Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Parler l’Espagnol Professionnel pour Travailler à l’Étranger

De Alexandre, publié le 05/09/2016 Blog > Langues > Espagnol > Apprendre l’Espagnol Professionnel pour Travailler dans un Pays Hispanophone

Pouvoir se débrouiller lors de conversations en vacances, c’est bien. Survivre au quotidien dans un environnement linguistique à 100% espagnol, aussi. Comprendre des chansons et des films dans la langue de Cervantès, c’est parfait.

Mais qu’en est-il de votre espagnol professionnel ? Celui qui pourrait vous permettre d’obtenir un stage à l’étranger ou un emploi dans un pays hispanophone en fait…

Pourquoi est-il aussi important ? Où et avec qui l’apprendre ?

Quel avantage à parler un espagnol professionnel et soutenu ?

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Auprès de qui apprendre à parler un espagnol professionnel ?

« Apprendre l’espagnol gratuitement », « cours d’espagnol gratuit », « apprendre l’espagnol en ligne », « cours espagnol en ligne », « espagnol facile », « espagnol gratuit »… Internet fourmille de ces méthodes dites efficaces et rapides pour étudier la langue de Cervantès. Vous en trouverez des dizaines, si ce n’est plus.

Mais lorsque l’on veut maîtriser un espagnol plutôt professionnel, pensez-vous qu’il s’agisse de la bonne solution ?

Sans trop médire sur toutes ces méthodes, un objectif aussi élevé mérite un plan de bataille bien plus complexe et organisé que cela, ne croyez-vous pas ?

Par ailleurs, si l’espagnol n’est pas la langue la plus compliquée à assimiler pour un Français ou un francophone, sa conjugaison et surtout, son vocabulaire professionnel et soutenu, ne sont pas aussi accessibles que cela !

Selon nous, pour acquérir un espagnol professionnel, il existe 2 solutions avant tout…

La solution « professeur particulier »

Auprès de qui découvrir l'espagnol des affaires ? Vous pouvez faire confiance à un prof particulier pour étudier l’espagnol professionnel.

Pour apprendre l’espagnol professionnel, l’une des options les plus fortes mises à votre distribution est encore de faire confiance à un professeur particulier. Sur le site de Superprof par exemple, vous trouverez une base de données composée de nombreux professeurs d’espagnol.

3 700 pour être tout à fait exact.

Surtout, parmi cette armada professorale, chaque élève désirant apprendre la langue espagnole aura également l’opportunité de trouver certains enseignants spécialisés dans l’enseignement de l’espagnol professionnel.

Ils présentent en général des profils très différents, mais ont tous pour objectif de transmettre un niveau de langue bien supérieur à ce que l’on peut apprendre au collège en cours d’espagnol, au lycée et même à l’université. Certains appelleront cela « l’espagnol professionnel », d’autres « l’espagnol soutenu » ou encore « espagnol des affaires ». Toujours est-il que le but de ces cours est de transmettre un niveau de langue capable de vous amener à travailler dans un pays hispanophone !

Ce type de professeur d’espagnol est particulier. Vous trouverez rarement parmi eux de jeunes étudiants français, avec une simple licence en espagnol. Il peut s’agir par exemple d’un espagnol natif, parfaitement au fait des usages lexicaux et grammaticaux d’une entreprise. Il se peut aussi que vous ayez affaire à un prof d’espagnol universitaire, habitué à enseigner « l’espagnol des affaires » à des étudiants en licence ou en master.

Enfin, les apprentis hispanophones peuvent aussi trouver des enseignants bilingues espagnols. Des autodidactes ayant passé assez de temps en Espagne ou en Amérique Latine, à travailler en entreprise eux-mêmes, pour vous apprendre tout ce qu’ils savent de l’espagnol des affaires !

Si nous croyons particulièrement à cette méthode pour progresser rapidement en espagnol pro, c’est parce que la solution des cours particuliers se montre souvent d’une incroyable efficacité. Grâce à des cours d’espagnol à domicile, l’étudiant à l’opportunité de s’octroyer les services d’un prof rien que pour lui. Pour un apprentissage de l’espagnol entre 4 yeux. Il ne se voit ainsi jamais gêné par d’autres élèves ou éléments extérieurs et peut simplement se concentrer sur son objectif.

Cette façon de travailler, dans son propre bureau et dans un endroit où l’on se sent particulièrement à l’aise, peut par ailleurs permettre à l’élève de maîtriser l’espagnol des affaires en quelques mois. Le professeur d’espagnol n’a qu’à se concentrer sur les lacunes de son élève et renforcer ses points forts : lui transmettre le vocabulaire espagnol approprié (mots, texte, phrase, expression, syntaxe, exercice), la grammaire espagnole qui convient (pronom, pronom personnel, adjectif, adverbe, cours de conversation…), la prononciation (expression orale, alphabet espagnol, mot espagnol), la phonétique pour s’exprimer avec un bon accent ou la conjugaison qu’il se doit de connaître.

Apprendre l’espagnol des affaires à l’université

Comme nous l’avons déjà évoqué un peu plus haut, il est donc possible d’étudier l’espagnol professionnel à l’université française !

Une riche idée que d’inclure cette matière à un diplôme linguistique de la part du Ministère de l’Education et de l’Enseignement.

Pour cela, il vous faudra choisir entre deux voies plus ou moins éloignées durant vos études universitaires : la licence LEA anglais-espagnol (Langues Etrangères Appliquées) et la licence LLCE (Langues, Littératures et Civilisations Etrangères). Deux licences par ailleurs suivies de masters, soit la possibilité de perfectionner son espagnol sur une durée de 3 à 5 ans.

Ces deux diplômes proposent en tout cas de se focaliser sur l’espagnol des affaires. Une matière à part, totalement orientée sur :

  • le droit (dans son ensemble) propre à l’Espagne et/ou à certains pays d’Amérique du Sud,
  • à la préparation d’entretiens professionnels,
  • à la rédaction d’emails, de lettres professionnels ou de CV,
  • à l’acquisition d’un vocabulaire propre aux relations pro,
  • à la connaissance des différents postes de l’entreprise et de sa hiérarchie,
  • à la traduction de textes…

Bref, un programme qui nous semble parfaitement orienté pour parler un espagnol professionnel.

Il semble néanmoins important de signaler aux étudiants intéressés que, suivant les universités françaises, le niveau n’est pas équivalent d’un établissement à un autre. C’est-à-dire que les programmes sont plus ou moins sérieux en ce qui concerne cette matière, qui est parfois vue comme un simple bonus.

Espagnol professionnel : apprendre sur le terrain, en stage !

Où faire un séjour linguistique espagnol ? Pour progresser, il n’y a pas 1000 solutions. Il suffit parfois simplement de plier bagage !

Que vous passiez par l’une ou l’autre de ces 2 méthodes, ou par une autre (école de langue, séjour linguistique…), vous avez peut-être aujourd’hui des compétences linguistiques que l’on qualifiera de « bonnes » ou « satisfaisantes » en espagnol. Les cours de grammaire sont acquis. Les cours de conversation ont validé votre compétence à converser et échanger dans la langue d’Almodovar. Vous savez en outre parfaitement écouter et comprendre ce que l’on vous dit.

Plus besoin de tergiverser aujourd’hui : la prochaine étape sera d’aller apprendre l’espagnol en Espagne ou en Amérique Latine !

Vous confronter directement à cet espagnol soutenu en cours d’été sur place, en voyage linguistique chez ceux pour qui l’espagnol est la langue maternelle et la langue officielle ! Le but de cette immersion est simple : pouvoir s’intégrer à une entreprise, en stage à l’étranger ou en travail à part entière.

Car rien, absolument rien, ne vaut le terrain. Les cours particuliers ou leçons d’espagnol des affaires sont une très bonne chose évidemment. Ils vous apprendront les bases. Mais si votre désir est d’aller travailler à l’étranger à termes : jetez-vous à l’eau sans plus tarder !

Grâce à un stage ou à un emploi, vous devrez vous débrouiller seul(e) face à la dureté de l’immersion linguistico-professionnelle. Gérer des échanges, parfois tendus, avec certains collègues. Pouvoir interagir correctement, et dans un espagnol pro, avec sa hiérarchie. Comprendre les consignes venant de plus haut. Donner des consignes à certains collègues aussi.

Tout ceci, au quotidien, vous fera faire un bon dans votre intention de progresser en espagnol. Prenez donc votre courage à deux mains et tentez l’aventure séjour linguistique !

Où se rendre dans le monde pour parler un espagnol professionnel ?

A partir de là et de ce constat global sur la nécessité de maîtriser l’espagnol professionnel et des façons de l’acquérir, passons désormais au concret : où se rendre pour un voyage linguistique, trouver un emploi ou un stage ?

Bien évidemment, tout proche de nous : l’Espagne. Grâce à notre appartenance à l’Union Européenne, nul besoin de visa ou de réflexion quant à l’autorisation de séjour : vous êtes chez vous en Espagne. Enfin presque.

Pour le reste, le continent américain vous ouvre les bras très grand.

Comment trouver un stage en Amérique Latine ? Le continent américain offre, dans son ensemble quasiment, des dizaines de possibilités de séjours linguistiques, stages ou emplois à l’étranger…

A commencer par l’Amérique Latine. Soit tous les pays excepté le Brésil :

  • Argentine,
  • Colombie,
  • Chili,
  • Bolivie,
  • Pérou,
  • Uruguay,
  • Vénézuela,
  • Paraguay,
  • Ou encore l’Equateur.

L’Amérique Centrale n’est pas en reste non plus :

  • Costa Rica,
  • Panama,
  • Mexique,
  • Honduras,
  • Guatemala,
  • Salvador,
  • Nicaragua,
  • Belize.

Enfin, comment ne pas parler des Etats-Unis ?

Si les USA ne vous proposeront pas de réelle immersion linguistique dans la langue que l’on nomme aussi « castillan » en Espagne, certains états sauront toutefois vous apporter ce que vous souhaitez. Nous pensons notamment aux Etats de Californie et de Floride, dans lesquels la communauté latino est très importante !

Tout comme les entreprises hispanophones qui y sont aujourd’hui implantées. N’hésitez donc pas à tenter votre chance pour un stage aux USA et une expérience linguistique entre anglais et espagnol sur place.

L’avantage de pratiquer un espagnol soutenu et professionnel

Comment parler espagnol couramment ? Maîtriser l’espagnol profession, c’est souvent aussi devenir bilingue !

Prendre des cours d’espagnol se limite-t-il à pouvoir converser et s’exprimer en espagnol au quotidien ? Maîtriser ce que l’on appelle le « langage de la rue » en quelques sortes. Celui de tout un chacun.

Selon nous, non.

Il nous semble en effet légèrement erroné de pouvoir se dire bilingue espagnol sans maîtriser un espagnol plus soutenu et professionnel. Et ainsi pouvoir tenir des conversations plus intellectuelles ou connaître les formules de politesse nécessaires à certaines situations.

Le gros avantage de parler un espagnol professionnel est donc celui-ci : se rapprocher petit à petit du bilinguisme !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *