Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
3

En quoi le piano est-il un instrument complet ?

De Thomas, publié le 11/02/2016 Blog > Musique > Piano > Le Piano : un Instrument de Prestige

Lorsque l’on commence la musique, certains choisissent leur instrument de manière totalement différente. Cela peut être par un goût prononcé pour l’instrument en question et ce depuis longtemps. Dans ces cas là le choix est vite fait.

Cela peut être aussi par mimétisme avec les parents, la famille, les amis. Ou alors par effet de mode (comme le fait d’apprendre la guitare dans les années 70).

On va pas se le cacher, on ne choisit jamais un instrument par hasard. Et ce n’est que très rarement qu’on le choisit par rapport aux facultés techniques exigées pour jouer.

On va donc d’ores et déjà mettre de côté les idées comme :

  • Le violon est l’instrument le plus difficile qui existe dans le monde de la musique
  • La batterie est l’instrument le plus complet car il mobilise les quatre membres.

Chaque instrument a ses caractéristiques propres, et ses exigences propres.
Pour ma part, j’ai choisi le piano par goût. Parce que je trouve cet instrument beau esthétiquement, très agréable au niveau sonore. Et c’est évidemment un instrument que je recommande à ceux qui veulent débuter la musique.

Mais pourquoi se mettre et acheter un piano ? Pour plusieurs raisons que je vais développer par la suite…

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Le piano : un instrument avec une palette technique complète

Le piano nécessite bien sûr une palette technique complète. Et apprendre le piano nécessite un travail qui concerne pas mal de parties du corps. Aussi visibles qu’invisibles.

Et on peut s’apercevoir que certaines parties du corps par exemple sont utiles. Alors qu’on ne le soupçonnait pas forcément au départ.

Le piano, c’est qu’avec les mains ?

La question paraît simple. Et pourtant ce n’est pas tant le cas que ça. Evidemment, les mains sont à la base du jeu de piano. Mais les mains ne travaillent pas seule. Ce qui donne un aspect complet au piano, c’est également le fait que les yeux, la mémoire, les pieds travaillent également. Donc non, ce n’est pas qu’avec les mains.

Le piano, c'est qu'avec les mains ? La dextérité des mains au piano

On va rentrer un peu dans le détail, pour comprendre le rôle de chaque partie. En détaillant, on va s’apercevoir que certaines parties sont communes à l’apprentissage de tous les instruments, mais que certaines sont spécifiques au piano. Et c’est là qu’on arrive à l’aspect complet du jeu. En commençant par la relation yeux-cerveau.

Les yeux enregistrent les images, les partitions, le clavier, ainsi que tous les accessoires indispensables au pianiste. Et toutes les infos sont ensuite traitées par le cerveau qui coordonne. Le piano se joue avec le cerveau. Chaque action est coordonnée.

Et travailler son jeu, ce n’est pas seulement travailler la dextérité au piano, le sens du rythme, ou encore la lecture musicale. C’est aussi entraîner son cerveau à traiter un grand nombre d’informations en très peu de temps.

Moi je conseille même d’entraîner le cerveau avant d’entrainer les mains. Et il existe pleins de techniques pour cela. Mais c’est un autre sujet.

Passons aux mains. Là on entre dans l’exercice technique pur et dur. La dextérité, la vitesse, la précision, sont des éléments essentiels du jeu de pianiste. Les travailler rend évidemment meilleur techniquement. Et à partir du moment où le pianiste crée une interaction entre les mains, les yeux et le cerveau, le plus dur est fait. Le reste du travail se situe dans l’entretien de ces capacités, avec un travail régulier.

Et les pieds dans tout ça ?

Alors inutile de parler de l’utilité des pieds au niveau des pédales. C’est la plus classique des fonctions du pied dans la pratique du piano. Il faut quand même préciser que pour donner un rendu agréable à l’écoute, un entraînement particulier est nécessaire.

La coordination mains-pieds est la plus difficile à travailler. C’est ce qui fait par exemple toute la complexité de la pratique de la batterie.

Le travail du pied droit au piano. On se sert des pieds en jouant du piano ?

Pour le piano, c’est le pied droit qui travaille le plus, puisqu’il gère l’écho. Mais le travail de coordination est le même. Il est très long. Ce n’est pas par hasard que l’apprentissage de la pédale est la dernière étape de l’apprentissage de l’instrument.

Ce que l’on imagine moins, c’est que les pieds peuvent avoir un autre rôle, plus obscur. Se servir des pieds comme base de rythme quand on n’a pas de métronome, cela peut être rassurant, surtout quand on est débutant.

Lorsque je suis avec un élève débutant, je l’encourage à taper le rythme de la musique avec son pied. D’une part cela lui permet de se concentrer sur le rythme en lui-même, et d’autre part il prend l’habitude d’avoir le pied en mouvement. Ce qui sera un gain de temps lors de l’apprentissage de la pédale.

Le piano : un instrument qui demande une  concentration totale

J’ai souvent tendance à dire que choisir le piano, à l’instar d’autres disciplines (sportives notamment) inculque des valeurs très importantes à l’élève, à la personne qui joue.

Et dans ce genre de pratique, le mental est extrêmement important.

On améliore quoi mentalement quand on joue du piano ?

En apprenant le piano, on développe évidemment des capacités de concentration importantes.

Se concentrer sur ses mains, sur la partition, sur la pédale. Cela exige une faculté à faire abstraction des éléments extérieurs importante. Pour se focaliser sur ce qu’on est en train de faire sur le clavier.

On améliore également la capacité à se faire violence quand une difficulté se présente. Et c’est une valeur qui est non négligeable dans la vie, tout simplement.

Et enfin, on améliore également  notre capacité d’écoute, et la faculté à lâcher prise. Je donne un exemple. Après une journée de travail difficile, le piano est un moyen extraordinaire de relâcher la pression et de penser à autre chose.

A condition qu’on travaille cette envie de faire le vide.

Le piano ne sert-il pas également à gagner en assurance et en confiance ?

Oh que si ! Jouer du piano, et surtout progresser, c’est bon pour le moral. Le plaisir de faire écouter ce que l’on joue à ses proches et à ses amis. Et le fait d’être fier de soi lorsque l’objectif est rempli, et qu’on arrive au bout d’un morceau.

En réussissant, on gagne de l’assurance, de la confiance. Et ces sentiments positifs ne servent pas que dans la pratique de la musique et du piano. Elles servent dans la vie de tous les jours.

Un ressenti que vous aurez une fois votre premier piano acheté

Le piano, c’est tellement complet qu’on peut aussi en faire un métier ?

C’est une finalité dans certains cas oui. Un but que certains se fixent au moment de commencer, ou lorsqu’ils s’aperçoivent de leur talent certain.

Un pianiste peut jouer dans un groupe, dans un orchestre, ou jouer pour lui.

La composition, qui fait aussi partie du piano, est aussi une porte de sortie lorsque l’avenir professionnel paraît incertain dans un autre domaine.

Comment faire du piano son métier ? Pianiste : une profession hors du commun

Et comment ne pas parler des pianistes qui décident de transmettre ce qu’ils ont appris, en devenant profs particuliers. Cette envie de partager cette passion de la musique ne peut être faisable que si ces qualités et caractéristiques sont présentes.

Le piano : un instrument complet qui développe l’écoute et la dextérité

Il est évident que le piano est un instrument qui amène énormément de choses. Il serait injuste et illogique de dire que c’est l’instrument le plus complet. Car bien sûr chaque instrument est différent, et possède ses propres points particuliers. les comparer est, à mon sens une erreur.

Mais si on se concentre plus particulièrement sur le piano il est clair que c’est un instrument très complet. C’est pour cela qu’on recommande aux enfants de jouer du piano.

Aussi bien sur le plan technique et physique,que mental. Jouer du piano, c’est avoir l’opportunité de développer des capacités d’écoute, de concentration, et d’ouverture qui ne sont propres qu’à cet apprentissage.

Et les qualités que l’on acquiert sont également utiles pour tout autre apprentissage.

Le piano est donc un instrument complet, que l’on peut utiliser seul ou en groupe. A des fins professionnelles aussi bien que pour le plaisir. C’est cette notion de plaisir qui est primordiale, quel que soit l’objectif fixé.

Maitriser le piano grâce aux cours particuliers

Les cours de piano sont évidemment un atout dans l’apprentissage du piano. Le prof de piano vous guidera non seulement vers le meilleur prix pour un piano, mais aussi vers la meilleure façon d’apprendre le piano.

La meilleure façon d'apprendre le piano. L’aide cruciale de son prof de piano

Et connaissant l’aspect complet et riche dans le fait d’apprendre et de savoir jouer du piano, on peut se questionner sur ces qualités qui sont développées justement.

Quel peut être l’impact du piano au quotidien ? C’est une des questions que l’on peut se poser par exemple.

On peut même voir les choses de manière beaucoup plus large, puisqu’on parlait d’un instrument complet. On peut se demander en quoi le piano donne des valeurs, des habitudes de travail qui sont utile dans la vie.

On dit que souvent que la musique, c’est l’école de la vie. Le piano en est une illustration très significative. Et pour un professeur, l’enseigner est une véritable responsabilité, qu’il faut pleinement assumer.

Découvrez également quelles sont les dimensions d’un piano droit

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *