Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
8

Histoire et évolutions de la langue de Shakespeare

De Simon, publié le 11/12/2015 Blog > Langues > Anglais > Panorama sur Les Origines de la Langue Anglaise

L’anglais est la langue n°1 d’apprentissage dans le monde, en tant que langue officielle dans 75 pays, pour 2 milliards de personnes. C’est la langue maternelle n°2, après le chinois.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes souhaitent apprendre l’anglais pour des raisons professionnelles, notamment dans le secteur numérique.

La langue anglaise ne date pas d’aujourd’hui : ses origines remontent à l’an 700. L’évolution de l’anglais se fait en 3 temps : Old English très empreint de la culture des tribus germaniques, Middle English durant lequel le français a une grande influence sur l’anglais, à partir de 1100 et Modern English, dès 1500, qui va grandement changer pour devenir la langue contemporaine que nous connaissons.

Old English

Avant 700, les tribus germaniques issues des pays scandinaves sont en guerre perpétuelle de territoire. Elles débarquent en Grande Bretagne, appelée Britannia et repoussent les tribus celtes, au point de les faire fuir vers le continent en Armorique (actuelle Bretagne).

Les tribus germaniques parlaient leurs langues originelles, comme le vieux-norrois, le francique, le frison, le saxon, l’anglien, que l’on peut comparer à des dialectes germaniques et prémices d’une langue anglaise qui n’existait pas encore.

L’origine du Old English est en lien direct avec les flux migratoires des tribus germaniques, vers les îles britanniques : les Angles, les Saxons, les Jutes et les Frisons. Ce sont les Angles qui ont donné leur nom à l’anglais « England » et « English ».

Les dialectes germaniques vont muter en Old English de 700 à 1100. Il va d’abord être écrit en alphabet runique puis en latin. Les linguistes sont formels : il est, d’un point de vue phonétique, très proche du vieux frison, à tel point que certains linguistes parlent d’anglo-frison. Considérée comme rustre, cette langue va laisser des mots fondamentaux comme « him », « he » et leurs dérivés.

L’évolution de l’anglais est intimement liée à l’histoire des invasions en Grande-Bretagne, à partir du VIIIème et IXème siècle, notamment des Vikings, parlant le vieux norrois (ou vieil islandais). Ce dialecte est à l’origine de certains mots courants comme take, give, skin. Le vieil islandais va laisser son empreinte dans la grammaire anglaise avec des règles fondamentales, telles que l’apparition de they, them et their et du -s de la 3e personne du singulier. Le genre grammatical fait place au neutre.

Middle English

L’anglais évolue à partir du XIème siècle, avec le latin, langue officielle de l’Eglise et la conquête normande, lors de la bataille de Hastings, en 1066.

Le Middle English est un mélange entre les langues romanes telles que le français normand et les langues germaniques, comme le vieux scandinave, à travers la syntaxe et l’ordre des mots, notamment la place du verbe dans la phrase. Avec des origines germaniques, le danois et l’islandais ont des structures de phrases comparables à l’anglais.

Il faut remonter à la victoire de Guillaume le Conquérant pour comprendre l’insertion des langues romanes. Suite à sa victoire en 1066 et son couronnement en tant que roi à l’abbaye de Westminster, Guillaume Ier d’Angleterre s’installe en Grande-Bretagne. Le normand est la langue d’oïl de l’ancien français, parlée par le Nord de la France, sauf en Armorique, tandis que le sud de la France parle la langue d’oc. Les diplomates français sont obligés de prendre des cours d’anglais avec un prof d’anglais.

Le normand va entraîner de sérieuses modifications linguistiques en devenant la langue de la cour. Il apporte une grande diversité dans le vocabulaire du Middle English.

Il faut bien comprendre que pour désigner la même chose, il pouvait avoir un mot saxon d’origine germanique et un mot d’origine normande. Le terme saxon était utilisé par le peuple, tandis que le terme normand par la noblesse (exemple : pig / pork pour le porc ou ox / beef pour le boeuf). De nombreux mots sont empruntés à la langue normande comme authority, government, pardon, battle, cream, vinegar, anatomy, nature, table et hour…

Aujourd’hui, les Français ont souvent des difficultés à prononcer le fameux th lors des cours d’anglais. Pourtant, ce sont les scribes normands qui ont introduit sur ce digramme (assemblage de 2 lettres, comme le ch, sh, gh ainsi que la lettre w (ancien digramme de vv et de uu).

Le latin, langue du christianisme, a largement influencé le Middle English.

Par exemple, on peut citer des mots directement inspirés de notre français actuel comme incarnate, infinite, intellect, lunatic, moderate, nervous, solidary ou zenith. Indirectement, en prenant son origine dans le latin, l’anglais a puisé des mots d’origine grec comme centre, character, comedy, cycle, echo, fantasy, harmony, horizon, magic, mystery, theatre…

La Guerre de cent ans (1337-1453) va marquer un tournant dans la langue anglaise. En effet, toute la noblesse parlait français, dans le sens où les rois anglais, comme Henri II épousaient uniquement des princesses françaises de 1152 et 1445. Le Français était la langue de la monarchie et des nobles, au détriment de l’anglais, parlé par le peuple.

Plusieurs signes seront avant-coureurs, avant la césure :
➢ En 1362, le Parlement anglais reconnaît l’anglais comme langue officielle des tribunaux.
➢ Le roi Henry IV d’Angleterre qui régna, en pleine guerre de 100 ans de 1399 à 1413, fut le premier roi à avoir pour langue maternelle l’anglais et le français comme seconde langue. La génération suivante avec son fils, Henry V utilisera l’anglais dans les documents officiels.

Toutefois, cette guerre va entraîner un besoin de reconnaissance identitaire, qui passe par la langue pour les 2 pays.

Modern English

A partir du XVIe siècle, l’ère du Modern English débute et continue encore d’évoluer aujourd’hui. On distingue 2 périodes : Early Modern English, marqué par la Renaissance de 1500 à 1750 et Late Modern English du XIXème et XXème siècle. Aujourd’hui, on parle de Contemporary English, Basic English ou Business English.

Le Early Modern English marque la structure de l’orthographe et de la grammaire, ce qui nous permet de comprendre à la lecture des textes anglais de William Shakespeare, fin XVI et début XVIIème siècle. Il est marqué par la présence croissante de voyelles.

Comment parlait-on anglais autrefois ?

La langue continue à évoluer avec l’apport du latin et du grec. Les textes littéraires sont écrits par les auteurs en anglais, tandis que les recherches scientifiques (médecine, botanique et certains textes juridiques) sont rédigées en latin. C’est pourquoi des mots comme maternity, atmosphere ou skeleton, sont tirés du latin. Le grec va également laisser sa marque avec des mots tels que comme anthropology, archeology ou geography.

A la Renaissance, la perception du latin est supérieure à celle des mots d’origine anglo-saxonne ou germanique. Les mots latins sont surtout employés par des personnes lettrées avec une bonne éducation. Toutefois, pour certains auteurs, les mots d’origine latine sont des euphémismes qui servent à diminuer la réalité.

La Renaissance est marquée par l’ouverture aux autres pays européens, comme l’Italie, qui a connu une période faste, tant d’un point de vue économique, que scientifique ou culturelle. On retrouve donc des mots d’origine italienne dans l’anglais comme madona, opera, carnival, tarot… L’espagnol n’est pas en reste vu qu’Elizabeth I parlait cette langue.

La Renaissance est une période marquée par les échanges commerciaux et les voyages. Ainsi, l’anglais fait des emprunts linguistiques dans différentes langues :
➢ Le néerlandais avec des mots comme yacht ou waggon.
➢ L’arabe avec admiral, alembic, cotton, elixir, alchhol, algebra, apricot…
➢ L’hindi avec des termes comme curry ou arsenic.
➢ Le persan (bazaar), le turc (caviar, coffee) ou encore l’amérindien (canoe, lama, manioc, tobacco, chocolate)

Les évolutions de la langue anglaise.Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, le Late Modern English est marqué par l’apport croissant du latin. Pourquoi ? Le vocabulaire technique et scientifique est très utilisé dans cette phase industrielle et d’avancée technologique, comme album, mimimum, status, stimulus, insomnia, maximum, ultimatum, detritus, duplex, sanatorium…

Les langues modernes comme le français et l’italien ont toujours une influence sur l’anglais, à point que certains écrivains cherchent à lancer une campagne de purification de l’anglais, sans succès.

Les différents accents anglais sont marqués par ces évolutions !

C’est à la fin du XVIIIe siècle, que le courant va s’inverser et l’anglais va prendra une place prépondérante dans le commerce international. Si l’anglais a emprunté beaucoup de mots par le passé, cette langue va transmettre des mots dans d’autres langues.

L’extension de l’anglais est marquée par la colonisation de l’Empire Britannique. L’anglais va s’étendre naturellement en Irlande, où la langue irlandaise était parlée par la moitié de la population à la fin du XVIIIe siècle. Aujourd’hui, 98% des Irlandais ont pour langue maternelle, l’anglais.

En Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis), l’anglais connaît une réelle extension au cours de la colonisation. L’anglais britannique va évoluer pour devenir un anglais américain, avec des différences de prononciation et de lexique.

On voit cette différence dans les médias anglophones.

La colonisation de l’Afrique du Sud et l’Australie va entrainer l’introduction de l’anglais, par des forçats, qui a emprunté quelques mots à la langue aborigène : boomerang, kangaroo ou wombat.

L'histoire de la langue anglaise. January 24 1965. (AP Photo, File)

Churchill, en 1940, souhaitait la création du Basic English, avec 850 mots, pour faire de l’anglais, l’unique langue au monde.

D’ailleurs Churchill a inspiré de nombreuses citations anglaises.

Aujourd’hui et depuis le début du XXème siècle, on parle de Contemporary English avec un champ lexical de près d’un million de mots. Son rayonnement international est tel que l’anglais est devenu à la fois la langue de référence des affaires et de la culture.

Seule la gastronomie anglaise n’a pas connues ce rayonnement !

Les cours d’anglais devancent assez largement les cours d’espagnol.

Et l’anglais est la langue la plus parlée au monde !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz