Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
12
1

Trois siècles ont marqué l’histoire du piano

De Thomas, publié le 04/04/2016 Blog > Musique > Piano > Découvrez l’Histoire d’un Instrument de Musique de Prestige : le Piano

Le piano possède une place importante dans l’histoire globale de la musique. Il ne s’est pas toujours appelé piano, et n’a pas toujours été accessible a tout le monde non plus. Le piano a traversé les années, les siècles. Il a évolué, il s’est adapté à son époque.

Il a également permis de révéler des artistes, des musiciens de légende. Des hommes qui ont marqué l’histoire de la musique, et l’histoire tout court.

Il est très intéressant de découvrir et d’analyser la grande histoire du piano. Et cela commence assez tard finalement. Lorsque le piano ne s’appelait pas encore piano.

La naissance et l’expansion du piano

Pour remonter aux origines des origines, il faut reculer jusqu’au XVIIIe siècle. Et c’est un nom qui va changer le cours de l’histoire: Bartolomeo CRISTOFORI. Ce florentin va inventer le premier instrument à clavier: le CLAVICORDE, ou « gravecembalo col piano e forte » en italien.

On est encore assez loin du piano tel qu’on le connait aujourd’hui, mais l’idée d’appuyer sur des touches qui actionnent des marteaux tapant sur des cordes de son est déjà présente. 
Cristofori va fabriquer vingt exemplaires jusqu’à sa mort. L’idée est alors reprise et améliorée par un allemand: Silbermann. Il améliore les plans, et le processus de frappe des marteaux.

Une nouvelle famille d’instruments vient donc de naître. Et dans la famille, si on demande le grand père, on va appeler le Piano-forte.

Qui a eu l'idée d'inventer un instrument a clavier comme le piano ? Bartolomeo Cristofori, l’inventeur du piano-forte.

Le piano-Forte, le plus vieil ancêtre du piano moderne

Avec les recherches sur la sonorité et sur le mécanisme de Silbermann, un nouveau type de clavier va voir le jour à la fin des années 1770: le piano-forte.

Esthétiquement et au niveau de la sonorité, le piano-forte est le piano qui a subi dans l’histoire le plus d’améliorations. La période qui correspond à cet enchaînement d’amélioration va de la mort de Mozart (1791) à la mort de Schubert (1828). Musicalement, on est alors dans l’époque classique.

Il ne faut pas confondre le piano-forte et le clavecin. Le clavecin n’est pas considéré comme un ancêtre du piano pour deux raisons. Il a été créé après le piano, et ne possède absolument pas les mêmes caractéristiques techniques que le piano. Par exemple, le son du clavecin n’est pas du a une frappe de marteaux. D’ailleurs le clavecin n’a pas eu le même succès que le piano. L’histoire le prouve.

L’instrument va donc subir de nombreuses améliorations, pour permettre aux pianistes de l’époque de profiter d’un son beaucoup plus puissant qu’à l’origine et de plus grandes capacités expressives.

Et grâce à la Révolution Industrielle, les progrès ont été supérieurs aux attentes des virtuoses de l’époque:

  • Travail sur la justesse de la sonorité
  • Amélioration du toucher du clavier avec des touches plus flexibles
  • Production de cordes en acier de grande qualité, plus résistantes et plus justes.
. Meilleure précision d’usinage sur la production de nouveaux cadres en fonte.

La multiplication des firmes de production

La deuxième moitié du XIXe siècle et le boom industriel permettent à de nouvelles firmes, de nouvelles marques de voir le jour et d’apporter leur contribution à l’amélioration du piano, qui s’appelle encore à l’époque piano-forte.

Le pays leader et novateur de cette période, c’est l’Allemagne. La marque Blüthner (qui n’a vu le jour qu’en 1853) a réussit à développer à la fois l’aspect technique et esthétique de ses pianos en les rendant robustes et puissants.

Découvrez la grande histoire du piano et les évolutions qui ont marqué l'histoire de cet instrument de musique. Piano à queue Blüthner PH Grand d’après Poul Hennigsen (1931).

Mais elle a également dégeloppé tout le côté commercial, en allant chercher dans ses clients non seulement les meilleurs pianistes, mais aussi les personnes qui avaient l’objectif d’apprendre le piano, ou qui désiraient coller leur image avec le prestige du piano.

Blüthner va donc breveter 4 améliorations de ses modèles, et diversifier son offre. 
Si bien qu’en 1915, le piano standard fait 2m15 de long, pèse 300 kg, et couvre 5 octaves. 
Les autres firmes, dans un premier temps en retard, vont être alors obligées de suivre.

Quels sont les éléments importants du piano ? Les marteaux ont été les principaux éléments à profiter de progrès technologiques.

Les virtuoses du jeu comme images de marques

Comme dans tout domaine, et comme dans toute époque, une marque doit se faire accompagner d’une égérie. Une égérie qui vend le produit comme unique entre tous.

Pour le piano, les firmes n’ont pas dérogé à la règle. Elles sont allé chercher l’image des meilleurs pianistes pour persuader la masse que leurs produits étaient meilleurs que ceux de la concurrence.

Ainsi Beethoven, Chopin, Schubert pour ne citer qu’eux  (parmi mes les meilleurs pianistes) ont prêté leur nom aux grandes firmes européennes de fabricants de piano. Des firmes qui sont de plus en plus nombreuses dans la deuxième moitié de XIXe siècle, pour se retrouver à plus de 20 en 1885. C’est à cette époque que le piano moderne est réellement né.

Les principales firmes de fabrication de pianos à la fin du XIXe Siècle

  • Blüthner
  • Broadwood
  • Pleyel
  • Erard
  • Stein

Ces firmes se partageaient à l’époque 70% de la production mondiale de pianos.
Des pianos de toutes les formes, de toutes les caractéristiques sonores et techniques. Et des pianos que l’on pouvait retrouver aussi bien chez des gens de la classe moyenne de l’époque (surtout des personnes enrichies par la révolution industrielle, qui voulaient apprendre le piano en étant adulte) que la bourgeoisie qui utilisait les pianos aussi bien pour le son que pour la beauté du « meuble » que l’instrument représente.

A quoi ressemblaient les premiers pianos ? Plus le temps passait, plus le piano changeait de look.

L’arrivée et la pérennisation du piano moderne

Au fur et à mesure des progrès de la science, de l’avancée de l’industrie et des techniques de fabrication, les pianos ont muté, évolué, pour en arriver à ce que nous connaissons aujourd’hui.

C’est au début du XXe siècle que le piano parvient à allier puissance, beauté, et sonorité parfaite. Le fait de pratiquer le piano de généralise aussi, avec la conquête de nouvelles régions, de nouveaux pays.

Juste avant le début des années 1900, le français Henri Pape donne à la sonorité du piano une nouvelle dimension. Il remplace les couvertures de cuir des marteaux (vous savez, les marteaux qui tapent sur les cordes.

Ces coups qui font sortir le son) par du feutre de laine de mouton. Cette amélioration permet une harmonisation plus fine du timbre de l’instrument au moment de la frappe.

En Allemagne l’emploi de l’acier filé au diamant à partir de 1902 permet de donner un côté minéral au son. Aujourd’hui encore, des firmes comme Röslau, Vogel ou Rose ne cessent d’améliorer cet emploi.
Et c’est également à cette période que le piano envahit le monde.

Le piano s’exporte en Amérique et en Asie

Les USA: nouveau géant de la création de piano

Le piano débarque aux Etats Unis Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, avec la création des deux firmes, Steinway et Grodrian. Ce sont alors ces deux entreprises qui mènent la danse au pays de l’oncle Sam.

La pratique du piano en est encore à ses prémices, et est réservée aux anglais émigrés, qui ont une culture du piano plus étoffés que les locaux du nouveau monde.

Néanmoins et comme dans tous les domaines, les Etats Unis vont rapidement devenir les leaders mondiaux. Pour le rester aujourd’hui, avec plus de 200 entreprises fabricantes, et plus de 870 brevets déposés depuis cent ans.

Comment différencier les pianos selon leur pays d'origine ? Les pianos américains Steinway représentent l’excellence.

L’Asie et le Japon entrent dans la danse avec Yamaha

Le Japon est entré dans la danse relativement tard. Le leader national de l’instrument de musique, Yamaha, n’est créée qu’en 1887 et ne commence à fabriquer des pianos qu’en 1900. C’est la famille Meiji qui installe la marque Yamaha tout en haut des fabricants de piano.

Leurs recherches de l’excellence au niveau de l’acoustique fait des instruments Yamaha la crème de la crème au niveau musical, encore aujourd’hui.

Un savoir faire qui s’est exporté dans les pays voisins comme la Corée du sud et la Chine, encore en retard aujourd’hui.

Et maintenant ?

Aujourd’hui en 2016, l’industrie du piano est florissante. Comme à ses débuts, elle a traversé le XXe siècle en s’adaptant aux nouvelles technologies. Si bien qu’aujourd’hui on retrouve tous les types de pianos possibles et imaginables. 
les pianos droits se sont généralisés, les pianos électroniques sont devenus de véritables merveilles de sonorité et suppléent parfaitement les lourds et encombrants pianos droits et à queue.

Au niveau de la pratique du piano également, tout a changé. Jusqu’à la fin des années 1950, cet instrument était réservé aux élites. Aux gens susceptibles d’avoir de la place chez eux, et du temps pour apprendre. Les « gens du peuple » n’avaient pas accès au piano. Le prix, le temps, la place… Tout manquait. 
Aujourd’hui, les classes moyennes ont accès à la pratique de l’instrument, mais peuvent également faire appel à des professeurs pour apprendre le piano.

Et comme aux premiers temps de son existence, le piano colle à l’image de ses virtuoses. Ces virtuoses qui sont l’image, les représentants de cet instrument noble.

Un instrument qu’on retrouve dans les films, dans les concours télévisés, les tutos de piano sur Youtube entre autre. 
Cela montre bien que depuis 300 ans, le piano a parcouru son chemin. Un long beau et riche chemin.

Les génies du piano continuent d’interpréter des morceaux difficiles au piano.

Quelle est la place du piano dans le monde de la musique ? En forgeant sa légende, le piano est devenu plus grand et plus universel que pleins d’autres instruments.

L’histoire du piano est riche et aujourd’hui on distingue 5 types de piano à queue. Pour choisir son piano, il faut bien veiller à déterminer son niveau et les attendes que l’on porte pour son prochain piano.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz