Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Devenir yogi, un remède miracle contre certaines douleurs ?

De Julie, publié le 24/02/2017 Blog > Sport > Yoga > Peut-on Faire du Yoga en Étant Malade ou Blessé ?

La pratique du yoga est bénéfique pour le corps. Cette tradition millénaire venue de l’Inde est de plus en plus en vogue de nos jours. On estime aujourd’hui à plus de 2 millions le nombre de pratiquants en France !

On trouve de nombreux types de cours de yoga selon les envies et les possibilités de chacun. Hatha-Yoga, Nidra-Yoga, Ashtanga, Power-Yoga… On peut ainsi s’initier au yoga à tout âge. Que votre choix s’oriente vers la pratique du yoga en douceur ou des cours plus dynamiques, vous en tirerez de nombreux bénéfices.

Mais voilà, quand le corps ne suit pas, quand on souffre de certaines pathologies, est-ce raisonnable de se tourner vers le yoga ou de continuer à le pratiquer quotidiennement ?

Découvrons ensemble, selon les pathologies, les risques ou les bienfaits que présente le yoga. Dans tous les cas, il est important, avant de reprendre le chemin des cours de yoga ou de faire du yoga à domicile, de demander l’accord de votre médecin.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Peut-on faire du yoga avec une tendinite ?

Première affection bénigne et pourtant très courante : la tendinite.

Cette inflammation du tendon est généralement liée à des gestes répétitifs. Les sportifs font aussi partie des personnes facilement sujettes aux tendinites. Si la tendinite se soigne facilement, la base du traitement reste le repos.

Parmi les tendinites fréquentes, on trouve notamment :

  • La tendinite d’Achille,
  • Du poignet,
  • Du genou,
  • Du coude
  • Ou encore de l’épaule.

Il est donc évident que si vous souffrez d’une tendinite, vous devrez adapter pendant quelques semaines votre pratique du yoga pour ne pas faire travailler le tendon atteint. Dans le cas contraire, vous risqueriez de fragiliser durablement le tendon. La tendinite peut alors devenir une affection chronique.

Demandez à votre professeur de yoga des conseils pour adapter les postures et ainsi pratiquer le yoga malgré la tendinite.

Peut-on faire du yoga avec de l’arthrose ?

Comment se remettre d'un mal de dos grâce à la pratique yogique ? En complément de traitements médicaux, massages et kiné, avez-vous essayé le yoga ?

En vieillissant, les articulations se fragilisent et peuvent entraîner la survenue de maladies chroniques, comme l’arthrose.

Egalement appelée ostéo-arthrite, cette pathologie survient quand les cartilages des articulations sont abîmés et touche 10 millions de personnes en France. C’est donc une maladie assez invalidante puisque les patients ont de plus en plus de difficultés à réaliser les mouvements du quotidien et que ceux-ci se révèlent douloureux.

Cette maladie évolutive peut conduire jusqu’à la chirurgie et la pose de prothèses pour remplacer l’articulation défaillante (prothèse de hanche, de genou…). Le traitement médical repose sur la gestion de la douleur et l’exercice pour préserver la mobilité du membre touché.

Une étude a récemment mis en avant les bienfaits du yoga en cas d’arthrose.

L’exercice étant essentiel pour canaliser l’évolution de la pathologie, le yoga apparaît en effet tout indiqué pour les patients souffrant d’arthrose !

Des postures simples, toujours réalisées en douceur, en fonction des possibilités des patients offrent de réels bienfaits :

  • Renforcement musculaire autour des articulations,
  • Amélioration de la souplesse des articulations,
  • Réduction de la douleur,
  • Gestion du stress et détente.

Des cours de yoga spécialement adaptés aux séniors existent et peuvent les aider à conserver leur mobilité durablement.

Faire du yoga avec un mal de dos

Autre pathologie courante : le mal de dos. Mauvais positionnement du dos ou pathologie plus sérieuse, qui n’a jamais souffert du dos ? C’est véritablement le mal du siècle. Un mal d’autant plus courant qu’il est également intimement lié à notre état nerveux. Le stress est en effet un élément déclencheur et un facteur aggravant du mal de dos.

Vous êtes sujet aux douleurs lombaires ou cervicales régulièrement ?

Le yoga est une activité à envisager sérieusement. Le yoga prévient le mal de dos de différentes manières :

  • Détente, gestion du stress,
  • Renforcement musculaire,
  • Étirement du dos,
  • Relaxation et méditation,
  • Amélioration de la souplesse,

Tous ces points sont essentiels pour préserver le dos et prévenir les douleurs dorsales. Le yoga vous permettra également de prendre conscience de votre corps, d’apprendre à mieux gérer vos émotions et de vivre en pleine conscience.

Quelles postures yogiques pour renforcer le dos ? Les douleurs dorsales peuvent être rapidement handicapantes au quotidien. Le yoga peut vous soulager efficacement.

Peut-on faire du yoga avec une scoliose ?

Parmi les causes des douleurs dorsales, la scoliose.

Cette déformation de la colonne vertébrale peut être très handicapante pour les personnes touchées. Généralement décelée dès l’enfance ou l’adolescence, la scoliose doit être traitée sérieusement pour éviter que la déformation n’empire.

Là encore, faire du yoga avec une scoliose apparaît comme une véritable thérapie !

Certaines postures spécifiques ont une véritable action corrective sur la déformation. C’est ce qui ressort d’une étude qui a montré que la colonne peut se redresser grâce au yoga. Non seulement cette pratique limite l’évolution de la déformation mais en plus, elle permet de la réduire.

La posture de la planche latérale (Vasisthasana), réalisée régulièrement semble réduire efficacement la courbure de la colonne vertébrale. En plus, et ce n’est pas négligeable, la pratique du yoga soulage la douleur due à la scoliose et renforce les muscles dorsaux en profondeur. Bien évidemment, la pratique de postures yogiques doit être bien encadrée pour éviter tout mauvais positionnement.

Peut-on faire du yoga avec une sciatique ?

Autre pathologie toujours liée au dos, la sciatique.

Ce nerf qui part du bas du dos et se prolonge jusqu’au pied peut être source de grandes douleurs quand une de ses racines se retrouve compressée au niveau des lombaires. Dans ce cas, la douleur est fulgurante et particulièrement handicapante. En cas de crise, il est difficile de bouger, voire même de trouver une position non pas confortable, mais juste supportable.

Pourtant, le secret pour soulager la sciatique reste l’activité !

Il est essentiel de continuer à marcher par exemple et de pratiquer des activités quotidiennes en douceur pour réduire la pression. Si au plus fort de la crise, on ne peut parfois plus bouger, dès que la douleur commence à s’estomper, adopter certaines postures de yoga soulage la sciatique.

Parmi elles, on trouve notamment les exercices permettant d’assouplir et d’étirer le dos ou encore de travailler les muscles des jambes.

Il est important de les réaliser en douceur, sans jamais forcer. La torsion assise peut ainsi offrir un réel soulagement de la douleur en réduisant la pression sur le nerf. Si vous êtes régulièrement sujet à la sciatique, pratiquer le yoga de manière préventive est également conseillé. Vous renforcerez vos muscles et cela limitera la survenue de nouvelles crises.

Peut-on faire du yoga avec une hernie discale ?

La hernie discale, autre pathologie dorsale commune peut être particulièrement incommodante !

Lorsque le disque qui relie deux vertèbres est abîmé, le noyau forme une hernie qui, avec la pression, est particulièrement douloureuse.

Le repos complet est inévitable.

Dans les formes les plus sévères, l’opération chirurgicale peut être envisagée. Dans tous les cas, il est important de rester au maximum en position allongée le temps que les douleurs s’estompent. Le yoga peut vous aider à passer ce moment difficile, mais il ne sera en aucun cas question ici de postures.

Le yoga, c’est aussi la médiation, les exercices de respiration et de relaxation.

Des techniques simples qui permettent de mieux gérer la douleur et de renforcer son moral. C’est notamment le cas du Nîdra Yoga avec ses techniques de visualisation.

Une fois que le patient est soulagé, le yoga suite à une hernie discale favorise la rééducation pour retrouver une meilleure mobilité. Assouplissement du dos et renforcement musculaire peuvent être bénéfiques. Néanmoins, les postures doivent être soigneusement choisies et exécutées parfaitement, en douceur pour ne pas risquer de blessure.

Il est important de pratiquer le yoga en douceur pour éviter les blessures. La posture de l’enfant, un incontournable pour se détendre efficacement.

Faire du yoga avec ses règles

Plaçons-nous maintenant du côté de la femme, qui est confrontée à plusieurs situations. La première : les règles.

Pas toujours simple pour monsieur de comprendre les sautes d’humeur de madame… Et pourtant, toutes les femmes vous le diront, les règles sont accompagnées d’un syndrome prémenstruel, de douleurs abdominales, parfois de nausées, d’une baisse d’énergie…

A des niveaux plus ou moins élevés selon les femmes !

Alors, comment faire du yoga en ayant ses règles, quand on n’a qu’une envie : rester allongée avec sa bouillotte en attendant de se sentir mieux ?

Il est nécessaire d’axer sa pratique du yoga sur des postures douces, permettant :

  • De se relaxer,
  • De se détendre,
  • De retrouver une certaine vitalité
  • Et de réduire les douleurs menstruelles.

Certaines postures sont particulièrement efficaces. Ces moments de relaxation, où l’on prend conscience de son corps et où l’on travaille sa respiration sont particulièrement bénéfiques pour surmonter cette période mensuelle tant redoutée.

Pour les chanceuses qui ne connaissent pas les douleurs menstruelles, pas de souci ! Vous pouvez continuer à pratiquer un yoga dynamique, en veillant toutefois à éviter pendant quelques jours les postures inversées et les torsions, qui peuvent avoir une incidence négative.

Faire du yoga avec son bébé

Après les règles, parlons bébé, même si dans ce cas, ce n’est pas une maladie !

Un grand moment dans la vie d’une femme. Là encore, le yoga peut vous accompagner pour aborder ces changements en douceur, et en toute sérénité.

Le yoga prénatal vous permettra de profiter de votre grossesse au mieux et de vous préparer à l’accouchement. Attention à suivre des cours adaptés pour les femmes enceintes bien-sûr. Si vous débutez, la grossesse n’est pas le moment de se lancer dans des cours de yoga traditionnel.

C’est au contraire déconseillé.

Une fois que bébé est là, pas question de vous priver de votre séance de yoga, véritable bulle d’air dans votre emploi du temps de maman surchargée.

Profitez de ces moments de paix et d’harmonie avec bébé. Les séances de yoga pour jeune maman accueillent aussi les nourrissons. On redécouvre son corps, on le travaille en douceur. On en profite aussi pour tisser des liens avec bébé et échanger avec les autres mamans. Un véritable remède contre le baby-blues.

Faire du yoga régulièrement permet de préserver son corps. Des postures simples permettent d’étirer les muscles, de les assouplir et de les renforcer.

Faire du yoga avec la Wii

Vous êtes plutôt casanier ?

Discret ?

Les cours collectifs ne vous attirent pas ?

Vous pouvez aussi tester le yoga à domicile avec la Wii. Vous découvrirez des postures simples, des exercices d’équilibre pour vous initier en douceur à la pratique yogique.

Attention toutefois, ça risque de vous donner envie de passer la porte d’un vrai cours de hatha-yoga et d’aller plus loin. En effet, sur la wii, le yoga peut ressembler à des cours de gym, par contre, en apprenant les bases du yoga avec un professeur, vous découvrirez une véritable philosophie de vie, à appliquer au quotidien pour retrouver la sérénité du corps, mais aussi de l’esprit.

Alors, convaincu ? Le yoga peut vous aider efficacement à différentes étapes de votre vie à mieux connaître votre corps, le respecter et le renforcer.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *