Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

5 fausses idées sur les maths

Par Simon le 01/12/2015 Blog > Soutien scolaire > Maths > 5 Préjugés sur les Mathématiques
Table des matières

Les mathématiques sont une des matières principales les plus mal-aimées de l’enseignement. Si vous lisez ceci, vous avez probablement été victime de maux de ventre, de crises d’insomnie, ou encore de crises de panique à l’approche d’un DST de mathématiques ou d’un cours de maths (ces symptômes étant également valables au moment du rendu des copies).

Selon la croyance populaire, il y aurait les bons en maths et les autres … La faute aux méthodes d’apprentissage rébarbatives et dénuées d’intérêt qui laissent souvent sur le côté les élèves qui auraient besoin d’une autre approche.

Voici 5 idées reçues sur les mathématiques qu’il convient d’examiner pour faire prendre conscience à tout un chacun de la richesse extraordinaire des mathématiques. Après la lecture de cet article, nous espérons que vous pourrez dire non aux préjugés qui vous mettent des bâtons dans les roues !

Pour tout savoir sur les maths

Sans bosse des maths, on ne peut pas être bon en maths

FAUX ! La bosse des maths est un mythe. Il y a une réalité : certaines personnes ont des facilités pour étudier cette matière et c’est assez rageant pour les autres. Toutefois, les élèves qui ne comprennent pas tout du premier coup ne sont pas condamnés à être dans les 5 dernières copies classées toute leur vie scolaire ! Pour obtenir un niveau correct, plusieurs solutions s’offrent à ces élèves :

  • Suivre des cours de soutien et de tutorat sur les heures du déjeuner.
  • Suivre des cours particuliers de mathématiques.
  • Suivre des stages de remise à niveau et d’entraînement pendant les vacances.
  • Et surtout, passer un peu plus de temps à son bureau pour refaire les exercices que devant la télévision.

La différence entre les matheux et les non matheux n’est autre que le temps de travail demandé pour comprendre et faire un exercice. Que les « nuls en maths » se rassurent, les bons élèves ont aussi leur faiblesse, et il est fort probable que vous soyez meilleur qu’eux dans un autre domaine. Il arrive aussi que le courant ne passe pas du tout avec le professeur de maths, trop sec, trop expéditif, et dédaignant les élèves à la traîne, ce qui entraîne un décrochage ou une phobie des maths.

Etre nul en maths n'est pas une fatalité.

Cela ne veut pas dire que les maths ne sont pas faits pour vous, c’est juste que la personne qui les enseigne n’est pas adaptée à votre façon de voir le monde. Surtout, ne vous laissez pas abattre et trouvez un super prof de maths gentil, patient, et compréhensif qui vous aidera à progresser à votre rythme !

Anecdote personnelle (si signature): avec une moyenne autour de 9 en mathématiques durant toute ma scolarité, j’ai réussi à obtenir un 15 en mathématiques (bac ES) à raison de nombreux exercices et cours de soutien hebdomadaires avec un professeur de maths ! Comme quoi, il n’y a pas de fatalité. 😉

Découvrez 7 exemples surprenants d’utilisation des maths

Les mathématiques ne servent à rien dans la vie

FAUX ! On n’a pas assez de doigts aux mains et aux orteils pour dénombrer les champs d’applications des mathématiques. Pour commencer, on a recours aux mathématiques pour diviser une addition entre amis sur un coin de table. Pour vous prouver que savoir compter est bien utile pour garder ses copains, jetez donc un œil au sketch de Muriel Robin « L’addition ».

Restons très pratiques. Les mathématiques permettent également de calculer le prix des articles soldés.

Par exemple, si vous bénéficiez d’une remise de 20 %, il suffit de multiplier le prix du produit par 0.80 (100 – le pourcentage). Bien sûr, l’utilisation d’une calculatrice est permise, surtout pour les chiffres un peu embêtants comme 14,95 euros ! En faisant ce rapide calcul, on obtient la somme de 11,96 euros. On parie que ça vous servira tout bientôt… En imagerie médicale par exemple, on va se servir des mathématiques pour reconstruire des images du corps humain à partir de certains points (scanner).

La recherche opérationnelle appliquée au domaine du tourisme utilise les mathématiques pour faire des recherches de vols au meilleur prix. Il s’agit de construire des algorithmes ultra performants capables de calculer en temps réel le coût le plus juste pour un voyage donné parmi tous les vols disponibles.

L’étude des ondes acoustiques quant à elle aide à concevoir des murs anti-bruit le long des voies rapides, des salles de concert parfaite pour une circulation du bruit optimale, ou encore des générateurs de bruits pour annuler un bruit non désiré (à l’instar des techniques auditives anti acouphènes).

Les champs d’applications des mathématiques sont infinis ou presque, comprendre qu’ils sont une richesse essentielle est un pas de plus vers la réconciliation avec cette discipline. Apprendre les maths est aussi utile dans la vie quotidienne.

Evidemment, le génie d’Einstein aurait réfuté une telle expression par une simple formule mathématique…

Les matheux sont des gens qui manquent de fun

FAUX ! Avant toute chose, il ne faut pas confondre rigueur et tristesse ! Les mathématiques sont une discipline qui demande beaucoup de concentration, du travail et de la constance, c’est un fait. Essayez un peu de suivre un chapitre sur deux sur les fonctions, vous risqueriez de ne pas répondre à grand-chose au prochain examen ! Pour autant, cela n’empêche pas de faire la fête sur son temps libre, d’avoir une véritable ouverture d’esprit, et de profiter de la vie !

Les mathématiques ne sont pas faits que pour les personnes serieuses.

Pour découvrir le blog de Guy Marion, un professeur de maths retraité pas comme les autres, rendez-vous sur http://abcmathsblog.blogspot.fr. C’est un blog accessible qui allie sans tabou mathématiques et divertissement, un excellent moyen de rendre accessible au plus grand nombre cette discipline qui souffre d’une mauvaise image. L’auteur y présente de grands noms des mathématiques, propose des problèmes sous forme ludique et ne loupe aucune actualité en lien avec son domaine fétiche.

Adopter une approche ludique des mathématiques est enrichissant pour les plus réfractaires. À lire sans modération. De plus, les mathématiciens sont plus rêveurs qu’on ne le croit. Il faut avoir la tête dans les étoiles pour consacrer sa vie à l’étude de notre galaxie, pas vrai ?

Énième preuve que cette expression est fausse ? Les passerelles existant entre maths et art.

L’art et les mathématiques n’ont rien à faire ensemble

FAUX ! D’abord, il est important de rappeler que la peinture classique a toujours utilisé les mathématiques pour construire des tableaux parfaits. Ensuite, les mathématiques (voir histoire des mathématiques) ont été un sujet d’inspiration très important et certaines œuvres ont pris place dans des lieux extraordinaires mondialement connu.

Citons par exemple la fresque intitulée l’Arithmétique de Borgia du Palazzi Pontifici qui se trouve au Vatican ou bien la magistrale peinture de L’École d’Athènes de Raphaël où l’on retrouve Euclide, Pythagore et Ptolémée !

La géométrie n’a pas été qu’un sujet dans l’art pictural, elle a aussi été utilisée comme motif et moteur comme en témoigne l’œuvre de Pablo Picasso, fondateur du cubisme, qui propose des toiles constituées de formes géométriques déconstruisant la représentation classique des portraits et des natures mortes.

Le peintre abstrait Vassily Kandinski s’est lui aussi appliqué à utiliser des formes géométriques pour créer des toiles dynamiques à l’instar de sa COMPOSITION VIII, tout comme Vasarely avec ses tableaux réalisés à l’aide d’un compas.

Les mathématique et l’art ont autant à faire ensemble que les maths et l’informatique !

La peinture classique a toujours utilisé les mathématiques pour construire des tableaux parfaits Une des œuvres de Vassily Kandinsky

En 2001, le prix Pulitzer a été décerné à David Auburn pour sa biographie de mathématiciens Proof au théâtre. Rassurez-vous, la musique n’est pas en reste, surtout au 20e siècle avec des compositeurs formés aux mathématiques comme Pierre Boulez qui développe le principe du sérialisme (aussi appelé musique sérielle) pour créer ses compositions musicales.

Les filles sont moins bonnes en maths que les garçons

FAUX ! Une étude américaine récente publiée dans la revue Frontiers in Psychology a montré que la croyance influence fortement le choix des études, et notamment le choix des études des filles.

https://media.giphy.com/media/12I6BxlKcwEvu0/giphy.gif

Le chiffre mis en effet : les femmes ont 3,7 fois moins de chances de suivre des études de sciences que les hommes juste parce qu’elles ne s’en sentent pas capables. La faute au manque de discours rappelant que les hommes et les femmes ont les mêmes capacités en termes d’intelligence. Ainsi, c’est le simple fait de penser que les filles sont moins douées pour les maths qui les pousse à choisir d’autres voies, entraînant une sous-représentation des femmes dans les métiers scientifiques.

Avis à toutes les filles qui aiment les maths : ne sous-estimez pas vos capacités et vous irez loin, très loin !

Vous avez besoin d’un exemple ? Marie Curie, physicienne et chimiste polonaise, est la première femme à avoir reçu le Prix Nobel de Chimie pour la découverte du radium et du polonium, et la seule à en avoir reçu deux dans sa carrière de scientifique. Ses études ont remis en question le présupposé grec selon lequel la matière est stable et insécable. Chapeau bas !

De par son exemple, elle a aussi participé à l’évolution des mathématiques et la création du vocabulaire propre aux maths.

Réussir en mathématiques est accessible à tous

Après avoir déconstruit ces 5 fausses idées sur les mathématiques, nous espérons que vous verrez cette matière sous un autre œil ! De la naissance des maths à son enseignement moderne.

Les mathématiques sont en réalité accessibles à tous, tout le monde peut réussir dans cette matière, et les domaines qui les utilisent sont très nombreux de la santé en passant par l’art ou l’aéronautique.

Allez, une dernière idée reçue sur les mathématiques pour la route : « Après des études de maths, on ne peut être que prof de maths ».

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz