Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Quels sont les morceaux de piano les plus durs à jouer ?

Par Thomas le 09/05/2016 Blog > Musique > Piano > Les 10 Morceaux de Piano les Plus Difficiles
Table des matières

Quand on débute les cours de piano, la plupart du temps l’objectif est bien sûr de progresser le plus rapidement et mieux possible.

On veut acquérir les bases les plus solides, pour pouvoir jouer des morceaux qui nous plaisent.


Et on va être clair, la plupart des pianistes cherchent à jouer les morceaux qu’ils ont entendu et qu’ils aimeraient refaire, ou tout simplement une mélodie de légende, pour faire comme les meilleurs.

Mais le pianiste a de l’égo, de l’orgueil. Pour prouver sa valeur, il va également aller chercher des morceaux difficiles, voire très difficiles. Ils ne vont pas forcément entrer dans ses goûts personnels. Mais ils vont donner un statut, un rang à celui qui les joue.

Ces morceaux difficiles peuvent être catégorisés de différentes manières dans l’univers du piano.

Afin de donner un côté sympathique à cet article, on va passer en revue des morceaux classiques, de variétés, connus ou inconnus.

Et vous verrez qu’ensuite, vous irez forcément devant votre clavier pour en apprendre un, voire tous.

En lisant cet article, vous comprendrez mieux comment devenir un virtuose du piano ! 

Comment jouer un morceau difficile au piano ? Deviendrez-vous un pianiste virtuose ?

Le classique et ses morceaux de virtuoses

On a souvent tendance à dire que les morceaux de musique classiques, composés par les meilleurs pianistes du monde, sont les plus difficiles à jouer. Heureusement, beaucoup de morceaux de classique sont aussi utilisés pour l’apprentissage du piano.

Mais évidemment, certains justifient bien leur réputation.

Symphonie N°5 de Beethoven (1804-1808)

Un morceau légendaire, composé par un musicien de génie. Vous avez probablement déjà entendu ces notes dans les films « Le jour le plus long » ou encore « La Fièvre du Samedi Soir ».

Composé de quatre mouvements (Allegro con Brio, Andante con moto, Scherzo, et le Finale), et d’une durée approximative de quarante minutes, la cinquième symphonie de Beethoven est l’un des chefs d’oeuvre de l’autrichien.

Pour l’anecdote, la composition de cette musique a été faite pendant les guerres napoléoniennes, alors que l’Autriche était envahie par la France.

Quant à Beethoven, alors âgé d’une trentaine d’année, il est de plus en plus atteint par la surdité.

Quelques années plus tard, cette symphonie a été désignée comme œuvre de référence, et une des plus populaires de la musique classique.

Quelle est l'influence du classique dans la musique moderne ? Beethoven a inspiré de nombreux artistes. John Travolta peut en témoigner.

Sonate pour piano N°18 en ré majeur (W.A Mozart)

Inutile de présenter Mozart, considéré par beaucoup comme le plus grand virtuose de l’histoire du piano.

De par sa précocité, et également de par la difficulté et la complexité de ses compositions (qui n’a pas en tête sa fameuse flûte enchantée, opéra de plus de deux heures).

Les sonates pour piano de Mozart sont parmi les plus difficiles a jouer.

Et la 18 offre un panel technique impressionnant. Des alternances de rythmes, des changements de doigtés et de vitesses.

On peut clairement dire qu’on est un pianiste avec de grosses capacités lorsqu’on maîtrise les sonates de Mozart, et plus particulièrement la 18.

Le Boléro de Maurice Ravel (1928)

Sans doute l’un des plus beaux ballets du XXe Siècle. Là encore, vous avez probablement entendu cette musique de la pub des assurances AGF au début des années 2000. Une belle mélodie entraînante, d’une durée de 15 minutes environ.

La mélodie se répète régulièrement pendant le morceau mais les variations en crescendo et en orchestration donnent à cette oeuvre singulière un aspect original, voire unique.

Si unique qu’il est à ce jour le morceau de ballet le plus joué dans les grands opéras mondiaux depuis les années 1930, et même lors d’évènements comme la Coupe du Monde 1998 ou encore la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.

La Toccata en Ré Mineur de Jean Sebastien Bach (1703-1707)

Tout le monde a déjà entendu cette musique, la musique référence écrite pour les orgues par Bach. Crée en trois épisodes, elle a prit quatre ans pour être écrite. Controversée au départ puisque revendiquée par le sulfureux compositeur Ringck puis Kelliner, elle est finalement attribuée définitivement à bach lorsqu’il était jeune.

Très vite rentrée dans la culture populaire, le XXe donne un aspect intemporel à ce morceau. Il est repris au cinéma dans Fantasia, 20 000 lieues sous les mers, Le Parrain ou encore Aviator et Pirates des Caraïbes.

Des premières notes entrées dans l’histoire, et une mélodie aussi belle qu’elle est difficile avec les accélérations et l’adaptation piano.

La variété et la difficulté au service du succès

Les morceaux de variétés font partie intégrante de la culture musicale. Et contrairement à ce que l’on peut parfois penser, les morceaux de variété peuvent être très difficiles et peuvent servir de base pour des cours de piano.

Et nécessiter des aptitudes, des qualités de pianiste indispensables.

Diego, de Michel berger (1983)

En France, Michel Berger est une référence en matière de piano, et de création musicale. Un nombre très importants de grands tubes sont à mettre à son actif. Il a écrit pour lui, mais aussi pour les plus grands.

Et si il fallait sortir une chanson qui représente à elle toute seule le génie de ce compositeur, Diego est l’exemple parfait.

Une mélodie parfaitement rodée, aux accords liés de manière fluide entre eux. Une chanson difficile non pas techniquement, mais dans la gestion des rythmiques et des émotions données par ces chansons. Un vrai morceau complet pour piano et les cours de piano, qui est très difficile à rendre aussi beau que l’original joué par Michel Berger.

Life on Mars de David Bowie (1971)

Que dire de cette chanson, qui est passée dans une autre dimension avec le décès de David Bowie au début de l’année. L’un de ses plus grand succès est bâti sur une mélodie pianistique simple, mais d’une intensité rare.

Bien qu’elle puisse être considérée comme répétitive, cette musique (un peu comme celle de Michel Berger) repose sur l’intensité, sur le fait de faire monter l’intensité crescendo.

Ce qui donne au final une mélodie culte, dont il est difficile de retranscrire l’ émotion.

Un certain temps de pratique du piano est nécessaire. En cela, cette musique est difficile à jouer.

Quelles sont les mélodies les plus dures à apprendre au piano ? Les plus grands artistes du XXe siècle était des pianistes de haut niveau. David Bowie en est l’exemple.

Georgia On My Mind de Ray Charles (1960)

Les pianistes qui s’intéressent à la culture musicale autour de leur instrument savent que le jazz est un genre à part, qui n’est pas donné a tout le monde. Et Ray Charles est probablement le plus grand virtuose dans ce domaine.

Et pas seulement parce qu’il était aveugle. Sa musique est complète, intemporelle, et également très difficile à retranscrire.

C’est un des morceaux romantiques les plus marquants de Ray Charles. La difficulté dans ce morceau ne réside pas dans le rythme, mais bien dans la mélodie elle même.

Pour jouer ce morceau, il faut le ressentir, le comprendre. Et avoir bien conscience du sens et des paroles. Chez Ray Charles, les deux sont liés. C’est en cela que réside la difficulté.

Les grandes mais aussi difficiles musiques de film

Alors qu’elles prennent une nouvelle dimension depuis quelques années en comptant tout autant que le film dans lequel elles passent, les musiques de film devaient bien sûr figurer à ce palmarès.

Elles sont techniquement de très haut niveau, elles exigent des capacités pianistiques importantes. Ce n’est pas adapté pour des premiers cours de piano.


Quand on veut apprendre le piano, le déclic se situe souvent lorsqu’on écoute ces musiques-là.


Et souvent, l’objectif est de muscler l’apprentissage pour arriver à jouer ces morceaux-là le plus rapidement possible.

Quels sont les plus belles musiques de film au piano ? Les musiques de films, essentielles, sont très souvent composées au piano.

Comptine d’un autre été ( Yann Tiersen)

Personne n’a oublié cette mélodie piano-accordéon d’un des films les plus populaires du début des années 2000.

Et cette mélodie composée par l’un des meilleurs pianistes du monde Yann Tiersen est très difficile pour une raison particulière: c’est un morceau pour gaucher.

Et comme 75% des pianistes sont droitiers, ce morceau prend donc une nouvelle dimension. Il nécessite un entraînement particulier au niveau du doigté, pour pouvoir s’adapter à ce morceau. 
Entre la difficulté de jouer un morceau pour gaucher et la vitesse de ce morceau, cela fait double difficulté.

Pour un morceau qui reste magnifique, et que je conseille.

Fly (BO Intouchable, de Ludovico Einaudi)

On a tous versé notre petite larme en écoutant cette musique sublime. Une mélodie relativement rapide et très rythmée. Ce morceau nécessite une dextérité importante et un toucher relativement souple. Il n’est évidemment pas donné à tout le monde.

C’est une musique basée sur la vitesse des enchaînements, des arpèges et des accords. Mais le tout dans l’émotion et la douceur d’un morceau très fort, et qui restera comme un grand moment de musique de cinéma.

Comment sélectionner les meilleures mélodies de piano ? La musique joue beaucoup sur le succès d’un film. Intouchables le prouve.

BO Interstellar (Hans Zimmer)

Comment ne pas parler des morceaux de piano difficiles mais tellement beaux à jouer sans parler du maître Hans Zimmer. Digne successeur de John Williams, l’allemand est LA référence en matière de musique de film.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec la bande originale d’Interstellar, il a mis le paquet. 
Une musique tout en longueur, avec des accélérations rythmiques et mélodiques.

C’est un morceau tout en puissance et tout en crescendo.

Comme dans pas mal de musiques d’Hans Zimmer, la base de sonorité n’est pas techniquement de très haut niveau. Ce sont les changements rythmiques et variations de sonorité qui font de ce morceau un modèle de musique de film.

Le piano est un instrument de prestige alors faite-lui honneur ! 

Se frotter aux morceaux difficiles pour apprendre le piano

Jouer du piano avec des morceaux difficiles s’est apprendre ses limites musicales. Et surtout, c’est l’occasion de progresser rapidement en jouant du piano.

Ici, pas de conservatoire ou de théorie musicale, ni de solfège ! C’est votre motivation qui sera vous plus grande source de progrès dans le but d’apprendre à jouer du piano. Il faudra persévérer dans vos cour de piano.

Alors prenez vos deux mains, choisissez un piano et faites votre plus belle clé de sol et clé de fa.

Le solfège et les accords n’auront alors plus aucun secrets pour vous.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,17 sur 5 pour 6 votes)
Loading...
Thomas
Pianiste confirmé et passionné, j'aime transmettre ma passion et prodiguer des conseils à ceux qui souhaitent apprendre le piano ! N'hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires ! J'y répondrais avec plaisir ...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
Jones
Invité
Jones

Le passage sur Yahn Thiersen et Ludovico ou je ne sais quoi, j’ai explosé de rire, merci. Oh bah oui dis-donc, quelle grande difficulté de répéter tout le temps la même chose, oh et je savais pas qu’il existait des morceaux pour gaucher ou droitier. Mais merci pour le fou rire

aze
Invité
aze

Histoire de parler vraiment de difficulté :

– Alkan – Etude Op. 39 No. 3

– Czerny – Etude a moll, op 740 #31

– Liszt – Totentanz

jean
Invité
jean

Ha ha
Comptine d’un autre été ?
Gaucher ou pas, il n’y a aucune difficulté…

wpDiscuz