Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos astuces pour s’améliorer rapidement en langue anglaise

De Simon, publié le 04/02/2016 Blog > Langues > Anglais > Comment Progresser et Atteindre ses Objectifs en Anglais ?

Combien faut-il de temps pour apprendre à réellement bien parler anglais ?

C’est une question fréquente qui mérite qu’on s’y attarde un peu.

Malheureusement, la réponse ne peut pas être aussi simple que l’intitulé de la question. Il n’y a pas de réponse toute faite. Il faut prendre en compte plusieurs facteurs.

Voici les principaux facteurs entrant en ligne de compte pour progresser en anglais.

De quels objectifs parle-ton ?

Pour débuter, il est important d’insister sur un point : savoir parler anglais, « maîtriser » l’anglais est une notion très vague. Cela peut vouloir dire : savoir se débrouiller en anglais, réussir à mener une discussion sans avoir l’air de parler comme un enfant ou bien devenir complètement bilingue en anglais.

La question du temps de l’apprentissage dépend étroitement de l’objectif visé. Si tout dépend du niveau dont on part, tout dépend aussi du niveau qu’on souhaite atteindre. C’est assez logique.

Quel est votre niveau initial en anglais ? Fixez vous des objectifs atteignables !

Dans tous les cas, sachez que l’on ne peut pas devenir bilingue en anglais du jour au lendemain et qu’il faut plutôt commencer, surtout si vous êtes un parfait débutant, par se donner des objectifs le plus réalistes possibles.

Une fois l’objectif intermédiaire atteint, vous pouvez chercher à vous perfectionner continuellement. Les personnes bilingues sont des personnes qui pratiquent l’anglais depuis souvent très longtemps et qui ont acquis leur parfaite maîtrise de la langue anglaise de manière très progressive. Elles ne se sont pas dites un beau jour : je veux devenir bilingue.

Un dernier conseil pour conclure : fixez-vous des objectifs réalistes. C’est aussi un gage de réussite.

En complément, il est possible :

Être patient et élaborer un plan d’action

Pour apprendre une langue étrangère, il faut du temps. Ce temps peut varier suivant la langue en question. Certaines langues sont plus difficiles que d’autres, souvent parce que très éloignées de notre langue maternelle.

Apprendre le mandarin prend plus de temps qu’apprendre l’anglais par exemple.

L’anglais est considéré comme une langue relativement facile : la conjugaison anglaise est l’une des plus faciles qui soient, mais en revanche le vocabulaire est très riche et la grammaire parfois ardue.

L'apprentissage de l'anglais demande de la patience et du temps. N’abandonnez pas !

De plus, l’anglais est partout, si bien que même ceux qui ne parlent pas anglais connaissent en général les « bases », des mots, des constructions grammaticales, etc. Cette omniprésence de la langue anglaise dans le paysage créé une proximité qui la rend plus facilement appropriable.

Même si l’anglais est une langue relativement facile, il vous faudra du temps pour l’apprendre. D’ailleurs, si vous vous posez cette question : « Combien de temps faut-il pour apprendre l’anglais », c’est que vous en êtes parfaitement conscients. On n’apprend pas du jour au lendemain.

Le niveau initial en anglais

Parmi ceux qui souhaitent apprendre à parler anglais, il y a ceux qui n’ont jamais appris l’anglais à l’école ou ailleurs. Ceux-là sont relativement rares : l’éducation nationale rend l’apprentissage de l’anglais obligatoire.

Vous avez surement déjà eu des cours d’anglais. Vous ne partez pas de zéro.

De la même manière, certains ont déjà de bonnes bases, d’autres ont presque tout oublié de ce qu’ils avaient appris dans leur jeunesse. Si on a tous en général (il y a des exceptions) un niveau supérieur au niveau 0, chacun n’en est pas au même niveau sur l’échelle de la maîtrise de l’anglais.

Donc la réponse à la question « combien de temps faut-il pour apprendre l’anglais » est très fluctuante en fonction du niveau duquel on part.

Comment déterminer votre niveau en anglais ? Faites le bilan !

Un parfait débutant mettra plus de temps, toutes choses égales par ailleurs, qu’une personne qui connaît déjà l’anglais, qui a déjà pratiqué et qui souhaite surtout se perfectionner et travailler sur ses lacunes.

Mais si ce facteur du niveau initial est le plus évident et le plus important, c’est loin d’être le seul.

La mémoire et la faculté d’apprentissage

Tout le monde n’a pas les mêmes facultés d’apprentissage et de mémorisation. On est inégaux sur ce terrain.

Le temps pour apprendre l’anglais dépend aussi des facultés cognitives de tout un chacun.

L’apprentissage d’une langue suppose notamment une bonne mémoire : vous devrez apprendre des listes de vocabulaire, des règles de grammaire, des règles de conjugaison, des tournures de phrase, etc.

Mais, pour vous rassurer, sachez qu’il est possible de travailler sa mémoire.

Faut-il avoir une bonne mémoire pour apprendre l'anglais ? Travaillez vos facultés mentales !

Si vous n’avez pas une bonne mémoire, ce n’est souvent pas une fatalité.

Il existe des techniques pour améliorer sa capacité de mémorisation ou encore perfectionner son anglais écrit. N’hésitez pas à vous renseigner sur le sujet.

Le goût des langues : un facteur déterminant

Certaines personnes adorent les langues et ont d’indéniables facilités pour en apprendre de nouvelles.

Il est plus facile d’apprendre quelque chose que l’on aime. Ceci est valable pour toutes les matières d’apprentissage. Le goût que l’on a pour une matière est aussi un facteur déterminant de motivation. On a une motivation et une détermination beaucoup plus fortes quand on se lance dans l’apprentissage de quelque chose que l’on aime.

Apprendre quelque chose qui ne nous intéresse pas est très difficile, vous avez déjà dû en faire l’expérience dans votre jeunesse ou plus récemment.

Un conseil : pour apprendre plus vite l’anglais, listez tous les avantages qu’une maîtrise de l’anglais vous apporterait, sur le plan personnel ou professionnel. Il y en a beaucoup, et ce n’est pas ici le lieu de faire la liste de tous les avantages d’une connaissance de l’anglais.

Mais si vous êtes conscient des avantages de l’anglais, vous aurez plus de chance d’être motivé et de garder intact cette motivation à travers le temps.

Le rythme de travail et la régularité

Quand on pose la question « combien de temps faut-il pour apprendre l’anglais ? », on imagine des réponses du type : 3 mois, 6 mois, 2 ans, etc. On raisonne en termes de mois ou d’années.

Mais en réalité, il faudrait plutôt raisonner en termes d’heures de travail. Qu’est-ce que cela veut dire apprendre l’anglais depuis 5 ans, si l’on n’a travaillé que quelques heures tous les mois ? On peut très bien avoir eu des cours d’anglais pendant 7 ans (à l’école par exemple) sans savoir dire un mot d’anglais.

Il faut donc :

  • Raisonner en nombre d’heures. Pour information, on estime qu’il faut entre 1 000 et 1 200 heures de travail pour maîtriser l’anglais quand on part de zéro.

Il faut du travail et de la régularité pour progresser en anglais. Travail et régularité !

  • Travailler régulièrement : la clé de la réussite, ce n’est pas simplement le nombre d’heures travaillées, mais la régularité de l’apprentissage. La régularité est indispensable à plus d’un titre, mais notamment parce qu’elle permet une mémorisation plus efficace.

Trouver la bonne méthode d’apprentissage

Il ne suffit pas de raisonner en termes de quantité ou même de régularité. La qualité est tout aussi importante. La qualité passe essentiellement par le choix de la méthode d’apprentissage. La question à se poser est la suivante : comment apprendre l’anglais ?

Il existe différentes manières d’apprendre l’anglais, différentes méthodes.

Il est impossible de déterminer quelle est la méthode la plus efficace.

L’efficacité d’une méthode d’apprentissage dépend des personnes et de leurs mécanismes d’apprentissage propres. Informez-vous sur les différentes méthodes et essayez de repérer celle qui vous convient le mieux. Par contre, méfiez-vous des méthodes supposément miraculeuses (qui vous promettent par exemple de devenir bilingue anglais en 3 mois et en travaillant 5 min par jour).

Au-delà des méthodes solitaires et livresques, dont la qualité est relative aux personnes qui les utilisent, on peut distinguer deux méthodes globalement efficaces pour tout le monde et axées sur la pratique : les séjours à l’étranger et les cours particuliers.

Faire un séjour à l’étranger

On n’apprend jamais aussi vite l’anglais qu’en le pratiquant. Vous mettrez beaucoup moins de temps à apprendre l’anglais en le pratiquant régulièrement qu’en vous contentant de lire des manuels et des fiches.

Pour pratiquer l’anglais, rien ne vaut les séjours linguistiques. Vous bénéficiez d’une immersion parfaite, avec par exemple cours le matin, visite d’un musée l’après-midi et repas avec la famille d’accueil le soir. Les séjours linguistiques constituent toujours des expériences extrêmement enrichissantes et inoubliables.

Partir en séjour linguistique pour apprendre l'anglais. Partez à l’aventure !

Non seulement du point de vue de votre progression en anglais, mais aussi sur le plan humain et culturel. Si vous vous posez la question « combien de temps faut-il pour apprendre l’anglais » ?, c’est que vous souhaitez peut-être apprendre l’anglais très rapidement. On l’a dit au début, apprendre une langue prend du temps, un temps incompressible.

Mais pour réduire considérablement le temps global de l’apprentissage, il existe bien un secret : multiplier les séjours linguistiques dans des pays anglophones.

Si vous souhaitez partir à l’aventure, consultez notre classement des meilleures destinations pour apprendre l’anglais.

Se faire accompagner par un professeur particulier

L’un des intérêts des séjours linguistiques est de pouvoir parler en anglais avec des interlocuteurs anglophones.

Il existe une autre manière de s’exercer à l’anglais sur le plan de la pratique : prendre des cours particuliers.

Ces cours sont l’occasion d’échanger dans la langue de Shakespeare.

Mais en plus de cela, les cours d’anglais constituent un complément idéal à l’apprentissage solitaire.

Choisir un prof d'anglais pour apprendre à parler anglais. Faites-vous aider !

Votre professeur pourra vous conseiller de manière individualisée, vous aiguiller et vous faire des recommandations pour travailler plus efficacement chez vous.

Prendre des cours particuliers est aussi un très bon moyen de conserver sa motivation.

Dans cette perspective, vous vous poserez surement la question suivante : comment choisir son prof d’anglais ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,33 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz