Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les débouchés professionnels quand on est littéraire

Par Sophie le 10/08/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > A Quels Métiers Prédestinent les Études Littéraires ?
Table des matières

Bien souvent dénigrée, la filière littéraire mériterait bien qu’on lui redonne ses lettres de noblesse.
Vous avez choisi de faire un bac L, et vous vous interrogez quant à votre orientation ?

Le programme des littéraires au lycée souligne déjà vos affinités avec la philosophie, la littérature française ou encore les langues (et pourquoi pas les trois).

Les filières en enseignement supérieur qui correspondent à votre profil sont très nombreuses !
Non, après des études littéraires, on ne devient pas uniquement prof de français ou journaliste.

Ces deux métiers correspondent très bien à ceux qui ont été admis au baccalauréat littéraire.
Néanmoins, les débouchés sont beaucoup plus variés que ça.

N’hésitez pas à passer un test d’orientation pour affiner votre recherche.

Mais surtout, vous devez vous renseigner sur toutes les portes qui peuvent s’ouvrir à vous après votre enseignement secondaire.
Et à Superprof, on a eu envie de vous donner les clés.

Les métiers de l’écriture

Il serait cliché de dire que tous les littéraires aiment écrire.

Comment passer un test d'orientation ? Les professions où l’on doit écrire sont nombreuses après un bac L.

Cependant, il est fréquent de croiser sur les bancs des classes de L des personnes passionnées par l’écriture.
Si c’est votre cas, sachez qu’il existe des professions dont c’est l’activité principale.

Devenir journaliste

Après une école de journalisme, les possibilités sont nombreuses.

Certains choisissent de devenir animateur radio tandis que d’autres préféreront être sur le terrain en étant reporter d’images pour la télévision.

Et le journalisme, c’est aussi l’écriture.
Pourquoi ne pas s’orienter vers une carrière de rédacteur au sein d’un journal si vous êtes passionné par la langue française, et que vous aimez les mots ?

Vous pouvez même coupler votre passion pour l’écriture à celle pour les livres en devenant critique littéraire dans un journal.
Il vous faudra cependant connaître l’histoire littéraire sur le bout des doigts pour proposer des analyses pertinentes.

Être correcteur

Tous les journaux ont un correcteur qui traque la moindre faute de grammaire ou de syntaxe dans leurs articles.

Quels sont les débouchés après une licence de littérature ? Les littéraires aiment les mots, mais ne se les marquent pas nécessairement sur les mains.

Si, plus jeune, vous étiez le meilleur en dictée et que vous êtes donc excellent en orthographe, vous pouvez en faire votre métier.
Il  n’existe pas de diplôme spécifique mais il est recommandé de suivre une formation post-bac spécialisée (à Formacom ou au Centre d’écriture et de communication par exemple).

Les maisons d’éditions ont aussi besoin de quelqu’un capable de corriger les ouvrages à paraître.

Ecrire un livre

En parlant d’ouvrages à paraître, vous pouvez aussi être tenté par le métier d’écrivain.

Officiellement, tout le monde peut prétendre à être auteur. Il n’y a en effet pas de diplômes ou de concours pour y accéder.
Cependant, il faut justifier d’une très bon niveau en langue française (sauf si vous écrivez un livre en portugais et que vous êtes brésilien) et de beaucoup de patience.

Déjà, il vous en faudra pour écrire un livre : trouver le sujet, le format, l’intrigue si c’est un roman, et rédiger.
Aussi, dès lors que vous envoyez l’ouvrage à un éditeur, il faudra attendre sa réponse, et cela peut mettre des mois.

Si vous avez du talent (et beaucoup de chance), vous obtiendrez une réponse positive.
Dans le cas contraire, sachez que des sites d’auto-édition permettent de s’en passer. Cependant, vous devrez vous occuper seul de la communication…

Étudier les langues après un bac L

Il est assez fréquent que les étudiants en filière littéraire soient doués pour les langues.
En effet, leur programme est plus accès sur les langues vivantes que ceux qui étudient en filière scientifique ou économique.

Comment trouver son projet professionnel ? Etudier les langues en terminale L ne permet pas de les comprendre toutes.

C’est votre cas ? Cela peut vous donner des idées quant à votre projet professionnel !

Devenir traducteur-interprète

Si vous maîtrisez parfaitement au moins deux langues étrangères, vous pouvez devenir traducteur-interprète.

Pour vous former, il vous faudra poursuivre vos études jusqu’à bac+5 et obtenir d’abord une licence en « Langues étrangères appliquées » ou en « Langue, littérature et civilisation étrangère ».

Vous devrez donc ensuite continuer jusqu’au master ou intégrer une école de traduction.

Être professeur de langues

Vous êtes du genre pédagogue ?
N’hésitez pas à devenir professeur de langues au collège ou au lycée en présentant le concours du CAPES.
Pour cela, il faut valider au moins un master 1 (de préférence le MEEF, qui prépare justement au concours).

Il vous faudra en outre un excellent niveau dans la langue enseignée.
Souvent, les professeurs de langues justifient de la double-nationalité ou ont étudié longtemps dans un pays dont c’est la langue officielle.

Le tourisme après un bac L

Vous pouvez aussi évoluer dans le secteur du tourisme, surtout si vous êtes curieux, que vous aimez les voyages et le contact avec les gens.

En passant un BTS Tourisme et en continuant jusqu’au bac +5 (en Master professionnel du tourisme ou en école de commerce), vous pourrez par exemple devenir chef de produit touristique.

Au sein d’un tour-opérateur, vous serez chargé de mettre en place les offres touristiques.
Vous réaliserez des études de marché, vous serez en contact avec les professionnels locaux, vous devez vous tenir informé en permanence de la situation politique et économique du pays, etc…

Les métiers du livre

Avec 2 heures de littérature hebdomadaires et 1h30 de littérature en langue étrangère, les terminales L sont plongés en permanence dans le milieu des livres.

 

Quel métier choisir après un bac littéraire ? Vous aimez être entouré par les livres ?

 

Cela peut donc éveiller chez certains une vocation !
Si vous aimez être entouré de livres et que la lecture est un de vos passe-temps favori, sachez qu’il existe des métiers faits pour vous !

Travailler dans une bibliothèque

Vous pouvez par exemple devenir bibliothécaire.

Contrairement aux apparences, le bibliothécaire ne se charge pas uniquement de dire à ceux qui empruntent un livre de le rendre sous trois semaines.
Il participe activement au choix des ouvrages à acquérir, il répertorie et classe les livres, et doit conseiller et guider les clients dans leur recherche.
Il peut même être amené à organiser des expositions ou des débats-conférences.

Pour accéder à ce métier, vous pouvez passer par de nombreuses formations, comme un DEUST métiers des bibliothèques, ou encore une licence en lettres et sciences humaines.
Dans tous les cas, vous devrez passer un concours de la fonction publique pour accéder à ce poste.

Devenir libraire

Vous pouvez aussi devenir libraire, et même pourquoi ne pas ouvrir votre propre librairie ?
Dans ce cas, l’idéal est de commencer par être responsable d’un rayon au sein d’une grande librairie, ou du secteur « livres » d’une grande surface.

Pour accéder à ce statut, on ne saurait trop vous conseiller de choisir après votre baccalauréat une formation adaptée : DUT information-communication option métiers du livre et du patrimoine, licence pro métiers du livre et de la librairie…

Les métiers de l’édition

Le domaine de l’édition peut aussi être un débouché intéressant pour votre profil.
Ces métiers littéraires divisent en trois grandes catégories : la conception, la fabrication et la commercialisation.

Ce secteur est réputé pour être difficile au niveau de l’insertion professionnelle. Il y a peu de places et des nombreuses demandes.
Cependant, n’oubliez pas la fameuse phrase : « ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ».

Votre motivation à toute épreuve fera sûrement la différence.
Tournez-vous vers un BTS édition, une école de commerce ou encore un Institut d’études politiques (IEP).

Vous pourriez même travailler au sein des presses universitaires de votre campus !

Les métiers du droit après des études littéraires

On ne pense pas spontanément aux métiers de la justice lorsque l’on s’interroge quant à son orientation après des études littéraires !
Et pourtant, ils peuvent tout à fait correspondre à votre profil.

Lors de votre formation, on vous apprend la rigueur et l’esprit de synthèse lors des analyses de documents littéraires.
Ces qualités sont nécessaires à des études de droit.

Comment travailler ses cours de français en première L ? Pourquoi ne pas se tourner vers le secteur de la justice après un bac littéraire ?

Pendant vos cours de français, on vous apprend à écrire, à soigner vos tournures de phrases, votre grammaire

Saviez-vous que les prétendants au concours d’avocat (accessible à partir du master 1 en droit ou sciences politiques) doivent avoir ces qualités rédactionnelles ?

En effet, lors des épreuves écrites, la note de synthèse correspond au plus gros coefficient.

Il faut aussi apprécier la lecture lorsque l’on étudie le droit.
Observez les énormes ouvrages que portent les étudiants à la sortie de « l’univ » : vous comprendrez !

Vous pourrez prétendre à un grand nombre de métiers très différents.
Juriste d’entreprise pour protéger les intérêts de votre société (bac+5), greffier pour authentifier et retranscrire les décisions de justice (bac+2 minimum et concours), ou même magistrat pour rendre la justice (bac+4 minimum et concours)…

Si vous aimez transmettre votre savoir, le métier de professeur de droit fera sans doute votre bonheur.

Il vous faudra passer un doctorat en centre de recherche puis un concours pour devenir ce que l’on appelle « maître de conférences ».

Les métiers de l’enseignement

Un bachelier qui sort d’une filière littéraire peut être attiré par les métiers de l’enseignement.

Considéré pendant longtemps comme étant « le plus beau métier du monde », le métier d’enseignant a encore de belles années devant lui. Les cours de français eux-aussi !

Pour devenir professeur, il faut un réel désir de partage de connaissances et l’envie profonde d’aider les élèves à progresser.
Ces qualités ne font pas tout, il faut aussi évidemment un diplôme universitaire (niveau master 1 minimum) pour ensuite passer un des concours.

Si vous souhaitez être professeur des écoles (de la maternelle jusqu’en CM2), il vous faudra présenter le CRPE.

Le CAPES est quant à lui destiné à ceux qui veulent former des élèves en collège et au lycée en cours de français et de littérature.

Ceux qui aiment la langue française et qui ne veulent pas faire de longues études peuvent envisager de devenir professeur particulier de français (ou d’une autre matière, bien évidemment).

Selon le site de la Direction des Générales des Entreprises ne mentionne aucun diplôme obligatoire pour être prof à domicile, bien qu’une compétence dans la matière enseignée doive être justifiée.
Si vous souhaitez être professeur de français, vos notes au bac français et aux épreuves terminales justifieront vos connaissances.

Certains domaines moins évidents au premier abord peuvent vous plaire aussi après le bac L et ses cours de français, surtout si vous avez choisi des options qui s’y rapportent au lycée. On peut par exemple se tourner vers les métiers de l’art, les sciences sociales et les sciences humaines, le secteur de la communication…

Les débouchés après des études littéraires sont donc très nombreux.

Si vous doutez, rendez-vous aux journées portes ouvertes : cela vous aidera à faire un choix qui vous ressemble !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Sophie
Rédactrice web passionnée par les mots, qui aime apprendre, découvrir, voyager, vivre. Et aussi boire du café.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz