Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

La langue arabe dans le monde

Par Valentin le 16/02/2017 Blog > Langues > Arabe > Dans Quels Pays est-il Utile d’Apprendre l’Arabe ?
Table des matières

Bien que la matière soit délaissée dans notre système scolaire, apprendre la langue arabe pourrait devenir un atout considérable sur le plan culturel et professionnel.

Apprendre à parler arabe et développer votre compréhension orale vous permettra de communiquer avec 300 millions d’arabophones dans 27 pays différents !

Ces 27 pays constituent la ligue arabe. L’utilisation de la langue sémitique ne se limite pas à ce territoire.

Les Arabes étant de grands voyageurs et explorateurs, la richesse de la culture et de la linguistique rayonne dans le monde.

Votre maîtrise de l’arabe littéraire vous sera utile bien au-delà du monde arabe : en Europe, en Amérique du Nord et même en Asie.

Au travers de cet article, nous allons vous dévoiler pourquoi il est intéressant d’apprendre à lire et écrire en arabe même en dehors des pays arabes.

De quoi vous motiver à suivre tout de suite un cours d’arabe en ligne !

L’arabe langue officielle dans 27 pays

La langue arabe, العربية, al-ʿarabīyah, est une langue sémitique parlée par plus de 300 millions de locuteurs arabophones à travers la planète.

Originaire de la péninsule Arabique, elle devient à partir du VIIe siècle, la langue officielle du Coran et la langue liturgique de l’Islam.

Dans combien de pays l'arabe est-il la langue officielle ? Parler arabe est une chose, l’écriture arabe en est une autre !

Avec l’expansion de l’Empire arabe et de l’Islam au Moyen-Âge, la langue s’est répandue au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Europe.

Maîtrisée dans un premier temps par les Arabes, de grands explorateurs, la langue s’est déployée géographiquement et sociologiquement à travers les continents pour en faire aujourd’hui, l’une des langues les plus parlées dans le monde, la 8ème pour être précis.

L’arabe est donc la langue officielle de 27 pays ainsi qu’une des 6 langues officielles de l’Organisation des Nations unies.

Apprendre l’arabe n’est pas un exercice facile, un francophone par exemple, pourrait faire face à deux obstacles principaux :

  • La linguistique arabe est marquée par une importante diglossie :

En résumé, deux variétés linguistiques coexistent dans le monde arabe. Il est important de faire une distinction entre l’arabe littéral, utilisé à l’écrit, l’arabe dialectal, utilisé à l’oral. Il existe aussi l’arabe classique ou « pré-coranique » et l’arabe standard moderne, enseigné aujourd’hui dans les parcours scolaires. Sans compter bien entendu, les nombreux dialectes régionaux.

  • La prononciation de l’arabe nécessite de l’entraînement :

Avec un alphabet de 28 consonnes qui ont chacune une écriture différente selon leur place dans une phrase. Maîtriser l’alphabet arabe est primordial dans l’apprentissage de la langue de la péninsule Arabique.

Mis à part ces deux difficultés, qui sont facilement surmontables, on vous rassure, la grammaire arabe et la syntaxe sont bien plus accessibles aux apprenants que pour une langue indo-européenne par exemple.

Si l’on ne prend que le nombre de pays où la langue officielle est l’arabe (et non le nombre de locuteurs), la langue sémitique se place juste après l’anglais et le français.

  • Algérie,
  • Arabie saoudite,
  • Bahreïn,
  • Comores,
  • Djibouti,
  • Égypte,
  • Émirats arabes unis,
  • Irak,
  • Jordanie,
  • Koweït,
  • Liban,
  • Libye,
  • Maroc,
  • Mauritanie,
  • Oman,
  • Palestine,
  • Qatar,
  • Somalie,
  • Soudan,
  • Syrie,
  • Tunisie,
  • Yémen.

Ces 22 pays font partie de la Ligue arabe, également appelée la Ligue des États arabes. Une organisation régionale membre de l’Organisation des Nations Unies.

D’autres États utilisent l’arabe comme langue officielle :

  • Érythrée,
  • Tchad,
  • Israël,
  • République arabe sahraouie démocratique,
  • Somaliland (pays non reconnu internationalement).

La langue arabe a également influencé la langue officielle de Malte, Chypre et de la Sicile.

Données générales sur la langue arabe

Voici 14 données clés sur la langue et la culture arabe  à savoir avant de devenir un véritable arabophile.

  • Les pays reconnaissant l’arabe comme langue officielle englobent 355 millions d’habitants.
  • La superficie du monde arabe est de 15 434 156 km².

Soit 3,5 fois plus grand que la superficie de l’Union Européenne et 3% de la surface totale du monde.

  • La majorité des arabophones sont musulmans.

On compterait aujourd’hui, plus d’un milliard de musulmans sur Terre. Il y a une distinction entre les sunnites et les chiites. Ils suivent 4 écoles juridiques : malikite, shafîte, hanbalite et jarafite.

  • Les pays dont l’arabe est la langue officielle composent la Ligue Arabe.
  • Le monde arabe se devise entre les pays du Machrek et les pays du Maghreb.

Une séparation faite par le Nil.

  • La langue commune dans les pays arabes est l’arabe standard moderne.

Mais la plupart des résidents parlent un dialecte local ou régional dérivé de l’arabe classique. Ce qui ne facilite pas vraiment l’apprentissage de l’arabe. Votre compréhension et expression orale seront mises à rude épreuve !

Par exemple : l’arabe parlé en Algérie est totalement différent de l’arabe égyptien, aussi différent que le français et l’espagnol…

  • L’espérance de vie dans les pays arabes dépasse les 62 ans.
  • Les pays de la Ligue arabe englobent 4,5% de terres agricoles et 6% de forêts.

Des régions où l’exploitation agricole a un poids économique très important.

  • Les arabophones sont très accueillants et hospitaliers.
  • Beaucoup de pays arabes profitent de leurs ressources en pétrole.

Avec l’agriculture et l’artisanat, « l’or noir » est la source économique la plus importante de ces pays.

  • Certains pays du monde arabe sont très plébiscités par les touristes.

Algérie, Tunisie, Maroc, sans oublier la richesse culturelle égyptienne, qui attire chaque année de nombreux touristes du monde entier.

Comment prendre un cours d'arabe avant de voyager dans la péninsule Arabique ? La richesse culturelle du monde arabe attire de nombreux touristes internationaux !

  • Les vestiges archéologiques arabes ont marqué l’histoire.
  • L’arabe a été reconnu « Langues de France » en 1999.

Après notre langue maternelle, la langue arabe est la deuxième langue la plus parlée dans l’Hexagone !

  • La littérature arabe est reconnue dans le monde entier.

De nombreux poètes, écrivains ou philosophes arabes sont célèbres comme Abou el Kacem Chebbi, Naguib Mahfouz (qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1988) ou encore Averroès dont les productions ont permis de comprendre les travaux d’Aristote.

Où est-il utile d’apprendre l’arabe en dehors du monde arabe ?

Apprendre une langue étrangère, d’un point de vue pédagogique, comporte de nombreuses vertus :

  • Travailler la compréhension orale et la phonétique arabe,
  • Maîtriser la grammaire arabe,
  • Enrichir son vocabulaire arabe,
  • Maîtriser l’alphabet et l’écriture arabe, etc.

Toutes ces connaissances pourraient vous offrir des opportunités culturelles et professionnelles.

Pourquoi apprendre l’arabe en dehors du monde arabe ?

Dans les faits, nous apprenons une langue étrangère pour différentes raisons. Dans le cadre scolaire, pour booster sa carrière professionnelle ou pour des raisons culturelles.

Quelles que soient les ambitions des élèves inscrits dans des cours d’arabe, il est important de savoir que la langue sémitique rayonne à l’international.

Sa maîtrise pourrait alors vous servir, car l’arabe est une langue internationale.

En dehors du monde arabe, de nombreux pays et langues ont été ou le sont encore aujourd’hui, marqués et influencés par la langue arabe.

Plusieurs vecteurs ont favorisé l’expansion de la langue arabe à travers les continents :

  • La religion musulmane : l’Islam a connu un développement exponentielle à travers les siècles dans pratiquement les quatre coins de la planète.

Pourquoi apprendre le tajwid ? De l’Europe, à l’Asie en passant par l’Amérique du Nord, la religion musulmane joue un rôle important dans la présence de la langue arabe dans le monde.

  • Les emprunts linguistiques : l’emprunt de l’arabe de termes par les autres langues étrangères, plus particulièrement les langues européennes comme l’espagnol, le portugais et le sicilien. On peut également retrouver un emprunt de l’arabe dans le hui chinois ou encore le persan.
  • L’économie du pétrole : parler arabe est utile en dehors du monde arabe, car la puissance économique de certains de ces pays ne fait qu’accroître chaque année. Stratégiquement positionnés dans les échanges économiques mondiaux entre le Nord et le Sud. Les pays arabes disposent, eux-aussi, d’atouts dans le commerce international, le tourisme, la manufacture, les hydrocarbures et l’industrie.
  • La littérature : depuis le Moyen-Âge, de nombreux philosophes, auteurs, penseurs ont utilisé l’arabe dans leurs écrits. La pensée gréco-latine, la pensée laïque, l’architecture, l’astronomie, les mathématiques… Toutes ces grandes avancées historiques sont liées de près ou de loin à la langue arabe.

En Europe, en Asie, aux États-Unis ou partout à travers la planète, apprendre l’arabe pourrait être utile et même facile tant l’influence du monde arabe s’observe partout.

Tous les pays musulmans parlent-ils seulement l’arabe ?

Par définition, un pays musulman est un pays où l’on recense majoritairement une population musulmane.

Les pourcentages sont établis selon l’attachement des individus à l’islam en tant que composante culturelle et historique par rapport à leur identité.

Il est important de faire la distinction entre les pays musulmans et les pays arabes où la langue officielle est l’arabe.

Même si la population de ces derniers est en grande partie musulmane, ils se différencient des pays musulmans.

Il suffit de prendre quelques pays musulmans et d’analyser leur langue officielle :

  • La Turquie dont la langue officielle est le turc,
  • L’Afghanistan dont la langue officielle est l’afghan,
  • L’Iran : contrairement à l’Irak où l’on parle arabe, où le persan domine.

Le constat est le même pour l’Indonésie, le Pakistan, l’Inde et le Bangladesh.

Pour aller plus loin, certains pays musulmans maîtrisent la langue anglaise comme :

  • Les Émirats arabes unies,
  • L’Egypte,
  • Le Maroc,
  • Le Koweït,
  • La Jordanie,
  • Le Qatar,
  • La Libye,
  • L’Arabie Saoudite, etc.

Plusieurs pays musulmans sont également francophones :

  • Le Maroc,
  • L’Algérie,
  • La Tunisie,
  • L’Egypte,
  • Les Comores,
  • Le Liban.

Quelles sont les langues parlées et enseignées dans les pays de la Ligue arabe ? Tous les pays du monde arabe sont musulmans, mais l’inverse n’est pas vrai.

Il existe de nombreux pays musulmans sans qu’on y parle un mot d’arabe.

  • S’initier au tajwid pour lire le Saint-Coran,
  • Un cours de langue pour réviser la grammaire arabe,
  • Apprendre l’alphabet arabe avant d’utiliser un clavier arabe,
  • Apprendre l’arabe littéraire,
  • Apprendre l’arabe en ligne pour se perfectionner à la linguistique arabe avant de passer un examen universitaire,
  • Suivre un cours privé d’arabe « professionnel » en vue d’un voyage d’affaires au Caire, etc.

Peu importe (ou presque) votre pays de résidence, il vous sera facile de trouver des cours d’arabe.

Sinon pourquoi ne pas suivre des cours en ligne d’arabe littéraire ?

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Valentin
Pur produit de la génération Y et soit disant "Digital Native", j'attends quand même avec impatience le jour où l'on pourra me greffer mon PC dans une main et mon smartphone dans l'autre.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz