Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Pourquoi de plus en plus de parents offrent des cours particuliers à leurs enfants ?

Par Romain le 25/11/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien scolaire > Le Marché du Soutien Scolaire en Pleine Croissance
Table des matières

Le marché des cours particuliers est en pleine explosion depuis des années.

Avec les nouveaux statuts favorisant la création d’entreprises et le fort taux de chômage faisant peur aux parents, les profs à domicile rencontrent plus facilement des élèves dans le besoin.

En effet, avoir de bons résultats scolaires est devenu une des préoccupations majeures des parents pour leurs enfants.

Et cela passe par la mise à disposition d’un coach scolaire pour les aider à travailler individuellement sur certains points difficiles ou découvrir une nouvelle méthodologie de travail.

Dans tous les cas, si ce marché vous intéresse, nous vous proposons un article qui va vous aider à en savoir plus sur une branche porteuse des services à la personne.

Quelques chiffres du marché du soutien scolaire en France

Des chiffres sont plus parlants qu’un long discours.

Découvrez différentes statistiques qui indiquent que le marché du soutien scolaire et de l’aide aux devoirs est très dynamique.

Le poids du marché des cours à domicile.

D’après un sondage TNS Sofres daté de 2004, 80 % des profs particuliers ne sont pas être déclarés.

Avec les différents dispositifs mis en avant par l’État, ce chiffre reste à nuancer aujourd’hui. Le fait de pouvoir récupérer 50 % des sommes engagées en crédit d’impôt ou réduction d’impôts peut avoir freiné cette tendance.

Pour autant, une étude Xerfi indique qu’en 2007, le marché du soutien scolaire pesait 2,5 milliards d’euros.

Les statistiques année après année précisent qu’il croit de 1 à 2 % par an.

Quel est le pourcentage d’étudiants qui ont besoin de cours particuliers ?

En ne considérant que le soutien scolaire, une étude du Centre d’Analyse Stratégique (le CAS) nous permet d’observer que la France est le pays qui a le plus recours aux cours à domicile.

Voici la proportion d’élèves de collège et de lycée qui demandent de l’aide aux professeurs particuliers :

  • 1 collégien sur 5 ;
  • 1 lycéen sur 3.

D’après le CAS et TNS-Sofres, la moyenne française des élèves qui prennent des cours à domicile serait de 40 h par an et par enfant.

De la primaire aux études supérieures : il existe des professeurs pour tous les niveaux et toutes les matières. Les élèves de primaire, collège et lycée sont les principaux demandeurs de cours à domicile.

Généralement, ce sont des enfants venant de familles de classe moyenne qui souhaitent s’améliorer dans une matière spécifique (cours de maths, cours de français, cours de langue, etc.) ou qui désirent se constituer un dossier d’excellence afin d’intégrer les meilleures grandes écoles supérieures.

Autres données qui vont intéresser les enseignants à domicile et les parents.

D’après l’INSEE, les collégiens profitent du mercredi après-midi pour prendre des cours particuliers. Ils sont 42 % d’entre eux dans ce cas. Et la demande est en constante augmentation depuis 2013.

Chaque année, le mois de septembre est celui où nous enregistrons la plus forte demande avec une progression de 68 % par rapport au mois d’août. Sans doute une volonté de bien démarrer l’année.

Le second pic est observé au mois de mars avec +20 % par rapport à février. L’approche des examens de fin d’année (brevet des collèges et baccalauréat) peut donner envie aux élèves et aux parents de mettre les bouchées doubles pour éviter un redoublement.

Dernière information : des dizaines de milliers d’experts en cours de soutien de toutes les matières (soutien scolaire en français, en physique chimie, en histoire géographie ou langues étrangères) exercent sur toute la France. Ils font partie d’un vaste réseau comprenant 1 million d’enseignants (professeurs de l’Éducation nationale compris).

Cela peut être des étudiants, des professionnels ou des retraités de l’Éducation nationale à la recherche d’un revenu complémentaire. Mais aussi des spécialistes de l’encadrement et du coaching scolaire qui ont fait de l’accompagnement scolaire et remise à niveau leur activité principale.

Les principaux acteurs du soutien scolaire.

Dans le secteur du soutien scolaire, plusieurs acteurs se battent pour espérer grignoter quelques places de marché (ou simplement trouver des clients).

Parmi ceux-ci, nous trouvons, tout d’abord, les organismes généralistes et spécialisés dans les cours de soutien scolaire.

Les plus connus :

  • Acadomia ;
  • Pigier ;
  • Anacours ;
  • Cours ado ;
  • Cours Legendre (marque du groupe Alma Learning);
  • Educlever ;
  • CNED ;
  • Méthodia ;
  • Go & Live ;
  • Groupe Complétude ;
  • Domicours ;
  • Ionis Up.

D’après Xerfi, ces organismes privés correspondent à 12,5 % environ du marché. Si on considère que l’économie souterraine représente 80 % du marché, on peut considérer que les organismes privés sont des acteurs importants du secteur.

Ils proposent des cours particuliers à domicile ou la mise à disposition de salles avec un pédagogue pour accompagner un petit groupe d’élèves.

Depuis quelques années, ces grands acteurs historiques voient arriver une concurrence qui vient freiner leur croissance. Alors qu’elle était de 3,5 % en 2014, elle est tombée à 3 % en 2015 et la tendance est à la diminution constante.

Ces acteurs sont des pure players (des entreprises présentes exclusivement sur internet) qui proposent des offres complètes faciles d’accès (cours en ligne par vidéoconférence ou mise à disposition de ressources en ligne, consultables à tout moment).

Parmi ceux-ci, nous pouvons citer :

  • Paraschool ;
  • Maxicours.com ;
  • Educastream.com.

D’après les spécialistes du secteur, le marché tend à s’uberiser. Et, en effet, des plateformes d’échange libres commencent à voir le jour.

Bien sûr, nous pensons à Superprof qui a la volonté de mettre en relation les personnes cherchant du soutien scolaire à domicile (ou un professeur particulier dans un autre domaine tel que le sport, la musique ou le dessin, par exemple) et les experts capables de donner des cours particuliers.

Quelques clics suffisent pour trouver l'enseignant qu'il vous faut sur Superprof. Les plateformes de mises en relation élèves/professeurs : la nouvelle tendance du secteur du soutien scolaire.

Peu importe votre localisation en France, votre niveau et votre budget, nous répertorions des milliers de professionnels ayant la volonté de transmettre leur savoir ou d’aider les élèves à progresser et se perfectionner dans une matière précise.

Notre objectif (et celui de nos confrères) est de pouvoir faire baisser les prix du marché pour permettre la réussite de chacun. Trouver le bon intervenant n’a jamais été aussi facile pour contrer l’échec scolaire.

Pourquoi les parents font-ils appel à des professeurs de soutien scolaire ?

Les parents (et les élèves) ont de nombreuses raisons de faire appel à des experts de l’assistance scolaire.

D’une aide en mathématiques pour faire face à des difficultés scolaires dans cette matière à un soutien pédagogique pour viser l’excellence, voyons les différents champs d’action du soutien scolaire en ligne ou en présentiel.

Le soutien scolaire pour faire face à un décrochage

Au premier signe de décrochage scolaire général, certains parents (parfois sur les conseils des profs) décident de faire appel à un conseiller pédagogique.

Dans ce cas, le rôle de ce dernier sera de comprendre les raisons de cette baisse générale.

Face à un décrochage scolaire, le coach scolaire peut être d'une grande aide. Lorsque les résultats sont au rendez-vous, l’enseignant(e) est souvent aussi content(e) que l’élève.

Autant psychologue que coach scolaire, le spécialiste devra travailler sur la motivation de l’étudiant ainsi que ses méthodes d’apprentissage.

Le soutien scolaire pour remonter les résultats dans une matière

Parfois, il arrive qu’un étudiant soit très bon dans certaines matières et moins doué dans d’autres. Nous opposons souvent les matières littéraires (cours d’anglais, cours d’allemand, cours de français, de philosophie, etc.) et les matières liées au domaine scientifique (cours de mathématiques, de sciences physiques, etc.).

Comme les lycéens doivent être bons partout (à nuancer en fonction de la filière), il peut être parfois utile de bénéficier d’un cours d’espagnol ou d’un soutien en maths pour redresser la barre.

Le soutien scolaire pour viser l’excellence

Tous les parents veulent offrir le meilleur futur à leurs enfants.

Pour cela, le soutien scolaire est une solution excellente.

Avec un bon prof particulier, il est facile de réussir ses examens avec mention. Atteindre des sommets grâce au soutien scolaire : une réalité.

Même si certains élèves sont bons en classe, un petit coup de pouce peut les aider à viser la perfection afin d’obtenir une mention très bien au bac et réussir les concours des écoles les plus prestigieuses.

Au lycée ou en école supérieure, les professeurs particuliers sont alors d’un grand secours.

Le soutien scolaire pour permettre une remise à niveau

Certains élèves ont des parents qui doivent déménager souvent. Ou encore, une longue maladie les a écartés du système scolaire pendant un long moment.

Parce que la vie est pleine de rebondissements et qu’un enfant doit être scolarisé jusqu’à 16 ans minimum, un prof à domicile peut aider un élève à rattraper son retard.

Le soutien scolaire pour faire face à l’absence des parents

Il peut arriver que les deux parents partent tôt le matin et rentrent tard le soir.

Afin d’éviter que les enfants soient livrés à eux-mêmes, ils peuvent décider de faire appel à un prof particulier.

Ce dernier pourra :

  • Faire de la garde d’enfants ;
  • S’occuper de l’aide aux devoirs ;
  • S’assurer que les leçons soient bien apprises ;
  • Accompagner l’élève dans sa scolarité.

Bien sûr, cela peut évoluer en fonction de l’âge de l’élève et de ses besoins.

Tendances du marché du soutien scolaire dans les années à venir.

D’après les spécialistes (dont les experts Xerfi), le secteur du soutien scolaire à domicile tend à s’uberiser.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Nous voyons que les acteurs majeurs du secteur (les entreprises telles qu’Acadomia, entre autres) voient leur croissance ralentir.

Cela a commencé avec l’arrivée d’acteurs proposant leurs services sur internet. Mais ces derniers ont aussi été chahutés par de nouveaux venus sur le marché : les plateformes de mise en relation (telle que la nôtre).

En facilitant la rencontre entre élèves et professeurs, nous changeons complètement la donne du secteur.

Plus besoin de passer par une société qui vous facturera une somme conséquente, tous les mois.

Avec Superprof, par exemple, vous payez un montant unique au moment où vous trouvez l’enseignant qu’il vous faut.

Ensuite, c’est avec ce dernier que vous échangez.

L’uberisation, c’est ça : tout le monde peut devenir entrepreneur, du moment qu’il a un service à proposer, un produit à vendre ou une connaissance à transmettre. Internet a facilité les échanges entre tous les acteurs de ce secteur.

C’est un fait : le marché du soutien scolaire se porte bien.

De plus, de nombreuses mesures ont permis au travail au noir de devenir de moins en moins intéressant.

Pourtant, internet a bousculé un marché très dynamique.

La facilité pour créer une société et la possibilité de passer par des plateformes pour trouver plus simplement des clients incitent les personnes intéressées à se lancer sans prendre trop de risques.

Il y a fort à parier que la tendance dans les années qui viennent sera à l’auto entrepreneuriat (ou l’entreprise individuelle), les sites de mise en relation et les cours en ligne (e-learning).

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Romain
Tombé dans l'écriture depuis tout petit, je suis aussi rédacteur web de métier. Mes passions : les jeux vidéo, le cinéma et les livres. Curieux de tout, j'ai une soif insatiable de nouvelles connaissances.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz