti, il trouvera facilement vos axes de progression et vous concoctera un planning de révision personnalisé. Une des clés pour la réussite : savoir s’organiser et ne pas se disperser. C’est un des rôles du prof particulier dans la perspective d’apprendre japonais.
  2. Profiter de l’expérience d’un prof particulier : votre professeur particulier est lui aussi passé par l’épreuve du bac ! Il aura des conseils précieux à vous donner. Si vous prenez des cours avec un étudiant en langue japonaise, il pourra vous aider concrètement et vous donner des astuces très utiles (cours japonais paris).
  3. Améliorer votre maîtrise à l’oral : une langue, ça se parle. Et au bac, vous devrez passer un oral. Contrairement à l’anglais, il n’est pas simple de trouver quelqu’un dans votre entourage pour vous exercer à l’oral. En cours individuel, vous vous entraînerez à parler japonais et mener une conversation. Vous travaillerez votre prononciation et progresserez en compréhension orale. Vous pourrez aussi vous entraîner à préparer votre oral en conditions réelles.
  4. Arriver plus confiant à l’examen : après vous être bien préparé tout au long de l’année, vous serez plus sûr de vous face à l’examen final. Le stress qui peut nuire à la qualité de votre production écrite ou orale sera plus facile à maîtriser.
  5. Gagner du temps : en étudiant régulièrement (au moins 1 heure par semaine) avec un prof ou en participant à un stage intensif de révision ou de remise à niveau, votre travail sera plus efficace. En effet, seul, on peut facilement se démotiver. En étant accompagné, voire coaché, on progresse plus rapidement. Autant de temps gagné pour préparer le bac.

Trouver un prof particulier de japonais avec Superprof

Grâce à Superprof, vous trouverez en quelques clics le professeur qui vous accompagnera pour travailler le japonais en vue du bac.

Avec plus de 170 professeurs inscrits, le choix est large !

Si aucun des profs n’est disponible à proximité de chez vous, sachez qu’ils proposent également des cours par webcam. Une alternative très pratique et efficace. Grâce à internet et aux outils de communication, vous aurez l’impression d’être en face à face.

Parler la langue nippone nécessite de la pratique. Avec un professeur particulier, vous apprendrez à vous exprimer en japonais.

Quel budget pour des cours de japonais ?

Les cours particuliers de japonais ne figurent pas parmi les plus chers. En moyenne, une heure de cours coûte 20 €. Sachant que 96 % des profs de japonais offrent le premier cours et que certains proposent des tarifs dégressifs en fonction de la durée de la leçon, votre budget peut être plus facilement maîtrisé.

Et puis les cours de langue japonaise peuvent se dérouler sur une période limitée, notamment pour réviser en vue du Bac. Dans tous les cas, c’est un investissement qui porte ses fruits et qui vous aidera à progresser. En plus, si vous suivez des cours avec un natif, dont c’est la langue maternelle, vous découvrirez beaucoup d’autres éléments sur la culture japonaise et la vie au Japon.

Choisir un professeur particulier directement permet d’économiser en comparaison avec des structures de soutien scolaire classiques dont les tarifs sont toujours plus élevés.

Comment bien réviser son Bac japonais ?

Puisque les cours particuliers ne font pas tout (il ne faut pas rêver quand même !), vous devrez également réviser par vous-même et adopter les bonnes astuces !

L’idéal est de s’y mettre un peu chaque jour pour ne pas prendre de retard et stimuler votre mémoire. Etre régulier est une des clés pour apprendre à parler japonais.

Avant les exams en langue japonaise, il faut savoir gérer son stress. Pour apprendre le japonais en restant zen, pensez aussi aux applications !

Quelles sont les méthodes pour réviser la langue japonaise en 4 étapes ? Voici :

Préparer des fiches de révision : c’est un incontournable, quelle que soit la matière. Les fiches permettent de retrouver des infos rapidement quand on a un doute. En les relisant régulièrement, vous les intégrerez aussi plus facilement. Pour être efficace, classez-les par thématiques : vocabulaire, notions de grammaire, expressions… Pour celles et ceux qui auront par ailleurs décidé de prendre des cours particuliers pour être fins prêts le jour de l’examen, sachez également qu’il est très important de bien se préparer entre deux cours de japonais ! Le travail personnel paye toujours !

S’entraîner à l’oral : parler est indispensable pour se familiariser avec la langue. Vous gagnerez en fluidité et affinerez votre prononciation. Pour exercer votre oreille, l’immersion est une bonne solution. Même sans voyager au pays du soleil levant, regardez des vidéos en VO, écoutez-les bien et entraînez-vous à répéter. Vous développerez vos compétences en compréhension orale. En plus, c’est sympa de travailler en regardant des mangas !

S’entraîner à l’écrit : l’écriture japonaise nécessite une pratique assidue. Exercez-vous à tracer les Kana et Kanji quotidiennement. Il est également utile de régulièrement lire en japonais pour une bonne compréhension écrite. Pour un apprentissage ludique, téléchargez les bonnes applications sur votre smartphone comme Skritter ou Ja Sensei pour pratiquer à votre rythme et devenir un maître de la calligraphie. Et si vous êtes motivé, vous pouvez aussi trouver un correspondant nippon pour écrire en japonais.

Revoir les Kanji : vous avez débuté les cours de japonais en apprenant les kana (Hiragana et Katakana), mais pour l’épreuve du bac de japonais, vous devrez également connaître les Kanji. Pas tous bien évidemment puisqu’il en existe plus de 2000, mais pour le Bac, le programme définit les kanji à maîtriser de manière active.

Des applications existent également pour vous aider à les mémoriser plus facilement. Obenkyo en est une exemple.

Les épreuves de japonais au Bac

L’expression orale en langue étrangère est devenue plus importante au lycée depuis les dernières réformes. Depuis 2013, l’épreuve de langue étrangère au Bac inclut systématiquement des épreuves orales. Ce qui n’a pas toujours été le cas auparavant.

Dans la filière littéraire, l’oral de japonais LV1, LV2 ou LV3 est une épreuve finale.

Dans les autres filières, les lycéens qui étudient le japonais LV1 ou LV2 passent en cours d’année scolaire une épreuve de compréhension orale et une épreuve d’expression orale dont la note compte pour les Bac S ou ES.

L’écrit du bac japonais se déroule pour toutes les filières en juin.

La langue du Japon utilise trois alphabets sylabaires. S’entraîner à écrire les caractères Kana et Kanji est essentiel.

L’épreuve écrite

L’épreuve écrite de japonais concerne toutes les filières en lycée général (L, ES, S), mais aussi technologique. La seule exception concerne les Terminales L ayant pris le japonais en LV3. Dans ce cas, vous n’aurez qu’un oral à passer.

L’épreuve écrite se déroule de la même manière pour tous. La durée de l’épreuve et le niveau exigé varient en fonction de la filière.

Dans tous les cas, l’épreuve écrite de japonais se divise en deux parties : compréhension écrite et expression écrite.

L’épreuve orale

Dans les filières S et ES, l’épreuve orale compte deux parties :

  1. Compréhension orale : l’élève écoute un document audio d’une durée maximum de 1,30 minutes. Il dispose de trois écoutes espacées et ensuite doit rédiger un résumé, en français, de ce qu’il a compris.
  2. Expression orale : Le candidat présente une liste de notions étudiées pendant l’année. L’examinateur en choisit une. L’élève doit alors préparer un exposé oral de 5 minutes, qui sera suivi de 5 minutes de conversation.

En section littéraire, l’oral du Bac japonais est une épreuve finale. Que vous étudiez le japonais en LV1, LV2 et LV3, l’oral se déroule en 20 minutes (10 minutes d’exposé et 10 minutes de questions). Comme dans les autres filières, l’examinateur choisit parmi les notions présentées par l’élève.

Il est donc important de s’entraîner à présenter les différents documents sélectionnés, mais aussi d’anticiper les questions qui peuvent être posées. Elles ne seront pas forcément liées directement au document, mais pourront aborder un point de vue plus général.

Vous serez évalué sur votre capacité à vous exprimer correctement, de manière fluide et pertinente.

Les niveaux requis

L’évaluation des compétences en langue est défini par l’article D. 312-16 du code de l’éducation.

En fin de Terminale, les lycéens étudiant le japonais doivent atteindre un certain niveau de compétences à l’écrit comme à l’oral. Ces niveaux sont déterminés conformément au CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues) :

  • LV1 : niveau B2, niveau avancé ou indépendant,
  • LV2 : niveau B1, niveau seuil,
  • LV3 : niveau A2, niveau intermédiaire ou usuel.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre Bac japonais, il ne reste plus qu’à réviser… En suivant les conseils de votre Superprof !

Cela vous donnera sans doute envie de poursuivre dans cette voie et de partir étudier au Japon pourquoi pas…

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *