Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Les astuces pour monter un atelier culinaire

De Alexia, publié le 21/12/2016 Blog > Art et Loisirs > Cuisine > Comment Créer un Cours de Cuisine ?

Si l’expression « il cuisine comme un chef » revient souvent quand vos amis parlent de vous, si vous adorez être derrière les fourneaux et transmettre votre passion de la table, pourquoi ne pas donner des cours de cuisine ?

Oprah Winfrey a dit « la vraie cuisine est une forme d’art. Un cadeau à partager. » C’est vrai, quoi de plus chaleureux qu’un dîner partagé entre amis ou en famille ?

Suivez nos conseils dans cet article pour devenir un prof de cuisine hors pair, organisé, méthodique et irréprochable !

Soyez irréprochable !

Saviez-vous que l'expression vient d'une distinction dans l'aristocratie et fait référence à la supériorité d'une personne dans un domaine. Devenez un véritable cordon bleu (au sens figuré) avant de vous lancer !

Chaque chose en son temps. Il faut être un cuisinier expérimenté avant de se lancer dans la création de cours de cuisine. Il ne s’agit pas forcément d’avoir fait une école de cuisine ou d’avoir obtenu un CAP pâtissier !

Aucun diplôme n’est obligatoire lorsque l’on se lance dans l’enseignement de cours à domicile.

En revanche, l’expérience est essentielle ! Il ne vous viendrait pas à l’idée de conduire une voiture si vous n’aviez jamais appris ne serait-ce qu’à la démarrer ? Hé bien, la cuisine, c’est pareil !

Vos proches vous disent souvent que tous les ingrédients que vous touchez se transforment en mets savoureux ? Vous les épatez régulièrement avec des plats dignes d’un chef cuisinier ?

Il faut savoir cuisiner, et même plus ! Il faut être capable d’apporter quelque chose à vos élèves qui ne seront pas tous forcément des novices, selon la cible que vous choisissez.

Pensez à pratiquer, pratiquer, pratiquer avant de vous lancer dans l’enseignement de l’art culinaire, et même pendant !

Vous devez pouvoir donner des astuces concrètes à vos élèves, leur enseigner des techniques complexes, la bonne exécution d’une recette ne suffit pas, il faut connaître toutes les techniques liées à cette recette de la découpe de la viande à la cuisson parfaite.

N’hésitez pas à vous exercer sur votre famille et vos proches. Proposez-leur un cours de cuisine avec vous. Leurs remarques vous feront progresser et permettront d’améliorer votre pédagogie et votre méthode d’enseignement !

Pensez à votre concept

Que souhaitez-vous transmettre à vos élèves ?

C’est la question à laquelle il vous faut répondre avant même de commencer à concevoir votre cours de cuisine type !

Vous pouvez tout à fait être généraliste et décider que vous pouvez enseigner tous les styles et toutes les techniques mais attention à être très bon cuisinier et ce dans tous les domaines de la cuisine !

Pour vous démarquer, attirer vos clients et définir un cadre, vous pouvez vous concentrer sur un type de cuisine en particulier ou un type d’ingrédients, ou encore un type de technique.

Cela vous facilitera la tâche ! En effet, plutôt que de devoir être bon absolument partout et en règle générale en cuisine, il vous « suffira » d’être incollable sur le sujet que vous avez choisi.

Par exemple, vous pouvez décider d’enseigner la pâtisserie et en particulier la technique des macarons et de la pâte à choux. Vous n’aurez qu’à vous exercer sur les éléments choisis jusqu’à devenir un expert pâtissier avéré !

De plus, l’approche sera différente si vous choisissez d’enseigner une cuisine en particulier comme la cuisine japonaise, la cuisine créole, ou encore la cuisine italienne.

Par ailleurs, un cours général ne se prépare pas et ne s’enseigne pas de la même manière qu’un cours technique ou que la réalisation d’une préparation en particulier :

  • Un cours général : éviter le gaspillage, les ingrédients de base pour cuisiner, faire une recette avec les restes de son frigo, faire goûter des aliments nouveaux aux enfants, réaliser une entrée, un plat et un dessert en trois heures, etc.
  • Un cours technique : la découpe du poulet dans les règles de l’art, la cuisson des canelés, la réalisation d’une crème anglaise, comment faire un caramel parfait, la préparation de sushi etc.
  • Une préparation : la tarte Tatin, le coq au vin, la blanquette de veau, la paella, la tarte au citron meringuée, etc.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Quelles sont les recettes que je réussis le mieux ?
  • Suis-je meilleur pour réaliser des plats ou des desserts ?
  • Ai-je acquis une technique particulière délicate à réaliser en cuisine ?
  • Qu’ai-je envie de transmettre à mes élèves ?

Une fois que vous avez bien décidé de votre concept et de ce que vous souhaitez ou non enseigner, vous pouvez entrer dans le vif du sujet : la création de votre cours.

Rédigez-vous une fiche de cours

Le savoir-faire d'un chef étoilé montre l'art de vivre à la française dans le monde entier. Prévoyez assez de matériel pour tous vos élèves ou demandez-leur d’amener le leur.

Pour mener un atelier cuisine à bien comme lorsque l’on donne un cours dans n’importe quelle matière, il est primordial de savoir où vous allez !

Pour cela, rédigez-vous une fiche de cours dans laquelle vous déciderez :

  • De la durée du cours : on ne peut pas dispenser la même quantité d’informations en une heure qu’en trois heures, c’est évident. Votre cours devra être structuré en fonction d’abord de sa durée. Faites attention à ne pas vouloir donner trop d’informations ou au contraire à vous retrouver à court d’idées une demi-heure avant la fin…
  • Du lieu du cours : dispensez-vous les cours chez vous, au domicile de l’élève, dans un labo ou dans les cuisines d’un restaurant privatisé pour le cours ? Si c’est chez vous, attention aux normes d’hygiène très strictes à respecter dès lors que vous faites goûter le produit du travail de vos élèves.
  • Des objectifs à atteindre : finir un plat et un dessert dans le laps de temps, réussir à décliner des produits de saison en trois recettes différentes, maîtriser les principaux accords mets vins, etc. Pensez à garder des objectifs atteignables par la plupart de vos élèves selon leur niveau.
  • Du matériel nécessaire : les ustensiles, les produits, les herbes, les épices sans oublier le tablier ! Veillez à ne rien oublier selon votre recette et le matériel un peu spécial à utiliser.
  • Des recettes à suivre : hé oui ! Si vous demandez à vos élèves de réaliser un boeuf bourguignon, mieux vaut leur montrer la recette et vous la connaître sur le bout des doigts !

Faire une fiche récapitulative globale de votre cours vous permettra d’y voir plus clair pour créer à proprement parler votre cours.

Une fois que vous avez tous ces éléments, vous pouvez vous attaquer au coeur du sujet, c’est-à-dire détailler comment vous allez faire apprendre une recette ou une technique à vos élèves.

Détaillez les étapes à suivre

Quel livre de cuisine conseilleriez-vous à un débutant ? Si vous réalisez un plat délicieux mais qu’il n’est pas joli à regarder, cela attisera moins la gourmandise de vos convives !

Avant de faire le gourmand et de déguster de bons petits plats, trois étapes doivent généralement être respectées et devront être détaillées en vue de les apprendre à vos élèves :

  • La préparation : pensez à indiquer quels ustensiles sont indispensables, quels produits vont servir pour la recette et en quelle quantité, détaillez les techniques à maîtriser et à enseigner à vos apprentis cuistots !
  • La cuisson : au four, au bain-marie, à la poêle, à la casserole… Quelle température, quelle durée, de quelle couleur doit être le produit, comment voit-on qu’il est cuit… Autant d’astuces indispensables pour aider vos élèves.
  • Le dressage : pour un cours complet, donnez des idées de dressage à vos élèves pour sublimer les produits dans l’assiette et donner envie d’y goûter.

Apprendre à cuisiner comme un chef demande patience, organisation et méthodologie. Ce sont les qualités que vous devez transmettre à vos élèves, et pour cela, soyez vous-mêmes intransigeant !

Nous vous conseillons de vous faire une fiche avec les différents trucs et astuces à donner tout au long de la préparation, de la cuisson et du dressage.

De plus, nous vous invitons à prendre des photos de votre recette et si vous avez un « commis » pour vous aider, vous pouvez même lui demander de filmer vos gestes techniques pendant la réalisation de la recette.

Les photos et les vidéos pourront servir à envoyer un récapitulatif à vos élèves, en plus de la recette à proprement parler, afin qu’ils gardent une trace de leur cours.

Définissez votre offre de cours

Pour devenir un grand chef, il faut mettre la main à la pâte ! Vous pouvez proposer à vos élèves d’emporter leur plat ou de le déguster sur place entre vous pour plus de convivialité !

Maintenant que avez le contenu de votre cours, il est temps de formaliser votre offre. Plusieurs éléments sont à définir avant de pouvoir initier les papilles de votre premier amateur en cuisine gastronomique ou encore en cuisine moléculaire :

  • Le prix : en fonction de la durée de votre cours, le prix varie. Il varie également en fonction de ce que vous proposez. Sur Superprof, un cours de cuisine généraliste coûte en moyenne entre 20 et 25 € de l’heure. Cela dépend évidemment des diplômes, de l’expérience et de la localisation géographique du professeur. Les prix passent également du simple au double selon l’enseignement. Un cours de pâtisserie pointu coûtera un peu plus cher par exemple. Tâchez de rester dans la moyenne des cours dispensés, et proposez vos services sur Superprof en détaillant votre offre 😉
  • Le nombre de personnes : vous pouvez avoir envie de dispenser uniquement des cours particuliers du moins pour commencer si vous estimez que c’est un peu difficile d’enseigner à un groupe d’élèves. Si vous donnez des cours à plusieurs personnes en même temps, il est primordial de limiter le nombre de personnes. Si vous avez le lieu, faites en fonction de celui-ci. En effet, une cuisine étriquée ne permet pas d’accueillir une multitude d’élèves, là où un labo de cuisine dédié accueille une dizaine d’apprentis.
  • La dégustation : proposez-vous à vos élèves de manger ce qu’ils ont créé à la fin de l’atelier ou emportent-ils seulement leur réalisation ? Il faut que vous preniez en compte ce paramètre dans le calcul de la durée de votre cours.
  • Les plus de votre atelier : pour élargir votre clientèle et faire de nouveaux adeptes, vous pouvez intervenir et créer des ateliers sur mesure lors d’enterrement de vie de jeune fille, de team building, de séminaire ou de soirée entre amis. Vous pouvez également, pourquoi pas, proposer des bons cadeaux pour des clients satisfaits qui souhaiteraient offrir le concept à un de leurs proches. Laissez libre cours à votre imagination pour personnaliser votre offre et élargir votre marché !

En synthèse : 

  • Cuisinez pour soi et ses amis et donner des cours de cuisine à domicile n’est pas la même chose ! La deuxième option demande un peu plus d’organisation !
  • Devenez un expert dans votre domaine avant de vous lancer et d’animer un cours de cuisine.
  • Définissez bien votre concept et son cadre : donner un cours d’initiation à un débutant n’est pas la même chose qu’enseigner la pâtisserie à un groupe souhaitant se perfectionner.
  • Soyez organisé et méthodique ! Une fiche récapitulative reprenant la durée, le lieu, les objectifs à atteindre, le matériel nécessaire et la recette de votre cours est indispensable pour y voir plus clair.
  • Gardez la même rigueur pour organiser votre cours de la préparation jusqu’au dressage, en passant par la cuisson.
  • Enfin, n’oubliez pas de bien définir votre cible et votre offre de cours adaptée à celle-ci.

Qui sait ?

Le prochain Alain Ducasse se trouvera peut-être parmi vos élèves de cours de cuisine 😉

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz