Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les raisons pour lesquelles la langue du Coran est fondamentale dans le monde musulman

Par Samuel le 14/02/2017 Blog > Langues > Arabe > Pourquoi L’Arabe est-il si Important Pour La Civilisation Islamique ?
Table des matières

« Comment l’Homme peut-il résister à la beauté de cette langue, à sa logique et à son éblouissement unique ? Même les voisins des Arabes, eux-mêmes, dans les pays qu’ils ont conquis, sont tombés sous le charme de cette langue. » Sigrid HUNKE (1913-1999)

Langue et culture arabes, depuis leur expansion internationale à travers les siècles, ont toujours été une source d’admiration, de fascination et d’intérêt pour un grand nombre de personnes dans le monde.

Langue sémitique multimillénaire, l’arabe est souvent représenté comme étant la seule et unique langue du Coran et comme langue officielle des pays du monde musulman.

Mais la sphère d’influence de cet idiome est bien plus grande. La civilisation islamique a pénétré toutes les frontières du monde et investi toutes les cultures du monde.

En effet, elle a connu une expansion fulgurante au Moyen-Âge et son héritage va bien au-delà de la religion musulmane : arts, littérature arabe – les écrits d’Avicenne, la poésie arabe, etc. -, sciences, gastronomie, traditions, communications…

L’apprentissage de l’arabe, dans une société humaine globalisée, constitue un enjeu pour la civilisation islamique pour :

  • Les natifs ayant cet idiome pour langue maternelle,
  • Les expatriés de la diaspora Arabe dans le monde (40 millions de personnes),
  • Les personnes originaires d’autres cultures.

Afin de donner un aperçu de l’importance de la langue arabe pour la civilisation islamique, Superprof a tenté de privilégier une approche globale qui prend en compte tous les intérêts d’apprendre la langue arabe aujourd’hui.

La langue du Coran et de l’islam est la langue arabe

« La langue qu’Allah a choisi est la langue arabe, Il a fait descendre Son précieux livre (le Coran) en langue arabe, et en a fait la langue du dernier des prophètes. C’est pourquoi il est du devoir de chacun d’apprendre l’arabe. »

Ach-Châfi’i (767-820) fut un juriste et savant Égyptien, fondateur de l’école (madhhab en arabe) chaféite, une école de jurisprudence de l’islam sunnite.

Se former à la science du tajwid pour parler comme Mahomet ! La mosquée, l’endroit pour prendre des cours d’arabe et apprendre l’alphabet arabe tout en pratiquant sa religion !

L’Hégire (هجرة), signifiant le départ du prophète Mahomet de La Mecque vers Yathrib – actuellement Médine – en 622, marque une étape clé dans la religion musulmane.

C’est le livre sacré du Coran (القُرْآن, al-Qur’ān en arabe) qui officialise la langue arabe comme langue officielle, l’unique langue de l’islam.

En aparté, comment apprendre l’arabe et la traduction littéraire du mot « livre » ?

Le mot « livre » s’écrit : kitaab, (کتاب), et la racine « k-t-b » peut aussi former les mots écrire (kataba), écrivain (katib) et bibliothèque (maktaba).

Le livre d’Allah, livre sacré de la religion musulmane est rédigé in extenso en langue arabe.

En conséquence, toute personne de confession musulmane doit donc apprendre à lire l’arabe, à parler arabe comme le prophète, afin qu’elle puisse comprendre et interpréter les recommandations d’Allah : la prière et la lecture du Coran.

Pour une personne musulmane, il est donc important de devenir arabophone, car l’arabe est la langue authentique, LA langue du Prophète, qui permet de comprendre le Coran.

L’étude du Coran est un pilier de la culture islamique.

Le livre sacré comporte plus de 6000 versets dont la prononciation est difficile. Son interprétation a donné lieu à une véritable science coranique, dont les savants et les érudits musulmans tentent d’en réaliser l’exégèse.

C’est l’art de réciter correctement le Coran, la psalmodie des prières : le tajwid et dont le but serait de s’améliorer, devenir meilleur.

LE challenge d’une vie, en somme, pour un musulman pratiquant, car le livre sacré est tellement complexe qu’il n’est pas donné à tous les arabophones de le réciter et de le comprendre !

Des cours d’arabe coranique et de lecture du Coran sont nécessaires pour apprendre les règles du Tajwid.

L’arabe est une langue influente dans le monde

Avec plus de 350 millions de locuteurs arabophones dans le monde et 220 millions de personnes arabophones de langue maternelle, la langue arabe est le cinquième groupe linguistique le plus usité sur la planète.

L’arabe, langue officielle des pays Arabes

Elle est par ailleurs la langue officielle dans vingt-deux pays de la Ligue Arabe.

Celle-ci regroupe l’ensemble des pays arabes, qui comptaient 378,2 millions de personnes en 2014, et des pays à forte démographie tels que le Brésil, l’Inde, le Venezuela ou la Turquie en sont observateurs.

Apprendre l'arabe égyptien pour découvrir la culture islamique. Le Caire, capitale de la Ligue Arabe. Où placer ce haut lieu d’histoire des langues du monde ?

En y ajoutant le nombre de locuteurs arabophones nés ou expatriés dans d’autres pays du monde, l’on comprend aisément à quel point l’arabe est une langue importante rien que d’un point de vue purement quantitatif.

Apprendre à parler arabe – mémoriser l’alphabet arabe, les lettres arabes, la grammaire arabe, etc. – permet finalement d’acquérir :

  • Une meilleure prononciation et une bonne communication orale,
  • De plus grandes compétences linguistiques
  • Une polyvalence qui améliore ses capacités cognitives,
  • Une connaissance et une compréhension de la religion musulmane dans le monde.

Une langue influente dans le reste du monde

La langue arabe est aussi une langue officielle des institutions internationales comme l’Organisation des Nations Unies, l’Organisation de la coopération islamique, l’Union du Maghreb Arabe et l’Union africaine.

Apprendre à parler arabe est donc important pour avoir des débouchés professionnels et travailler dans les affaires internationales !

C’est avec la diffusion de l’islam que l’arabe devient LA langue du Coran et qu’elle connaît une expansion extraterritoriale rapide, et s’installe sur tous les continents au cours de l’Histoire.

Le conquête musulmane de la péninsule ibérique par les Omeyyades, la domination musulmane en Europe du 8ème siècle au 16ème siècle et la domination Ottomane pendant plusieurs siècles jusqu’à la veille de la Première Guerre Mondiale, favorisent l’expansion de l’islam, et laissent des traces indélébiles dans langue et culture des pays d’Europe.

Les sciences, la littérature, l’architecture, la musique et l’islam se développent dans le monde Arabe conjointement au moment où la chrétienté plonge dans une époque obscurantiste jusqu’à la Renaissance (16ème siècle).

La langue arabe a donc été le véhicule des pensées d’avant-garde dans les domaines littéraires, philosophiques et scientifiques : l’héritage des grandes civilisations du Moyen-Orient, de même que la pensée grecque et latine, furent repris et développés en langue arabe

De fait, les langues européennes – français, espagnol, italien, anglais – sont imprégnées par plusieurs siècles d’influence de la langue et culture arabe, et cet idiome ne devrait donc pas être considéré comme une langue étrangère.

L’arabe littéraire, une langue très riche empruntée par d’autres idiomes

Fort de toutes les traces – historiques, scientifiques et culturelles – que l’arabe a laissées, cet idiome se retrouve jusque dans les langues européennes, dont la langue française, l’anglais, l’italien, le portugais et l’espagnol.

Il existe beaucoup de correspondances interlinguistiques entre deux civilisations. L’alhambra de Grenade (الْحَمْرَاء, Al-Ḥamrā) en Espagne : découvrez les nombreux emprunts de l’espagnol à la langue arabe !

Par exemple, le français comporte de nombreux mots de langue arabe et a largement hérité des rayonnements de la civilisation islamique.

Prendre des cours d’arabe revient à étudier la civilisation Arabe et progresser en arabe classique, en arabe littéraire.

C’est celui qui a été standardisé pour être compris par tous, par opposition à l’arabe dialectal – la même langue, mais avec quelques variantes -, chaque pays arabe ayant son propre dialecte. Le darija, arabe marocain par exemple !

Lire l’arabe, comprendre et écrire l’arabe est un exercice réputé complexe.

Voici pourquoi :

  • L’alphabet comporte vingt-huit lettres, mais chacune comporte quatre formes différentes,
  • Les mots arabes sont constitués de racines à consonnes gutturales,
  • Les verbes arabes forment 17 conjugaisons,
  • Un vocabulaire très riche : il y aurait 80 mots pour exprimer le miel, 200 pour le serpent, 500 pour le lion, 1000 pour le chameau et l’épée, et jusqu’à 4000 pour exprimer l’idée de malheur,

Une anecdote ? Selon un grammairien Arabe, il faudrait six chameaux pour transporter tout le recueil des racines de la langue !

C’est dire à quel point elle est dense : il y aurait 60 000 mots de vocabulaire arabe et 6000 racines dans la langue arabe, tandis que l’on ne recense « que » 35 000 mots de vocabulaire français dans le langage usuel.

270 mots français proviennent directement de la langue arabe, de l’idiome perse ou de la langue espagnole (empruntée à l’arabe dans une grande partie) et de nombreux mots arabes sont employés dans le vocabulaire français usuel.

Par exemple :

  • Alambic,
  • Alcôve,
  • Abricot,
  • Algèbre,
  • Algorithme,
  • Alcool,
  • Elixir,
  • Orange,
  • Sirop,
  • Zéro.

Apprendre l’arabe, c’est donc apprendre à connaître la langue française !

Et l’influence du monde Arabe ne s’arrête pas à la langue française, évidemment.

Placée pendant plusieurs siècles sous domination musulmane, l’Espagne andalouse comporte aujourd’hui 4000 vocables à consonance arabe.

Voici par exemple un glossaire des mots espagnols d’origine arabe.

Ne pas confondre Arabes et musulmans

L’on terminera ce billet par déconstruire un stéréotype malheureusement trop souvent mis en avant.

Certaines personnes assimilent trop souvent les Arabes à l’Islam.

  • Le nom « Arabe » renvoie à une ethnie, aux peuples originaires de la péninsule arabique,
  • Les Arabes sont, en majorité en France, des populations issues de l’immigration des pays maghrébins,
  • Les musulmans sont les personnes ayant l’islam pour religion.

Ainsi, la civilisation islamique n’est pas constituée que de populations Arabes !

La civilisation islamique et l'arabe coranique se sont exportés jusqu'en Asie du sud-est ! L’Indonésie, aux antipodes du Monde Arabe, compte le plus de musulmans du monde !

L’on peut être Arabe non musulman (les chrétiens Libanais), Arabe non pratiquant, et musulman non Arabe (comme les Persans (Iraniens), les Pakistanais, les Afghans, les Turcs, les Indonésiens, certaines communautés Chinoises, les Albanais, les Bosniaques, etc.) !

D’ailleurs, les Arabes ne constituent que 20 % de tout le monde musulman.

Intéressant, non ?

Il y avait, en 2011, 1,6 milliards de musulmans dans le monde alors que le Monde Arabe ne regroupe « que » 378,2 millions de personnes.

10 % à 15 % de la population Égyptienne et Syrienne est quant à elle Arabe et chrétienne. Le Maroc et la Tunisie comptent aussi de nombreux juifs arabophones…

Les pays qui comptent le plus de musulmans dans le monde sont :

  • L’Indonésie, avec 205 millions de personnes (12,7 % des musulmans de toute la planète),
  • L’Inde et le Pakistan, avec 177 et 178 millions de personnes (11 % des musulmans du monde),
  • Le Bangladesh, avec 148,6 millions de musulmans,
  • La Turquie, le Nigéria et l’Iran, avec 75 millions de musulmans non Arabes.

L’islam est la religion officielle pour 93 % de la population du Turkménistan. Pourtant, leur langue maternelle n’est pas l’arabe et les Turkmènes ne sont pas Arabes !

L’arabe est donc la langue officielle du Coran, un des piliers de la civilisation islamique. En revanche, celle-ci ne s’assimile plus aux seuls peuples Arabes depuis la chute du Califat de Bagdad le 10 février 1258.

Il y a 759 ans de cela !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Samuel
Passionné d'écriture, de voyage et de musique. Curieux, j'aime découvrir et apprendre. J'aime aussi les chats, Brassens et les coquillettes. Basé à Montpellier, j'écris des livres pour moi et pour les autres.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz