Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Redécouvrez la gastronomie transalpine !

De Sophie, publié le 27/01/2017 Blog > Art et Loisirs > Cuisine > La Cuisine Italienne au-delà du duo Pâtes-Pizzas

Soyons honnêtes : lorsque nous pensons à la cuisine italienne, la pizza et la pasta (à prononcer avec l’accent italien s’il vous plaît !) nous viennent inévitablement à l’esprit.

Il faut dire que les spaghetti, fusili, penne, ravioli et autres pizzas ont su s’exporter partout dans le monde pour devenir des incontournables de la gastronomie.

Ils se sont imposés de manière durable dans nos assiettes et à la carte de nos restaurants !

Comment prendre des cours de cuisine italienne ? La pizza n’est pas la seule star des plats italiens (même si c’est bon, on vous l’accorde) !

Cette cuisine méditerranéenne, dans laquelle l’ail, l’huile d’olive et le basilic sont les rois, a su séduire les plus sceptiques d’entre nous.

La cuisine italienne est même la deuxième cuisine préférée des Français selon un sondage réalisé par le site Momondo en 2015.

Mais la traditionnelle pizza napolitaine et le savoureux plat de pâtes italiennes ne peuvent résumer à eux-seuls la richesse de la « cucina della mamma ».

En effet, de nombreux autres plats italiens méritent aussi l’attention de nos papilles exigeantes.

Superprof vous propose ici un délicieux aperçu des meilleures recettes italiennes, loin des préjugés et des idées reçues.

Les Meilleures Recettes d’Antipasti d’Italie

En Italie, les antipasti : c’est sacré ! Ce terme représente en réalité un savoureux mélange entre les tapas espagnoles et les entrées françaises.

Littéralement, cela veut dire avant les pâtes : comprendre donc avant le repas.

Les antipasti se dégustent généralement comme un apéro, accompagnées d’un verre de Prosecco par exemple (comment ça, vous ne connaissez pas ce fabuleux vin blanc pétillant italien ?).

Pour un Français qui veut cuisiner des entrées originales à ses convives, piocher des idées dans les recettes italiennes des antipasti est une excellente idée.

Comment cuisiner des pâtes al dente ? De Milan à Rome en passant par Vérone, les antipasti comme les bruschetta sont une institution !

Ces hors d’œuvres aux accents méditerranéens sont des recettes originales mais aussi généralement assez simples à réaliser :

  • Les arancini di riso, ou boulettes de riz frites, se cuisinent avec de la farine, des œufs et du fromage,
  • Les roulés d’aubergines à la mozzarella, ou à la ricotta, pour manger des légumes sans même s’en rendre compte, on peut ajouter aussi de la sauce tomate,
  • Les bruschetta tomates cerise et mozzarella, idéalement sur du pain ciabatta,
  • Les bouchées de polenta au jambon de Parme,
  • Les champignons farcis au fromage de chèvre ou au pesto (une sauce italienne à base de basilic et de pignons de pin),
  • Les crostini à la caponata, du pain grillé sur lequel on ajoute des câpres, du vinaigre balsamique, des aubergines et de l’huile d’olive.

Cette liste est bien sûr non exhaustive tant les recettes italiennes des antipasti (pour ceux qui se posent la question, le singulier se dit « un antipasto ») sont variées.

Le carpaccio peut aussi se servir comme une entrée.

Et bien que le carpaccio de bœuf cru, originaire de Venise dans le nord de l’Italie, soit le plus célèbre, il se décline sous de nombreuses versions :

  • Le carpaccio de thon,
  • Le carpaccio de tomates-mozzarella, idéal pour les adeptes de la cuisine végétarienne,
  • Le carpaccio de courgettes,
  • Le carpaccio d’aubergines.

On peut même trouver facilement des recettes de carpaccio de betteraves.

Et pour servir un carpaccio comme en Italie, n’oubliez surtout pas de rajouter sur votre assiette (froide !) un filet d’huile d’olive – en provenance du sud de l’Italie, c’est encore mieux – ainsi que du jus de citron et du basilic frais !

Le Fromage Italien au Cœur de la Cuisine de la Botte

Si le fromage italien mérite à lui seul une partie entière de cet article-voyage au cœur des traditions culinaires italiennes, c’est parce qu’il est présent dans la plupart des recettes italiennes.

Que les plus chauvins d’entre nous ne prennent pas la mouche : oui, le fromage français est exceptionnel !

C’est même un français qui a gagné en 2015 le concours du meilleur fromager de la planète.

Comment réussir un osso bucco italien ? Les italiens savent faire du fromage : et vous, savez-vous le cuisiner ?

Néanmoins, le fromage italien reste une valeur sûre et délicieuse pour dynamiser ses plats :

  • La mozzarella de bufflone, ou di bufala, que l’on choisit AOP et qui agrémente avec saveur nos salades et nos carpaccios,
  • La ricotta, fromage à pâte fraîche qui peut être cuisiné en verrine, dans des cakes ou des quiches et bien sûre dans les lasagnes,
  • Le pecorino, fromage de brebis originaire de Sardaigne, absolument délicieux dégusté avec des légumes,
  • Le parmesan (parmigiano reggiano pour les initiés) qui, bien sûr, donne du goût aux pizzas et aux pâtes, mais aussi à tous les autres plats italiens,
  • La scarmoza, délicieux fromage fumé que l’on vous conseille absolument de déguster pendant vos raclettes hivernales,
  • Le provolone, fromage de lait de vache du sud de l’Italie, qui se révèle exquis avec du poulet farci par exemple,
  • La burrata, une mozzarella encore plus crémeuse que l’on savoure seule avec un filet d’huile d’olive.

Les épiceries italiennes se multiplient en France, et proposent la plupart de ces fromages, ainsi que d’autres produits italiens, qui vous permettront de confectionner des petits plats « comme en Italie ».

Le Risotto, l’Autre Star des Plats Italiens

Les pâtes italiennes, cuisinées al dente bien évidemment (nous ne voulons pas froisser nos amis italiens qui nous lisent), sont succulentes. Mais le risotto est lui aussi divin.

Le pays est le premier producteur de riz en Europe, et la majorité de ses variétés sont produites dans le nord de l’Italie. Le riz pour risotto est une variété de riz rond.

Comment réussir un tiramisu ? Crémeux, fondant…Un risotto réussi pourrait presque sauver le monde !

Pour faire un risotto dans les règles de l’art, vous devez choisir un riz Carnaroli ou un Arborio qui tiennent véritablement mieux la cuisson.

On doit aussi se munir d’un vin blanc, sec de préférence, ainsi que de quelques oignons et de l’inévitable parmesan. La base pour le risotto est prête !

Si les pâtes peuvent se cuisiner au pesto, à la sauce bolognaise, à la carbonara, le risotto aussi possède de multiples variantes tout droit venues d’Italie :

  • Le risotto à l’encre de seiche (al nero di seppia), que tout visiteur de la belle Venise se doit d’avoir goûter,
  • Le risotto au fromage de chèvre et au limoncello, le fameux digestif italien,
  • Le risotto du pêcheur, à base de poisson bien évidemment,
  • Le risotto aux cèpes ou aux champignons.

En fait, comme pour les pâtes, les recettes de risotto n’ont de limite que votre imagination.

Néanmoins, pour le cuisiner comme en Italie, il faut absolument être patient et garder ses quelques règles à l’esprit :

  • Un risotto requiert de la patience et ne se cuisine pas en 20 minutes,
  • Un risotto ne se prépare pas à l’avance,
  • Le bouillon doit être fait-maison (oui, cela fait vraiment la différence),
  • Faire revenir les oignons dans du beurre jusqu’à qu’ils soient transparents, c’est très important,
  • Surveiller sans cesse, interdiction formelle de quitter la cuisine pendant sa préparation,
  • Remuer en permanence, sans s’arrêter, avec une cuillère en bois de préférence.

En suivant ces quelques règles élémentaires de la cuisine italienne, vous deviendrez le pro du risotto.

Vous pouvez par ailleurs cuisiner le risotto pour accompagner les deux plats à base de veau préférés des italiens, à savoir l’osso bucco ou le saltimbocca.

Ou même d’une escalope milanaise, si vous préférez le veau pané ! Buon appetito !

Les Desserts Italiens Gourmands

Non, pas de panique, nous n’allions pas oublier le dessert dans notre découverte des meilleures recettes italiennes au-delà des pâtes et des pizzas.

Le dessert italien est sacré et le tiramisu, célèbre dessert au mascarpone et au café que l’on ne présente plus, est sûrement le plus connu d’entre tous.

Il se décline même à la framboise, au chocolat ou encore aux speculoos dans de nombreux restaurants en Europe.

Comment cuisiner une panacotta italienne ? Le tiramisu semble indétrônable : mais connaissez-vous les autres desserts typiques de l’Italie ?

Mais l’Italie a su faire parvenir jusqu’à nous d’autres desserts succulents :

  • Le panetonne, une brioche fourrée aux raisins secs que l’on déguste traditionnellement pendant les fêtes de fin d’année,
  • La pana cotta au coulis de framboises, à base de crème liquide et de gousse de vanille,
  • Le sabayon, dessert mousseux et parfumé à base de vin blanc, de sucre et de jaune d’œuf,
  • La sfogliatella, sorte de croissant à la pâte feuilletée légère,
  • La colomba di Pasqua, que l’on déguste à Pâques dans toute l’Italie, recette facile à réaliser pour ce gâteau au glaçage sucré à base d’œufs, de farine, de miel…
  • Le baldino, originaire de Toscane et qui se cuisine avec du cacao et de la farine de chataignes,
  • Le pandoro de Verone, alternative au panetonne de couleur jaune cuisiné avec de la levure de bière.

Du sucré au salé, les italiens savent décidément comment faire pour nous mettre l’eau à la bouche !

Les Vins Italiens pour Accompagner les Plats Typiques

En Italie comme ailleurs, qui dit gastronomie dit œnologie ! Les accords mets-vins sont importants, et cela tombe bien car la Botte possède de très bons vins.

À l’instar du fromage, les français un peu chauvins ont du mal à admettre que d’autres pays que la France produisent du bon vin.

Mais en Italie, c’est bel et bien le cas et le pays a même dépassé la France en matière de production viticole, en devenant le premier producteur mondial de vin en 2015 !

Qu’en est-il des vins italiens ?

Bien entendu, nous évoquions le Prosecco qui remplace souvent le champagne, mais il y en a d’autres :

  • Le Trebbianno d’Abruzzo, élu meilleur vin italien à Milan, qui est un vin blanc,
  • Le Barolo Riserva, vin rouge terreux au délicieux arrière-goût de cannelle,
  • Le Barolo Riserva Montorfino, vin fruité issu de l’agriculture biologique,
  • Le Radici Taurasi Riserva, vin intense au gout de framboise

Et n’oubliez pas non plus le digestif limoncello, typiquement italien mais qui a dépassé les frontières depuis bien longtemps déjà !

Nous terminerions bien cet article avec un petit café ristretto, servi comme à Rome. Pas vous ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz