Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Pourquoi il est vivement conseillé de parler anglais ?

Par Simon le 13/01/2016 Blog > Langues > Anglais > Quels sont les Avantages d’Apprendre l’Anglais aux Enfants ?
Table des matières

Les parents veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants.

Souvent, cette réflexion va jusqu’à l’apprentissage d’une langue étrangère. Mais que faire  pour apprendre l’anglais et à partir de quel âge ?

L’assimilation d’au moins deux langues est un plus incomparable pour un enfant.

Penchons-nous donc sur les bienfaits de l’enseignement de l’anglais dès le plus jeune âge et les méthodes pour y arriver.

Comment apprendre l’anglais aux enfants participe au développement des enfants ?

A quel âge peut-on commencer à parler anglais à son enfant ?

« Il n’y a pas d’âge minimum »

Il est assez récurrent que les jeunes parents se demandent comme apporter un bagage linguistique supplémentaire à leur enfant à naître ou tout nouveau-né.

Pour lui assurer des cours d’anglais plus simples et surtout, un meilleur avenir : pourquoi ne pas lui enseigner une langue étrangère dès que possible, à la maison ?

Comment apprendre l'anglais aux enfants ?

C’est une réflexion qui fait sens. Et elle apparaît d’ailleurs tout à fait naturelle dans les couples où l’un des parents (voire les deux) est d’origine étrangère. Mais qu’en est-il de l’apprentissage de l’anglais chez l’enfant ?

A partir de quel âge peut-on commencer à lui parler anglais pour qu’il s’imprègne de ses mots et expressions ?

Les spécialistes vous rétorqueront ceci : dès la naissance ! Aucun âge n’a été spécifiquement balisé pour donner le top départ à une langue supplémentaire ! Voici ce que disait notamment Barbara Abdelilah-Bauer, linguiste et psychologue sociale, au journal L’Express en mai 2014 :
« Il n’y a pas d’âge minimum pour commencer à apprendre une langue étrangère. La preuve, les enfants nés de deux parents de langues maternelles différentes sont capables d’assimiler les deux. »

L’enfant peut-il confondre le français et l’anglais ?

Dès la naissance, alors même que l’enfant ne peut pas reproduire des mots, les parents peuvent tout de même commencer à parler anglais au bébé.

Lors de ses premiers mois, il est « unilingue » : il va apprendre et enregistrer les mots que ses parents lui disent sans faire de distinction de langue. Ainsi, si papa et maman s’adressent à lui en français et en anglais, l’enfant en bas âge ne fera pas la différence entre les deux langages au début.

Mais comment faire dès lors pour qu’il le fasse ? Comment apprendre l’anglais aux plus jeunes ?

Le français et l’anglais sont personnifiés par les deux parents. Maman s’adresse à lui dans la langue de Molière, quand son père le fait dans celle de Shakespeare (par exemple). L’enfant apprend donc les deux simultanément et se rend rapidement compte que telle ou telle chose peut se traduire de deux façons différentes.

Les enfants détiennent une véritable faculté d’adaptation et l’on a d’ailleurs coutume de dire que leur cerveau est un peu comme une éponge.

Comment donner des cours d'anglais aux enfants ?

Pour les parents qui seraient inquiets à l’idée de perturber leur progéniture avec ce mélange des genres, n’ayez crainte.

Cela n’aura que des conséquences positives. Il grandira en effet en entendant les deux langues. Il les comprendra parfaitement à l’oral et se mettra même à les parler sans accent lors de ses premiers cours d’anglais.

Peut-il rejeter l’anglais ?

Par la suite, lorsqu’il rentrera à l’école, il se rendra compte que les enfants autour de lui ne parlent pas anglais et fera alors parfaitement la distinction, tout en ayant déjà un avantage linguistique sur eux.

Il n’y a donc pas à se demander si son français sera moins bien ou s’il faut privilégier l’une des deux langues. Il est totalement en capacité d’assimiler les deux.

C’est donc aux parents de s’y mettre ! Et surtout, de bien répartir les tâches, sans confusions : le père doit continuer à parler anglais à son fils (même s’il s’exprime en français à la mère) et la mère, en français.

Il est fort possible qu’à termes, l’enfant fasse un léger « rejet » de l’anglais. Il découvrira en effet que le monde autour de lui fonctionne en français et ne voudra donc plus vous répondre en anglais.

Mon fils ne veut pas apprendre l'anglais.

Est-ce alarmant pour autant ?

Pas forcément, puisqu’il aura déjà appris de nombreuses choses avant de commencer des cours d’anglais au primaire.

Et s’il ne souhaite plus pratiquer l’anglais à l’oral, son oreille et son cerveau fonctionneront quant à eux toujours avec les règles linguistiques anglaises.

L’anglais ne doit pas se cantonner au domicile

C’est vrai pour les étudiants en anglais, c’est aussi vrai pour l’enfant en plein apprentissage de la langue ! Lui permettre d’apprendre une langue étrangère dès ses premières années est une grande chance. Que cela soit pour son parcours scolaire (cours d’anglais), comma sa future vie professionnelle.

Mais qu’en est-il de l’ouverture culturelle que cela lui offre ? Il ne faut pas l’oublier et il s’agit-là d’une grande richesse. Apprendre l’anglais aux enfants ne doit pas toujours être quelque chose d’intéressé. C’est aussi développer ses capacités intellectuelles ou élargir ses horizons à d’autres pays. A une autre histoire.

Il est donc plus que conseillé d’emmener l’enfant voir le monde. Tout du moins le monde anglophone, pour, non seulement lui permettre d’apprendre l’anglais à l’étranger, en dehors du cocon familial et parental.

L’apprentissage de l'anglais ne doit pas se cantonner au domicile.

Mais aussi pour marquer son enfance d’images et de sensations que seul le voyage peut apporter.

Un beau voyage à Londres ou à New York, pour parler des destinations les plus connues, aura certainement un gros impact sur son anglais. Ces villes, si belles et spectaculaires, peuvent donner à elles seules l’envie d’en apprendre encore plus et de reproduire ce que l’on y a entendu !

Apprendre l’anglais à son enfant : quelques moyens ludiques

Les films et dessins animés

C’est un grand classique évidemment. L’outil ludique a toujours été un tremplin formidable vers l’apprentissage d’une langue étrangère. Le plaisir aide, c’est évident. C’est toujours plus attirant qu’un cours d’anglais.

Il en est de mème des séries en anglais pour enfants.

Par conséquent, quoi de mieux pour un enfant que d’utiliser l’un de ses supports préférés (la télévision, un ordinateur, une tablette) pour lui diffuser des films et dessins animés adaptés à son âge.

En complément de votre propre enseignement, cela peut produire de magnifiques résultats.

Regarder des dessins animés en anglais peut aider les enfants pour apprendre l'anglais.

Par ailleurs, vous savez certainement comment fonctionnent les plus jeunes avec leurs dessins animés ou films préférés. Ils en apprennent des dizaines de répliques drôles ou percutantes par cœur pour les ressortir à tout bout de champ à la maison ou avec leurs amis à l’école.

N’hésitez donc pas à vous servir de leurs personnages préférés pour leur inculquer des mots et expressions anglaises, voire des chansons !

Les livres pour apprendre l’anglais aux enfants

Les livres ont toujours été des outils propices à l’éveil de l’enfant en bas âge. On y apprend les couleurs, les animaux, les paysages et les différents éléments faisant partie de notre environnement.

Et lorsqu’en plus ils sont lus par maman ou papa, ils prennent tout de suite une autre dimension ! En partant du principe, cette fois-ci, que maman est le vecteur de l’anglais dans la famille, pourquoi ne pas lui lire des comptines, histoires et autres comptes écrits en anglais ?

Dans ces moments-là, l’imaginaire de l’enfant est à son paroxysme et il dépeint toutes ces images dans sa tête. L’assimilation est donc totale.

livres-anglais-pour-enfants

Par la suite, lorsque votre enfant aura grandi, entre 8 et 10/11 ans disons, il sera en âge de lire ses premiers livres ou romans. Il passera là à un niveau supérieur, mais son anglais aussi. Inutile de préciser la tonne d’images et de paysages qu’un bouquin peut provoquer dans l’esprit du lecteur.

N’hésitez donc pas à mettre de belles histoires entre ses mains, fantastiques et pleines de héros, pour le faire rêver et développer son anglais de façon plus impressionnante encore. Son vocabulaire sera bien supérieur et il se rapprochera un peu plus du bilinguisme.

Les jeux pour apprendre l’anglais aux enfants

Pour stimuler l’esprit et l’intellect de votre enfant, il existe aussi les jeux. Ne vous cantonnez surtout pas aux DVD, aux tablettes et aux ressources éducatives. L’esprit se nourrit aussi bien, si ce n’est plus, de jeux de société et de jeux éducatifs en anglais.

Ceux-ci posent une problématique et demandent à l’enfant de lire, d’observer et de réfléchir en anglais. Ils leur font par ailleurs apprendre de nombreuses choses : couleurs, aliments, animaux, habits… Le jeu et la compétition sont aussi de véritables motivateurs pour inciter l’enfant à pratiquer l’anglais !

Les jeux posent une problématique et demandent à l’enfant de lire, d’observer et de réfléchir en anglais.

A signaler qu’il existe aussi des jouets parlant en anglais. Des jouets sur lesquels on appuie par exemple, pour qu’ils récitent une phrase. Tous les enfants en bas âge ont cela, pourquoi ne pas les acheter en anglais dans ce cas ?

Les chansons pour apprendre l’anglais aux enfants

Certains enfants, dès l’école primaire, commencent à apprendre des chansons en anglais. Quand d’autres commencent la langue en 6ème.

Le fait de chanter en groupe, d’apprendre une mélodie ou des mots par cœur provoque des moments amusants qui ne peut donner à l’anglais qu’une allure positive ou ludique. Il peut donc en être de même chez vous à la maison.

Pour varier les activités avec votre enfant, mais aussi les supports d’apprentissage, l’enseignement d’une chanson écrite dans la langue de Shakespeare peut être une méthode très intéressante !

Récitez-la ensemble, de façon à ce que cela devienne un moment familial. Traduisez-lui évidemment la comptine afin que l’histoire racontée prenne un sens pour lui. Il viendra ensuite un moment où il l’entonnera lui-même comme une autre chanson tout à fait banale. Les paroles lui resteront alors dans la tête pendant un long moment.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz