Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Apprendre la langue portugaise dans la cité phocéenne

De Philippe, publié le 10/05/2017 Blog > Langues > Portugais > Où Trouver des Cours de Portugais à Marseille ?

« Le portugais est la langue la plus voluptueuse, la plus chatoyante d’Europe »

Blaise Cendrars

Préfecture du département des Bouches-du-Rhône, Marseille est la capitale de la deuxième métropole de France.

Avec plus de 850 000 habitants intra-muros, c’est une société urbaine vivante et multiforme, où chacun peut trouver son bonheur.

Les Provençaux d’origine portugaise sont nombreux, et la présence d’une belle communauté de Portugais près de la  Canebière est attestée par l’efflorescence de nombreux groupes culturels : l’Amicale franco-portugaise par exemple.

Mais il y a nombre de raisons pouvant inciter à prendre des cours de portugais dans la cité phocéenne : c’est une langue latine relativement facile à assimiler pour un Français, tandis que le Portugal est une destination de vacances de plus en plus prisée – sans même évoquer les voyages plus lointains : le Brésil et sa célèbre Rio de Janerio, ou encore les épopées dans la nature angolaise.

Maintenant que vous avez pris la décision de prendre des leçons de langue étrangère dans le 13, il n’y a plus qu’à savoir où exactement !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

L’enseignement officiel du portugais près des Calanques

D’une manière générale, l’Hexagone manque de professeurs de portugais, en raison d’un recrutement au numerus clausus très bas, comme le rappellent régulièrement la presse française et l’Association des professeur de langues vivantes.

Moins de 10 professeurs certifiés en portugais sont recrutés chaque année sur concours, alors que dans le même temps le nombre d’élèves demandeurs augmente de 5 % par an !

Heureusement, les enfants motivés et les familles déterminées à ce que leur progéniture comprenne le portugais peuvent compter sur le CNED (Centre national d’enseignement à distance), un cours par correspondance dépendant du ministère de l’Éducation nationale et dont l’inscription est gratuite dès lors que l’option désirée est absente des établissements scolaires publics du secteur.

Seul bémol : à ce jour, seule la LV2 est disponible par ce biais.

Les cours de portugais du CNED proposent encore pour les actifs deux modules de portugais débutant, deux également pour le portugais intermédiaire.

Dopez vos compétences linguistiques et glanez des attestation de niveau en langue portugaise ! Envie de s’évader des quartiers nord ou de Notre-Dame-de-la-Garde ? | source : commons.wikimedia.org

Cependant, rien ne vaut, à notre avis, un enseignement physique, même conventionnel.

L’académie d’Aix-Marseille – entre autres bien connue pour ses fonds de carte librement disponibles pour les profs d’histoire-géo – est, malheureusement, loin d’être la mieux pourvue du pays en cours de portugais dans le second degré.

L’enseignement de l’anglais, de l’espagnol, de l’allemand, de l’italien et même – semble-t-il – du russe ou du provençal y est logé à bien meilleure enseigne que le lusitanien…

Dans le secondaire, nous trouvons à grand-peine deux établissements se distinguant :

  • le collège-lycée Montgrand dans le 6e arrondissement de Marseille ;
  • le collège-lycée du Sacré-Cœur à Aix-en-Provence.

On y trouve, aussi bien dans les séries L, ES et S que dans l’enseignement technologique, des cours en portugais pour LV1, LV2 et LV3.

Pourtant, à l’école primaire, l’offre est plus généreuse, avec des cours à La Ciotat, Vitrolles, Marseille (centre-ville), Istres, Cassis et Berre-l’Étang.

Retrouvez également d’autres établissements de ce genre ailleurs en France, pour prendre des cours de portugais à Paris ou des cours de portugais à Lyon par exemple !

Quand l’Université prend le relais pour faire connaître la langue brésilienne

Le campus d’Aix-Marseille est l’un des plus importants de France.

Il peut s’enorgueillir de proposer un diplôme universitaire (DU) de portugais langue des affaires, mais aussi des certifications plus classiques.

La licence LCE s’y double d’un master portugais tourisme, langue et patrimoine, tandis que licence et master LEA (langues étrangères appliquées, ici à l’économie) permettent de choisir le portugais.

Pour certains de ces cursus, il est en outre possible d’opter pour le SFAD, c’est-à-dire le service d’enseignement à distance propre à cette fac.

Un peu plus au nord si l’on remonte le Rhône, l’université d’Avignon dispense des cours de portugais à titre d’option (pour 6 ECTS par-ci, par-là), sous la houlette de Patricia Madeira.

La Provence a vraiment de la chance d’abriter un département d’études portugaises et brésiliennes à proprement parler.

Si l’obtention d’un DEUG en bonne et due forme nécessite frais d’inscription et validation de ses connaissances via des examens semestriels, rien n’empêche l’amoureux de la culture portugaise de se rendre en auditeur libre dans les classes et amphis !

C’est un bon moyen d’éprouver sa motivation et de tâter le terrain avant de s’engager plus avant sur une voie ou une autre.

Les structures privées enseignant à Marseille l’idiome portugais

Le consulat du Portugal participe avec l’Éducation nationale et le ministre des Affaires étrangères portugais (via Camões I.P.) à l’organisation des cours « ELCO » (langue et culture d’origine), avec des enseignants rémunérés par le gouvernement de Lisbonne.

Une certification est possible pour les niveaux C1, B2, B1, A2 et A1 (du plus difficile au plus bas) dès lors que l’on est mineur (plus de 8 ans), en se fondant sur la grille du QuaREPE.

À titre d’exemple, les grands commençants bénéficieront de 2h de cours chaque semaine.

Pourquoi ne pas apprendre le turc ou le castillan si vous êtes déjà fort en grammaire anglaise, avec un niveau linguistique digne d'une expression orale parfaite ? Un drapeau d’Amérique latine | Apprendre le brésilien est nécessaire avant toute immigration

Des stages intensifs de portugais sont organisés pendant les vacances par l’Académie internationale de langues.

Ils concernent des petits groupes de moins de 10 personnes, le plus souvent sur 5 jours : ces 15h de cours sont à moins de 200€.

Les séances ont lieu tout près du Vieux-Port, dans le 1er arrondissement de Massalia, toujours avec des « nationaux » pour professeurs.

Pour faire jouer la concurrence et trouver chaussure à son pied, vous pouvez également frapper à la porte de l’institut Destination langues (rue des Vertus) et du CPEGM, davantage axé sur le soutien scolaire (avenue de Hambourg dans le 8e).

Pour le premier, les sessions durent généralement 12 semaines. Elles sont calquées sur les trimestres de l’année scolaire, et il y en a donc 3 par an.

Découvrez aussi où prendre des cours de portugais à Lille

Les associations lusophones marseillaises

L’Amicale franco-portugaise a une portée avant tout culturelle, préparant des soirées dansantes et des sorties dans des restaurants amis, comme La broche tourne dans le 8e arrondissement.

Il n’y a pas mieux pour baigner à Marseille dans une ambiance plus atlantique que de coutume, qui sent bon Porto et Coïmbre !

On pourra aussi se rapprocher de l’ARCA : l’Association pour la diffusion des langues et cultures romanes, dans le 6e arrondissement phocéen, qui ne manque pas d’enseigner le portugais à des groupes répartis en 6 niveaux.

Des ateliers et conférences complètent le tout, afin de former un ensemble non dénué d’intérêt pour la culture générale de chacun.

Aix-en-Provence, ville universitaire par excellence, est peut-être mieux équipée en enseignement associatif que sa consœur, l’antique colonie de Phocée.

Des Aixois ont mis sur pied l’association Portulan qui permet aux débutants et non-débutants de pratiquer le langage portugais.

Le créneau des cours particuliers en bord de Méditerranée

Marselha ouvre peu à peu les bras aux cours à domicile de langue portugaise.

C’est sans conteste le must de la pédagogie, à condition de trouver un enseignant doué et à l’écoute.

En premier lieu, il faut trouver le précepteur qui convient. Sachez que, la plupart du temps, la première heure de cours est offerte : ne vous refrénez pas !

Ce sera aussi l’occasion d’opérer un choix entre portugais académique et portugais brésilien (majoritaire à Marseille, si l’on en croit le trombinoscope de Superprof), utilisant des normes légèrement différentes.

Ensuite, une saine collaboration de maître à élève rendra possibles des progrès rapides et manifestes, dans une atmosphère volontiers relâchée et sereine.

Trouver un job dans un pays d'Afrique exige aussi des leçons d'anglais, la langue de Shakespeare, qu'il faut exercer de manière courante pour une meilleure communication internationale (en Amérique du Sud, parler espagnol est très bien aussi, et vaut mieux que du FLE ou du soutien en maths). Le Pain de Sucre | De São Paulo à Recife, un stage linguistique inoubliable ! | source : visualhunt.com

L’idéal est de privilégier un natif (qui peut également venir d’Angola, de Cap-Vert, du Mozambique ou du Timor !).

Vous pourrez alors corriger vos défauts de prononciation et vos erreurs d’accent tonique. En outre, grammaire et conjugaison pourront être maîtrisées sans peine, tandis que vous apprendrez beaucoup de vocabulaire au gré de vos cours de conversation portugaise.

Il y a de grandes chances pour que votre répétiteur vous donne le goût de la civilisation de Lusitanie.

Il vous fera découvrir des chefs-d’œuvre des lettres portugaises, mais aussi des spécialités locales, et ne manquera pas de vous indiquer les bonnes adresses où parfaire votre lusophilie.

Pour compléter le tout et couronner votre formation individuelle en linguistique, il vous suffira de programmer un séjour d’immersion, au Brésil par exemple, où les plages de Copacabana prendront des allures de paradis terrestre !

Retrouvez des solutions d’enseignement identique ailleurs en France, pour prendre des cours de portugais à Toulouse par exemple…

Les méthodes linguistiques numériques alternatives

Le Net fait une concurrence acharnée aux bons vieux manuels disponibles en librairie : la méthode Assimil (malgré son virage digital, avec CD-ROM, etc.) ou les ouvrages de « Portugais facile ».

Pour préparer son prochain voyage ou afin de savourer les délices de la littérature lusophone, il peut être bon de se connecter sur son ordinateur marseillais pour découvrir un mode d’apprentissage du portugais moderne : l’e-learning.

Si le terme « MOOC », à la mode, fait jeune, on peut en trouver beaucoup d’autres sur les nombreuses passerelles s’intéressant aux langues vivantes.

Inlingua Porto a mis au point un système d’apprentissage en ligne performant, mais aux coûts non négligeables : de 30 à 45€ par mois.

Un siècle après les apparitions de la Vierge Marie à Fatima en 1917, pourquoi ne pas visiter le sanctuaire marial d'Aljustrel ou bien Vila Nova de Ourém ? Une boutique d’Oporto | Il n’y a pas que le porto et la mer dans la vie ! | source : morguefile.com

Sinon, les principales enseignes en la matière s’appellent Babbel, Busuu, Learnissimo, Altissia et Lingueo (du moins cher au plus onéreux).

Certains (et ils sont de plus en plus nombreux) n’hésitent plus à utiliser des cours vidéo en livre, voire des applications pour smartphones.

Ce peut être un appoint intéressant pour préparer et réviser le test CAPLE (centro de avalição e certificação de português língua estrangeira), avec éventuellement une spécilisation pour les aspects dialectaux typiquement brésiliens.

Découvrez enfin où prendre des cours de portugais à Bordeaux

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *