Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
2

Pourquoi et comment rendre un morceau de piano plus facile ?

De Thomas, publié le 05/07/2016 Blog > Musique > Piano > Comment Simplifier un Morceau au Piano ?

Lorsqu’on arrive à un certain niveau technique au piano, et qu’on a suffisamment d’expérience et de pratique, on peut se permettre certaines choses.

Des manières d’aborder le jeu pianistique d’une façon plus originale.

Comme par exemple composer sa propre musique, ou jouer que d’une seule main.

Une autre technique, qui peut être très utile lorsqu’on a un petit peu la « flemme » de déchiffrer une partition complexe, c’est de simplifier la partition de départ pour en venir à un résultat tout aussi joli à l’écoute, mais beaucoup plus simple à jouer et donc à la portée d’un pianiste moins aguerri.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Pourquoi simplifier un morceau au piano ?

Simplifier un morceau au piano peut avoir plusieurs objectifs.

Il n’ont strictement rien a voir les uns par rapport aux autres mais se rejoignent au final puisque le résultat est le même.

Rendre un morceau plus abordable au piano, c’est parfois obligatoire, souvent pratique, voire même parfois généreux.

Parce que certains morceaux ont des partitions trop longues et indéchiffrables

On ne va pas se le cacher, certains compositeurs s’en donnent à cœur joie lorsqu’ils décident de composer leur musique.

Succession d’accords compliqués enchaînés à un rythme (très) soutenu, arpèges multiples, enchaînements divers, chevauchement de mains…

Bref, parfois, c’est tout simplement l’enfer.

C’est dans ces cas-là que l’adage « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué prend tout son sens ».

Prenez une partition comme celle-ci par exemple.

On connaît tous la mélodie mais lorsqu’on se met devant la partition avec toute la bonne volonté du monde, ça ne marche pas. Toute la motivation qu’on peut avoir n’y change malheureusement rien.

Le monde s’effondre, et le constat d’échec d’avoir tenté d’escalader une montagne trop haute est dur à avaler pour quelqu’un qui aime le piano, qui travaille sa lecture musicale, ou qui travaille sa dextérité au piano.

Dans ces cas là, simplifier la musique est une bonne option.

Combien d'heures consécutives on peut jouer au piano ? L’envie de jouer un morceau en particulier apporte une motivation supplémentaire.

Parce qu’on aimerait tellement jouer le dit-morceau mais qu’on a pas le niveau…

Comme tous les musiciens, on a tous une sensibilité, des goûts, des envies et des morceaux références qu’on rêve de jouer.

Mais il arrive qu’on se heurte à la difficulté, et à une mélodie inaccessible pour le niveau qui est le nôtre.


D’autant plus quand on est dans la phase de l’apprentissage du piano.

On est tous passés par là, c’est très frustrant. Simplifier le morceau est alors une solution qui peut fonctionner.

Si le pianiste a la chance de prendre des cours, son professeur peut l’aider en lui simplifiant directement. Sinon des tutos internet existent et facilitent le travail.

Ceci étant, se fier aux tutos Youtube par exemple est risqué.

Pour ma part je préconise des bases de piano solides pour utiliser cet outil.

Au final une fois que le morceau est devenu abordable, c’est bénéfique pour le pianiste qui gagne en confiance, et qui est bien sûr heureux d’avoir réussi a jouer le morceau qui le faisait rêver, celui qui lui a peut-être donné envie de se mettre devant le clavier.

Parce que c’est aussi un moyen de se l’approprier, ce fameux morceaux

Un dernier aspect auquel on pense pas forcément quand on décide de mettre un morceau à sa portée: le fait de s’approprier la mélodie.

L’approche est différente que dans le cas où on a pas le niveau pour le reprendre. 
Dans ce cas-là c’est pour transformer le morceau, changer la tonalité, éventuellement le rythme, rajouter des effets de style de piano (arpèges, accords supplémentaires). Si l’on veut chanter en jouant du piano, on peut aussi adapter la tonalité du morceau.

On se rapproche alors de la démarche faite pour composer un morceau de piano.

S’approprier le morceau est donc une bonne raison de le simplifier, si ça permet alors de rajouter sa touche personnelle. C’est le principe d’une cover.

D’ailleurs pleins d’artistes sont arrivés sur le devant de la scène grâce à ce système comme Caruso en France ou Madilyn Bailey aux Etats-Unis.

En reprenant une musique, la gloire n’est peut-être pas si loin.

Rêver n’est pas interdit en tout cas. C’est même une idée qui doit prédominer quand on fait de la musique de quelque manière que ce soit.

Comment s’y prendre pour simplifier un morceau de piano ?

Rendre une mélodie plus abordable a notre niveau n’est pas une tâche aisée.

Sinon tout le monde le ferait et le travail des compositeurs serait dévalorisé.

C’est paradoxal mais plus notre niveau augmente et plus on a les capacités (et parfois même l’envie) de simplifier au maximum les musiques.

Le processus est d’ailleurs souvent le même.

Commencer par connaître la mélodie sur le bout des doigts

Encore une fois cela peut paraître comme une évidence mais avant de simplifier une musique, il est primordial d’en connaître les moindre détails.

La structure, la mélodie, les enchaînements, voire même les variations et les effets techniques que donnent le ou les musiciens présents dessus.

Cette connaissance est obligatoire avant de commencer la simplification. 
Pour être eu point, il n’y a qu’une seule solution: L’écoute.

Ecouter la musique. Le matin avant d’aller au travail, sur le trajet du travail, et même une fois installé au bureau. 
L’écoute est le seul moyen.

Petite astuce: L’écoute conjuguée au jeu fonctionne très bien.

Je m’explique. Si en écoutant la musique vous vous familiarisez en même temps aux accords du morceaux, c’est du temps précieux de gagné plus tard.


Cette méthode fonctionne très bien quand on est en plein apprentissage du piano.

Comment apprendre efficacement un nouveau morceau au piano ? Avant de vous lancez, maîtrisez parfaitement le morceau.

Le principe de l’entonnoir, vous connaissez ?

Cette idée ne s’applique pas qu’à la musique et au piano mais quand on raisonne avec l’image d’un entonnoir, on comprend mieux le mécanisme permettant de simplifier une musique plus vite. Ce mécanisme est très simple à comprendre d’ailleurs.
Sur le morceau, on va d’abord repérer les accord principaux. Ceux qui forment la colonne vertébrale du morceau.

Dans 80 % des musiques d’aujourd’hui, identifier les 4-5 accords principaux vous fait déjà faire plus de la moitié du chemin. 
Une fois ces accords principaux repérés, il faut maîtriser leur ordre d’enchainement dans le morceau. C’est bien beau de savoir faire un accord de do, de fa de si et de sol séparément. Les enchaîner à la vitesse voulue, c’est une autre paire de manche.

Et lorsque cet enchaînement est maîtrisé parfaitement, l’entonnoir s’élargit et vous êtes prêts pour aller travailler le reste du morceau. Ce dont on va parler maintenant.

C’est important d’apprendre les effets de style et les accords secondaires du morceau ?

Là encore la réponse peut paraître évidente. Et pourtant …
On pourrait penser qu’après avoir planché sur les accords majeurs du morceau on est arrivés. Que nenni !!
Le reste est également important, mais pas pour les mêmes raisons.

Partons d’une logique simple. Si je vous disais de refaire également les effets de style et les accords annexes du morceau, ce n’est plus de la simplification. C’est du copié- collé. 
Alors pourquoi les connaitre ? Tout simplement parce qu’eux aussi sont simplifiables. 
Passer d’accords à 4 notes à 3, transformer un arpège, enlever les accords jugés superflus…. Le travail de simplification, à 80 %, est là.

Comment travailler plus efficacement au piano ? Au piano, c’est très souvent judicieux de simplifier les choses.

Le rôle du prof dans tout ça ?

Si vous avez choisi d’apprendre le piano avec un prof particulier, celui-ci va vous aider dans ce processus de simplification.

Il va vous aiguiller, vous conseiller, et bien sûr vous permettre de ne pas vous éparpiller.

Le choix du morceau, la direction prise au niveau de la simplification (petite simplification, simplification moyenne, ou bien simplification très poussée), et bien sûr l’accompagnement personnalisé en rapport avec les qualités et le potentiels qui est celui de l’élève.

Pourquoi apprendre le piano avec un prof particulier ? Le prof de piano est le lien entre la partition difficile, et le résultat facilité.

N’hésitez pas à solliciter au maximum votre prof particulier. Il vous donnera les bons conseils. Puis c’est toujours l’occasion de continuer à nouer des liens et une complicité musicale forte avec lui (ou elle). C’est toujours bénéfiques pour les deux partis.

Toujours simplifier: un piège ?

Il y a effectivement un côté « pervers » à la simplification à outrance.

Celui de vouloir toujours tout simplifier justement. Si vous voulez un dernier conseil, ne simplifiez que les morceaux qui vous tiennent à cœur, ou que vous devez jouer dans l’urgence.

Il ne faut pas dénigrer le travail que font les grands compositeurs de piano. Ce travail qui fait de leur oeuvre une part d’histoire de la musique.

Simplifiez, mais pensez que vous ne progresserez efficacement qu’en gravissant les étapes de complexité de morceaux.

Et si vous voulez un petit conseil de fin, c’est de simplifiez parfois bien sûr, mais surtout de garder toujours à l’esprit un objectif, un morceau difficile a jouer que vous aimeriez faire comme si vous étiez le compositeur lui même.

C’est la base de la pratique, et c’est cela qui fera de vous un pianiste accompli.

Il est bon d’avoir plusieurs cordes à votre arc.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *