Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Peut-on devenir pianiste sans jamais apprendre la musique ?

De Avner, publié le 18/07/2017 Blog > Musique > Piano > Solfège Piano : la Théorie Musicale est-elle Obligatoire ?

Qu’on le veuille ou non la formule “Do Ré Mi” ne correspond pas qu’à une chanson pour enfant comme on a pu nous le présenter dans des séries TV, des films ou encore au cours de musique de Madame Thiercelin au collège…!

Certes, c’est l’une des chansons qui reste dans la tête et qu’on ne peut s’empêcher de répéter, mais c’est aussi et surtout l’alphabet, la langue ou encore la codification de la musique.

Au même titre que les lettres permettent de lire des livres, des magazines et des journaux, les notes Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do permettent de lire, écrire et reproduire une partition de musique.

Autrefois, on visualisait le solfège comme un passage obligatoire pour tout musicien débutant qui souhaitait jouer d’un instrument de musique.

Dans la musique classique particulièrement, le solfège est pour les musiciens, chanteurs et chefs d’orchestres, un outil indispensable à la réalisation d’une symphonie.

Aujourd’hui, les choses ont changé et – même si le solfège occupe toujours les 2/3 du temps au conservatoire – d’autres méthodes ont vu le jour.

Ainsi, de plus en plus de professionnels de la musique préconisent la pratique plutôt que la théorie musicale, l’écoute plutôt que la lecture des notes et la liberté de création plutôt que la composition scolaire du solfège. Par conséquent, on est en droit de se demander pourquoi les professeurs de musique, de chant et de piano attachent tant d’importance au solfège, et ce que cela signifie pour un néo pianiste.

Le risque en vaut-il la chandelle ou courons-nous directement vers notre perte sans construire les bases de notre éducation musicale en passant par le solfège ?

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Solfège piano : peut-on apprendre tout seul ?

Pourquoi apprendre les bases de l'éducation musicale ? Sans solfège il sera compliqué de déchiffrer certaines partitions.

Déconseillé par les professeurs de musique en conservatoire, les professeurs particuliers qui donnent des cours de piano et les musiciens de musique classique l’apprentissage du solfège seul pose problème.

Les cas où c’est moins risqué

La méthode d’apprentissage en autodidacte peut se justifier suivant les cas. En effet, au cas par cas et en tenant compte du contexte cette méthode peut convenir :

  • Chez les musiciens ayant déjà plusieurs années d’expériences de piano. Déjà en possession d’un certain savoir-faire pour ce qui est des bases techniques du piano, de l’écoute et de la maîtrise du piano ils seront en mesure d’apprendre seuls le solfège. Cet apprentissage leur permettra de monter en compétence notamment s’ils souhaitent passer professionnel.
  • Lorsqu’on suit des cours de musique – au conservatoire, en école de musique ou via des cours particuliers – afin de réviser ses acquis, compléter ses cours et étudier des styles que l’on n’apprend pas en classe comme le jazz, la soul ou le blues.

A noter que le danger de l’apprentissage du solfège seul, réside dans la possibilité de :

  • Développer des mauvaises habitudes,
  • De mémoriser des informations erronées
  • Ou encore de vite se décourager fautes de professeur pour nous motiver.

De toutes les conditions citées ci-dessous, le niveau des morceaux devra évidemment monter crescendo tout comme la vitesse d’apprentissage des leçons.

Ce sont les options les moins risquées pour ceux qui souhaitent apprendre le solfège sans parier sur de leur avenir de musicien au piano.

Piano : combien de temps pour apprendre le solfège ?

Exercices de solfège en ligne. Existe-t-il des méthodes ludiques pour apprendre le piano ?

Avant de se lancer le défi « Je veux apprendre le solfège rapidement« , il est impératif de prendre conscience de ce que cela implique…

Tel une langue étrangère, le solfège nécessite du temps, de la motivation et de la concentration. On ne devient pas bilingue en quelques cours de langues vivantes, en comptant ses heures ou encore sans immersion dans le pays où l’on parle la langue.

Cette codification de la musique nécessaire à la lecture, l’écriture et l’interprétation d’une note, d’un rythme ou d’un accord sur une partition n’est donc pas à prendre à la légère.

Beaucoup de musiciens débutants – surtout les enfants – ont rebroussé chemin aux premières difficultés liées au solfège.

Ce qui est un comble lorsqu’on sait que ce langage musical a été crée au XI e siècle par Guido d’Arezzo, un moine italien, pour faciliter l’accès à la musique alors que cet art était réservé aux classes aisées.

Exception faites pour les enfants qui y sont forcés par les parents ou les adultes victimes d’un mauvais enseignement du solfège qui n’aura pour résultat que de sous-estimer les capacités musicales de l’élève.

Par conséquent, sachant que le solfège fait partie des apprentissages en continu, il n’y a pas de temps requis pour l’apprendre. Pour s’initier, se perfectionner, voire le maîtriser, il faudra compter plusieurs années.

On s’en doute bien pour arriver à comprendre tous les sous entendus, sous-concepts essentiels qui sont parfois oubliés de l’enseignement traditionnel il faudra compter encore plus de temps.

Cela explique pourquoi de nombreux artistes ont fait carrière sans connaître le solfège et pourquoi les méthodes pour apprendre le piano sans solfège pleuvent sur la toile.

Peut-on apprendre le piano sans solfège ?

Les bases de la lecture d'une partition. Comment ne pas être dégouté par le solfège ?

Apprendre le piano sans passer par la case solfège est un projet ambitieux, mais qui reste dans l’ordre du réalisable…

En effet, difficile à croire qu’une grande partie des pianistes, musiciens et artistes populaires contemporains ne connaissent pas le solfège comme on l’a indiqué précédemment dans l’article « Peut-on apprendre le piano sans solfège ? »

Certes ils sont souvent entourés d’une équipe de musiciens, professeurs de musique et professeurs de chant qui sont experts en la matière, mais cela laisse entendre que tout est possible.

Tout est possible, sauf la musique classique dit “musique savante”. Rigueur, abnégation et travail sont les maîtres mots de cette musique de tradition écrite, dont Mozart est le prodige incontesté au piano, et qui ne se transmet que par écrit via la partition.

C’est donc vers les autres genres de musique comme le jazz, la soul ou encore la variété que l’on peut se tourner si l’on souhaite apprendre le piano sans solfège.

Plusieurs éléments sont à mettre au profit de cette méthode qui libère la créativité et offre un espace pour la composition et les pianistes qui rêvent d’être des virtuoses.

Cette méthode requiert une écoute particulièrement développée. En effet, l’oreille doit être en mesure de reproduire sur un piano une pièce de musique sans utiliser l’aide d’aucune partition.

Ce travail d’interprétation de la musique nécessite du talent ainsi qu’une bonne dose d’exercices de mémorisation et de curiosité envers l’instrument, ses touches, son clavier et ses pédales.

Ainsi, sans aucune lecture des notes en amont, les musiques modernes sont à la portée de tous et, via quelques accords, laissent libre cours à l’interprétation des musiciens.

Transmises oralement ou par enregistrement, ces musiques moins conventionnelles sont aujourd’hui très tendances notamment chez les “beatmakers”, comprenez compositeurs, qui allient le piano à la musique électronique comme Ryan Leslie, Pharrell ou encore le français Dany Synthé.

Il n’est pas conséquent pas étonnant dans notre époque musicale contemporaine de rencontrer des musiciens qui jouent du piano sans aucune notion de solfège et des musiciens qui ne savent jouer qu’à partir d’une partition.

Un artiste moderne complet posséderait les deux casquettes !

Solfège piano : comment apprendre en ligne ?

La musique classique est considérée en premier lieu comme une musique de tradition écrite. Apprendre le piano sans solfège offre certains atouts, notamment en termes de créativité et de liberté.

Nécessaire voire indispensable, apprendre le solfège est la marche à suivre si l’on souhaite :

  • Travailler sur des partitions.
  • Lire lentement les notes, rythmes et harmonies pour bien mémoriser les passages.
  • Déchiffrer des partitions et chacun des sons.
  • Jouer en se référant à une partition notamment durant les concerts symphoniques.

Se demander si ça en vaut la peine, reviendrait à se demander si l’on souhaite devenir musicien professionnel un jour dans un orchestre.

Se former au solfège permet d’apprendre une grande quantité d’éléments que l’on fasse du piano, de la guitare ou que l’on chante comme :

  • Les portées avec notamment les chiffres en début de portée.
  • Les clés de « sol » et de « fa » et leur fonction.
  • Les différentes notes et leurs valeurs au sein d’un morceau.
  • Les silences.

Sans ces bases du solfège, lire une partition ressemblerait à tenter de déchiffrer un hiéroglyphe sur un papyrus, comprendre une langue étrangère non latine pour un francophone ou encore tenter de reproduire une recette sans les ingrédients et ustensiles (J’ai d’autres exemples en tête si vous n’êtes pas sûrs d’avoir compris)

Blague à part, il sera alors impossible de savoir quand la partition renvoie à un moment précis du morceau sans la connaissance du solfège. S’entraîner à la lecture de notes est rébarbatif, mais c’est le seul moyen de comprendre le système de notation de la musique.

Pour cela, on trouve de nombreux cours de solfège en ligne, des vidéos sur Youtube voire des podcasts en français comme en anglais.

A noter que la meilleure des méthodes à l’heure actuelle, validée par de nombreux professeurs de musique, est d’apprendre en jouant. Autrement dit, c’est en alliant la théorie à la pratique que l’on peut-être amené à faire de rapide progrès.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *