Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
2
2

Le yoga et les douleurs menstruelles

De Julie, publié le 24/02/2017 Blog > Sport > Yoga > Faire du Yoga avec ses Règles

Cet article n’intéressera probablement pas les hommes (peut-être quelques curieux de la cause féminine après tout !), mais les femmes qui pratiquent le yoga ou souhaitent commencer y trouveront certainement quelques réponses à une question que nous nous sommes toutes posée à un moment donné.

Et oui, c’est important d’en parler !

  • Peut-on faire du yoga quand on a ses règles ?
  • Et plus largement, doit-on adapter sa pratique pendant cette période ?
  • Pour celles qui souffrent de douleurs menstruelles importantes, le yoga peut-il apporter un soulagement ?

Voici les choses à savoir si vous êtes une femme et que vous pratiquez le yoga. Bien sûr, les femmes ne sont pas égales face à leurs règles. Il vous faudra donc adapter votre pratique en fonction de vos possibilités.

Continuer le yoga pendant ses règles

Bien entendu, si vous faites parties de celles qui souffrent tellement pendant leurs règles qu’elles sont clouées au lit, il y a fort à parier que vous ne passerez pas la porte de votre cours de yoga pendant quelques jours.

La grande majorité des femmes, environ 80 %, souffre chaque mois du syndrome prémenstruel ou de règles douloureuses, sans parler des femmes atteintes d’endométriose pour lesquelles cette période peut se transformer en véritable enfer.

Avant toute chose, la décision de continuer le yoga pendant vos règles ne dépend que de vous. Il n’y a aucune contre-indication à suivre vos cours comme à l’accoutumée.

Cela sera au contraire bénéfique pendant cette période où vous êtes peut-être (pour ne pas dire certainement) irritable, stressée, fatiguée, nerveuse… Les adjectifs ne manquent pas !

Pendant cette période, où généralement le niveau d’énergie est en berne, vous aurez certainement envie de pratiquer le yoga plus en douceur. D’autres au contraire ne ressentiront pas le besoin de changer leurs habitudes.

En pratiquant le yoga, vous allez pouvoir, en adaptant votre pratique, agir spécifiquement sur certains symptômes et :

  1. Booster votre mental,
  2. Réduire votre niveau de stress,
  3. Soulager vos douleurs abdominales et crampes,
  4. Détendre le bas de votre dos,
  5. Retrouver un meilleur niveau d’énergie.

Les postures de yoga à éviter en période menstruelle

Eviter le yoga tête en bas pendant les menstruations. Voilà exactement le genre de postures à éviter pendant vos règles.

Même si vous faites partie des femmes pour lesquelles les règles ne sont pas synonyme d’inconfort, de douleur, de sautes d’humeur… Il est important de savoir que certaines postures de yoga sont déconseillées !

Si vous êtes une fervente pratiquante du yoga (une yogini), vous en avez probablement fait l’expérience (plutôt désagréable) par vous-même.

Quelles sont ces postures à proscrire pendant les règles ?

  • Les postures de torsion profonde (Ardha Matsyendrasana) : elles peuvent être bénéfiques en temps normal car elles stimulent les organes internes. Pendant les règles, elles auront tendance à augmenter les saignements car elles mettent le ventre en tension. A la recherche des fameux « bienfaits du yoga » ? Évitez celles-ci quand vous êtes indisposée donc…
  • Les postures inversées (Sirsasana, Sarvangasana…) : vous l’ignorez peut-être, mais les postures inversées peuvent stopper vos règles. Plutôt un avantage me direz-vous… Et pourtant, vous le regretterez lors de votre prochain cycle quand vos règles seront alors plus abondantes et aussi plus douloureuses. De plus, en empêchant le sang de s’écouler normalement et en le laissant stagner et remonter vers l’utérus, cela peut aussi favoriser l’endométriose…

Soulager les douleurs menstruelles grâce au yoga

Vous êtes du genre à ne pas lâcher votre bouillotte pour soulager vos douleurs menstruelles ? C’est le moment de découvrir les postures qui vont les calmer et vous aider à passer cette période tant redoutée plus sereinement…

L’idée est de favoriser les postures douces, sans forcer, et de privilégier les postures qui ouvriront votre dos, soulageront les crampes utérines et permettront même de réguler le flux sanguin.

Pose yogique pour soulager le bas du dos. Les problèmes de règles ne le concernent pas, mais voici la posture du chien tête en bas qui vous soulagera.

Concrètement, évitez les postures debout qui auront tendance à vous fatiguer rapidement et toutes celles qui sollicitent trop le ventre. En revanche, vous pouvez vous détendre efficacement avec les postures suivantes :

  • La posture de l’enfant (Balasana) : un incontournable en yoga. C’est la posture de détente par excellence.
  • La posture du chat (Marjarasana) : elle détend le dos, mais permet aussi de favoriser la circulation d’énergie dans le corps.
  • Le chien tête en bas : cette posture dynamise le corps et détend la colonne vertébrale, ainsi que le bas du dos, souvent douloureux pendant la période menstruelle.
  • La posture du cadavre (Savasana) : idéal pour se recentrer sur soi et retrouver son énergie.
  • La posture de la déesse du sommeil (Supta Baddha Kanasana) : posture de détente, elle permet d’ouvrir la région pelvienne et de réduire les douleurs menstruelles.

Douleurs ou pas, pendant les règles, le yoga peut vous aider à retrouver un certain bien-être et au moins vous vider l’esprit pour surmonter cette période. N’hésitez pas à pratiquer le yoga à domicile si vous ne souhaitez pas vous déplacer jusqu’à votre cours.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
Maman Orange
Invité
Maman Orange

Merci ce billet est parfait !

wpDiscuz