Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Vos cours de soutien en psycho avec Marine, jeune diplômée toulousaine !

De Alexandre, publié le 13/01/2017 Blog > Cours particuliers > Belles histoires > Marine, Jeune mais Expérimentée Prof de Soutien en Psychologie

Les études de psychologie ou formations en psychologie sont toujours des plus enrichissantes.

Professionnellement tout d’abord, mais aussi humainement ! Et si vous ne nous croyez pas, découvrez ci-dessous le portrait de Marine, prof particulier de soutien en psycho qui, dès sa licence de psychologie, s’est découverte une passion dévorante et bouleversante pour sa discipline !

Au point de devenir psychologue, mais pas seulement puisqu’elle réserve en effet aussi ses connaissances aux élèves désireux d’approfondir leurs cours, avec Superprof !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Bonjour, pourriez-vous nous partager votre parcours de psychologue et de professeur particulier, s’il vous plaît ?

Qu'est-ce que la psychologie sociale ? Cliquez sur l’image pour réserver un cours particulier avec Marine !

Bonjour ! Je m’appelle Marine, j’ai 27 ans, je suis originaire du Lot, mais j’habite Toulouse depuis une dizaine d’années. J’ai effectué mes études à la faculté de psychologie de Toulouse Jean Jaurès, dont je suis diplômée d’un master 2 en psychologie clinique, psychopathologie et psychanalyse, que j’ai obtenu avec la mention Bien.

Depuis quand développez­-vous une passion pour la psychologie ?

Après le Bac, je me suis inscrite en fac de psychologie afin d’obtenir une licence, avec pour objectif de passer ensuite le concours d’éducateur spécialisé. Dès les premiers mois de cours de psychologie à l’université, la matière m’a tellement passionnée que je n’ai plus jamais quitté les amphis de psycho. Et ce, jusqu’à obtention de mon titre de psychologue !

Vous souvenez­-vous de ce qui a déclenché cette passion pour la psycho et le métier de psychologue ?

J’ignore si je peux dire que quelque chose en particulier a déclenché cette passion…

Par contre, je peux affirmer que j’ai toujours eu ce qu’on appelle vulgairement « la fibre sociale ». J’ai su très tôt que je travaillerai dans « l’aide aux personnes ». Quand je suis arrivée en psychologie, j’ai rapidement vu que ce domaine me permettrait d’exercer avec des individus ayant besoin d’aide. Plus concrètement, je pense que ce sont à la fois l’ensemble des cours qui m’a énormément plu, mais également la rencontre avec de fabuleux professeurs, qui ont fait éclore en moi cette passion…

Qu’est­-ce que les cours de psychologie apportent de positif aux gens qui l’étudient ?

La psychologie apporte énormément de choses !

Tout d’abord l’ouverture d’esprit, mais aussi beaucoup de culture générale et d’éclectisme intellectuel. Je trouve que cette matière, au bout de quelques années, fait voir le monde complètement différemment, sous un regard nouveau.

Avez-­vous un « héros » qui symboliserait votre matière ?

Quelle est la différence entre la psychothérapie et la psychanalyse ? Sigmund Freud, évidemment, fondateur de la psychanalyse…

Je ne vais pas être très originale, mais étant passionnée par la psychanalyse, je pense que mon « super héros de la psycho » est indéniablement Freud ! J’admire à la fois l’Homme qu’il était, mais aussi et surtout, la révolution clinique qu’il a amenée et qui n’aurait pas été possible sans lui !

Qu’appréciez­-vous dans l’enseignement de la psychologie ?

L’enseignement est passionnant, il permet de renouveler et rafraîchir sans cesse nos connaissances ! Il amène aussi de nouveaux savoirs et de nouvelles compétences, et ce, à chaque rencontre d’élève, chacun d’entre-eux étant différent et ayant des problématiques singulières.

Quel sont les profils de vos élèves ? (niveau, motivation, particularité…)

Comme je le dis juste avant, chaque élève est très différent, et c’est justement ce qui me plaît ! En plus, je reçois toutes sortes de niveaux, de la L1 au M2, donc forcément, les particularités et les motivations ne sont pas du tout les mêmes selon l’année universitaire dans laquelle ils se trouvent !

Quelle doit être l’attitude d’un élève qui veut progresser, selon vous ?

Je ne pense pas qu’il y ait de bonne ou mauvaise attitude. Selon moi, c’est au professeur de repérer puis de travailler avec l’élève les points qui le bloquent. Si l’élève est motivé, c’est super, sinon c’est au professeur de psychologie de parvenir à l’intéresser.

Quelles sont les principales difficultés à surmonter pour dominer votre matière ?

La psychologie est une matière très vaste et très complexe (NDLR : elle comprend la psychologie sociale, la psychologie du développement, psychologie cognitive, neuropsychologie, psychologie différentielle, psychologie expérimentale, psychologie du travail, psychologie clinique…).

Ses multiples orientations et courants théoriques la rendent parfois très opaque pour les élèves. Il me semble que l’intérêt d’avoir recours à un professeur de soutien en psychologie, est justement d’avoir un regard neutre et objectif sur cette dernière, et donc, de pouvoir plus facilement l’appréhender.

Qu’est-­ce qui fait de vous un « superprof » ?

Comment rejoindre une licence de psychologie ? Pour avancer dans vos leçons de psycho, faites appel à une enseignante diplômée !

Je n’ai pas la prétention de me dire « superprof ». Par contre, j’ai la volonté de tout faire pour être le meilleur professeur possible pour mes élèves. J’essaye de repérer au mieux leurs besoins et leurs lacunes, afin d’adapter mes interventions. Je reste toujours la plus dynamique et disponible possible, afin de répondre à leurs demandes. En résumé, je m’investis énormément dans les cours que je donne, et je fais mon maximum pour aider mes élèves à réussir.

Avez-vous des anecdotes ? (belles histoires, rencontres marquantes)

J’ai fait beaucoup de jolies rencontres, mais je ne préfère pas m’attarder sur telle ou telle anecdote. Ce que je peux dire en revanche, c’est qu’avec chaque élève, se noue une relation très particulière, et que nous avons toujours des petites habitudes qui finissent par émerger et qui rendent le cours plus vivant :

  • des lieux où nous aimons travailler,
  • des manières dont nous abordons certains domaines théoriques,
  • parfois même des boissons ou gourmandises que nous préparons et amenons à tour de rôle !
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *