Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les Lieux Privilégiés pour Découvrir la Langue Anglaise

Par Simon le 02/12/2015 Blog > Langues > Anglais > Les Meilleurs Pays pour Apprendre l’Anglais !
Table des matières

Envie ou besoin d’apprendre l’anglais le plus rapidement possible ? OK. Mais où aller ? Et où voyager pour apprendre l’anglais ?

Tant qu’à faire autant vous rendre dans un endroit aussi enrichissant linguistiquement, que personnellement et culturellement, non ? On vous met sur la piste avec cette sélection des 5 meilleures destinations pour apprendre l’anglais…

Angleterre : London calling

L’Angleterre paraît évidente comme destination de choix pour apprendre l’anglais. Et, en aucun cas, il ne vous faut la considérer comme une destination « par défaut », du fait de sa proximité avec la France. Les avantages sont nombreux, à commencer par la problématique du visa ! Envie de rester 3 ans à Londres sans que les services d’immigration ne viennent vous embêter ? Pas de problème, merci l’Union Européenne.

Un fait qui, évidemment, vous facilitera toutes les démarches pour trouver un job sur place. D’autant plus qu’il facile de se perfectionner en anglais en Angleterre !

Partir à Londres pour apprendre l'anglais.
Qui dit Angleterre, pense inévitablement à Londres. Dans une ville aussi grande et aussi vivante, les « petits boulots » sont légion. En entendant ce terme de « petit boulot », vous auriez tort de faire la fine bouche, car ce sont eux qui vous feront le plus progresser ! Avoir des managers et collègues anglophones au quotidien vous fera progresser à vitesse grand V.

Et si, par ailleurs, vous travaillez au contact de la clientèle, vos progrès n’en seront que plus grands encore. Bars, boîtes de nuit, restaurants, magasins…

Le mélange des accents, british, internationaux ou de l’Europe de l’est, aiguisera votre oreille à la prononciation et à l’apprentissage de la compréhension orale ! Londres regorgent d’endroits en recherche permanente de nouveaux employés. Cela vous sera d’ailleurs bien utile dans une ville au coût de la vie si élevé…

La solution : prendre une colocation avec des anglophone pour éviter de trop traîner avec les quelques 250 000 Français présents sur place !

Enfin, vous n’êtes certainement pas sans savoir que la vie nocturne londonienne est l’une des plus riches au monde.

D’un quartier à l’autre, de la zone 1 à la zone 2, les pubs et nightclubs foisonnent littéralement. Une fois sur place, pas d’autre choix que de la jouer « sociable » : parler à des inconnus dans des pubs est un véritable sport national au Royaume-Uni !

Si vous rencontrerez probablement pas mal de Français, vous aurez surtout l’opportunité de parler avec le monde entier…

Australie : merci le PVT !

Vous faites peut-être vous aussi partie de ces gens dont nombre d’amis ont passé plusieurs mois en Australie, pour ensuite raconter à qui veut l’entendre à quel point ce voyage était super. Marre d’entendre parler du bout du monde sans ne jamais y avoir mis les pieds ? OK. Mais quid de l’apprentissage de l’anglais sur place ? Eh bien, à quelques choses près, l’Australie se rapproche de l’Angleterre. Grâce au Programme Vacances-Travail (PVT) et au Working Holiday Visa (WHV), vous avez ainsi la possibilité d’obtenir rapidement (en quelques heures ou quelques jours) et facilement un titre de séjour de 12 mois sur le sol australien (en tant que citoyen(ne) français(e)). Par ailleurs, en effectuant 88 jours de travail dans le fruit picking, la pêche, l’exploitation forestière, l’élevage d’animaux ou la construction, vous pourrez obtenir (sur place ou en retournant en France) un Second Year Visa. Il est donc très aisé de passer 2 années en Australie et rester plus de 24 mois en immersion totale pour travailler votre anglais !

Choisir l'australie pour apprendre à parler anglais. Faites-vous jalouser en partant en Australie.

Par ailleurs, vous l’aurez compris, votre visa ne vous offrira pas seulement 1 ou 2 années de vacances, mais aussi et surtout de travail ! Là encore, il n’existe pas de meilleur moyen d’apprendre l’anglais que de se fondre dans la société australienne et d’en devenir l’un de ses composants. Vous aurez peut-être un peu de mal à vous faire à l’accent « mâché » des Australiens dans un premier temps, mais une fois le cap passé, cela ira tout seul. A ne pas négliger : les salaires australiens sont bien plus élevés (par rapport au coût de la vie) que ce que l’on peut connaître en France ou en Angleterre.

Une raison de plus de travailler donc ! Et puis, de Sidney à Melbourne, en passant par Perth, Canberra ou d’autres villes, vous aurez envie de tout visiter, savoir et croquer de l’Australie. Un visa d’un ou 2 ans vous laisse aussi cette opportunité : voyager et apprendre l’anglais, découvrir cet immense pays et apprendre au plus vite l’anglais pour communiquer avec tout le monde ! Partir en Australie est une des bonnes raisons pour apprendre à parler anglais.

Toronto : le New York canadien

Par bien des aspects, il est vrai que Toronto fait un peu figure de « New York à la canadienne », à une différence près : en tant que citoyen(ne) français(e), vous pouvez, à l’image de l’Australie, passer plus de 24 mois sur le sol canadien grâce au Programme Vacances-Travail ! Là où les USA ne vous octroient qu’un visa touriste de 3 mois. Dans ses dimensions, Toronto ressemble également à Big Apple.

La ville canadienne est en effet la 5ème plus grande ville d’Amérique du Nord, avec plus de 6 millions d’habitants en comptant l’ensemble de la métropole. Vous y découvrirez par ailleurs une ville perchée haut dans le ciel, avec ses innombrables buildings, mais aussi une météo très froide l’hiver et très chaude l’été… Bref, que de ressemblances !

Partir à Toronto pour apprendre à parler anglais. La métropole Canadienne ! Toronto…

Vous l’aurez compris LA grande différence réside finalement dans le fait de pouvoir rester en immersion à Toronto durant de nombreux mois, pour y découvrir, notamment, la gentillesse légendaire des Canadiens.

Et comme votre visa vous encourage à travailler sur place, il faudra absolument en profiter et chercher une entreprise anglophone. S’il ne faut pas s’attendre à un véritable mélange entre langues françaises et anglaises comme l’on peut trouver au Québec, il vous faut toutefois savoir que Toronto est l’une des villes les plus cosmopolites au monde.

Une richesse qui se ressent aussi sur les langues parlées et ses habitants (grosses communautés chinoises, indiennes, italiennes…), même si la langue commune est évidemment l’anglais. Vous pourrez toujours apprendre nos phrases utiles en anglais pour communiquer avec les locaux !

Enfin, pour celles et ceux qui aimeraient rester le plus longtemps possible à Toronto pour y améliorer leur anglais (par des cours d’anglais), il est utile de savoir que les salaires y sont beaucoup plus élevés qu’en France, pour un coût de la vie sensiblement identique à Paris…

Le belle Vancouver pour apprendre à parler anglais…

Plantée au sud-ouest du Canada, perchée entre Océan Pacifique et montagnes, la ville de Vancouver offre des paysages parmi les plus beaux et spectaculaires du monde. En vous éloignant d’elle de quelques kilomètres, vous pourrez même vous retrouver à skier dans les montagnes ou à faire du trekking dans la forêt. Rien que pour cela déjà, Vancouver vaut le coup.

En vous dirigeant vers la mer, vous serez par ailleurs agréablement surpris de trouver de belles plages. Voici pour le point touristique de la ville, puisque, vous l’avez déjà compris, le Canada vous offre d’incroyables possibilités en termes d’immigration. Une fois encore, un PVT en poche et c’est l’assurance de rester longtemps à Vancouver et d’y travailler au contact des Canadiens.

Mais si Vancouver est plébiscité par de nombreux apprentis anglais de par le monde, c’est aussi parce qu’il s’agit d’une destination de choix pour des séjours linguistiques. Les agences et instituts y proposent de nombreuses formations et cours d’anglais de plusieurs semaines et mois. Pourquoi ne pas essayer cette option ?

Partir à Vancouver pour apprendre à parler anglais. Rapprochez vous de la nature à Vancouver !

Tous ces attraits font donc de Vancouver une ville très internationale, à l’instar de sa cousine Toronto.

Le français y est cependant beaucoup moins parlé : plutôt positif pour s’immerger totalement ! Avec sa population très diverses et jeune, Vancouver est aussi une ville qui bouge beaucoup et dans laquelle on aime sortir pour faire des rencontres. Le genre de contexte parfait pour progresser donc…

C’est donc le bon compromis pour partir étudier dans un pays anglophone !

New York : if you can make it here

La problématique du visa est sensiblement différente une fois que l’on passe la frontière canadienne pour se rendre aux USA. C’est aussi pour cela que nous mettons New York en dernier. Pour faire simple : avec un visa touriste (catégorie B), vous obtenez 3 mois d’autorisation de séjour sur le sol US (6 mois si vous venez pour prospecter professionnellement). Après ça, quelles sont les autres solutions ? Soit vous décidez de rester illégalement après cette période, ce qui n’est VRAIMENT pas recommandé, sous peine de ne plus pouvoir revenir aux USA durant de très nombreuses années, soit vous rassemblez les critères pour demander un visa étudiant (F ou M) dans le cadre de vos études, soit vous obtenez un visa de travail : visa stagiaire J-1 ou visa de travail temporaire H-1B par exemple. Pour ces derniers, il est évidemment indispensable de trouver une entreprise aux Etats-Unis, en vous y rendant ou en cherchant depuis la France. Bref, rester plusieurs mois aux USA pour y apprendre l’anglais (même pour les cours d’anglais), c’est compliqué, vous l’aurez compris.

Voyagez à New-York pour apprendre à parler anglais. NY, the « big city life » !

Mais les Etats-Unis et New York ne sont pour autant pas à proscrire évidemment !

Au contraire, les établissements vous accueillant pour des séjours linguistiques  (avec prof d’anglais bilingue) sur place sont extrêmement nombreux. Notre conseil : profitez de vos 3 mois pour une formation accélérée en anglais au sein même de Big Apple !

Au cœur de la ville, de nombreux programmes proposent en parallèle de visiter New York, de découvrir ses quartiers et de sentir le pouls de la ville. Car, croyez-nous, rien ne sera plus galvanisant pour vous que de relever votre défi linguistique dans la ville qui ne dort jamais !

Vous pourrez toujours apprendre l’anglais en Nouvelle-Zélande !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz